Ath: La Royale Chorale Rencontre prépare l'avenir et cela sera sans Sabine Godon

1.jpgTraditionnellement, à la Royale Chorale Rencontre d’Ath, l’année chorale débute le premier vendredi de septembre par la reprise des répétitions interrompues durant l’été. En cette année 2020, profondément bouleversée par le covid-19, il en est tout autrement.

Comme l’a souligné Dominique Deschamps, coordinatrice des communications externes « En effet, en raison de la crise sanitaire, la chorale Rencontre a dû suspendre toutes ses activités dès le 13 mars 2020. Ce n’est qu’à partir du 19 juin que, dans le cadre des mesures de déconfinement, ce groupe choral fort d’une centaine de choristes a progressivement repris ses répétitions en petits groupes, dans le strict respect des mesures prises par le gouvernement pour freiner la propagation du coronavirus. Vu l’engouement suscité auprès des choristes, qui ont été privés du plaisir de chanter ensemble durant le confinement, les répétitions se sont poursuivies durant tout l’été, qui est habituellement une période durant laquelle Rencontre n’organise pas d‘activités chorales. »

Le vendredi 4 septembre 2020 à 20 heures, à défaut de reprise des répétitions d’ensemble, les choristes de Rencontre se sont retrouvés, en la salle Georges Roland à Ath, pour assister – dans le respect des mesures sanitaires - à un concert donné par ceux d’entre eux qui ont participé aux répétitions organisées durant l’été. Au programme, des chants que les choristes entonnent volontiers lors des soirées conviviales qui suivent généralement leurs concerts.

A l’issue du « concert intimiste » de retrouvailles donné ce vendredi 4 septembre par les choristes de l’été, Michèle Sermeus, Présidente de la Royale Chorale Rencontre depuis le début de l’année, a remercié chaleureusement les chefs de pupitre qui se sont dévoués durant tout l’été pour assurer l’organisation des répétitions.

« Elle a également informé les choristes au sujet des récents développements et des projets d’avenir, notamment les objectifs que le nouveau comité de gestion de la chorale s’est fixé pour la durée de son mandat de quatre ans. Il s’agit essentiellement de maintenir et de développer les riches acquis musicaux et conviviaux de Rencontre, tout en assurant sa pérennité en se tournant résolument vers l’avenir. »

Parmi les nombreuses initiatives prises ou prévues par le comité pour relever les défis de demain, figurent entre autres :

Le renforcement des trois sections de jeunes :

Sonn’Ath (3 à 6 ans),

Cant’Ath (6 à 12 ans et

Cant’AthDo (12 à 18 ans) 

La sensibilisation des jeunes adultes via les réseaux sociaux.

Sabine Godon, chef de chœur de renom de la chorale Rencontre qu’elle dirige depuis 13 ans, prit ensuite la parole. Avant de présenter les projets musicaux pour l’année chorale qui commence, Sabine Godon a créé la surprise « En annonçant qu’elle passerait la main à la fin du mois d’août 2021, après les Vêpres Gouyasse, qu’elle co-dirigera avec son successeur. C’est Nicolas Laline, professeur de piano et accompagnateur à l’académie d’Ath, accompagnateur musical de la chorale depuis plus d’une dizaine d’années, que le comité a récemment désigné pour lui succéder.

La transition bien préparée entre Sabine Godon, qui reste chef de chœur jusqu’à la Ducasse d’Ath en 2021, et Nicolas Laline, qui reprendra la direction musicale de Rencontre le 1 septembre 2021, s’étalera donc sur un an. »

La Présidente y voit un gage d’une transition harmonieuse et réussie. Ceci est d’autant plus important que la préparation pour les Vêpres Gouyasse doit servir de tremplin vers les Rencontres Musicales Provinciales en novembre 2022, auxquelles la chorale Rencontre participera en vue de son maintien dans la catégorie « Excellence » des sociétés chorales de la Province de Hainaut, à laquelle elle appartient depuis 25 ans maintenant. Malgré la crise sanitaire, la Royale Chorale Rencontre reste donc très dynamique et veille à soigner son futur.

Commentaires