Les commercants Athois

  • Ath: Ce dimanche 20 commerçants vous accueilleront à la salle Georges Roland

    DESTOCKAGE ACAA 1.JPGLe dimanche 13 septembre, plus de 20 commerçants Athois vous accueilleront au sein de la salle Georges Roland à Ath. Le but de cet événement est de permettre aux commerçants Athois d’écouler leur stock afin de préparer au mieux la future saison.

    Pour les commerçants, l’année 2020 n’a pas été des plus simples. La crise sanitaire ayant sa grande part de responsabilités là-dedans, il a été décidé dans la cité des Géants de leur donner petit coup de pouce dans cette morosité ambiante. Comment ? En organisant, ce dimanche 13 septembre, un déstockage géant. L’occasion pour eux d’écouler les invendus et ainsi préparer la saison, mais aussi aux visiteurs de profiter de belles promotions. « L’association des commerçants en partenariat avec la Ville et l’ADL va organiser un déstockage. C’est presque inédit pour nous d’organiser une foire de déstockage. Nous nous sommes rendu compte que nos commerçants, même sans le crier haut et fort, ont besoin d’aide en ce moment. La plupart des commerçants athois ont beaucoup de mal, à cause de la crise, à écouler leur stock et se retrouvent avec des réserves encore bien remplies. D’ailleurs, durant la foire, ce sont plus d’une vingtaine de commerçants qui seront présents », explique Nicolas Langhendries de l’Association des Commerçants et Artisans (ACA).

    DESTOCKAGE ACAA 2.JPGEn plus de bénéficier de belles remises sur certains produits, les visiteurs auront également pas mal de choix. « Au début de l’année, la plupart des commerces avaient renfloué leurs stocks, mais à ce moment-là, ils ne pensaient pas que la crise sanitaire allait frapper notre pays de la sorte, avec une fermeture imposée de plusieurs mois pour certains. C’est dans ce cadre que nous nous sommes permis d’organiser cet événement afin que les commerçants athois puissent liquider leur stock ainsi permettre aux visiteurs de faire de bonnes affaires. »

    Une forte demande

    Il est vrai que durant plusieurs mois les magasins Athois n’ont pas été à la fête et la reprise n’a pas été des plus joyeuses puisque les clients ne se sont pas, pour ainsi dire, rué sur eux. « Pour l’Horeca cela s’est plutôt bien déroulé. Mais, pour les commerces de détails, on s’aperçoit que les clients ont encore quelques réticences. Ce déstockage va non seulement leur permettre d’écouler leurs marchandises, mais ils auront également l’occasion de se faire connaître aux yeux de clients qui n’allaient pas forcément chez eux. Cette action ne peut donc être que bénéfique. » Avant même sa tenue, ce salon rencontre déjà un franc succès. « Nous avons été surpris de la demande qui a été très importante. Au départ, nous pensions que nous allions avoir du mal à remplir la salle mais nous avons constaté un gros engouement pour cette foire. À ce jour, ils seront une vingtaine de commerçants et en fonction de la météo, nous pourrions installer des stands dans la cour de l’école », précisé Nicolas Langhendries qui tient à préciser certaines choses pour que tout se passe de la meilleure manière qui soit. « Pour les vêtements, les essayages ne seront pas autorisés. L’ACA a insisté auprès des magasins pour qu’ils autorisent les échanges ou une autre formule comme un bon à valoir dans le futur », souligne Nicolas.

    Envie de faire de bonnes affaires et d’aller à la rencontre des commerçants athois, ils vous attendent nombreux de 10h à 16h30 à la salle Georges Roland où le port du masque sera obligatoire.

    Infos

    Pour plus d’informations vous pouvez contacter le 0485/926.080 ou par courriel foirecommerciale@athinfo.be

  • Ath: Dans la boutique Atome, chaque objet a une histoire

    ATOME ATH 3.JPGEn octobre 2018, Alisson Dorts a décidé de lancer une boutique équitable et responsable. Elle l’a baptisée « Atome » et l’a installée au Quai St Jacques, à Ath.

    Atome propose une sélection originale de vêtements, de bijoux, d’accessoires et de décoration.La gérante a voulu ces objets « de fabrication plus responsable et affichant un design de qualité ».

    Mais Atome, ce n’est pas que cela, comme le souligne Alisson Dorts : « Dans la boutique, l’espace de vie est dédié à des événements, des expositions éphémères, des ateliers créatifs, des rencontres. L’objectif est de mettre en avant les créateurs d’ici et d’ailleurs ».

    les noeuds des détenus

    Atome réunit une cinquantaine de créateurs locaux et frontaliers. « Ici, on favorise des pièces uniques, originales, en petite série. On rencontre les créateurs et on collabore en atelier ».

    ATOME ATH 2.JPGEn rentrant dans la boutique, on se dit que la plupart des objets et vêtements ont une histoire.

    « Prenons les bijoux de la marque Marjorie Cia », dit Alisson, « ils viennent de Toulouse parce que là-bas c’est ma ville de cœur, j’y ai de nombreux amis. Et ces bijoux ont une particularité : ils sont fabriqués par une ancienne prothésiste dentaire qui s’est reconvertie en bijoutière et toutes ces pièces sont faites en chrome cobalt, un alliage utilisé pour les applications médicales, dentaires. Du coup, ces bijoux sont ultrarésistants. Et en plus c’est du recyclage… »

    La gérante met aussi en avant un autre accessoire, bien belge cette fois : le nœud papillon fabriqué en bois. « L’idée vient de jeunes bruxellois qui ont lancé leur marque, il y a peu. Ils font fabriquer le nœud papillon par les détenus de la prison de Forest, en région bruxelloise. Ce qui chouette avec cet accessoire ? Il cache une vraie réinsertion sociale car ils sont fabriqués également par des femmes qui sont en réinsertion sociale ». Bref, le produit est non seulement régional mais il allie aussi les dimensions sociale et environnementale. Le bois est en effet recyclé dans des menuiseries. « C’est le genre de produit que j’affectionne car il y a un impact économique et écologique », insiste Alisson.

    IMG_0046.JPGL’objectif de la boutique est de proposer des produits à la fois authentiques et esthétiques dans un lieu cosy. Un lieu qui doit aussi être un endroit de partage et de rencontre pour tous.

    Un concept qui va encore évoluer comme l’explique Alisson : « Je compte cibler davantage la boutique sur le local. J’aimerais aussi revaloriser le projet Boutique-Atelier, mis en pause pour le moment. C’est-à-dire avoir des créateurs qui exposent leurs produits pour justement renforcer le lien clients/créateurs. »

    Voici l’horaire : du mercredi au samedi de 10h à 18h. Fermé le lundi, le mardi et le dimanche. Quai Saint-Jacques 9, AthTél : 068/30.16.85 ou par courriel : info@atomeboutique.be

  • Ath: Des changements ont eu lieu au sein de l'ACAA

    94440192_1548012508689927_4737315169045053440_n.jpgSuite à l'Assemblée Générale de l'Association de commerçants et Artisans Athois (ACAA) qui s'est déroulée le jeudi 13 août, dans des conditions un peu particulières a effectué quelques changements! Les voici

    Voici les membres qui ont été réélu :

    Ariane Despretz, Murielle Cornil, Patrick Puppin

    Ils font leur entrées dans le comité :

    Jean Duroisin (Yellow Immo), Axelle Barbaix (les ateliers d'axelle), Maxime Marlier (la régence)

    Samuel pierquin , Mathieu Toussaint

    Malheureusement, Céline Lixon a remis sa démission.

    En plus de ces membres ont retrouve : Jean-Claude Heymans, Timour Malengreaux,Nicolas Langhendries, Gregory Delrot, Joëlle Manfroid, David Cossez, Philippe Vandenhoeke

    De plus, nous avons appris que l’actuelle présidente Ariane Despretz passera la main en 2021 comme elle l’a souligné « Oui je termine mon mandat de présidente en mars 2021. J’avais dit à l’Association dès le départ que je ferais maximum 2 mandats de 3ans. On arrivera au bout de ces 2 mandats en mars 2021. »

  • Ath: La Ville propose des chèques-cadeaux digitaux à ses habitants

    Annotation 2020-07-04 174002.jpgAfin de soutenir l’économie locale en difficulté face aux effets du coronavirus, La Ville d’Ath offre la possibilité à ses commerçants d’adhérer au système de chèques-cadeaux Cirklo. La valeur de ce plan de relance économique s'élève à 330 000 €.La Ville propose des chèques-cadeaux digitaux à ses habitants (avec QR code). Ceux-ci dépensent ces chèques-cadeaux (disponibles en ligne via l'application Cirklo) dans les commerces de la ville participants à l'opération. Ils seront de deux valeurs : l’un d’un montant de 20 € et l’autre de 50 €. La Ville ajoute 10% de la valeur à chaque chèque. Donc, un chèque de 20 € coûtera 18 € et celui de 50 € en coûtera 45 € à l'usager.

    Mode de fonctionnement  

    Le principe est simple. Le commerçant s'inscrit en téléchargeant l’application sur son support informatique (laptop, tablette ou smart).

    Le client qui aura acheté au préalable les chèques Cirklo, se présentera dans les commerces inscrits et les fera valider sur le support de son commerçant favori. Ce dernier scanne le QR code. Les chèques sont alors reconvertis directement en Euros par l’application et envoyés sur le compte en banque du commerçant (le soir même).

    Coût de l'opération pour le commerçant : 0€ ! 

    Action ouverte à tous, excepté aux grandes surfaces. 

    Intéressé?

    Vous pouvez contacter L’ Agence de Développement local au 0476 946 114 ou par courriel : adl@ath.be

  • Ath: Le marché local a connu un beau succès

    RETOUR MARCHE PRODUCTEURS LOCAUX 2.JPGCe samedi 27 juin pour donner à un coup de pouce à l’horeca ainsi qu’aux commerçants du centre-ville, l’ACCA avait décidé de créer un marché local.

    On peut dire que les badauds ont été nombreux à se rendre à ce marché qui se déroulait à la Tour Burbant. Sur le coup de 17h, plus de 500 personnes avaient fait le pas de s’y rendre et la journée n’était pas terminée.

    RETOUR MARCHE PRODUCTEURS LOCAUX 3.JPG

    Les organisateurs avaient respecté les conseils du CNS comme un accès in et out ainsi que la limitation du nombre de personnes

    RETOUR MARCHE PRODUCTEURS LOCAUX 4.JPG

    RETOUR MARCHE PRODUCTEURS LOCAUX 1.JPG

  • Ath: Ce samedi l'ACAA organise un marché local à la Tour Burbant

    MARCHE PRODUITS LOCAUX TOUR BURBANT.jpgLe 20 juin aurait dû avoir lieu la nocturne du Quartier Saint Julien, mais avec l’arrivée du coronavirus, l’organisation a dû être annulée. Afin de donner à un coup de pouce à l’Horeca ainsi qu’aux commerçants du centre-ville, l’ACCA a décidé de créer un marché local. « Nous avons cherché le moyen de soutenir nos commerçants. Et on a eu l’idée de lancer un marché avec des producteurs et artisans locaux. Il sera situé à la tour Burbant de 14h à 21h. Toutefois, les entrées seront limitées sur le même principe que le marché hebdomadaire. Les commerçants du centre-ville seront également ouverts et vous accueilleront dans leurs commerces pour une nocture jusque 22h. Les cafés et restaurants seront également de la partie. Tout sera mis en place pour que les règles sanitaires soient respectées et nous comptons sur les visiteurs pour les suivre », a expliqué la présidente de l’Association des commerçants, Ariane Desprez

    Autour de ce marché on trouvera quelques animations pour attirer les badauds. « Il y aura une vingtaine d’exposants locaux qui sont des producteurs, mais aussi des commerçants du centre-ville qui ont besoin de plus de visibilité qui ont demandé d’intégrer le marché. », précise IMG_0101.jpgNicolas Langhendries de l’ACCA. « On procédera avec un in et un out pour gérer le flux de personnes dans le respect des règles. Le but est d’amener un maximum de monde vers la Tour Burbant, qui pourra être visitée gratuitement, mais aussi en centre-ville. Ce serait vraiment chouette pour nos commerçants. » Le bourgmestre Bruno Lefebvre est plus qu’enthousiaste. « Je pense que c’est important de recréer de l’événement au sein de notre cité. Bien sûr nous voyons que les terrasses ont beaucoup de succès surtout auprès des jeunes. Mais ici, avec ce genre d’événement, nous voulons attirer un public plus familial. » Espérons que cette première soit une réussite dans la cité des Géants.

  • Ath: Le secteur Horeca dispose de plus d’espace!

    IMG_0032.JPGDavantage d’espace pour les terrasses de la Grand-Place : circulation restreinte après 19h

    A titre d’essai afin de permettre au secteur Horeca de disposer de plus d’espace pour ses terrasses, la circulation aux abord de la Grand-Place sera restreinte de 19h à 1h durant une dizaine de jours en fonction de la météo.

    Il ne sera plus possible d’y accéder via la rue de France (accès prévu pour les riverains), mais bien via la rue de l’Industrie dont le sens de circulation est donc à nouveau inversé (comme durant les travaux de la rue de France) à partir de ce mercredi 10 juin après-midi.

    La rue du Pont-Quelin devient une « zone de rencontre » la journée et sera fermée à la circulation à partir de 19h.

    Une zone de rencontre est un espace où les piétons peuvent utiliser toute la largeur de la voie publique. Les conducteurs ne peuvent mettre les piétons en danger ni les gêner et au besoin, ils doivent s'arrêter. Ils doivent en outre redoubler de prudence en présence d'enfants. Les piétons ne peuvent entraver la circulation sans nécessité. La vitesse y est limitée à 20 km/h et le stationnement y est interdit sauf aux emplacements qui sont délimités.

     

  • Ath: A la fête des pères, offrez des fleurs !

    Annotation 2020-05-14 231759.jpgLa fête des mères a été difficile pour beaucoup de commerçants et tout particulièrement pour les fleuristes pour lesquels c'est habituellement un moment phare de l'année.

    Un citoyen nous a fait part de son sentiment par rapport à ce constat et en concluant son message par " A la fête des pères, offrez des fleurs ! "

    Une excellente idée que la Ville d'Ath et son ADL transforment aujourd'hui en campagne de soutien pour les fleuristes locaux.

    Cette année, à Ath, pour la fête des pères on chamboule un peu les habitudes et on offre des fleurs.

    Pour participer à cette action, rien de plus simple, il ne vous reste plus qu'à choisir votre ou vos fleuristes si c'est un papa qui mérite plusieurs bouquets. 

    Vous pouvez facilement les retrouver grâce à l'ADL (Agence de Développement Local) dans notre annuaire des commerces locaux. 

  • Ath: Pour nous, c’est un soulagement et aussi un stress en même temps

    ACAA COVID-19 1.JPGSuite aux nouvelles mesures du gouvernement, les commerçants ont pu rouvrir leur porte à partir ce lundi. Coïncidence, c’est aussi le début des Saints de glace (11,12,13 mai). Mais nul doute que cela ne va pas refroidir et que ceux-ci vont plutôt réchauffer quelque peu les finances des commerçants Athois comme nous l’a expliqué la présidente de l‘Association des Commerçants et Artisans Athois, Ariane Desprez « Pour nous, c’est un soulagement et je pense que c’est un stress en même temps afin d’accueillir au mieux nos clients dans de bonnes conditions. » Et on peut dire que la plupart sont prêts à recevoir leurs clients. » Il est vrai que le port du masque est conseillé mais pas obligatoire et là aussi, les commerçants vont adopter un comportement différent par rapport aux mesures prônées « Je pense que dans beaucoup de nos commerces, ils vont exiger le port du masque. Sans oublier que toutes les mesures de sécurité vont avoir un coût mais il n’y a rien à faire si nous voulons ouvrir nos magasins, nous n’avons pas d’autres choix. Il faudra s’adapter. De toute manière, c’était la condition sine qua none pour que nous puissions ouvrir » Et pour certains, le covid-19 aura été fatale « Je ne suis pas au courant pas tous mais je sais que deux commerçants n’ont pas tenu le choc et sans doute que la semaine prochaine, nous aurons sans doute de mauvaises surprises. Il est vrai que nous n’avons pas les trésoreries pour tenir sans travailler durant deux mois. ACAA COVID-19 2.JPGPour nous c’est un ouf de soulagement et ce malgré les conditions qui vont être drastiques. » Mais pour cette l’ouverture, ils auront à un partenaire de choix pour les aider : l’administration communale qui va les soutenir pour parvenir à passer ce cap comme l’a expliqué le Bourgmestre Athois, Bruno Lefèbvre « Oui, nous allons les soutenir. Par ailleurs, nous les avons contactés et nous allons installer des bâches publicitaires que nous avons déjà lancés à l’impression et nous allons les recevoir d’ici peu. De plus, la semaine prochaine, nous ne lancerons pas de contrôles pour les parkings. » Bruno de poursuivre « Bien sûr, nous avons déjà exécuter différents mesures au niveau des taxations et nous allons décider lors du prochain collège ce que nous pouvons faire en toute légalité afin de créer des événements spécifiques. Et nous mettons en place toutes une série d’action pour les soutenir. Car nous sommes bien conscients que certains commerces connaissent de grosses difficultés. » et le Bourgmestre de conclure « Sans oublier que notre police ira à l’encontre des commerces et cela à partir de ce lundi pour les sensibiliser sur les mesures de sécurité » Et le maïeur de nous confier que le marché hebdomadaire pourrait reprendre le jeudi de l’Ascension.

  • Ath: Achetez Athois via leur plateforme

    2262357806.jpgSuite au confinement, de plus en plus de commerces Athois mettent en place un système de commande - livraison.

    Via l’annuaire commercial et sa catégorie e-shop - livraison retrouvez celles et ceux qui vous offrent ce service à Ath.

    Vous avez une petite fringale entre deux commandes ? c'est pareil pour les restaurants, traiteurs, friteries... qui proposent des services à emporter ou de livraison.

    Et pour conclure votre shopping en beauté, rien de tel que les producteurs locaux pour un approvisionnement au plus près de votre porte.

    Vous êtes commerçant, restaurateur, producteur

    Vous souhaitez disposer de votre page ou la faire modifier ? Vous pouvez transmettre vos informations pratiques, photos, logo et une présentation de votre activité à l’adresse adl@ath.be

    Vous pouvez également contacter notre Agence de Développement local au 0476 946 114

    Une plateforme est en place:  www.shopping-ath.be

    Cette plateforme est entièrement financée par l'association des commerçants et est mise à disposition gratuitement pour ses membres.

    "Nous comptons sur la population athoise pour soutenir ses commerces et nous continuerons notre travail pour soutenir au mieux les commerçants de l'entité." souligne Ariane Despretz, Présidente de l'ACA

    Et plus d’infos dans le journal le Nord-Eclair de ce samedi