La culture Athoise

  • Ath:Le Palace va accueillir un spectacle de Violette Pallaro

    980340_1.jpegCe mercredi 23 octobre, la Maison Culturelle d’Ath accueille Tabula Rasa (Meilleure découverte aux Prix de la Critique 2017), un spectacle de Violette Pallaro qui convie le public, avec humour et sarcasme, à la table familiale.

    Mais le repas ne sera pas de tout repos ! La famille, une histoire d’amour ? Pas toujours ! Un spectacle corrosif qui aborde une question intime et pourtant universelle : quelle place occupe-t-on dans notre famille et, plus largement, dans la société ?

    Tabula Rasa passe au crible les relations humaines qui se tissent autour de la table, entre liens sociaux et rapports de force. Les histoires se suivent avec rythme comme un patchwork familial où chacun cherche sa place. Et quand le joli portrait de famille craquèle... on rit, même si c’est parfois à pleurer !

    Une coproduction du Festival de Liège, du Théâtre National/ Bruxelles et du Manège.Mons. - ©Dominique Houcmant-Goldo

    Avec le soutien des Tournées Art et Vie.

    Infods

    Mercredi 23octobre à 20h

    Palace, rue de Brantignies,4,Ath

    068/681.999 - billet@mcath.be

    15€ / 12€ abo. / 7,5€ -26 ans / 6€ abo. Jeunes / 1,25€ Art. 27

     

  • Ath:La M.C.A est heureuse de présenter la nouvelle création de la Compagnie Belle de Nuit

    Annotation 2019-10-07 102035.pngLa Maison Culturelle d’Ath est heureuse de présenter la nouvelle création de la Compagnie Belle de Nuit, Villa Dolorosa, le jeudi 10 octobre au Palace. Une réécriture des Trois Sœurs de Tchékov, un casting 5 étoiles, un calvaire jubilatoire !

    Des Trois sœurs de Tchekhov, Rebekka Kricheldorf conserve l’atmosphère de désillusion face à un monde en transition. Et si une grande mélancolie sourd au gré du texte, une ironie féroce emporte les propos d’une génération en manque d’idéal dans un monde qui offre peu de perspectives. Un texte fort interprété par des acteurs éblouissants – Thierry Hellin, Déborah Rouach, Anne-Pascale Clairembourg et Nicolas Luçon, tous primés par les Prix de la Critique.

    Irina célèbre son anniversaire. Cette fête devrait être festive. Mais ce n’est pas le cas.

    Ses sœurs, Olga et Macha, ne contribuent pas à la gaieté générale : Macha est prisonnière d’un mariage soporifique et s’entiche aussitôt de l’unique ami d’Andreï, Georg, marié à une femme suicidaire. Olga est quant à elle au bord de la névrose. Enseignante, elle est seule à gagner sa vie et maintient la tête de toute la famille hors de l’eau, car on a depuis longtemps jeté par les fenêtres l’héritage des parents.

    "Cette réécriture des Trois Sœurs de Tchekhov transpose non sans impertinence, le mal de vivre dans une société où le cynisme a tout emporté. À la différence de leurs ainées russes, les personnages contemporains ne peuvent plus s’ennuyer de bonne foi : elles se savent prises dans une trame de vie stéréotypée, condamnées à être les habitantes éculées d’un monde qui se détériore, qu’elles n’aiment ni ne comprennent vraiment. Dans leur Villa Dolorosa, chacune des trois sœurs suit un véritable chemin de croix. Et leur calvaire est jubilatoire."

    Infos

    Jeudi 10 octobre à 20h

    Palace, rue de Brantignies, 4, Ath

    068/681.999 - billet@mcath.be

    15€ / 12€ abo. / 7,5€ -26 ans / 6€ abo. Jeunes / 1,25€ Art. 27

  • Ath: Que se passe-t-il derrière la grande porte du CAR ?

    large.jpgLe CAR, le Centre des Arts de la Rue, situé en plein cœur de la Ville d’Ath, est le lieu de fabrique du festival Sortilèges, Rue et Vous où se rencontrent pratiques professionnelles et amateurs de cirque et d’arts de la rue.

    Que se passe-t-il derrière cette grande porte verte un peu reculée dans la rue de France ?

    En entrant dans le CAR, on aperçoit un grand espace brut entouré de rideaux noirs, surplombé par une mezzanine et une charpente aux couleurs du soleil.

    Un espace de création où artistes professionnels et amateurs développent et échangent sur les pratiques d’arts de la rue et du cirque avec la population locale.

    La MCA accompagne les artistes dans leur processus de création et sensibilise le grand public aux arts de la rue, avec une mise en valeur de l’espace urbain athois. Elle intensifie les interactions avec d’autres opérateurs culturels du territoire (Académie d’Ath, fanfares et sections artistiques de certaines écoles).

    Des ateliers et stages pour tous

    large (1).jpgToute l’année, la MCA propose des ateliers pour s’initier aux techniques des arts de la rue : cirque aérien et acrobatique (12 à 21 ans), cirque aérien et jonglerie (dès 21 ans), percussions (dès 8 ans), danse de rue (dès 16 ans) et enfin, fabrication et manipulation de marionnettes (dès 15 ans). Ces ateliers ont pour finalité de présenter le fruit d’une année de travail au festival Sortilèges.

    Des stages d’une semaine sont également programmés pendant les vacances scolaires. Ainsi du 28 au 31 octobre, le public (dès 12 ans) est invité à découvrir tous les secrets du diabolo.

    Les RenCARts

    Des artistes de rue sont accueillis en résidence pour des semaines de travail en vue de créer ou peaufiner leur dernier spectacle qui sera programmé dans le cadre de Sortilèges.

    Au terme de leur séjour, les artistes présentent un extrait de leur travail (non abouti) aux athois. La réaction et les retours du public permettent d’améliorer leur spectacle. L'occasion pour la population et les écoles de découvrir le monde professionnel des arts de la rue. Une expérience différente, plus intimiste, où chacun a la parole. Et en plus, ces rendez-vous sont entièrement gratuits !

    À l'agenda :

    Funky Bodding (musique) le 9 octobre à 18h, Collectif des Baltringues « Parlez-moi d’amour » (théâtre de rue déambulatoire) le 19 octobre à 11h, Cirqu’en Choc « Gnoko Bok » (cirque contemporain) le 15 novembre à 18h, Cie Sara Flo « Entre Cuerdas » (clown, fil mou) le 29 novembre à 18h et Compagnie Pol & Freddy « De Cuyper VS De Cuyper » (jonglerie) le 6 décembre à 18h.

    Infos

    Pour en savoir plus : 068/681.999 – car@mcath.be

    Maison Culturelle d'Ath

    Le Palace, rue de Brantignies 4, Ath

  • Ath:L'artiste Belge François Liénard sera à l'honneur au Palace

    téléchargement.jpgCollagiste à ses heures, poète à 16h30, collectionneur à 17h, activiste culturel depuis 1993, François Liénard est un artiste belge qui provoque des rencontres décalées avec l’Histoire de l’Art et l’imagerie populaire. Par sa pratique du collage, il joue avec les images et la langue française. Pas besoin de connaître les références pour se prendre au jeu. C’est drôle et captivant !  

    Les surfeuses

    Jouer avec le patrimoine athois ! 

    Pendant l’exposition au Palace, il invite les familles et les écoles fondamentales à jouer avec les références du patrimoine athois (Julien Ducorron, Lambert Mathieu, Henri Hanneton, Édouard Debruxelles, etc.). Après avoir découvert la pratique de François Liénard, les petits artistes pourront s’inspirer de sa technique pour composer leurs propres œuvres détournées.

    Infos

    Le Palace, rue de Brantignies 4, Ath

    068/681.999

    Expositions heures d'ouverture du Palace :

    le mardi de 14h à 18h et du mercredi au samedi

    de 10h à 13h et de 14h à 18h

  • Ath & Environs : La Maison Culturelle organise deux journées d’échanges

    IMG_0148.JPGVous habitez, travaillez, étudiez ou exercez une activité dans l’une de ces trois communes ? Votre point de vue nous intéresse ! Exprimez-vous sur ce que vous percevez, ressentez et connaissez du territoire. Partagez vos expériences et enrichissez-vous de la vision des autres.

    La Maison Culturelle organise deux journées d’échanges conviviales et participatives. Tout le monde est bienvenu (nouveaux et anciens habitants, jeunes, adultes, seniors…) ! Il s’agira de récolter votre avis sur la vie à Ath, Brugelette et Chièvres. En quoi votre commune se transforme-t-elle ? Quels sont les défis à y relever dans un futur proche ? Quel avenir souhaitez-vous pour préserver la qualité de vie et le bien vivre ensemble ?

    Grâce à votre point de vue, la Maison Culturelle d’Ath orientera ses actions pour les 5 prochaines années. Elle s’efforcera de construire des projets culturels qui répondent au mieux à nos réalités locales. Depuis 2014, son travail est guidé par les résultats de plusieurs consultations organisées auprès de la population. Celles-ci lui ont permis d’adapter et d’affiner son offre culturelle. Si elle revient à nouveau vers vous aujourd’hui, c’est pour prendre connaissance de vos retours et perceptions pour la suite.

    À Chièvres et Brugelette, cet échange s’inscrit dans la perspective de créer un centre culturel commun aux deux communes et d’épauler leur administration dans la réalisation du projet. Cette initiative est soutenue par la Province du Hainaut (appel à projet supracommunalité).

    Pour les Athois : dimanche 13 octobre de 10h à 17h au Palace

    Pour les Chiévrois et Brugelettois : dimanche 20 octobre de 10h à 17h à l’Ecole communale de Chièvres, Grand-Place, 2.

    Votre inscription est vivement conseillée pour une bonne organisation de la journée. Un accueil sandwich est prévu pour la pause midi.

    Intéressé(e) de participer ou d’en savoir plus sur la démarche ? Merci de contacter la Maison Culturelle d’Ath  au 068/681.999

  • Ath: Aka Grandgeorge, revient sur la scène du Palace

    maxresdefault.jpgLe plus belge des Français, aka Grandgeorge, revient sur la scène du Palace d’Ath, le mercredi 2 octobre à 20h !   

    « Avec Face to Faith, Grandgeorge frappe fort là où on ne l’attendait pas. Ce second opus nous transporte une nouvelle fois dans des mélodies imparables et des textes qui méritent qu’on s’y attarde. Mais c’est par le son de ce nouvel album qu’il surprend le plus. Un croisement assumé et très réussi entre son univers acoustique et des sons très actuels. Des sonorités pop, afro et électro qui donnent envie de bouger.

     «Nous (…) aurions tendance à dire que Grandgeorge ressemble à ce qu’il chante. Sauf que le garçon nous fait la surprise d’un deuxième album plus nuancé. Et du coup plus riche.

    Si l’ex-ingénieur montre sur Face to Faith son aptitude à pondre des tubes feel-good, il dévoile aussi une autre facette de sa personnalité. Celle de l’artiste qui sort de sa bulle, de l’être humain qui observe et de l’auteur qui cherche à chaque fois la bonne formule pour nous interpeller.» Moustique »

     Avec Benjamin Grandgeorge chant, guitares - Stefy Rika chant, chœurs - Nicolas L’Herbette basse, guitare - Samuel Rafalowicz batterie, percussions - Xavier Bouillon claviers - Production Ubu - ©Boris Görtz Benuts

    Avec le soutien des Tournées Art et Vie.

    Infos

    Mercredi 2 octobre à 20h

    Palace, rue de Brantignies, 4,Ath

    068/681.999 - billet@mcath.be

    15€ / 12€ abo. / 7,5€ -26 ans / 6€ abo. Jeunes / 1,25€ Art. 27

  • Ath:Christian Cannuyer présentera un récit biblique du combat de David contre Goliath

    IMG_7081.JPGl’Université du Temps Disponible vous invite à la rentrée académique qui aura lieu le mardi 10 septembre  à 14 h 30 dans la salle « le Palace ».  Ils accueillerons à leur tribune Monsieur Christian Cannuyer qui présentera sa conférence “Le combat de David contre Goliath. Un récit biblique, une tradition multiculturelle.

    David-et-Goliath.jpg

  • Ath: A la recherche d'ateliers pour vos enfants? Plus d'infos sur notre blog

    37600-2-6-ans.jpgPas le temps de s’embêter à Ath, tellement l’offre d’activités créatives et récréatives est variée. Difficile d’opérer son choix… Quelles disciplines ou techniques choisir ? Comment se déroulent les ateliers ? Est-ce adapté à mon âge ? Pour les débutants ou pour des personnes plus confirmées ? Qu’est-ce qui pourrait plaire à mes enfants ? Combien ça coûte ?

    Autant de questions qui trouveront réponse durant la Matinée des Ateliers, le samedi 7 septembre de 10h à 13h au Château Burbant Ath.

    Les animateurs seront présents pour présenter leurs activités respectives. Ils se rassemblent pour faciliter la tâche aux personnes qui désirent s’informer et s’inscrire à des ateliers durant toute l’année.

    La Ruée vers l’Art, c’est le Centre d’expression et de créativité de la Maison Culturelle d’Ath. Elle propose des ateliers créatifs, encadrés par des animateurs-artistes confirmés, à destination des enfants, des ados et des adultes. Au programme : percussions, cirque aérien e t acrobatique, fabrication et manipulation de marionnettes géantes, théâtre d’objet et clown, techniques d’impression, petite édition, couture, tissage, sérigraphie, dessin, peinture, photographie mobile et enfin, un atelier d’illustration (grand) parents-enfants à partager en duo.

    À Votre Tour, ce sont des animateurs «autonomes» qui proposent des ateliers, principalement accueillis au Château Burbant. Des arts de la scène aux arts plastiques en passant par l’artisanat, les langues vivantes, la relaxation, l’écriture, la danse, la musique, les jeux, etc. Il y en a pour tous les goûts et tous les âges !

    Toc Toc Z'Ateliers, c’est un collectif d’organismes sociaux et d’artistes de la région ayant à cœur de rendre la culture accessible à tous : CIEP, CPAS d’Ath, HAPCIS, SAPHA et Dominique Declerk. Les animateurs sont attentifs aux participants, venus de tous les horizons...

    Brochure avec tous les ateliers...

    Les ateliers débutent en septembre et se terminent en juin. Une année «scolaire» en perspective pour découvrir de nombreuses techniques et rencontrer du monde. Alors, avant de se lancer, rendez-vous à la Matinée des Ateliers pour poser toutes vos questions et vous inscrire !

  • Ath: En août, la Maison Culturelle organise des stages créatifs...

    746f1b02-bcdf-40fd-aef5-d4f51e5d8f53.jpegAvec la Ruée vers l’Art (Centre d’Expression et de Créativité de la Maison Culturelle d’Ath), les enfants et les ados exploreront le passé de la ville d’Ath pour le réinventer à l’aide de techniques artistiques.

    Depuis le Moyen-Âge, la Cité des Géants était reconnue pour son commerce de draps et de toiles. Du 19 au 23 août, les jeunes replongeront dans l’époque des tissages de la Dendre et expérimenteront les pratiques du textile entre tradition et modernité (techniques : tissage, tricot, broderie, couture, crochet…). En partenariat avec l’Espace gallo-romain.

    Ath, c’était un petit village ou une ville fortifiée ? Du 26 au 30 août, les archéologues en herbe retrouveront l’origine des bâtiments, découvriront l’histoire de la cité à la Maison des Géants. Ils réaliseront un vidéo mapping qui sera projeté sur la façade du musée lors des journées du patrimoine (techniques : vidéo mapping, dessin, collage…). En partenariat avec la Maison des Géants.

    Chaque semaine, ce sont 3 stages pour 3 tranches d’âge afin d’adapter les techniques en fonction des projets et des envies des participants : 6-9 ans, 10-12 ans et 13-15 ans.

    Du 26 au 30 août, la Maison Culturelle programme aussi des stages à l’école communale de Brugelette. Les plus petits (4 à 6 ans) expérimenteront le langage non verbal en travaillant la magie du clown et le mime. Les plus grands (7 à 13 ans) créeront des mobiles ou construiront des instruments de musique à partir de matériaux de récupération.

    Infos au 068/ 681.998 ou par courriel :  billet@mcath.be

  • Ath: La dérision comme arme de destruction massive

    event_didier_super.jpgVendredi 7 juin à 20h, la Maison Culturelle d’Ath accueillera, en guise de clôture de saison, l’impertinent et décalé Didier Super. Âmes sensibles s’abstenir…

     «Bonjour, toi ! Mais qu’est-ce que t’es moche !» Voilà comment démarre son spectacle. Didier Super, c’est du politiquement et totalement incorrect. Pour en profiter pleinement, il est conseillé aux spectateurs de venir munis d’un second degré en béton armé pour faire face à un humour acide, grinçant, provocant… mais surtout complètement choquant.

    De l’outrage à outrance

    Didier Super ne dénonce pas, il force le trait pour mieux le rendre affreux. Durant plus d’une heure, il invective tout le monde, y compris, comme à son habitude, les spectateurs ou le technicien lumière. Didier Super dénonce tout ! Au programme : de la provocation sans limites par le racisme débridé, la xénophobie décomplexée, la violence verbale et la mauvaise foi de ce fou du roi, bouffon des temps modernes. Aussi décapant que du White Spirit, il s’amuse à choquer avec ses thèmes de prédilection : chômage, racisme, pédophilie, Tiers-Monde… avec cette fois une cible particulière, les femmes à qui il reproche de faire le lit du capitalisme en choisissant de coucher avec des hommes riches plutôt que des pauvres.

     

    Trashédie-comique

    Dans «Ta vie sera plus moche que la mienne», Didier Super campe une quinzaine de personnages, accompagné par ce qui lui reste de sa guitare. Il raconte l’histoire de Ludovic, un jeune chômeur en galère, sur qui une bonne fée se penchera un jour. Aussitôt fait, il reçoit un mail d’une dame africaine mourante qui lui propose 700000 milliards de dollars US. C’est le début d’une odyssée théâtrale loufoque où Ludovic bouffe du Mac Do, fait des cauchemars, croise des Punks à chien, des Femen et voyage en «Israelo-Palestine» où il réconcilie les Juifs et les Arabes.

    Un spectacle féroce, transgressif, incisif, méchant, méprisant et glauque. Pour rigoler, faut tout lâcher !

    Pour le 7 juin, une préparation physique de l’esprit digne des plus grands sportifs est donc requise. Booster son second degré, armer ses zygomatiques, assouplir son sens critique, entrainer son humour au tout terrain…

    Infos :

    Vendredi 7 juin à 20h

    Le Palace

    Rue de Brantignies, 4, Ath

    15€ (tarif plein) – 7,50€ (-26 ans) – 12€ (tarif abo)

    6€ (tarif abo – 26 ans) – 1,25€ (Art.27)

     

    Tél : 068/681.998 – billet@mcath.be