La culture Athoise

  • Ath: Ce samedi, Bumba et ses amis seront de passage au Palace

    1.jpgDepuis février 2019, Bumba et ses amis partiront à la rencontre des tout-petits à travers Bruxelles et la Wallonie. Explorez en leur compagnie le pays des rêves, où le soleil brille toujours, et rencontrez Bumba à l’issue de la représentation !

    Ce samedi, il sera au Palace à Ath.

    Bumba, le clown préféré des enfants, surgira du petit écran pour sillonner la Wallonie dès le printemps prochain ! La petite Lisa ne s’endort jamais sans son doudou favori : Bumba. Une nuit, sa peluche prend vie et l’emmène au Pays des Rêves, où tout semble possible. Elle y fera notamment la connaissance de l’ourse Nanadu, l’éléphant Tumbi, l’oiseau Kiwi sans oublier l’adorable Bumbalu. Cerise sur le gâteau : ce spectacle, spécialement adapté aux tout-petits, sera suivi d’une rencontre avec le petit clown le plus célèbre du pays !

     

    Infos

    Il y aura deux représentations: La première a 11 et la seconde a 13h30

    plus d'infos sur le site ICI ou via le Palace au 068/68 19 99 

     

  • Ath: Hamadi revient avec son premier spectacle, celui qui raconte son exil…

    tumblr_inline_miy6atJFom1qz4rgp.jpgVous l’aviez découvert dans «Sans Ailes et Sans Racines», Hamadi revient avec son premier spectacle, celui qui raconte son exil… Meilleur seul en scène par les prix de la critique 2009 !

    Quelque part au Maroc, un enfant essaie le costume que son père – travailleur immigré en Belgique – vient de lui envoyer. Le costume est trop grand. La photo est prise, celle d’un enfant seul, noyé dans une immense veste grise. Dès qu’il reçoit cette photo si triste, le père fait venir auprès de lui sa femme et ses enfants. Avec l’exil, une autre vie commence.

    Dans «Papa est en voyage», Hamadi évoque ses souvenirs d’enfance, l’exil, les départs et les retours, les figures chères aujourd’hui disparues, les confrontations entre les langues et les terres berbères du nord du Maroc et les cieux souvent pluvieux, mais doux de Belgique, la parole des petites gens, leurs mythes, leurs rêves… L’histoire d’un homme aux prises avec sa propre histoire. Une autre manière de parler de l’immigration et de ses enfants nés et installés dans nos pays.

    «Hamadi prouve, s’il le fallait encore, que l’exil n’est pas un choix. Il brode un récit soyeux, doux comme un plaid, dans lequel on s’emmitouflerait bien tout l’hiver.» Le Soir

    Infos

    Quand : Le 25 avril à 20hrs

    Lieu : Le Palace,rue de Brantignies, 4 ,Ath

    Durée : 80 mn

    Age conseillé: à partir de 16 ans

  • Ath: La M.C.A invite enfants et ados à s’immerger totalement dans le monde de la fête foraine.

    stages-creatifs-ath.jpgDu 8 au 12 avril et du 15 au 19 avril, la Maison Culturelle d’Ath et son Centre d’Expression et de Créativité « La Ruée vers l’Art » invitent enfants et ados de 6 à 15 ans à s’immerger totalement dans le monde de la fête foraine.

    Chaque semaine, 3 stages pour 3 tranches d’âge (6-9 ans, 10-12 ans, 12-15 ans) encadrés par des animateurs étant des artistes professionnels diplômés.

    Les participants plongeront dans l’univers de la fête foraine, à l’ancienne et imagineront leur propre attraction.

    Saltimbanque, roulotte, femme à barbe, avaleur de sabre, musique, pêche aux canards… leur imagination sera leur seule limite. Durant les 2 semaines des vacances de printemps, le Château Burbant aura des allures de champ de foire.

    Les jeunes penseront et réaliseront chaque stand, élément de décor, costume et mise en scène. Pour y parvenir, ils utiliseront les techniques liées aux arts plastiques telles que la peinture, le dessin, la sculpture, la couture… pour concevoir et concrétiser la fête foraine idéale, celle à laquelle ils rêveraient de participer.

    Pour le plaisir des yeux, les créations de nos jeunes forains seront installées dans les rues du centre-ville le 30 mai, à l’occasion du festival Sortilèges, Rue & Vous !

    INFOS

    Du 8 au 12 avril et du 15 au 19 avril 2019 de 9h à 16h (avec possibilité d’une garderie gratuite à partir de 8h et jusque 17h)

    Au Château Burbant - Ath

    70€ avec possibilité de réductions pour les enfants d’une même famille – Conditions Article 27 applicables.

    068/681.998billet@mcath.be

  • Ath: Le Palace accueille le spectacle « Colon(ial)oscopie

    ANX-0M-00ZL-00AN.jpgVendredi 29 mars à 20h, la Maison Culturelle d’Ath accueille le spectacle « Colon(ial)oscopie », au goût d’un second degré infernal, grinçant et dérangeant.

    À l’heure où certains attendent des excuses de la Belgique pour son passé colonial au Congo, le spectacle se penche avec beaucoup d’humour et de second degré mais jamais sans respect sur cette partie de l’histoire.

    Deux personnages clownesques, délicieusement piquants, abordent notre passé colonial et son ambiguïté. Entre conférence et récital « exotico-colonial », Geneviève Voisin revisite racisme ordinaire et tensions Nord-Sud. Elle dresse aussi un parallélisme « pas piqué des vers » avec les relations mère/fille.

    Quand l’humour noir fait rire jaune

    L’Amicale des Anciens d’Afrique organise une conférence tenue par son Excellence l’Ambassadeur de Belgique à Kinshasa sur les nouvelles possibilités de marché en République Démocratique du Congo.

    57b6b35735709a3105623de1.jpg

    Fabiola de Potter Dardois – fille, petite fille et arrière-petite-fille de colons – et sa fille Paola vouent une admiration sans égale à la grandeur de l’œuvre civilisatrice coloniale. Incarnant la nostalgie de l’époque, elle saisit l’occasion d’en assurer la première partie. Merveilleusement accompagnée à l’accordéon par sa fille, personnage candide et maladroit, Paola De Potter Dardois propose, en guise de mise en bouche au public venu assister à la conférence, un bref récital de chansons exotiques et coloniales. Dévoilant ainsi la violence physique et morale de notre passé colonial. Ce récital satirique laisse progressivement place à un règlement de comptes familial… et national.

    Bénéfique et salutaire

    Comment peut-on rire, sans se moquer, d’une thématique qui tord encore les tripes de la Belgique plus d’un siècle plus tard ? La compagnie Ha ! Mon amour y arrive et parvient sans difficulté à faire rougir de honte son public. Cette coloscopie publique ravive la conscience collective et le rire opère comme antidouleur.

    Infos :

    Vendredi 29 mars 20h

    À partir de 14 ans

    Le Palace

    Rue de Brantignies, 4, Ath

    Attention, changement de lieu, le spectacle prévu initialement au Centre des Arts de la Rue se jouera au Palace.

    15€ (tarif plein) – 7,50€ (-26 ans) – 12€ (tarif abo)

    6€ (tarif abo – 26 ans) – 1,25€ (Art.27)

    Tel: 068 68 19 98 – billet@mcath.be

     

  • Ath:Dans le cadre de la campagne propreté, le Palace accueille le spectacle Alex au Pays des Poubelles

    Alex-au-pays-des-poubelles-5.jpgDans le cadre de la campagne propreté et de réduction des déchets de la Ville d’Ath, la Maison Culturelle d’Ath accueille le spectacle Alex au Pays des Poubelles, le samedi 23 mars à 16h au Palace.

    Alex est une petite fille gâtée, très gâtée. Elle a beaucoup de jouets qu’elle jette dès qu’elle ne s’en sert plus. Un jour, elle est projetée dans un pays imaginaire fait de déchets et d’objets de récup’, Alex – lointaine cousine d’Alice (au pays des merveilles) – entame alors un extraordinaire voyage. Durant son périple, elle rencontre des créatures fantasmagoriques et atypiques, tantôt attachantes, tantôt un peu plus effrayantes.

     Entre danse et acrobaties, vidéo et théâtre d’objets, la compagnie Maria Clara Villa Lobos bousculera « gentiment » le public sur la thématique de la sauvegarde de l’environnement. À l’heure des nombreuses marches pour le climat, le théâtre se met également en branle pour faire passer le message… différemment, mais de manière tout aussi percutante.

     Pour que les petits fassent la leçon aux grands…

     Ce spectacle jeune public (à voir dès 6 ans) garde l’aspect ludique et fantastique de l’histoire de Lewis Caroll, tout en montrant les « monstruosités » que sont les déchets produits en quantités invraisemblables. Intéressée depuis longtemps par les questions environnementales et posant un regard critique sur la (sur)consommation, l’artiste chorégraphe Maria Clara Villa Lobos aborde la thématique des déchets avec humour et autodérision. Elle joue des multiples créations, détournements et recyclages inspirés par notre société. Elle fait conte et fable de tous les objets, poupées et animaux qui, avec malice, s’animent sous nos yeux.

    666929728_1280x720.jpg

    Maria Clara Villa crée un spectacle drôle, poétique, inventé… sur le tas, qui donne quelques idées et matières à réflexion aux petits pour faire la leçon aux grands.

    Par ce biais, elle ouvre la discussion et fait prendre conscience qu’il est urgent de faire évoluer les modes de consommation.

     À l’issue de la représentation, les jeunes spectateurs pourront discuter et échanger leurs impressions avec l’artiste. Enfin, dans le hall du Palace, seront tenus des stands dynamiques (Repair Café, Ressourcerie, Do It Yourself : fabrication de produits d’entretien par soi-même… ) sur la thématique du Zéro déchet.

    Infos

    Samedi 23 mars  à 16h

    À partir de 6 ans

    Le Palace

    Rue de Brantignies, 4 - 7800 Ath

    15€ (tarif plein) – 7,50€ (-26 ans) – 12€ (tarif abo)

    6€ (tarif abo – 26 ans) – 1,25€ (Art.27)

    Tél :068/681.998 – billet@mcath.be

  • Ath: La scène du Palace va accueillir l’ensemble Refugees for Refugees.

    main_image.jpgSamedi 2 mars, dès 20h, la Maison Culturelle d’Ath accueille sur la scène du Palace l’ensemble Refugees for Refugees.

    Cet ensemble est composé de 10 musiciens virtuoses qui, fuyant la Syrie, l’Irak, l’Afghanistan, le Tibet ou le Pakistan, sont arrivés en Belgique. Ils ont chacun laissé dans leur pays le terreau dans lequel s’enracinait leur musique. Cependant, ils ont emporté un riche bagage, leurs instruments. Un bagage devenu parfois invisible derrière l’étiquette de «réfugiés» qui leur colle à la peau. Leurs chansons racontent avec force et émotion l’histoire de leurs pays et le chemin qu’ils ont parcouru.

    Les 10 musiciens du groupe se sont tous rencontrés en Belgique où ils sont arrivés avec le statut de réfugiés. Ils ont uni leurs musiques, leurs sonorités, leurs histoires pour créer un répertoire unique, permettant des ponts «sonores» entre leurs cultures et traditions.

     Subtilité, émotion et couleurs

    C’est la richesse de leurs cultures respectives qui rend l’ensemble Refugees for Refugees essentiel et magique. Leurs musiques sont colorées différemment. Elles se complètent et donnent au groupe une diversité et des envolées méolodieuses peu rencontrées en musique du monde.

    Le groupe s’est consolidé à la suite de la création de l’album «Amerli» sorti en mai 2016, qui a connu immédiatement le succès et l’estime de la presse internationale spécialisée. Les musiciens décident alors de créer l’ensemble Refugees for Refugees, sous la direction de Tristan Driessens, joueur de oud. Ensemble, ils continuent jour après jour à explorer la rencontre inépuisable de leurs différentes traditions musicales.

    Partout en Belgique, ils affichent complet. Au Palace, le 2 mars, ce sera l’occasion de les voir ou les revoir sur scène. On ne se lasse pas de cette musique porteuse d’espoir et de multiculturalité. En attendant le retour des beaux jours, une soirée positive et colorée qui fait du bien au moral.

    Infos:

    Samedi 2 mars à 20h

    À partir de 8 ans

    Le Palace

    Rue de Brantignies, 4 - Ath

    Tél: 068/681.998 – billet@mcath.be

  • Ath: La Compagnie Jordi L. Vidal va présenter une étape de son prochain spectacle " An Encouter"

    140726 OOups! Cie Jordi L. Vidal @ Une place au soleil Vitry (3).jpg

    La Maison Culturelle d’Ath invite la Cie Jordi L. Vidal à présenter une étape de travail de son prochain spectacle «An Encouter (une rencontre)», le mercredi 27 février à 17h30 au Centre des Arts de la Rue.

    Cette création, retravaillée à Ath avant de s’élancer sur les routes et places publiques, met en scène la rencontre entre deux personnes qui touche par ce va-et-vient de souvenirs, d’amour, d’amitié, de rivalité, de séduction et d’émotions.

    «An Encouter» est un spectacle original, visuel et dynamique, qui combine la danse, l’acrobatie et le théâtre physique pour exprimer la diversité.

    Il est mis en scène par Jordi Vidal qui, l’an dernier, avait orchestré de main de maître la chorégraphie de la Flash Mob pour le 30e anniversaire du festival Sortilèges, Rue et Vous !

    Les étapes de travail sont importantes pour les artistes. Elles sont l’occasion de présenter l’état d’avancement du processus de (re) création et permettent d’échanger avec le public, en toute simplicité et convivialité.

    Cia_Jordi_L_Vidal_Chrysalis_Henry_Krul1.jpg

    Ces rencontres sont entièrement gratuites, il est donc impératif de signaler sa participation au 068/681.998 ou billet@mcath.be.

    Durée : 45 mn avec échange – à partir de 5 ans

    PS : si le temps le permet, la présentation se fera dans l’espace public.

    Rendez-vous au CAR, 20/22, Rue de France à Ath

    Infos

    Maison Culturelle d'Ath

    Le Palace, rue de Brantignies, 4

    Ath. Tél: 068/681.999

  • Ath: la MCA présente Un spectacle poétique et romantique autour de la tendresse d’un couple.

    chaliwate-video-josephina-950x535.jpgLa Maison Culturelle présente «Joséphina», le vendredi 22 février à 20h au Palace. Un spectacle poétique et romantique autour de la tendresse d’un couple.

     Dans son 20 m2, Alfredo est seul et pourtant accompagné…

    Dans son appartement, parsemé de bibelots, un homme semble couler des jours paisibles et s’affaire à ses tâches quotidiennes. Doucement, on perçoit une présence qui habite son univers. Elle occupe l’espace et le temps, elle est omniprésente… «Elle», c’est Joséphina. Que s’est-il passé trois mois plus tôt ? Au fil des partitions physiques, à demi-mot et à demi-geste, des fragments de vie et d’intimité sont dévoilés.

     Quelle piste suivre ou croire ?

    Ce spectacle traduit avec émerveillement et tendresse la vie et les tourments d’un couple. Alfredo et Joséphina se croisent, leurs corps se frôlent. Du flash-back au cauchemar, des souvenirs épars aux désirs obsédants, le public est libre de reconstituer le puzzle d’une relation rêvée ou passée, l’histoire d’un couple brisé ou idéalisé.

    Deuxième création de la compagnie Chaliwaté, ce théâtre gestuel s’adresse à tous, à partir de 8 ans, et propose un jeu subtil entre la parole et l’expression du corps.

     Une pépite en or massif

    Cette pépite de théâtre en or massif a été récompensée par trois coups de cœur au Festival québécois «Vue sur la Relève» en 2009, élue «Meilleur spectacle» au Festival international de Théâtre Nuevo León au Mexique en 2011, et nominée au Prix de la Critique 2013 en Belgique dans la catégorie «Découverte».

    Une heure de corps-à-corps furieux qui donne tout simplement l’envie de croquer l’amour à pleines dents.

    Infos

    Quand : Vendredi 22 février à 20h

    À partir de 8 ans

    Où : Le Palace , rue de Brantignies, 4, Ath

    15€ (tarif plein) – 7,50€ (-26 ans) – 12€ (tarif abo)

    6€ (tarif abo – 26 ans) – 1,25€ (Art.27)

    Tél: 068/681.998 – billet@mcath.be

  • Ath: La compagnie Point Zéro revient avec une nouvelle création et frappe fort

    imagesH0DMFE5Y.jpg

    Le 26 avril 1986, le cœur du réacteur numéro 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl explose et prend feu, projetant dans l’Europe entière un nuage de radioactivité. Trois décennies plus tard, quelles leçons ont été retenues de cette catastrophe ? La compagnie Point Zéro tentera de répondre à cette question le mercredi 20 février, à 20h au Palace à Ath.

    La compagnie Point Zéro revient avec une nouvelle création et frappe à nouveau fort et juste. Trente ans après LA catastrophe que personne n’a oubliée, le metteur en scène Jean-Michel d’Hoop et son équipe sont retournés en Biélorussie, sur les lieux de l’explosion. Ils ont recueilli la parole des rescapés, des survivants proches de la zone d’exclusion, des scientifiques actifs dans le dépistage de césium 137, des personnes-ressources partisanes – ou non – du nucléaire afin de nourrir le spectacle de témoignages.

    287e041302f34b11ddfb57afc8048cd8-1516371151.jpg

    C’est avec humanité et poésie que la compagnie s’est emparée de ce sujet, malheureusement, toujours d’actualité. L’utilisation des marionnettes est sa marque de fabrique. Elles apportent l’indispensable humanité qui permet au public de mettre la distance nécessaire avec le sujet.

    Un spectacle à voir d’urgence, quand justement il est temps de faire des choix cruciaux pour l’avenir de notre planète… Une pièce essentielle sur le nucléaire ! Quand l’art s’en mêle et permet des questionnements que les autres sciences ne parviennent pas à formuler…

    Infos:

    Quand : Mercredi 20 février a 20h

    À partir de 14 ans

    : Le Palace

    Rue de Brantignies, 4 - 7800 Ath

    15€ ,7,50€ (-26 ans) et 12€ (tarif abo)

    6€ – 26 ans) – 1,25€ (Art.27)

    Tél: 068/681.998 – billet@mcath.be

  • Ath: La Maison Culturelle présente une exposition de Raphaël Decoster

    9749847.pngLa Maison Culturelle d’Ath présente l’exposition de Raphaël Decoster, du 12 février au 30 mars au Palace d’Ath.

    Ce jeune plasticien a étudié le dessin à l’Académie des Beaux-Arts de Tournai. Depuis, il met en relation sa pratique avec d’autres domaines comme la musique ou encore la scénographie. Il se passionne rapidement pour la gravure et la lithographie qu’il approfondira pendant deux ans aux Beaux-Arts d’Helsinki (Finlande), puis d’Anvers avec la professeure Ingrid Ledent. Il y reste pour réaliser un master spécialisé en lithographie. Aujourd’hui, Raphaël Decoster vit à Porto (Portugal) où il y développe son travail du dessin, mêlé à l’installation et à la vidéo.

    Pour cette exposition, Raphaël Decoster déploie son imaginaire à coups de crayon et implante une narration mystérieuse dans le Palace. Ses installations entraînent le public vers un monde décalé et onirique, peuplé de paysages, de personnages et d’objets singuliers. L’artiste explore et réinvente des dispositifs pour diffuser ses films d’animation entièrement réalisés à la main. Avec un rythme volontairement entrecoupé de l’image par image, ses vidéos affirment pleinement l’identité du dessin dans ce domaine.

    Dimanche 10 mars à 14h, Raphaël Decoster enfilera le rôle de «guide d’un jour» pour partager explications, références et anecdotes, avec les personnes curieuses de découvrir ses œuvres, dans une ambiance conviviale.

    Les visiteurs seront ensuite invités à L’Écran pour découvrir sur grand écran des courts métrages réalisés par de jeunes Athois ayant participé aux stages de La Ruée vers l’Art (Centre d’Expression et de Créativité de la MCA) et aux animations scolaires menées par la Maison Culturelle dans la région.

    Infos

    Cette démarche s’inscrit dans le cadre de PIXath, La Semaine de l’Image Animée, qui se déroule du 1er au 10 mars.

    Gratuit, réservation au 068/681.998billet@mcath.be