Insolite - Page 3

  • Ath: La tour de l’église Saint-Julien compte 4 locataires de plus

    Capture.JPGÇa y est! La bonne nouvelle est tombée. Les fauconneaux de la nichée 2019 d’Ath ont bien éclos. Ils ont commencé à pointer le bout de leur bec le 8 mai au bout de 32 jours de couvaison. Le dernier est né ce dimanche 12.

    « Cette éclosion représente un premier grand exploit dans la vie du faucon. S’extraire de sa coquille demande un effort considérable au poussin. Pour y arriver, il est équipé d’un «diamant» ou «dent de l’œuf», une excroissance très dure située à l’extrémité du bec. Grâce à cela, il peut découper sa coquille de manière circulaire avant de la faire sauter en la poussant avec la tête. »

    Naissances des fauconneaux from Ville d'Ath on Vimeo.

    Une fois à l’air libre, il s’extrait lentement de sa coquille pour découvrir le monde pour la première fois.

    Dès leur éclosion, la femelle nourrit rapidement les jeunes fauconneaux. Il faut bien dire qu’ils ont besoin de récupérer des forces après toute cette énergie déployée pour sortir de l’œuf.

    Au menu, un pigeon ou une grive fraîchement capturé ou sorti de la «réserve». Les Faucons pèlerins chassent uniquement des oiseaux en plein vol et la taille de leurs proies va du petit rouge-gorge à la sarcelle. Un large éventail de proies donc.

    Mais s’ils sont d’excellents chasseurs aériens, ils sont aussi prévoyants. Afin de satisfaire les besoins en nourriture de leur nouvelle petite famille, ils stockent quelques proies fraîchement tuées sous un abat-son de l’église St Julien. Cette réserve fait donc office de frigo dans lequel ils vont prendre un peu de nourriture en cas de chasses infructueuses.

    Nous allons maintenant observer le développement de cette nouvelle génération. Prochaine étape: le baguage d’ici 3 semaines

     

  • Moulbaix: L’ASBL Les vieux tracteurs organise la sixième édition de son défilé

    Moulbaix_12mai2019.jpgL’ASBL Les vieux tracteurs de Moulbaix organise la sixième édition de son défilé de tracteurs ancêtres ce dimanche 12 mai. « 120 tracteurs ancêtres sont pour l’instant inscrits. Ils arrivent entre 8h et 10h30. Vers 10h30, ils iront faire un défilé dans Moulbaix, avant de revenir sur le site pour être exposés. L’après-midi, il y aura une démonstration de force et d’agilité pour les tracteurs », explique Mme Plume, organisatrice. Marché artisanal, exposition de véhicules militaires, petites restaurations et animations sont au programme. Rendez-vous à la rue Andricourt, nº13 à Moulbaix, où sera installé le site.

    Infos : 0493/67.82.72.

  • Ath: Christian Cannuyer commentera les funérailles du Grand-Duc Jean de Luxembourg

    4124780673.jpgLe Grand-Duc Jean de Luxembourg s’est éteint dans la nuit du lundi 22 au mardi 23 avril. En signe de deuil, de respect et d’attachement avec la famille grand-ducale, les cloches des églises grand-ducales ont sonné, ce mardi de Pâques à 12.15 heures pendant 15 minutes.

    Décédé à l’âge de 98 ans des suites de problèmes pulmonaires, Jean de Luxembourg a régné pendant 36 ans sur son pays, de 1964 à 2000. Cette année-là, il a abdiqué en faveur de son fils Henri, actuel souverain du Grand-Duché.

    Ce samedi matin au commentaire des funérailles du grand-duc Jean de Luxembourg sur RTL-TV, on retrouvera l’Athois Christian Cannuyer grand spécialiste des têtes couronnées européennes

  • Ath: Participez aux 20 kilomètres de Bruxelles pour Benja

    GEANT BENJA ATH 1.JPGDepuis plusieurs semaines, des jeunes Athois se mobilisent pour la création d’un géant qui devrait ressembler à Benjamin Vandenhoven dit « Benja », la mascotte de nombreux jeunes !

    En collaboration avec sa famille, les amis de Benja se sont mis en tête de lancer l’opération « Un géant pour Benja ».

    « Il faut savoir que Benjamin qui est un habitué de mon bistrot est un personnage qui aime faire la fête, danser, boire un coup, porter des géants, nageur, sculpteur, rêveur, observateur, adorable… Mais surtout, il a convaincu pas de mal de monde et il a réussi à fédérer une équipe autour de lui qui va l’aider à avoir son géant », explique un des membres, Jean-Julien Carlier.

    Au départ, Benjamin, voulait créer un géant qui représentait le singe qui est l’emblème du bar Chico qui est situé à la rue de Gand à Ath. Mais Jean-Julien et ses amis l’ont convaincu de fabriquer un géant à son image. « Comme Benjamin aime la course à pieds, le géant aura des allures de joggeur », souligne Jean-Julien.

    Il faudra deux ans

    58604193_1533931613404151_6034640032558481408_o.jpg

    Et l’engouement pour « Un géant pour Benja » est plus que présent. « Il y a un véritable enthousiasme autour de cet objectif car au fil des années Benjamin est devenu une véritable coqueluche. Et il est vraiment très apprécié par les jeunes. Par ailleurs, il y a des jeunes qui font du porte-à-porte avec des blots pour récolter de l’argent », précise Jean-Julien.

    Pour la création de ce géant, il faudra compter deux ans. « Il y a quelques jours, nous avons acquis un panier de géant pour un très bon prix. Et la seconde phase sera la création de la tête du géant. De plus en collaboration avec la Maison des Géants, la tête de la posture sera exposée au musée », note Timour Malengraux

    La prochaine activité sera une participation de Benjamin aux 20 kilomètres de Bruxelles, le 19 mai prochain, une course qui sera parrainée.

    BENJA ATH.jpg

    Décidément, les amis de Benjamin sont non seulement des géants mais aussi des hommes de cœur. Et avec ce projet ils ont donné une autre dimension à Benjamin et il peut être fier de ses amis qui se donnent sans compter.

    Si vous aussi vous voulez participer d’une manière ou d’une autre à ce projet, les membres et Benjamin de cette association ont créé une page Facebook intitulée « Un géant pour Benja »

    GEANT BENJA ATH 2.JPG

    Malgré son handicap, Benja a une vie sociale très chargée

    Benjamin Vandenhoven est une personne différente mais cela ne l’empêche pas d’avoir une vie sociale. Et ce n’est pas ses parents, Richard et Marie-Christine Vandenhoven qui nous ont dit le contraire « Il faut savoir que Benjamin est né handicapé et cela d’une maladie très rare et surtout génétique. Et comme les médecins nous l’on dit Benja sa maladie c’est un caprice de la nature. »

    Le papa de poursuivre « Il faut savoir que la maladie de Benjamin est une association d’handicaps car c’est aussi bien physique que mental et un retard qui est reconnu par l’AWIP avec plus de 80% » et la maman de poursuivre « Il faut savoir qu’au départ, les médecins nous avaient suggérer de l’envoyer au Canada mais nous avons refusé car nous voulions élever notre enfant par nous-mêmes et nous voulions éviter tout ce qui était institutionnel. »   

    On peut dire que dans la vie de tous les jours Benjamin s’est très bien intégré. Surtout socialement. 

    Richard et Marie-Christine ont voulu que leur enfant soit plus autonome possible et on peut dire que le résultat est plus que positif ! Rien que pour cela, il mérite un géant à son image   

  • Ath: Ce samedi, il y aura une grande chasse aux œufs à l'Esplanade

    IMG_0814.JPGComme chaque année, le magnifique site de l’Esplanade accueille la 15e édition de la chasse aux oeufs d’Action Jeunesse Info.

    Trouvez l'œuf doré et remportez des cadeaux locaux.

    En attendant le départ de votre chasse, profitez des nombreuses activités dans le Village d’animations.

    Vous pourrez également vous restaurer : tout est prévu !

    Vos bambins auront aussi leur petite chasse : l’espace des tout-petits pour les 0-2 ans. A partir de 14h.

    IMG_0810.JPG

    Cette année, il y aura 5 départs.

    Ils commenceront par le groupe des 5-7 ans afin que ces derniers montrent aux plus petits comment aller à la recherche des œufs.

    5-7 ans : 14h

    3-4 ans : 14h30

    8-10 ans : 15h

    10-12 ans : 15h30

    + de 12 ans : 16h00

    L’inscription se fait sur place dès 13h (1,50 €/participant)

    Parc Romantique de l'Esplanade

    0474/830.074

    image.jpg

  • Ath: Ce dimanche ,c'est la 11e édition de la journée des Gratuits

    1d0fd8d7-f6b2-4991-a88b-9862dbc9c784.jpegLes membres du "Repair Café" et de « Bouts de Fisel » (Système d’Echanges Local) vous présentent à l’Ecole Georges Roland, la 11eédition de la journée des Gratuits de 14h à 18h.

    Un Repair Café  afin de réparer ensemble « on y apporte les choses en mauvais état qu’on a chez soi et on se met à l’ouvrage avec des « experts bénévoles ». Outils et matériel sont à disposition pour faire toutes les réparations possibles et imaginables : vélo, électroménager, ordinateur, couture, jouets, entretien machine à coudre, remoulage …

    Une Gratiferia, bourse d’échange de plantes ou marché gratuit (dépôt de 10h à 12h). On y amène ce que l’on veut, ou rien du tout et on repart avec ce qui nous plaît.

    Plusieurs associations abordent des thématiques similaires présenteront des stands d’information et de « bricos récup ».

    Infos

     0489 58 75 61

  • Ath: L’ASBL AMOSA propose une journée de formation pour mieux rouler à vélo

    IMG_1763.JPGDes formations pour se sentir plus à l’aise dans le trafic

    L’Asbl AMOSA vous propose une journée de formation pour maîtriser les techniques et acquérir la confiance nécessaire pour vous déplacer à vélo en toute sécurité et plus spécifiquement :

    Vous positionner et prendre votre place dans la circulation

    Vous déplacer en respectant les autres usagers de la voirie et le code de la route

    Exécuter les principales manœuvres

    Indiquer de manière claire vos intentions aux autres usagers

    Rouler de manière sécurisante

    Infos:

    Lieu : Local Winckx (Parc romantique de l'esplanade - Ath)

    Qui : Toute personne sachant déjà rouler à 2 roues.

    Prix : Gratuit

    Inscriptions : Amosa Asbl - 068/84.35.05 - serviceamosa@gmail.com

    Attention le nombre de participants est limité à 10 personnes.

    Pour midi, principe de l'auberge espagnole : chacun ramène un petit plat à partager avec le reste du groupe.

  • Ath: Une bourse au profit des Heures Heureuses

    DSC_0832.JPGLes 6 et 7 avril, l’Amicale Athoise Amateurs d’Automobiles Anciennes organise, au profit des Heures Heureuses, la 17e bourse de véhicules anciens.

    « Cette bourse est organisée par Émile Willain qui, chaque année, ristourne les bénéfices à notre ASBL », explique Christophe Lenglez, le directeur des Heures Heureuses. « En 2018, nous avons reçu un chèque de 9.200€. Ce don fait du bien à notre trésorerie dans la perspective d’un éco-projet que nous allons lancer. »

    Bien sûr, au sein de cette bourse, on retrouvera d’anciens véhicules, mais il n’y aura pas que cela. « Les propriétaires d’ancêtres pourront dénicher des pièces d’origine pour leur voiture. Elles sont très prisées par les amateurs. Elles permettent de conserver l’authenticité des ancêtres. Il y aura aussi des jouets miniatures et des bouquins qui ont une relation avec l’automobile. »

    B9719059089Z_1_20190328135023_000+G76D97ML5_1-0.jpgDes collectionneurs viennent à Ath de France, d’Allemagne et même de Suisse. « Ils nous disent qu’ils trouvent des pièces très rares et à des prix raisonnables », souligne Émile Willain.

    Chaque année, la bourse attire pas moins de 3.000 personnes durant le week-end. Le prix de l’entrée n’a pas changé depuis la première édition.

    La collaboration entre Émile Willain et les Heures Heureuses, c’est vraiment une belle histoire, comme le confirme Christophe Lenglez : « Je pense qu’Émile est content de nos services. Notre particularité, c’est que nous ne travaillons qu’avec des bénévoles. De plus, Émile aime notre façon de gérer les choses. Nous l’impliquons à chaque fois dans nos projets. Nous lui montrons que les bénéfices de ces bourses sont bien utilisés. Nous ne cachons rien à M. Willain. Nous jouons la transparence. Des personnes avec de telles valeurs, cela ne court pas les rues. Nous nous devons d’être très respectueux devant autant de générosité. »

    Quand passion rime avec plaisir et générosité cela ne peut faire des heureux… Et comme l’a dit Claude Lelouch “L'action est le moteur de tout, puisque le simple fait de faire les choses les rend possibles.”

    Infos

    17e bourse aux véhicules anciens, samedi 6 avril de 13h à 18h et dimanche 7 avril de 10h à 18h au Hall du CEVA (chemin des Primevères). PAF : 4€ (avec une boisson offerte).

    Infos : 0476/364.556 ou emilewillain@yahoo.fr

  • Ath: l'Athois Simon Luxque est le nouveau Belgian Junior Coffee Ambassador

    Photo Gagnant Rombouts.jpegCe mercredi a eu lieu la dixième édition du concours Junior Coffee Ambassador organisé par les Cafés Rombouts au Château du Lac de Genval. Lors de ce concours, 18 étudiants en dernière année de plusieurs écoles hôtelières de notre pays se sont affrontés pour décrocher le titre de meilleur barista junior de Belgique. Simon Luxque de Ath peut se vanter d’être Belgian Junior Coffee Ambassador pendant un an.

    « Les jeunes amateurs de café, sélectionnés par les écoles hôtelières participantes, ont dû présenter plusieurs épreuves durant toute une journée : préparer un espresso, un cappuccino et un slow coffee dans les règles de l’art, ainsi qu’une épreuve de cup tasting. Avec ce concours, les Cafés Rombouts veulent souligner l’importance d’une véritable formation de barista. Xavier Rombouts, CEO des Cafés Rombouts : « En tant qu’entreprise belge dans le secteur du café, nous ne pouvons que nous réjouir que les cafés gagnent ainsi en popularité dans notre pays. Cela accroit évidemment la demande en formations de barista. Avec cette initiative, nous essayons d’encourager les jeunes talents mais aussi les écoles à se perfectionner dans le domaine ».

    En route pour le Brésil

    Un jury professionnel, composé de champions de niveau national dans leur discipline respective, a élu Simon Luxque vainqueur du BJCA 2019. Il remporte un voyage au Brésil, LE pays du café par excellence. Le chèque voyage tant convoité a été décerné par les propriétaires de la plantation Fazendu Dutra, avec laquelle les Cafés Rombouts ont conclu une étroite collaboration, ainsi que Xavier Rombouts.

    18 participants

    Simon Luxque est en dernière année à l’école hôtelière IPES à Ath. Les autres écoles hôtelières et étudiants participants étaient les suivants : Sima Aarschot (Luna Jans), Piva Anvers (Lien Van Kerckhoven), Spermalie Bruges (Loewi Schils), Ter Groene Poorte Bruges (Noa Proost), COOVI Bruxelles (Igor Boulgakov), Cardinal Mercier Braine L’Alleud (Sacha De Neyer), Notre Dame Fleurus (Maxime Vleubled), Hotelschool Hasselt (Claudine Keijdener), Hotelschool Herk-De-Stad (Sacha Derwael), Spijker Hoogstraten (Rik Auwerkerk), Ter Duinen Coxyde (Bieke Sirjacobs), RHIZO Courtrai (Charles Vandewal), Hors Château Liège (Pierre Matthieu), EHPN Namur (Nil Verstichel), Sacré Cœur Nivelles (Brian Baillet), Hotelschool Spa (Nicolas Bamps) et Hotelschool Turnhout (Jaimy Bertels).

    Dîner étoilé avec dégustation de café

    Le concours s’est terminé sur une note festive avec un dîner organisé par les chefs du Château du Lac, en collaboration avec des chefs étoilés de Butchers Son, Wine In The City, L’Impératif Château D’Arondeau et Fox De Panne, ainsi que Sigoji, élu chocolatier de l’année par Gault&Milau. Chaque plat était composé d’une note de café. Le service café au bar était assuré par Arthur et Victor, gagnants des précédentes éditions du concours BJCA.