Blog Sudinfo-Ath - Page 4

  • Ath: " Le but de ces deux soirées est de rassembler le tissu associatif"

    MEAGAEXPORTATH.jpgLe Méga-Export n’est pas une festivité comme les autres, comme nous l’a expliqué un des organisateurs, Timour Malengreaux : « Le but de ces deux soirées est de rassembler le tissu associatif de la région athoise. Lors cette festivité, chaque association peut participer à l’événement et cela gratuitement. Sans oublier, que les bénéfices de ces soirées leurs sont destinés. Et pour eux c’est le meilleur moment de l’année de participer afin de récolter un peu d’argent pour les festivités qu’ils organisent durant l’année. »

    Timour précise : « La particularité est que nous organisons le Méga-Export en deux jours afin de satisfaire toutes ces associations. Le vendredi sera dédié aux années 80-90 et le samedi, la « Student Party » sera réservée au plus jeunes »

    2375735290-thumb.jpgEt aux dires de Timour, cela arrange bien les participants, « car cela permet aux différentes associations de créer des liens car elles ont très peu de contacts durant l’année ! » Cette année, le méga-export va réunir une vingtaine d’associations : dix le samedi et dix le dimanche. « Il y aura un stand de prévention avec la participation d’Action Jeunesse Info. Nous avons également renforcé la sécurité en accord et en partenariat avec la ville et la police car nous allons réaliser des contrôles de décibel afin de diminuer les nuisances externes », conclut Timour.

    A noter également que la vente d'alcool est toujours interdite aux moins de 16 ans et les identités seront vérifiées à l'entrée.

    Infos

    Quand : les 4 et 5 octobre à partir de 19h. Où : Hall du CEVA au Zoning des Primevères à Ath. Prix du Pass : En prévente : 10€ et 12€ été cela pour les deux jours de festivités.

  • Ath: " Le but : créer une synergie entre les cafés des alentours et ces brasseries "

    FESTIVAL BRASSERIES ATH  2.JPGLa mise sur pied de ce festival, on la doit au patron de la Régence, Maxime Marlier : « J’ai repris le commerce de mes parents, qui travaillaient d’une manière traditionnelle. Du coup, j’ai essayé d’apporter ma touche personnelle et donc du renouveau. C’est comme cela que je me suis dit pourquoi ne pas lancer un festival des brasseries sur la Grand-Place. »

    FESTIVAL BRASSERIES ATH  1.JPG

    Maxime de poursuivre : « On trouve très peu à cette période de l’année. C’est pourquoi, en 2018, j’ai voulu créer ce concept de festival et la première édition a eu un grand succès. Cela m’a incité à renouveler l’événement ».

    50 bières sur la « carte »

    « Le but de ce festival est de la qualité des produits des brasseries locales et artisanales, et cela en partenariat avec les cafés du centre-ville, pour les faire découvrir et en assurer la promotion. Il devrait y avoir plus de 50 bières », se réjouit Maxime Marlier. « De plus, il y aura un verre spécialement conçu pour l’événement. Ainsi, les visiteurs pourront goûter un peu de tout. »

    FESTIVAL BRASSERIES ATH  4.JPGAutre objectif du Festival des Brasseries, créer une synergie entre les cafés des alentours et ces brasseries afin de satisfaire au mieux les futurs clients.

    Le soir dès 21h, il y aura un concert avec Awissa, qui est un groupe de cover déjanté éclectique. « Tout y passe ! Ils reprennent les tubes des années 80 à nos jours en passant du rock au disco avec un détour par la pop et la techno. De Johnny à La Reine des Neiges, des « Sardines » de Patrick Sébastien à l’« Assa symphonie » de l’Opéra Rock, de David Guetta au Grand Jojo ! Un pur moment de bonheur au 12e degré, à consommer sans modération », conclut Maxime.

    En plus des bières, les badauds pourront aussi découvrir les produits locaux.

    Au total, ce sont 15 brasseries des quatre coins de la région qui seront présentes sur la Grand-Place : Brasserie de Cazeau(Templeuve), Brasserie Val de Dendre(Lessines), Brasserie Brunehaut, Brasserie Caulier(Péruwelz), Brasserie des Carrières(Basècles), Brasserie de Silly, Brasserie Dupont(Tourpes), Brasserie Dubuisson (Pipaix), Brasserie St- Feuillien (Le Rœulx), Brasserie des Légendes (Irchonwelz), Brasserie De Ranke (Mouscron), Brasserie Kluis du Mont de l’Enclus, la Brasserie l’Arogante née de la fusion de La Roche-en-Ardenne et Gand, et aussi superfood beers de Mons.

    Infos

    Le 5 octobre de 14 à 22h - Grand-Place d’Ath - Entrée gratuite - animations musicales toute la journée. Concert à 21h par le groupe Awissa.

  • Ath: Que se passe-t-il derrière la grande porte du CAR ?

    large.jpgLe CAR, le Centre des Arts de la Rue, situé en plein cœur de la Ville d’Ath, est le lieu de fabrique du festival Sortilèges, Rue et Vous où se rencontrent pratiques professionnelles et amateurs de cirque et d’arts de la rue.

    Que se passe-t-il derrière cette grande porte verte un peu reculée dans la rue de France ?

    En entrant dans le CAR, on aperçoit un grand espace brut entouré de rideaux noirs, surplombé par une mezzanine et une charpente aux couleurs du soleil.

    Un espace de création où artistes professionnels et amateurs développent et échangent sur les pratiques d’arts de la rue et du cirque avec la population locale.

    La MCA accompagne les artistes dans leur processus de création et sensibilise le grand public aux arts de la rue, avec une mise en valeur de l’espace urbain athois. Elle intensifie les interactions avec d’autres opérateurs culturels du territoire (Académie d’Ath, fanfares et sections artistiques de certaines écoles).

    Des ateliers et stages pour tous

    large (1).jpgToute l’année, la MCA propose des ateliers pour s’initier aux techniques des arts de la rue : cirque aérien et acrobatique (12 à 21 ans), cirque aérien et jonglerie (dès 21 ans), percussions (dès 8 ans), danse de rue (dès 16 ans) et enfin, fabrication et manipulation de marionnettes (dès 15 ans). Ces ateliers ont pour finalité de présenter le fruit d’une année de travail au festival Sortilèges.

    Des stages d’une semaine sont également programmés pendant les vacances scolaires. Ainsi du 28 au 31 octobre, le public (dès 12 ans) est invité à découvrir tous les secrets du diabolo.

    Les RenCARts

    Des artistes de rue sont accueillis en résidence pour des semaines de travail en vue de créer ou peaufiner leur dernier spectacle qui sera programmé dans le cadre de Sortilèges.

    Au terme de leur séjour, les artistes présentent un extrait de leur travail (non abouti) aux athois. La réaction et les retours du public permettent d’améliorer leur spectacle. L'occasion pour la population et les écoles de découvrir le monde professionnel des arts de la rue. Une expérience différente, plus intimiste, où chacun a la parole. Et en plus, ces rendez-vous sont entièrement gratuits !

    À l'agenda :

    Funky Bodding (musique) le 9 octobre à 18h, Collectif des Baltringues « Parlez-moi d’amour » (théâtre de rue déambulatoire) le 19 octobre à 11h, Cirqu’en Choc « Gnoko Bok » (cirque contemporain) le 15 novembre à 18h, Cie Sara Flo « Entre Cuerdas » (clown, fil mou) le 29 novembre à 18h et Compagnie Pol & Freddy « De Cuyper VS De Cuyper » (jonglerie) le 6 décembre à 18h.

    Infos

    Pour en savoir plus : 068/681.999 – car@mcath.be

    Maison Culturelle d'Ath

    Le Palace, rue de Brantignies 4, Ath

  • Ath:L'artiste Belge François Liénard sera à l'honneur au Palace

    téléchargement.jpgCollagiste à ses heures, poète à 16h30, collectionneur à 17h, activiste culturel depuis 1993, François Liénard est un artiste belge qui provoque des rencontres décalées avec l’Histoire de l’Art et l’imagerie populaire. Par sa pratique du collage, il joue avec les images et la langue française. Pas besoin de connaître les références pour se prendre au jeu. C’est drôle et captivant !  

    Les surfeuses

    Jouer avec le patrimoine athois ! 

    Pendant l’exposition au Palace, il invite les familles et les écoles fondamentales à jouer avec les références du patrimoine athois (Julien Ducorron, Lambert Mathieu, Henri Hanneton, Édouard Debruxelles, etc.). Après avoir découvert la pratique de François Liénard, les petits artistes pourront s’inspirer de sa technique pour composer leurs propres œuvres détournées.

    Infos

    Le Palace, rue de Brantignies 4, Ath

    068/681.999

    Expositions heures d'ouverture du Palace :

    le mardi de 14h à 18h et du mercredi au samedi

    de 10h à 13h et de 14h à 18h

  • Ath & Environs : La Maison Culturelle organise deux journées d’échanges

    IMG_0148.JPGVous habitez, travaillez, étudiez ou exercez une activité dans l’une de ces trois communes ? Votre point de vue nous intéresse ! Exprimez-vous sur ce que vous percevez, ressentez et connaissez du territoire. Partagez vos expériences et enrichissez-vous de la vision des autres.

    La Maison Culturelle organise deux journées d’échanges conviviales et participatives. Tout le monde est bienvenu (nouveaux et anciens habitants, jeunes, adultes, seniors…) ! Il s’agira de récolter votre avis sur la vie à Ath, Brugelette et Chièvres. En quoi votre commune se transforme-t-elle ? Quels sont les défis à y relever dans un futur proche ? Quel avenir souhaitez-vous pour préserver la qualité de vie et le bien vivre ensemble ?

    Grâce à votre point de vue, la Maison Culturelle d’Ath orientera ses actions pour les 5 prochaines années. Elle s’efforcera de construire des projets culturels qui répondent au mieux à nos réalités locales. Depuis 2014, son travail est guidé par les résultats de plusieurs consultations organisées auprès de la population. Celles-ci lui ont permis d’adapter et d’affiner son offre culturelle. Si elle revient à nouveau vers vous aujourd’hui, c’est pour prendre connaissance de vos retours et perceptions pour la suite.

    À Chièvres et Brugelette, cet échange s’inscrit dans la perspective de créer un centre culturel commun aux deux communes et d’épauler leur administration dans la réalisation du projet. Cette initiative est soutenue par la Province du Hainaut (appel à projet supracommunalité).

    Pour les Athois : dimanche 13 octobre de 10h à 17h au Palace

    Pour les Chiévrois et Brugelettois : dimanche 20 octobre de 10h à 17h à l’Ecole communale de Chièvres, Grand-Place, 2.

    Votre inscription est vivement conseillée pour une bonne organisation de la journée. Un accueil sandwich est prévu pour la pause midi.

    Intéressé(e) de participer ou d’en savoir plus sur la démarche ? Merci de contacter la Maison Culturelle d’Ath  au 068/681.999

  • Ath: A la mi-octobre , les pompiers passeront avec leurs calendriers

    70700416_2676770672357158_3649127969869266944_o.jpgC’est désormais la tradition, chaque année à pareille époque les pompiers Athois vendent leur célèbre calendrier.

    A partir de mi-octobre, disponible en caserne en semaine entre 7 et 19h

    L’amicale des pompiers Ath  tient encore à mettre en garde contre les abus de démarcheurs qui n’ont rien à voir avec ledit calendrier et les pompiers. « Les pompiers qui passent actuellement le font uniquement en tenue ». Ils ne passent qu’une fois par an pour ce calendrier. Il n’est nullement question de prospecter au profit d’un « fonds social pompiers » ou d’un tout autre prétexte.

  • Ath: Les enseignant(es)s doivent ils ou elles subir le manque de moyens?

    ECOLE GEORGES ROLAND ATH.JPGDans le but de faire des économies, la nouvelle majorité PS-Écolo-MR a demandé au personnel enseignant d’assurer la garde sur l’heure de midi ainsi que la surveillance lors des déplacements à la piscine. Il s’agit de remplacer les A.L.E. (personnel des Agences Locales pour l’Emploi) qui assurait notamment la surveillance de la cantine. Mais c’est trop pour les enseignants qui ont fait connaître leur mécontentement par la voix de leurs représentants syndicaux après une réunion qui s’est tenue mercredi.

    La suite sur le site de Nord-Eclair ou Ici

  • Moulbaix: Sarah Chiry, 23 ans sélectionnée pour l’élection de Miss Belgique

    IMG_2739.JPGGrosse surprise pour Sarah Chiry, 23 ans, de Moulbaix ( a droite sur notre photo), étudiante en 3e année de régendat en français, qui figure parmi les 32 finalistes de Miss Belgique 2020. Pas élue lors de la finale provinciale, elle a été repêchée.

    Sans oublier qu’en 2015, elle avait de peu raté le titre Miss Ath ou elle avait obtenu le prix de l’Espoir !  La suite sur le site de Nord-Eclair ou cliquant ICI