Enseignement Athois

  • Ath: Les jeunes de l'IPESPP montrent la voie...et portent la voix..

    IMG_1934.jpgComme nombre de jeunes, les élèves de l’enseignement provincial secondaire et supérieur ont exprimé leur intérêt pour la préservation de l’environnement et leurs inquiétudes quant aux grands enjeux sociétaux, dont la dégradation du climat.

    En juin dernier, la Province de Hainaut a souhaité les porter plus loin via un exercice de démocratie participative : une Assemblée des Jeunes (AJ) (« AJ / Agis pour le climat »)

    Les élèves de quatrième secondaire issus de 23 établissements provinciaux de tout le Hainaut ont été sollicités pour constituer cette assemblée mais aussi pour décider des projets qu’ils aimeraient réaliser. Les projets étudiés et retenus cette année seront concrétisés en 2020.

    Un budget participatif de 100 000 € par an les aidera à passer de l’intention à l’action. Ils seront, bien sûr, aidés par plusieurs services provinciaux.

    Les 56 élus appelés à siéger ont prêté serment ce vendredi 8 novembre 2019 et ont tenu leur première Assemblée au Gouvernement provincial à Mons.

    IMG_1931.jpgAvant cette prestation de serment, Serge Hustache, Président du Collège provincial et Pascal Lafosse, Député provincial en charge de l’enseignement secondaire provincial ont eu l’occasion de les accueillir mais aussi de les féliciter pour leur engagement en faveur du développement durable.

    « L’Assemblée des Jeunes est un exercice démocratique qui vous mettra en situation concrète de projet. Puisque les réalistes de ce monde ont échoué, vous devrez osez l’idéalisme comme le diasait Satish Kumar, romancier indien. La démocratie, ce n’est pas n’importe quoi, vous avez la jeunesse et vous pouvez être les acteurs de votre futur» introduit Serge Hustache.

    Les jeunes fraichement installés ont présenté 17 projets portés par leur établissement et ont ensuite voté pour ceux qu’ils souhaitent voir soutenus.

    Durant cette séance, le jeune mandataire Etienne Pierrard (Institut Jean Jaurès – Charleroi) a pris la parole pour inviter ses pairs à déclarer l’état d’urgence climatique.

    La matinée de ce vendredi a aussi été l’occasion pour les jeunes de participer à des ateliers et des jeux de rôle axés sur le développement durable. Les directeurs d’établissements provinciaux, cuisiniers et professeurs de cuisine se sont, quant à eux,  former à la gestion d’une école qui s’engage dans l’alimentation durable.

    Les écoles provinciales dont le projet a été soumis au vote sont :

    pour le Centre : le Lycée provincial Sciences Technologies de Soignies, les Athénées provinciaux de La Louvière et de Morlanwelz, le CEFA La Louvière, l’Institut provincial d’Enseignement secondaire Léon Hurez de La Louvière, l’Institut provincial de Nursing du Centre

    pour Mons – Borinage : le Lycée provincial d’Enseignement technique du Hainaut, le Lycée provincial Hornu – Colfontaine, l’Académie provinciale des Métiers de Mons, l’Ecole du Futur

    pour la WAPI : les Instituts provinciaux d’Enseignement secondaire d’Ath et de Tournai, l’Athénée provincial de Leuze et l’IESSP de Tournai

    D’autres écoles provinciales, de Binche, Charleroi, Farciennes et Mons verront leurs initiatives soutenues soit en interne par des collaborations intra provinciales, soit par un tutorat visant à amener leurs idées à maturité.

    Les projets fusent en Wallonie picarde…

    Les Instituts provinciaux d’Enseignement secondaire d’Ath et de Tournai et l’Athénée provincial de Leuze-en-Hainaut et l’IESPP de Tournai se sont engagés en faveur du développement durable.

    L’IPES Ath a proposé un projet qui permet de rassembler les étudiants sous forme de classe ouverte : « Il n’y a pas de Wifi dans notre classe mais on y trouve une meilleure connexion ». L’idée est d’installer une classe en plein air pour favoriser l’épanouissement humain. Cette classe offrira une vue exceptionnelle sur une mare naturelle. Sortir des murs en béton et se reconnecter avec la nature, telle est l’opportunité offerte aux élèves et enseignants le temps d’un cours.

    L’IPES Tournai propose un projet de « recyclage gagnant » qui consistera à récupérer les canettes et bouteilles en verre, mettre une consigne dessus. Les acnettes seraient centralisés dans une machine à consignes et non plus dans les poubelles. Quand la bouteille ou canette a été insérée dans la machine, celle-ci leur donne un ticket qui leur donnera accès un dessert dans l’école, une coupe de cheveux, …

    Un projet de 24.000€ qui permettra d’acheter la machine pour 2 ans.

    L’Athénée de Leuze-en-Hainaut a imaginé un « Wap’Eco Garden ». Les élèves souhaitent créer un jardin écologique composé de récolteurs d’eau pour arroser le jardin, d’hôtels à insecte pour favoriser la pollinisation, un compost, un jardin composé à la fois de plantes ornementales, aromatiques ou maraichères mais aussi de fruits qui profiteront à la cuisine de l’école, un tapis végétal, … mais aussi un espace détente.

    L’IESPP de Tournai a quant à lui inventé un « Oasis », une bulle végétale créée avec des fontaines à eau et qui permettra de nombreuses activités pédagogiques autour des 3 éléments que sont l’eau, la terre et l’air.

  • Ath: l’école maternelle va bénéficier de séances de méditation

    pleineconscience1.jpgEn plus du yoga, les enfants de l’école maternelle du Pré vert du Faubourg de Tournai, et leurs institutrices, bénéficieront cette année de séances de méditation de pleine conscience.

    Ces moments permettent de renforcer leurs capacités d’attention, de concentration… mais aussi de diminuer le stress, et de mieux maîtriser leurs émotions comme nous l’a expliqué  Florence Pottiez de  l'ASBL La Besace Ath « Dans le prolongement du projet pédagogique et de l’atmosphère familiale de l’école  maternelle du Pré vert du Faubourg de Tournai, ses élèves et institutrices bénéficieront cette année  de séances de méditation de pleine conscience. Sans être miraculeuses, ces séances peuvent aider les enfants à mieux gérer leurs émotions, à se relever des échecs, à développer leurs talents et aptitudes, à se former à la prise de décisions et aux facultés de raisonnement, à être bienveillants envers eux-mêmes et les autres. Ce dernier aspect est d’autant plus positif en milieu scolaire. »  Ce projet a pu voir le jour grâce à un partenariat constructif entre l’école du Faubourg de Tournai,  l’ASBL La Besace-Ath, et les 3 accompagnatrices de Pleine conscience ; Marie Lesire, Nathalie  Huylebroeck et Marie Jonet, de véritables expertes en la matière.

    Florence de poursuivre «  Les institutrices ont rapidement été motivées par l’implémentation de cette pratique pour laquelle  elles s’étaient déjà, d’initiative, largement documentées.

    L’ASBL est reconnue comme organisation de jeunesse par la Fédération Wallonie Bruxelles et tous ses  projets répondent à une même mission de contribuer, par et pour les jeunes, au développement de  leurs responsabilités, de leur esprit critique, de leur autonomie et de leurs aptitudes personnelles.

    pleineconscience2.jpgLa Besace Ath financera entièrement ce projet qui s’inscrit dans la durée et arbore une dimension sociale. Pour Mme Pottiez «  L’objectif étant effectivement de former les institutrices pour intégrer cette pratique à leurs prochains projets pédagogiques. D’un point de vue social, il s’agit aussi d’offrir une accessibilité à cette pratique à des familles qui ne pourraient y accéder dans des centres privés. Entre chaque atelier, les élèves pourront aussi s’entraîner et développer cette technique avec leur famille. »

    Les accompagnatrices choisies avec l’équipe éducative sontà la fois enseignantes et instructrices de pleine conscience. Elles se sont formées à l’Academy for Mindful Teaching d’Eline Snel pour enseigner la pleine conscience aux enfants, à l’U.C.L et l’U.L.B. Marie Lesire a aussi co-écrit le livre « La pleine conscience à l’école » sous la direction d’Ilios Kotsou. Elles accordent une attention particulière au bien-être des enseignants, afin qu’ils puissent le transmettre à leurs élèves.

    Les séances débuteront en janvier à raison d’une fois semaine dans cette école de la Rue du Paradis

  • Ath: Les enseignant(es)s doivent ils ou elles subir le manque de moyens?

    ECOLE GEORGES ROLAND ATH.JPGDans le but de faire des économies, la nouvelle majorité PS-Écolo-MR a demandé au personnel enseignant d’assurer la garde sur l’heure de midi ainsi que la surveillance lors des déplacements à la piscine. Il s’agit de remplacer les A.L.E. (personnel des Agences Locales pour l’Emploi) qui assurait notamment la surveillance de la cantine. Mais c’est trop pour les enseignants qui ont fait connaître leur mécontentement par la voix de leurs représentants syndicaux après une réunion qui s’est tenue mercredi.

    La suite sur le site de Nord-Eclair ou Ici

  • Maffle :Plus de déchets pour l'école communale

    92378176-a090-4f79-9c18-93ae803a3ddd.jpegLe meilleur déchet, c’est celui que l’on ne produit pas ! » Cette vérité, l’Ecole communale de Maffle va tout mettre en œuvre pour la promouvoir à travers l’un de ses projets, aujourd’hui et demain.

    Par le biais de différentes activités mises en place tout au long de l’année scolaire, les enfants seront initiés à prendre conscience de leur impact environnemental et de l’importance de faire des choix judicieux pour protéger notre belle planète bleue.

    L’objectif poursuivi par le projet est triple :


    • faire comprendre à chaque enfant qu'il peut être dès à présent un acteur du changement et lui permettre d'agir concrètement au quotidien ;
    • éduquer et sensibiliser les enfants à la réduction des déchets et à la consommation responsable, en lançant une dynamique de prévention des déchets et de lutte contre les gaspillages au sein de l’école ;
    • initier les enfants aux bons comportements.

    tilleul2

    Le repas de midi et les collations génèrent par exemple beaucoup de déchets. Le secret pour les éviter, c’est de commencer par se constituer un « kit zéro déchet », grâce à une gourde - évitant les déchets de canettes et de bouteilles en plastique – et une boîte à tartines et à collations – rendant le papier alu et les films en plastique superflus.

    Mise en pratique du compostage, organisation du tri sélectif, création d’un petit jardin potager sont autant d’activités qui seront mises en œuvre afin d’engager chaque acteur de l’école dans une démarche:
    - Zéro Déchet ;
    - solidaire et coopérative ;
    - écologique et économique.

  • Ath: L’école communale « les Pinsons » a connu des difficultés d’inscriptions

    ECOLE GEORGES ROLAND ATH.JPGLa section primaire de l’école communale « les Pinsons » a connu des difficultés d’inscriptions pour la rentrée scolaire. La classe unique de première et deuxième années a été invitée à déménager à l’école Georges Roland qui est située à un kilomètre de là. Cela s’est fait en concertation avec les parents des enfants et les enseignants, sans casse sociale. La suite de l'article  sur le site de www.nordeclair.be

     

  • Ath: Les élèves de l'ARA en spectacle à la Grenouillère

    61130842_860579884319169_5360007911395295232_n.jpgCette année scolaire, l'option "Expression-communication/théâtre" a été ouverte au sein de l’Athénée Royale d’Ath et c’est avec une immense fierté que les élèves des 3e et 4e années ont l'honneur de vous inviter au spectacle qu'ils ont élaboré.

    En première partie, les élèves de 3ème année revisiteront avec beaucoup d'humour l'actualité de l'année. Des gilets jaunes à la mort de Charles Aznavour, vous percevrez les informations sous un tout nouvel angle !

    En seconde partie, les élèves de 4ème année vous présenteront la pièce qu'ils ont écrite : "De la Terre à Mars". La pièce se découpe en deux actes. Dans le premier acte, après le désastre écologique et démographique qu'a connu la Terre, des jeunes femmes se réveillent dans un abri, se posant mille questions, jusqu'à ce qu'un mystérieux messager fasse son apparition. Le deuxième acte nous fera voyager jusqu'à la planète Mars où la première colonie humaine, déjantée, doit résoudre un problème majeur.

    Vous pouvez réserver pour la modique somme de 2€ votre place auprès de Mme France Créneau ou de Mme Elodie Brotcorne. Le paiement se fait sur place. Un bar sera ouvert pour l'occasion. Les bénéfices tirés de cette représentation serviront à couvrir l'organisation de l'événement.

    Infos

    La représentation aura lieu  le 29 mai à 20h à la Grenouillère à Chapelle-à-Wattines ( Leuze)

  • Ath:Les élèves de l’Athénée Royal ont une fois de plus fait parler d’eux

    ARA ATH 1.jpg

    Depuis 2010, l'Amicale des Anciens Elèves de l'Athénée royal d'Ath organise le Concours du Prix du Colonel aviateur Rémy Van Lierde à la mémoire de ce héros de la guerre 1940-1945, dernier Commandant de la base aérienne de Chièvres.

    « C'est à l'initiative de sa filleule, ancienne élève de la Rhéto 1956 de l'Athénée que le Fonds Van Lierde a été créé et alimenté pour maintenir la mémoire du Colonel. » A souligné André Van Trimpont Coordonnateur de l’amical des anciens eleves !

    Ce concours est proposé aux élèves du degré supérieur de l'Athénée invités à présenter un projet de travaux ayant un lien avec la carrière du Colonel, soit la citoyenneté responsable ou la mobilité ou les technologies modernes ou la protection de la nature et de l'environnement. »

    Les qualités des projets présentés cette année furent remarquables.

    Le Jury composé de membres du C.A de l'Amicale des Anciens, de la Direction et de Professeurs, a attribué quatre Prix Van Lierde aux projets suivants :  

    1er prix : La soie d'araignée, un matériau d'avenir par Thomas Pottiez. 2ème prix : Les effets de la musique sur les êtres vivants par Camille Bacard. 3ème prix : L’écoagri par William Ameryckx et Manon Deruwez.4ème prix : L'influence du marketing sur le consommateur par Jordan Dumont et Liam Planchet.

    « Vives félicitations à ces jeunes lauréats ayant fait preuve de grandes qualités de créativité et d'esprit de recherche. Nous leur souhaitons beaucoup d'autres succès dans leur avenir. » Conclut André Van Trimpont

    Au sein de l’Athénée Royal d’Ath, d’autres élèves se sont distingués aux olympiades de biologie et de chimie au niveau national : comme l’a expliqué Stéphanie Naessens, la Préfète

    « Charlotte Lefebvre a remporté le 11ème prix des olympiades de biologie et Lucas Viseur a remporté le 12ème prix biologie 6ème et le 4ème prix chimie 6ème.  Lucas devrait participer cet été aux olympiades internationales de chimie. »

    ARA ATH 2.jpg

    La deuxième bonne nouvelle concerne le traditionnel tournoi d’éloquence qui oppose des élèves de 6ème année et s’est tenu ce mardi 14 mai.  Le premier prix revient à Nicolas Barbiaux qui est suivi de Decostre Adrien, Bette Rémy, Hérinckx Arthur, Tzamos Valentine, Delplace Simon, Bacart Camille, Viseur Lucas, Shoeibi Mathis-Kouroch et Mathys Clément.

  • Ath: Quatre étudiants de l’Athénée Royal d’Ath se sont distingués...

    ARA EXPO SCIENCES 1.jpgQuatre étudiants de l’Athénée Royal d’Ath se sont distingués à Science-Expo 2019 en remportant le « 1er prix du jury » et le « 2eme prix du jury » dans la catégorie secondaire inférieur.

    L’ASBL Jeunesses Scientifiques de Belgique et leur partenaire néerlandophone (Wtnschp) organisaient ces 26 & 27 avril derniers  la 33ème édition de SCIENCE-EXPO. 

    Près de 110 projets scientifiques ou techniques, issus des écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles & de Flandre tous réseaux confondus étaient rassemblés dans le cadre prestigieux du Palais 1 du Heysel, à Bruxelles.

    59286082_2241886269226144_5778634267747680256_n.jpgEt on peut dire que les résultats ont été inattendus pour les Athois comme l’ont nous expliqué Chantal Debaisieux et Vincent Miclotte coordinateurs Science-Expo de l’ARA « Dans le technology, le grand public a pu comprendre les propriétés de la réflexion de la lumière sur des miroirs plans grâce à des jeux de niveau 1, 2 ou 3 utilisant boîtes noires percées, miroirs plans, lasers et différents animaux. Au travers du projet « Laser Game », présenté par deux étudiants de 3ème générale, Anatole Devolder et Julian Dupuis. »  Ces deux élèves ont brillé par leur présentation et ont remporté le « 2ème prix du Jury », catégorie secondaire inférieur. Ils ont été récompensés par une formation d’une semaine à Euro Space Center à Redu durant les vacances d’été.

    58574547_2241886375892800_4316869151013470208_n.jpg

    La cerise pour le gâteau aura été pour Louis Blairon et Sacha Lison étudiants de 3ème générale « Dans le live hub, le grand public a pu découvrir une méthode efficace pour cultiver hors sol des plantes, ici des laitues, à l’aide de poissons au travers du projet présenté par deux étudiants de 3ème générale, Louis Blairon et Sacha Lison,  intitulé « L’aquaponie ». Ces deux élèves ont brillé par leur présentation et ont remporté le « 1er prix du Jury », catégorie secondaire inférieur. » Ils ont été récompensés par un voyage à Saragosse en Espagne, du 24 au 28 juin 2019. Durant leur séjour, ils participeront au Congrès International des jeunes chercheurs. » Conclut Chantal Debaisieux,  Vincent Miclotte.

    ARA EXPO SCIENCES 3.jpg

    Il faut savoir que Science-Expo est un évènement national et bilingue et il ne cesse d’évoluer. Elle s'est inscrite dans le cadre de la deuxième édition du « I love Science Festival. » Et plus de 220 activités didactiques et ludiques telles que les drones ou simulateurs de F1 ont été présentées.

  • Ath:Deux élèves de l’IPES ont obtenu la deuxième place sur le podium du concours national

    20190228_184255.jpgLe 28 février dernier, deux élèves de l’IPES d’Ath ont obtenu la deuxième place sur le podium du concours national Bordeaux-Bordeaux Supérieur 2019. Une belle récompense qui met une fois de plus en avant le savoir-faire de la section sommellerie de l’école provinciale athoise. Après avoir obtenu en ce début d’année le titre de « meilleur barman junior européen 2019», William LUYTEN est à nouveau bien classé pour ce concours national avec son co-équipier NORMAN LE DEODIC.

    Ce concours inter-écoles viseà apporter aux étudiants plus de connaissances liées aux 7 appellations bordelaises et à récompenser les jeunes étudiants-sommeliers.

    La finale, qui s’est tenue dans le Sofitel Bruxelles a démontré le très haut niveau des étudiants-sommeliers venus de huit écoles de Flandres et de Wallonie : PIVA à Anvers,VTI Spijker à Hoogstraten, Ter Groene Poorte à Bruges, TerDuinen à Koksijde, EHP Namur, Ilon Saint-Jacques à Namur,EHT de Charleroi, IPES à Ath.

    Les épreuves étaient multiples : préparation en « préfinale » d’une mini-vidéo et d’un dossier d’argumentation, enfinale un passage devant le jury (dégustation immédiate et questions du jury) et un examen écrit.

    Au terme des épreuves, deux écoles wallonnes et une école flamande ont mérité leur place sur le podium :

    1.EHPNAMUR

    Candidats-Sommeliers : Margaux VAN VOOREN et Hadrien LEONARDO

    Professeur accompagnante : Sophie VAN-DE-PUTTE

    2.IPESATH

    Candidats-Sommeliers : William Luyten et Norman Le Deodic

    Professeur accompagnant : Stéphane Wicquart et Séverine Maetsaerh

    3.VTISPIJKER

    Candidats-Sommeliers : Cato VAN HOOFet Rik OUWERKERK

    Professeur accompagnant : Filip EVRARD