Politique Athoise

  • Ath: " Habemus presidentum" au PS Athois"

    11952707_1622617858025999_1376056483904697679_o-thumb-thumb.jpgCe samedi, les militants du PS donc les Athois ont passé aux urnes pour élire leurs présidents. Et le président de l’USC, Dany Vandenbrande était plus que satisfait de ces élections comme il nous l’a expliqué

    « Je suis particulièrement content pour les nouveaux présidents de section. Sur les quatre, trois sont des dames. Bravo à Ludivine Gauthier, Marie-Françoise Cogneau, Pascale Vanhelleputte et Maurice Duquesne. Une assemblée générale sera prochainement organisée afin de lancer un appel au renouvellement du Comité Exécutif de l’USC »

    Voici les président(e)s de section et USC pour les trois prochaines années.

    Arbre : Maurice Duquesne
    Ath-centre : Ludivine Gauthier
    Bouvignies : Marie-Françoise Cogneau
    Isières : Patrick Bailleul
    Ligne-Houtaing- Irchonwelz : Jérôme Salingue
    Maffle : Nicolas Wallez
    Mainvault : Pascale Carlier
    Meslin-L’Evêque : Pascale Vanhelleputte
    Moulbaix- Ormeignies : Philippe Brotcorne

    Union Socialiste Communale : Dany Vandenbrande

    Il y aura 4 élus Athois au comité fédéral du PS

    Bruno

    LEFEBVRE

    Ath

    Frédéric

    FLAMENT

    Ath

    Dany

    VANDENBRANDE

    Ath

    Jérôme

    SALINGUE

    Ath

    Nicolas

    WALLEZ

    Ath

  • Ath: Le conseiller Florentin Ost va quitter la cité des Géants

    B9718928031Z.1_20190317112455_000+G2MD6M4VM.1-0.jpgLe futur ex-Athois Florentin Ost va quitter la cité des Géants pour rejoindre celle des Aviateurs (Chièvres) ou habite dorénavant sa maman, Laurence Nadrovsiky…

    Voilà une partie de la famille réunie 

    Après avoir fait un score plus qu’honorable aux derniers élections communales en 2018 avec le groupe LLA : 781 voix de préférence ou il était devenu conseiller CPAS, il quitte la vie politique Athoise.

    Comme il l’a expliqué sur page Facebook « Ce soir, je tiens à vous informer de ma démission du poste de conseiller à l'action sociale d'Ath. La vie est souvent singulière. En effet, ma vie privée m'appelle ailleurs. Nous déménageons dans une autre commune. Oui, ma vie privée passe bien avant la politique et donc il est impossible pour moi d'assurer ce poste. Je tiens à adresser mon soutien total aux mandataires "Liste Athoise" en place. »

    On le voit du groupe, on notera que c'est la seconde défection après celle de Timour Malengreaux.

    Au sujet de son remplacement, la liste Athoise n'a pas encore décidé. Car il faut encore remplacer Laurent Postiaux qui est monté au conseil communal.

    Mais ce n'est que partie remise pour Florentin Ost, car nous savons que Florentin a déjà été contacté par des partis de l’entité Chièvroise pour les prochaines élections communales…

  • Ath: Timour Malengraux passe la main...à ....

    TIMOUR MALENGRAUX 1.jpgEn 2018, lors des élections communales au sein de la cité des Géants, le jeune et bien connu Timour Malengraux s’était présenté sur la liste emmenée par Marc Duvivier. Il avait fait un beau score puisqu’il avait obtenu 1314 voix et il avait été élu comme conseiller communal au sein de « La Liste Athoise ». Mais aujourd’hui Timour passe la main. Plus d'infos sur le site : www.nordeclair.be ou demain dans votre quotidien

  • Ath: Serge Dumont revient aux affaires...

    3162511990.jpgAprès de nombreuses années passées au service des citoyens athois, Madame Lucette Picron ( Voir ICI) a quitté ses fonctions au sein du Conseil communal athois. Le MR athois la remercie chaleureusement pour toutes ses années passées consacrées à défendre nos valeurs.

    « Afin de pourvoir le poste vacant au sein du Conseil communal, notre section a respecté le message envoyé par les électeurs lors du vote du 14 octobre dernier en terme de voix de préférence.

    Madame Hoffem souhaitant vivement se consacrer pleinement à sa mission au sein du CPAS, la section MR de Ath a décidé d’apporter son soutien à Mr Serge Dumont à qui Mme Lucette Picron passera le flambeau au sein du Conseil Communal et des commissions au sein desquelles elle était présente. Fort de son expérience et du soutien de notre section, Mr Dumont ne manquera pas d’apporter toute son énergie au service des athoises et des athois. » Explique Olivier Virlet

    Président du Mr Athois

    Suite à cette séance, Monsieur Dumont ne siègera plus au sein du CPAS. Il sera dès lors remplacé par Mr Damien Foucart qui a accepté cette mission.

     

     

  • Ath: Les listes citoyennes ont-elles un avenir ?

    IMG_4985.JPGCe dimanche, la Belgique votera pour les régions, le parlement et les européennes. Et depuis quelques semaines, des partis « Citoyens » ont pointé leur bout de leur nez?

    Mais qui sont-ils ? Nous avons rencontrés L’Athoise Pascale Nouls, conseillère communale LLA. Et elle est plus à l’aise d’en parler car elle ne sera pas candidate dans aucune des élections !

    Rencontre

    Suite aux élections communales, vous avez été élue conseillère communale pour la Liste Athoise. Que représente pour vous le fait de siéger dans un conseil communal pour un mouvement citoyen ?

    C’est une vraie liberté complète d’expression. Je me considère comme n’étant pas une marionnette manipulée par un parti. Les résultats aux élections communales nous donnent l’assurance que notre mouvement citoyen a une place à représenter dans la société. Le mouvement citoyen, c’est pour moi un vent frais en politique, c’est une alternative aux partis traditionnels qui défraient les médias, et un espoir pour tous ceux qui sont abstentionnistes lors des élections. Il faut combler le décalage entre la politique et les citoyens. C’est une meilleure représentation des citoyens dans les débats politiques. C’est la possibilité de passer des grandes théories au concret. C’est pouvoir entendre des revendications du peuple plutôt que d’imposer des dogmes politiques. Et pour moi avant tout, dans le conseil communal, c’est garder un œil critique, constructif, par rapport aux projets locaux, et aussi par rapport aux dépenses publiques.

    Des mouvements Citoyen présentent des listes aux élections régionales ce 26 mai. Pensez-vous que de tels mouvements doit également être présent au niveau régional ?

    Niveau régional et fédéral… D’abord, je suis très très fière que notre liste citoyenne ait pu créer un prolongement avec le Collectif Citoyen. Pour moi, cela veut dire que le mouvement citoyen va perdurer. C’est important. On a vu plein de mouvements citoyens émerger un peu partout. D’abord en France, puis en Belgique, et tout cela en moins d’une année. On notera: En Mouvement à Enghien, Demain à Liège, Mouvement Citoyen à Verviers, les Listes Athoises. Comme le souligne Monsieur Walter Feltrin, que j’ai rencontré lors de la précédente réunion du Comité de Pilotage Citoyen à Namur, nos pistes ne pourront jamais aboutir seules au niveau régional et fédéral.

    IMG_4986.JPGJustement, n’aurait-il pas trop de listes citoyennes ?

    D’où l’idée essentielle de rassembler toutes les listes citoyennes afin d’avoir des visées plus haut et à plus long terme. Et par ailleurs, on doit absolument essayer d’avoir des élus à ces niveaux de pouvoir, surtout pour être respectés et prendre part à des décisions importantes. Actuellement, je siège au sein du conseil communal où les partis traditionnels, malgré tout, essaient de ne pas nous reconnaître et de nous mettre sans cesse des bâtons dans les roues. Je ne peux que constater que tous les partis traditionnels sont très puissants. Même si notre voix est une voix unique de tolérance et de partage avec les citoyens, de tout façon, les plus puissants sont les partis traditionnels. De toute façon, nous devons nous réunir, avoir un socle puissant, un socle important pour pouvoir grandir et être aussi puissants, avoir des représentants. Et être reconnus par les instances supérieures.

    Qu’est-ce qui différencie principalement un mouvement citoyen d’un mouvement politique traditionnel ?

    Pour moi, le mouvement citoyen est le contraire d’une structure pyramidale. L’impulsion est venue des citoyens, via les médias, via des personnalités non politiques, toutes classes sociales confondues. De toutes pensées confondues, de professions diverses, représentatives, en tout cas pour la LLA, d’une mini société. C’est d’ailleurs ce qui m’a plu: des idées tout à fait différentes. Le vrai citoyen n’appartient à aucun parti. Il n’est pas manipulé, reste autonome. Il ne dépend pas de la politique pour vivre car il a déjà un autre métier, qui lui permet d’exister. Il n’y pas non plus de clientélisme mais simplement une honnêteté citoyenne à la défense. Une liste citoyenne et les citoyens qui sont dedans doivent avoir une carrière politique éphémère. Personnellement, c’est un moment de ma vie où je peux apporter des choses positives et bénéfiques pour une société. Par la suite, je reprendrai peut-être mes activités, après ce moment éphémère.

    N'avez-vous pas peur de devenir un parti comme les autres ?

    Non je ne pense pas. Nous devons travailler à une éthique politique pour moraliser la vie politique. Il faut aider les gens sans bénéfice matériel. Il faut prôner un renouveau politique, avec des nouvelles personnes, des nouvelles idées, une meilleure écoute des citoyens. Depuis que je suis petite fille, je vois toujours les mêmes. Aller voter, pour moi, ce n’était plus quelque chose de très positif parce que je me disais que cela ne changerait rien. Maintenant que je suis en politique, je vois les choses différemment. Si tout le monde dit ça, on ne changera rien. Je pense qu’il y a sans doute moyen de faire bouger les choses, surtout avec un groupement citoyen comme je le connais avec la Liste Athoise. On a trouvé un groupe convivial, agréable… très chouette à construire.

    En tant que mandataire local, comment envisagez-vous de collaborer avec le niveau de pouvoir régional, voir fédéral… en vue d’instaurer la philosophie des mouvements citoyens ?

    Il faudra relayer les informations plus haut, pour qu’elles soient entendues. On doit d’abord exister mais il faut absolument s’organiser pour avoir du poids. Être au régional et au fédéral, ce sera une manière de valider notre place et d’également d’être au centre des décisions

    Grandir est une chose, s’organiser en est une autre. Il faut encore acquérir l’art de négocier.

    Malgré tout, les listes citoyennes ont du mal à se faire reconnaitre comment l’expliquez-vous

    On a besoin d’un relais pour la reconnaissance de ce mouvement citoyen. Si des candidats sont élus, nous pourrons travailler avec eux à la reconnaissance des principes déjà énoncés. On doit tout faire pour les aider à réussir. Il faut être clair, pour les mouvements citoyens, il y a plein d’obstacles à franchir. Je parlais encore hier avec Florentin Ost, à la tête de la liste Collectif Citoyen WAPI: on est encore en train d’essayer de bafouer l’accès à nos mandats en intercommunales alors que nous y avons droit. Nous avons fait plus de 30% en termes de résultats et certains ministres se demandent encore si nous sommes connus et reconnus ? Faudra-t-il aller jusqu’au Conseil d’Etat alors que l’application de la Clé d’Hondt est claire en la matière ? Il faut absolument franchir ces obstacles pour approcher la cour des « grands ». Cela passe par un accès aux médias qui nous est parfois refusé… Dans tous les cas, il faut continuer à aller voir les gens, leur parler et les aider. Je pense qu’on a encore beaucoup à faire mais que ce sont de belles choses à réaliser dans le futur.

  • Ath: Vous ne savez pas pour qui voter ?

    Communales-2018.jpgLe PAC Wapi organise ce jeudi 9 mai à 19h30

    A l’Auditorium de la Tour Burbant (12 Rue du Gouvernement, 7800 Ath) un débat d’idées En présence d’un représentant de chaque parti politique !

    Vous désirez en savoir plus sur les enjeux des élections régionales ?

    Vous voudrez connaître les priorités de chaque parti politique ?

    Vous souhaitez que les partis politiques confrontent leurs idées ?

    Alors n’hésitez pas cette conférence est faite pour vous

  • Ath: " Florentin Ost était aux abonnés absents lors du Conseil en question…"

    IMG_4690.JPGAfin d’être cohérent et suite aux propos de Florentin Ost sur notre blog, nous donnons la parole au Président du CPAS, Jérôme Salingue.

    VOIR ICI

    Pour nous, le débat sera clos pour cette polémique

    Le Président de CPAS, Jérôme Salingue a souhaité réagir face au communiqué de presse envoyé par Florentin Ost, Conseiller de l’Action Sociale.

    « Je ne souhaitais pas réagir au vu de la bassesse des propos, mais attaquer le CPAS pour un manque de transparence en cachant la réalité, je ne peux l’admettre ». Indique Jérôme Salingue.

    « En effet, tandis que Florentin Ost indiquait qu’il avait « découvert » la Déclaration politique Sociale dans la presse, le Président du CPAS rappelle que celle-ci a en réalité été votée lors du Conseil du CPAS en date du 26/02 soit il y a … deux mois ! Florentin Ost était aux abonnés absents lors du Conseil en question… Mais en se proclamant pourtant « Chef de groupe », il semblerait qu’il n’y ait pas eu de concertation avant le vote.  En effet, le groupe LA représenté dès lors par Mr Postiau, Mme Creneau et Mme Beerens, le 26/02 se sont abstenus lors du vote qui concernait la déclaration politique sociale. » Souligne le Président du CPAS

    Et Mr Salingue de poursuivre «  Surprenant donc, de se positionner « contre » pour l’ensemble du groupe deux mois plus tard… Devrions-nous n’y voir qu’une médiocre tentative de paraître dans la presse à un mois des élections ?  « Monsieur Ost aime parler de transparence. Et pour être totalement transparent avec le Conseil, la volonté de diffuser la Déclaration politique sociale a, elle aussi été soumise au Conseil du CPAS! » Indique Jérôme Salingue.

    Et ce dernier de conclure « Alors que dans la presse, le Conseiller semble avoir beaucoup de choses à dire ou a contester, entre autre concernant les synergies avec la Ville, on regrette que lors de la concertation Ville et CPAS organisée ce matin à l’Administration le représentant de la Liste Athoise n’était présent pour défendre ses propos et ses idées, une nouvelle fois… »

  • Ath: Florentin Ost n'est pas d'accord avec l'approche de la nouvelle majorité

    IMG_5140.JPGOn le sait le Bourgmestre Bruno Lefebvre et le président du CPAS Jérôme Salingue ont présente la déclaration de politique sociale qui projette l'objectif que la majorité PS-MR-ECOLO veut atteindre durant les six prochaines années !

    « Elle rassemble les priorités des partenaires de majorité et s'est construite dans une dynamique participative afin de rencontrer les difficultés de vie des Athoises et des Athois. Ce projet est ainsi le fruit d'échanges menés lors des rencontres citoyennes, de concertation avec les acteurs de terrain et de consultations des services du CPAS. Le CPAS intègrera son action clans l'ensemble de la politique menée par les responsables politiques de notre Ville. » A souligner le président Jérôme Salingue

    Mais aux dires Florentin Ost, Chef de groupe la Liste Athoise au sein du CPAS, la méthode n’est pas très démocratique  « En effet, qu’elle ne fut pas notre (les mandataires LLA au sein du CPAS) surprise de découvrir, via la presse, la présentation de déclaration de politique sociale, mais surtout la fusion potentielle de plusieurs services ! Par rapport à la FLORENTIN OST.JPGdéclaration de politique sociale, nous tenons à marquer notre inquiétude concernant le 2.0. » Florentin de poursuivre « À la Liste Athoise, nous sommes convaincus que tout service public se doit avant tout de rester humain et proche du citoyen. Ce n’est pas lutter contre la fracture numérique que de poser des « e-guichets » et contre la fracture sociale que de repenser les horaires d’ouverture.

    Quand on souhaite un CPAS accessible, citoyen, éthique, transparent,..... Il ne suffit pas de poser des mots les uns à côtés des autres ! Il fait s’assurer que ceux-ci recouvrent un sens réel, autant pour les citoyens que pour nous, qui les représentons. »

    Comme quoi la campagne est belle et bien lancée...

  • Ath: La liste citoyenne est en ordre de marche...

    56177130_2538648216373293_2009725904875421696_n.jpgAprès les élections communales d’octobre dernier, où les partis citoyens ont suscité la surprise un peu partout en Wallonie mais plus particulièrement en Wallonie Picarde. Du coup cela a donné à certains l’idée de créer une liste citoyenne pour les prochaines élections  comme l’a expliqué la tête de liste, Florentin Ost « Nous avons donc mis les différentes listes autour de la table. Dans l’histoire de la Belgique, c’est la première fois qu’un groupement de listes a émergé et a réussi son pari ! Nous serons bel et bien représentés dans celles-ci. Ensuite, la question de se présenter aux régionales s’est rapidement posée. Nous avons collégialement décidé de porter le message citoyen plus haut et plus fort.  Florentin de poursuivre « C’est sous l’appellation Collectif Citoyen que nous nous sommes regroupés. Le Collectif Citoyen qui, comme son nom l’indique, réunit des citoyens en dehors de clivages traditionnels. notre objectif est non seulement de changer la méthode et le projet politique mais aussi de proposer aux citoyens une alternative crédible aux partis traditionnels et aux extrêmes. Le Collectif Citoyen est l’union de citoyens de toute tendance qui veulent mettre à la disposition de tous une structure permettant à chacun, quel qu’il soit, d’être entendu aux différents niveaux de pouvoir et qui sera le porte-parole des idées venant de la base. »

    Voici quelques grands axes de leur programme…

    Ils veulent une politique qui n’a d’autre intérêt que le bien-être des citoyens

    Ils veulent un nouveau modèle de gouvernance, une réorganisation des structures politiques afin de réaliser des économies substantielles et les réinvestir dans les services aux citoyens

    Ils veulent une administration moins bureaucratique, une administration plus proche du citoyen et plus efficace.

    Un enseignement de qualité et non un nivellement par le bas, un enseignement qui forme nos jeunes à devenir des citoyens du monde conscients, critiques, responsables

    Ils veulent une réelle stratégie économique qui favorise les initiatives privées, individuelles ou collectives, aussi bien pour les activités marchandes que non marchandes.

    Effectifs :
    1. OST Florentin – 25 ans – Ath – Professeur dans le secondaire et supérieur
    2. VANWIJNSBERGHE Bénédicte – 50 ans – Bernissart – Directrice d’une entreprise sociale
    3. BRUNEEL Jerôme – 31 ans – Comines – Magasinier
    4. WAELKENS Murielle – 38 ans – Frasnes – Fonctionnaire
    5. CAPPELLE Pierre – 53 ans – Ath – Employé
    6. LAMMERS Anne-Michèle – 51 ans – Tournai – Bénévole
    7. CRENEAU France – 38 ans – Ath – Professeur dans le secondaire

    Suppléants :
    1. DUBOIS Aurélie – 40 ans – Celles – Gestion de l’environnement et aménagement du territoire
    2. BERNUS Maxime – 19 ans – Lessines – Etudiant en soins infirmiers
    3. KYRIAKIDIS Kimberley – 20 ans – Comines – Indépendante
    4. CARETTE Philippe – 56 ans – Estaimpuis - Educateur
    5. GILLIARD Aurore – 38 ans – Lessines – Responsable sécurité
    6. KUYPERS Christian – 61 ans – Tournai – Bénévole
    7. STURBOIS Jean-Yves – 51 ans – Enghien – Directeur d’une entreprise sociale et échevin