La ducasse d'Ath et ses stars - Page 3

  • Ducasse d'Ath: Ils font danser Ambiorix, M. et Mme Goliath pendant toute la ducasse

    FANFARE IRCHONWELZ AMBIORIX.JPG

    Durant la ducasse, elles sont six fanfares à animer les rues de Ath. Quelques jours avant la grande fête des Athois, nous sommes allés à la rencontre des fanfares d’Irchonwelz qui font danser le géant à la moustache de Gaulois, Ambiorix. Et celle de la Royale Union Saint-Martin qui accompagne M. Goliath et sa dame, Mme Goliath. Les musiciens nous expliquent comment ils se préparent pour être en forme durant la ducasse. Car cela fait désormais plus d’un siècle que ces fanfares accompagnent les géants. Pour la fanfare de Saint-Martin, « notre présence auprès de M. et Mme Goliath date de 1882 et à l’époque, nous avions remplacé la philharmonie d’Ath », souligne le président Laurent Lizon. Mais pour la phalange qui donne le tempo à M. et Mme Goliath, il n’y a pas de préparation spécifique. « C’est vrai qu’il n’y a pas de préparation particulière. Il y a juste une attention pour notre concert du samedi soir sur la Grand-Place. Nos répétitions du mois d’août sont d’ailleurs axées sur ce dernier. Lors de notre dernière répétition, nous revoyons toutes les marches de la procession ». D’année en année, les airs ne changent quasi pas pour la Royale Union Saint-Martin, « mis à part l’air de Lady G que nous avions rajouté pour le 300e anniversaire de Mme Goliath. Sinon très peu de morceaux sont ajoutés à notre répertoire », précise Laurent Lizon.

    FANFARE ST MARTIN MR ET MME GOLIATH.JPG

    UN NOUVEL AIR

    Toutes les fanfares ont une complicité avec les porteurs. Ceux-ci n’hésitent jamais à formuler quelques demandes auprès des musiciens: « Il est vrai qu’à certains endroits, les porteurs nous demandent de jouer un morceau plus particulier. Mais ça se limite à ça », précise encore le président. Pour la fanfare Royale Union Saint-Denis d'Irchonwelz, c’est une histoire d’amour qui dure depuis plus de cent ans avec le géant Ambiorix.

    Au niveau de la préparation c’est un peu diffèrent comme nous l’explique la présidente de la fanfare, Catherine Lebrun: « Bien souvent, nous faisons deux répétitions pré-ducasse. Il faut savoir que nous jouons toujours les mêmes morceaux tout au long de l’année mis à part quelques airs qui ne sont interprétés qu’à la ducasse. Avant nous y ajoutions un nouvel air, mais depuis quelques années, nous faisons cela tous les deux ans. À chaque fois en concertation avec les porteurs avec qui nous faisons le point avant la ducasse. Pour cette édition 2019, il devrait y avoir une nouveauté mais nous préfé

    rons garder cela secret pour garder l’effet de surprise ». Ici aussi, certains porteurs ont leurs petites habitudes. « Certains porteurs ont leur morceau propre à eux et bien souvent nous savons quel porteur danse quoi. Au début du cortège, nous passons en revue les morceaux brièvement pour qu’ils puissent s’échauffer », indique Catherine. Pour ces fanfares le but est de mettre leur géant en valeur et pas l’inverse. Il faut souligner que les deux fanfares athoises sont très complices car en dehors de la ducasse, bon nombre de musiciens jouent dans les deux sociétés.

  • Ducasse d'Ath: Personne n’oserait gâcher cette tarte

    tarte, mastelles, masteillesHistoire de la tarte à masteilles A l'approche de la Ducasse, la spécialité athoise la plus typique et la plus populaire est sujet de discussion. Il s'agit de la tarte à maste(i) lles, ou tarte Gouyasse. L’origine de cette tarte se perd dans les brumes de l’histoire. L’existence d’une tarte d’Ath est attestée en 1529. En 1810, c’est la première mention d’une tarte Goliath, en période de Ducasse, sans pour autant en connaître la composition.  En 1842, la tarte achetée par l’Administration communale est une tarte au fromage.  Ainsi, à coup sûr, au début du XIXe siècle, il est une tarte spécialement préparée et offerte en période dédicatoire. Aucun témoignage, écrit ou oral, notamment des plus anciennes familles de boulangers, n’a gardé trace de l’ancienne tradition. 3598784006.jpgNul ne sait dire quand la mastelle a supplanté toute autre préparation. En 1928, Maurice Van Haudenarde affirme qu’il s’agit bien de mastelles.La préparation de la tarte à masteilles donne lieu à plusieurs recettes, chacune avec des variantes et à prétention d’authenticité. Pour l’historien Christian Cannuyer, il n’y a pas de formule canonique et, selon lui « Toutes les subtilités résident dans les proportions des ingrédients ajoutés aux mastelles. en s’en empiffrant hors de la période de Ducasse sans en encourir la damnation éternelle. » Il est vrai que ce met traditionnel n’est consommé par tout Athois puriste qu’après l’parti du samedi et ce jusqu’au terme de la Ducasse: le 8 de septembre. Néanmoins, des boulangers en fabriquent toute l’année.

    Voici la recette de Carol Equeter...Regardez la vidéo

    Tarte à mastelles

    Ingrédients (pour une tarte):

    - 1 pâte à tarte brisée ou feuilletée

    - 4 mastelles

    - ± 850 ml de lait

    - 50 g de macarons aux amandes

    - 50 g de poudre d’amandes douces et amères

    - 125 g de sucre

    - 3 œufs

    - 1 paquet de sucre vanillé

    - 75 g de raisins (facultatif)

    La veille:

    Cassez grossièrement les mastelles dans un récipient sans les émietter. 
    Mélangez-les avec la poudre d’amandes, le sucre vanillé, le sucre semoule, les macarons concassés et les raisins éventuels.

    Faites bouillir le lait et versez-le bouillant sur les autres ingrédients.
    Réservez dans un endroit frais, en recouvrant d’un linge.

    Le lendemain ou après 6 heures au minimum:

    Ajoutez les jaunes d’œufs à la préparation. 
    Homogénéisez le tout au batteur électrique.

    Battez les blancs en neige bien ferme.
    A l’aide d’une spatule, intégrez-les délicatement à la préparation.

    Etalez la pâte à tarte sur une platine d’environ 30 cm de diamètre et piquez-la à la fourchette.
    Versez-y le mélange aux mastelles.

    Enfournez pour environ 45 minutes au four préchauffé à 180°C.

    Si nécessaire, au terme de 30 minutes de cuisson, couvrez la tarte d’un papier sulfurisé ou d’une toile en silicone afin d’éviter qu’elle ne se colore de trop

    Degustez votre tarte avec La pelle à tartes qui est disponible au Moulin de Moulbaix et à la Maison des Géants ainsi que sur le site web de Carole Equeter qui est : www.carole-equeter.com  pour la somme de 15€. Attention la quantité est limitée (livraison gratuite dès maintenant)

     

    Pelleetpaingouyasse 2.jpg

  • Ducasse d'Ath: Ce soir on brûle les marronnes du " Grand "

    IMG_2757.JPG

    Ce vendredi, on brûle la marronne du « Grand » Comme toujours et vers 22hrs, la Marronne de Gouyass prendra le départ devant l’Estaminet « La Nation ». Qu’on se le dise.

    Voici le programme de ce vendredi

    15 h : Sortie du géant Tirant.

    4178768686.2.jpg

    16 h : Grand Prix du Mayeur de tir à l’arc sur l’Esplanade.

    1922491377.jpg

    Vers 22 h 30 : Brûlage des marronnes de Goliath. Après avoir défilé en ville, les porteurs du géant boutent le feu aux pantalons gigantesques rembourrés de paille (sur le site de l'Esplanade).

    IMG_2767.JPG

  • Ducasse d'Ath: Pour les Vêpres une nouvelle disposition de l'église a été étudiée

    979093057.jpg

    Les Vêpres constituent un des moments incontournables de la Ducasse d'Ath. Chaque année, les autorités paroissiales et la chorale Rencontre organisent cette cérémonie traditionnelle. Le mot d'accueil du Doyen Xavier Nys, la procession de la châsse de saint Julien, le discours patoisant et l'air du Grand Gouyasse sont autant de moments privilégiés. En cette année 2019, la partie chantée sera assurée par la chorale "La Psalette de Bruxelles " sous la direction de Boris Kondov.

    L'affluence aux Vêpres est toujours très importante. Ces dernières années, les services de secours  ont fait remarquer que les issues d'évacuation étaient le plus souvent obstruées, ce qui compliquait fortement leur intervention.

    untitled.png

    Une nouvelle disposition de l'église a été étudiée. L'entrée dans l'édifice se fera uniquement par le grand portail; les deux entrées latérales ne seront pas accessibles. Les chaises destinées au public seront disposées dans la nef centrale et dans les deux collatéraux. Elles seront séparées par des couloirs permettant une intervention rapide des services de secours. Un emplacement sera mis en place pour les personnes à mobilité réduite. Des places debout seront prévues à l'arrière de l'église.

    La réservation des places assises.Les places pourront être retirées au secrétariat paroissial (rue de
    Pintamont, 36), le vendredi 23 août, de 9h à 12h. Les places non retirées seront remises en vente le samedi 24 août avant la cérémonie.

  • Ducasse d'Ath: Le conseiller Pierre Cappelle a un avis nuancé sur la polémique avec le « Sauvage »

    PIERRE CAPELLE  LLA 2.JPGOriginaire de Kinshasa (Congo), Pierre Cappelle est un des deux élus de couleur de la cité des Géants. Il a un avis nuancé sur la polémique avec le « Sauvage », mais il ne veut surtout pas qu’on supprime le personnage de la Ducasse. « Il fait aussi partie de mon enfance depuis que je suis arrivé à Ath à l’âge de 8 ans », dit-il. « Tout ce que je pourrais éventuellement accepter, c’est qu’on le grime dans une autre couleur, le mauve par exemple, une des couleurs du drapeau athois. Mais s’il reste noir, cela ne me dérange pas. Ce n’est pas le personnage qui est dérangeant en soi, mais ce que les gens en font parfois ».  

    La suite de l'article  en cliquant ICI ou sur le site https://www.nordeclair.be

  • Ducasse d'Ath: Le Bourgmestre appelle à l’apaisement.

    IMG_3207.JPGCet après-midi, l’autorité communale d’Ath accompagnée de la Police et d’historiens athois, a provoqué une réunion avec le collectif « Bruxelles Panthères ».

    Depuis plusieurs semaines, des propos très enflammés sur le Sauvage d’Ath occupent la toile.

    A trois jours de la Ducasse tant attendue par les Athoises et les Athois, il devenait impératif pour le Bourgmestre d’apaiser les tensions.

    L’autorité communale intègre que le « Black face » peut avoir un caractère négrophobe mais, comme la majorité de la population athoise, elle n’identifie pas le Sauvage comme un personnage raciste.

    « Nous comprenons que certains puissent être choqués par le personnage en tant que tel. Nous devons, en tant qu’hôtes, être pédagogues et didactiques. » souligne Bruno Lefebvre.

    Pour les historiens, notre Sauvage – l’un des personnages les plus adulés des Athois - est devenu une « super star » et n’est pas une représentation négative.

    Comme tout fait sociétal, il n’est pas fou de penser qu’une évolution puisse intervenir mais dans tous les cas le Bourgmestre est ferme. « Cette évolution se fera de manière concertée et non de manière imposée ! »

    Toute évolution et modification du cortège fait partie de l’ADN de la Ducasse d’Ath, qui a toujours été en dialogue avec la société.

    Le débat sera donc ouvert, après les festivités, sans précipitation et surtout dans le respect de l’écoute des aspirations des uns et des autres.

    Cette concertation se fera en collaboration avec les Athoises et les Athois mais aussi avec UNIA, l’UNESCO et toutes les associations ou personnes qui souhaiteraient participer à ce débat citoyen.

    Pour conclure, le mot d’ordre du Bourgmestre d’Ath, Bruno Lefebvre est clair et sans ambiguïté : le week-end qui s’annonce doit rester le plus beau de l’année à Ath, sans verser dans la surenchère ou la provocation.

    Il insiste donc auprès de tous pour que la Ducasse reste cet intense et merveilleux moment familial et de communion entre les Athoises et les Athois et leurs invités.

  • Ducasse d'Ath: La Maison des Géants propose plusieurs rendez-vous.

    1523539451-thumb-thumb.jpgDurant toutes les festivités de la Ducasse, la Maison des Géants propose plusieurs rendez-vous.

    Le samedi de la Ducasse, le musée sera accessible gratuitement de lOh à 18h. A partir de 14h, la
    ca
    fétéria placée dans la cour permet de faire une pause au cœur de la fête.

    Enfin, l'exposition « Après la pluie vient le beau temps. 1919, une ducasse éphémère» sera accessible  durant toute la durée des festivités. En août 1919, les Athois assistent à leur cortège pour la première
    fo
    is depuis 1913. La première guerre mondiale a en effet interrompu les festivités durant cinq  longues années. Dans le contexte de l'époque, les traditions sont profondément bousculées.

    3338376293.jpg

    Ambiorix défile avec une tribu de guerriers Éburons. Le géant Samson change de costume et est  accompagné d'un canon avec des soldats médiévaux. Certains chars en mauvais état ne sortent pas.
    D'autres sont modifiés. Le cha
    r d'Albert et Isabelle se transforme en char de l'Apothéose. Un  nouveau char de la Défense de Liège fait son apparition. Des groupes pédestres commémorant la  Grande Guerre, comme les Alliés ou le groupe des Nations célébrant la Victoire, sont ajoutés dans le défilé.

    3881657156.jpg

    Le parcours est modifié et une deuxième date est ajoutée. Le 4e week-end d'août, le cortège part de l'Esplanade. Après la rue d'Enghien et la rue Haute, il passe par la rue Hennepin et la rue du Château-
    Bourlu
    . Le 7 septembre, tous les groupes défilent une nouvelle fois en partant du faubourg de Tournai.

    L'exposition se propose de découvrir cette Ducasse « différente» au travers d'un grand nombre de documents méconnus et inédits. Il faut souligner les apports de la population athoise qui a répondu à
    l'a
    ppel lancé par la Maison des Géants. De nombreuses pièces ont été prêtées par des collectionneurs privés ou sont sorties des archives familiales.

    Les enfants n'ont pas été oubliés. L'exposition propose plusieurs activités ludiques qui leur permettront de reconstituer cette étrange Ducasse.

    2569130621.jpg

    En complément à cette exposition, le Cercle Royal d'Histoire et d'Archéologie d'Ath édite un ouvrage spécial. Jean-Pierre Ducastelle y étudie en détaille déroulement de la Ducasse de 1919. Adrien
    D
    upont se penche plus particulièrement sur le cas du géant Samson. Quant à Sébastien Morancé, il a retrouvé une série d'anecdotes qui témoignent de l'attachement des Athois à leur folklore durant la Grande Guerre.

  • Ducasse d'Ath: Il y aura des changements pour le Lundi de la Ducasse...

    1152855251.jpgAprès l'effervescence du week-end, les Athois adorent profiter de leur « lundi de Ducasse ». C'est
    l'occasion de se retrouver en famille, entre amis, et de voir une dernière fois les géants circuler en rue.

    En début d'après-midi, les géants se rassemblent dans le quartier de l'hôpital, à proximité des maisons de repos. Ils vont saluer les personnes âgées ou malades qui n'ont pu assister aux festivités;
    la volonté est de faire participer toute la population, quel que soit son âge ou son état de santé.

    21083513_1454256161287369_7341474462758366214_o.jpg

    Depuis plusieurs années, le rassemblement des géants devant les maisons de repos attire un public  toujours plus nombreux. En collaboration avec les autorités du CPAS, une nouvelle organisation a été  mise en place pour garantir la convivialité et la générosité de ce moment. Les géants seront placés à  proximité des résidents afin que ces derniers puissent profiter au mieux du spectacle.

    A 17h30, l'Union Royale des Fanfares de Moulbaix et Ligne effectuera sa parade sur l'Esplanade.

    489696619.jpg

    L'envol de montgolfière suivra à partir de 18h30. Cette année, on assiste à un retour à la tradition. Au début du 1ge siècle, l'envol d'un ballon à gaz était intégré dans les festivités de la Ducasse. La
    coutume s'est perpétuée jusqu'à nos jours.

    Depuis 1988, le ballon a été remplacé par un festival de
    montgolfières. En 2019
    , une seule montgolfière « géante »
    prendra son envol de l'Esplanade. Il s'agit d'un engin exceptionnel puisque sa nacelle peut accueillir jusqu'à 18 personnes.

  • Ducasse d'Ath: Plus de six cents personnes au marché « Spécial Ducasse »

    1185687518.jpgCe samedi avait lieu à la Maison des Géants, un marché « Spécial Ducasse » où les artisans et amoureux du folklore athois s’étaient donné rendez-vous pour présenter leurs produits Ducasse d’Ath.

    Le public est venu massivement. Ce n’est pas le conservateur, Laurent Dubuisson qui dira le contraire. « Je suis surpris a moitié de ce bain de foule. L’an dernier, il y avait déjà eu plus 200 personnes et cette fois on peut dire que c’est le double. Il faut souligner que cette initiative a été lancée par Jeremy Moriau en 2018 »

    Cliquez ICI  pour retrouver notre album photos de ce samedi