Autres entités - Page 7

  • Huissignies: Voulez vous " Pique-niquer en ville "?

    ATM (2).JPGLes comédiens de l’Atelier théâtral de la Marcotte présentent « Pique-nique en ville », une comédie en deux actes de Georges de Tervagne, dans une mise en scène de Marjorie Grosse.

    L'histoire:
    Imaginez la tête d'un avocat parisien découvrant un couple extravagant en train de pique-niquer dans son salon. Le cher Maître, fort embarrassé, le sera davantage lorsqu'il comprendra que tout ceci n'est que la conséquence de ses pique-niques dominicaux, et en galante compagnie, dans une propriété privée de banlieue. Comment arranger l'affaire avec son épouse ignorante et jalouse ? Un troublant jeu de cache-cache commence alors, qui se complique encore par le fait d'un ami volage (lui aussi !) et d'une petite bonne légère et provocante. Sur ce sujet amusant au possible, l'auteur a brodé un vaudeville endiablé où les quiproquos et les gags sont tellement imprévus et irrésistibles que l'attention ne faillit jamais. Au final, un pique-nique croustillant et qui se digère facilement."

    unnamed.jpgAvec la participation de : Kevin Blontrock, Anne-Sophie Delestray, Maïté Dignef, Olivier Divry, Leslie Doye, Pierre Durand, Geoffrey Ghlimot et Marie Vandeguste.

    Les représentations se déroulent les :

    Vendredi 14 novembre à 20h
    Samedi 15 novembre à 20h
    Dimanche 16 novembre à 16h
    Plus d’infos au 0498/49.43.95

    Tarif : Adulte : 7€ - Enfants de moins de 12 ans : 2,50€

    Où ? Salle la Marcotte de Huissignies - 12 rue de l’Eglise 7950 Huissignies

  • Attre: Une conférence sur le sabotage du dépôt de munitions allemand

    sabotage dépôt Attre.jpgLe vendredi 7 novembre à 20h, en la salle du Vieux-Chaudron (Attre, tout près du Château), Christian Cannuyer donnera une conférence dans le cadre des célébrations du Souvenir de la Grande Guerre organisée par l'Administration Communale de Brugelette. Le thème sera «  Le sabotage du dépôt de munitions allemand de Mévergnies-Attre (9 mars 1918). Un événement majeur de la fin de la première guerre mondiale.

    « Le 9 mars 1918, grâce aux renseignements fournis par une grande figure de la résistance hainuyère, l'abbé Liévin Thésin, qu’avait beaucoup aidé sur place le vicaire brugelettois Désiré Briffeuil, un commando anglais parvint à faire exploser le gigantesque dépôt de munitions que les 1126830190_2.jpgAllemands avaient aménagé à proximité de la gare de Mévergnies-Attre en vue d'une offensive d'envergure qu'ils préparaient depuis des mois. Pendant toute la matinée, ce fut l'apocalypse. Des habitants des villages de Mévergnies et Attre firent en cette occasion preuve de beaucoup de courage pour épargner tout dommage à la population locale, notamment un chauffeur de locomotive de Mévergnies qui réussit in extremis à écarter les wagons chargés d’obus à gaz moutarde (ypérite), dont l’explosion eût causé la mort de nombreuses personnes aux alentours. Pour l'armée du Kaiser, le dommage fut énorme et contribua de manière significative à la défaite finale. Les Allemands avouèrent qu'ils eussent préféré perdre 10 000 hommes au combat plutôt que cet arsenal. » Explique l’Historien Athois. Dans une publication parue en 1986, il avait relaté cet événement à partir de souvenirs recueillis auprès de l'abbé Thésin en 1959 par l'instituteur brugelettois Marcel Thémont. De nouveaux éléments sont maintenant à verser au dossier, qui apportent des éclairages complémentaires sur ce qui fut un tournant important du premier conflit mondial.

    Conférence illustrée de documents d'époque, dont de nombreux inédits.

    Infos :

    Le prix de l’entrée sera  de 4€ pour un adulte et de  2€ par enfant

    Quoi : Le thème sera «  Le sabotage du dépôt de munitions allemand de Mévergnies-Attre

    Quand : Le vendredi 7 novembre à 20h

     : La salle du Vieux-Chaudron (Atre, tout près du Château)

  • Chièvres: Le maïeur a gardé une poire pour la soif!

    IMG_0878.JPGMalgré l'excellente récolte de cette année, les producteurs de pommes et de poires souffrent des problèmes politiques avec la Russie.  La Russie a décidé de ne plus acheter les fruits "Made in Belgium". C'est environ 70% de la récolte qui risque de terminer à la poubelle, ce qui mettra en réel danger la survie des vergers.

    Img_0875.jpgAfin de montrer l’exemple, le Député-Bourgmestre Bruno Lefebvre a distribué près de 100 kilos de pommes et de poires.  Après un accueil chaleureux  au sein des deux maisons de retraites de Chièvres, la tournée s'est poursuivie à la Maison Communale et au CPAS de Chièvres. Sans oublier qu’une partie du stock a été offert à l'épicerie sociale, afin d'aider les personnes les plus démunies.

  • Ath & Chièvres:Florence Bille est présidente de MAKE-A-WISH South.

    Makeawish1.jpgDepuis quelques jours, Florence Bille est la nouvelle présidente de la très célèbre association qui essaye de réaliser tous les vœux des enfants : MAKE-A-WISH South.

    Il faut savoir qu’en Belgique, il existe deux associations de MAKE-A-WISH, une en Wallonie et l’autre en Flandres. Durant de nombreuses années, Florence a été très active au sein de la branche wallonne. Aujourd’hui, elle va prendre les rênes de MAKE-A-WISH South.

    Chièvroise d’origine, Florence est célibataire et épicurienne C’est comme cela qu’elle se définit. En bref, elle aime la vie. Elle travaille dans le monde des assurances comme courtière mais son hobby favori a toujours été l’association made in U.S.A comme elle nous l’explique : « Je fais partie de cette association depuis une douzaine d’années. Il faut savoir que durant de nombreuses années, j’ai été une bénévole dans la réalisation des vœux. Par la suite, je me suis investie un peu plus dans l’association wallonne de MAKE-A-WISH et je suis devenue responsable des relations internationales et en même temps, j’étais dans le comité exécutif ». C’est suite à une série d’évènements que Florence est devenue la nouvelle présidente de  MAKE-A-WISH South « Ce que j’ai accepté volontiers et c’est un job que je ferais avec toute ma passion. Mon rôle sera de représenter la fondation américaine Makeawish2.jpgau sein de notre pays mais aussi d’être une figure de proue, une cheffe d’orchestre et aussi de prendre des contacts avec nos partenaires et sponsors » explique-t-elle. Il faut savoir que MAKE @ WISH est une véritable organisation et que rien n’est laissé au hasard « Il y a d’abord un comité d’administration où nous sommes sept personnes qui représente la Wallonie et Bruxelles, plus un responsable par antennes qui gère son équipe. Au total, il y a cinq antennes : Le Hainaut, Bruxelles, le Brabant Wallon, Liège et le Luxembourg. En plus, nous avons un responsable de vœux, de marketing et de communication interne ». Il faut souligner que pour ce titre de présidente Florence travaille gracieusement. Le prochain défi sera de taille pour la chièvroise : trouver plus de fonds. « Nous ne recevons aucun subside et mon cheval de bataille sera d’améliorer le Fundraising et de trouver encore plus de partenaire ». Espérons que pour la chairwoman belge son vœu se réalisera !

  • Ath & Chièvres: Make-A-Wish Belgium South réalise plus de 120 vœux par an.

    426027_304110739644021_329189120_n.jpgL'histoire de Make-A-Wish débute aux Etats-Unis en 1980. A Phoenix (Etats-Unis), Christopher, un petit garçon de 7 ans, est atteint de la leucémie. Son rêve: être policier ! Afin de permettre à Christopher d’exaucer son vœu, les agents de quartier se réunissent pour lui offrir son uniforme, son badge et une petite moto. Depuis sa naissance aux Etats-Unis, Make-A-Wish® a connu une expansion internationale. On compte aujourd’hui 37 pays affiliés. Make-A-Wish International représente 225.000 vœux réalisés depuis sa création, plus de 30.000 bénévoles dans le monde et toujours plus de pays affiliés. Il faudra attendre 1990 pour que l’association Make-A-Wish voit le jour en Belgique. Les bénévoles du pays 1604396_387279534758149_6366840291648630990_n.jpgs'organisent et se structurent pour couvrir respectivement le nord et le sud du pays. Les néerlandophones ont leur propre association. Make-A-Wish est une association sans but lucratif qui fonctionne grâce au travail de bénévoles. Leur mission : réaliser le vœu des enfants atteints de pathologies lourdes. Make-A-Wish Belgium South réalise plus de 120 vœux par an. Pour cette année, alors qu'il reste deux mois, ils sont en passe de battre un record  avec 135 vœux déjà exaucés!

  • Ath & Chièvres: Voulez-vous jouer dans la Ronde des innocents?

    LLDE2011-327.jpegSuite à l’engouement populaire suscité par la création de 3 précédents spectacles promenades à Chièvres, la Maison Culturelle d’Ath, l’Administration communale, l’Office du Tourisme de Chièvres et les forces vives locales préparent une nouvelle création théâtrale : « La ronde des innocents ». Un spectacle qui s’inspire de l’histoire médiévale de Chièvres, plus précisément de la Guerre des Ronds, un conflit prenant sa source en 1252 lorsque Gérard Le Rond, boucher à Chièvres, se fait tuer à cause d’une vache ! Une création qui plongera les spectateurs dans l’histoire du Comté de Hainaut, et dans les querelles familiales qui entouraient la Comtesse Marguerite de Constantinople, surnommée « La Dame Noire ». Le spectacle se déroulera les jeudi 23, vendredi 24 et samedi 25 avril 2015 à 20h30 sur la Grand-Place de Chièvres. Durant ces 3 soirées, de nombreux comédiens, figurants, musiciens, choristes, danseurs, combattants, habillés en costume d’époque, se mobiliseront et inviteront le public à se plonger dans l’ambiance médiévale du 13ème siècle et à se remémorer notre histoire. D’ores et déjà, plusieurs associations et forces vives locales sont dans les préparatifs : les troupes théâtrales de Chièvres, Ladeuze, Huissignies et Attre ; les fanfares et chorales de l’entité, LLDE2011-376.jpegles Ménétriers, les Archers de Cervia… Réaliser un projet de cette nature demande une large participation de la population et des associations locales. C’est pourquoi une séance d’information sur le projet se tiendra le jeudi 16 octobre à 19h30 à l’Administration Communale de Chièvres. Sont les bienvenus toutes celles et ceux qui sont intéressés par le projet, qui désirent prendre connaissance du scénario, qui veulent monter sur les planches ou qui ont tout simplement envie de soutenir l’initiative. Les organisateurs recherchent également des coups de main pour aider à l’habillage des comédiens, l’accueil des participants, le bar, le catering, la logistique, la technique...Les personnes qui désirent rejoindre le projet, mais qui n’ont pas la disponibilité pour assister à la séance d’information peuvent prendre contact avec Anne Leleux au 068/26.99.99 ou par courriel: aleleux@mcath.be .

  • Ath & Brugelette: un concert en hommage à Hugues , André et Stéphane

    Les-Copains-dabord.jpgLe samedi 27 septembre à 20h, L’Envolée des Arts à Brugelette et la Maison Culturelle d’Ath, en collaboration avec l’Administration Communale de Brugelette, organisent un concert en hommage à Hugues Limbourg, André Remy et Stéphane Delbecq : « Les Copains d’abord ». Hugues, André, et Stéphane étaient trois brugelettois très impliqués au sein de L’Envolée des Arts, comité chargé de développer des projets culturels et artistiques sur la Commune de Brugelette. Trois personnalités-artistes qui nous ont quittés trop vite ! Pour leur rendre hommage, une trentaine de leurs amis musiciens et chanteurs se rassemblent sur scène pour un concert unique mêlant chanson française et chant gospel, blues, rock, bluegrass, funk pop…

    Natif de Brugelette, Hugues Limbourg jouait de la flûte traversière, du synthétiseur, des percussions, et composait ses propres musiques. Il faisait partie de différentes formations musicales. Artiste polyvalent, Hugues écrivait également des poésies et pratiquait la peinture.

    André Remy était musicien, passionné au point de fabriquer ses instruments. Professeur de guitare, il faisait partie de différents groupes et s’exerçait dans des genres musicaux très variés comme le blues, jazz, rock, folk. Il était aussi peintre et dessinateur. Avec une conscience aiguë des perspectives et des proportions, c’est l’aquarelle qui était son médium favori.

    Libraire à Brugelette, Stéphane Delbecq s’est passionné pour la photographie lorsqu’il a constaté toutes les possibilités de transformation de l’image permises avec un ordinateur. Stéphane déstructurait ses photos et les retravaillait comme d’étranges peintures de mondes fantastiques.

    Sur scène, le public pourra découvrir Anne Lenain, Arthur Simon-Declèves, Bernard Durant, Christian Cannuyer, Christian Declèves, Chris Rineldi, Claude Fortez, Emile Dalleur, Jacques Ntsouna Ayissi, Jean Bertiaux, Jean-Marie Bauduin, Jean Moreau Circus, Marc Robert, Marie-Paule Sculier, Marmara (Bernadette Dufour, Marcel Van der Poorten, Marie-Pierre Dekeyser, Pierre Groult et Nour Slachmuylders), Michel Jamsin, Olivier Dassonville, Patrick Gaignaux, Philippe Demartin, Pierre Driesmans, Stéphane Mespouille, Véronique Gaspard et Yves Deroche.

    Un bar sera disponible sur place.

    Lieu : Grange de la Ferme Hayois à Brugelette (ch. de Soignies, 10)

    Infos et rés. : 068 26 99 99 / billet@mcath.be / www.maisonculturelledath.be . Entrée gratuite

  • Leuze: Ca va être la fiesta

    10009300_599563186822876_8633789927199264277_n.jpgUne grande journée des familles avec concerts, balades à dos d'ânes, initiation à la danse africaine, grimages pour enfants, restauration, bar, etc...

     

  • Huissignies: La cité des aviateurs sous l'occupation!

    10448656_694329937288181_5810238319617969693_o.jpgIl y a cent ans, la Première guerre mondiale bouleversait notre pays et l’humanité toute entière. A l’occasion des commémorations du centenaire de la guerre 14-18, l’Office du Tourisme et le Musée de la Vie rurale s’allient afin de proposer une exposition dédiée à cette période de l’histoire. Comme de nombreuses villes et de nombreux villages, la Cité des Aviateurs ne fut pas épargnée par les horreurs de la guerre. Au travers de témoignages et d’objets uniques récoltés auprès de Chiévrois passionnés, l’exposition offre un vif éclairage sur la vie sous l’occupation de Chièvres et ses environs. Tout au long du parcours muséal, le visiteur sera plongé au cœur du conflit. Grâce à des mises en situation, différents sujets seront abordés : la guerre des tranchées, l’organisation des soins de santé, la résistance, les réquisitions.
    Infos pratiques de cette exposition:
    Quand: Du 13 septembre au 11 novembre
    Horaire:
    Ouverture du Musée les dimanches et jours fériés de 14h à 18h
    Les mardis, mercredis et jeudis de 13 à 16h
    Lieu: Musée de la Vie Rurale de Huissignies
    Rue Augustin Melsens, 28
    7950 Huissignies (Chièvres)
    Pour tout renseignement, contactez l'Office du Tourisme par téléphone au 068/64.59.61 ou par mail sur contact@officedutourismechievres.be