Ath: Je remercie les Athoises et les Athois pour leur conscience et leur responsabilité collective

CC ATH 20 MAI 1.JPGCe mercredi soir, le Bourgmestre Bruno Lefèbvre a débuté ce conseil communal en rendant hommage et en remerciant tous ces acteurs de première ligne qui ont travaillé sans relâche depuis le début de cette crise sanitaire.

Voici quelques extraits

« Je pense évidemment au personnel hospitalier et à la Direction d’Epicura avec qui nous avons eu des contacts quotidiens ainsi qu’à toutes les autres personnes qui risquent leur santé pour la nôtre.

Monsieur le Chef de Corps, Monsieur le Commandant, merci à vous et vos équipes pour votre dévouement.

Notre Ville a la chance de pouvoir compter sur des femmes et des hommes de qualité. Grâce à eux, la Vie a pu continuer. Il s’agit du personnel de la Zone de Secours, de nos policiers, de nos services communaux, je pense particulièrement au personnel d’entretien, aux éboueurs, aux jardiniers, à nos services techniques, électriciens, plombiers, menuisiers qui nous ont rendus la vie plus facile… »

LE CPAS

Je voudrais remercier le CPAS et ses équipes, son président, son Directeur, sa Directrice financière. Je pense aussi au personnel des crèches mais surtout à celui des Maisons de repos qui n’est pas épargné durant cette crise malgré les nombreuses mesures de précautions.

L’ENSEIGNEMENT ET LE PERSONEL

Je pense évidemment aux enseignants, aux gardes d’enfants, à tout le personnel d’éducation qui a dû se réorganiser, parfois avec la peur au ventre et qui ont pu compter sur les services d’entretien et techniques pour accueillir nos plus jeunes en toute sécurité.

Je remercie notre personnel qui a permis à nos musées d’être prêts à rouvrir le 19 mai, ils sont d’ailleurs les seuls en Wallonie picarde, vous contribuez à l’image de marque et à l’attrait de notre belle Ville.

De nombreuses actions ont été menées, certaines en toute discrétion. Nous avons eu le plaisir d’offrir le petit déjeuner au personnel de l’hôpital, de distribuer des visières à certaines professions, des masques NK95 aux infirmiers, kinés et dentistes, en plus des masques chirurgicaux fédéraux.

LES COUTURIÈRES

Que nos couturières coordinatrices Katy, Dorothée, Arlette, Catherine et leurs équipes de bénévoles soient particulièrement mises à l’honneur ce soir… C’est dans l’ombre qu’elles ont réalisé près de 3000 masques pour notre personnel et les personnes à risques.

HOMMAGE  

Mes pensées émues vont à tous ceux qui ont perdu un proche durant cette pandémie. Au-delà de la disparition d’un être aimé la période de confinement les a empêchés de rendre un dernier hommage.

Nous réfléchissons à organiser une cérémonie d’hommage pour ces victimes, et à créer un espace de recueillement et de souvenir.

DES MOMENTS DIFFICILES

Suite à l’incompréhension de certaines mesures, mes services et moi-même avons dû faire face à des propos violents de la part de certains citoyens.

Ceux-ci se sont sentis victimes alors que ces mesures visaient la protection sanitaire du plus grand nombre.

En tant que service public, en toute humilité, nous avons toujours tenté de répondre à toutes les sollicitations. Je pars du principe que les circonstances peuvent entrainer des réactions incompréhensibles voire inadaptées.

Ces derniers mois, la solidarité collégiale a primé dans tous les choix posés. Je remercie mes collègues du Collège pour tous nos échanges fructueux.

LES CONSEILLERS

Merci également aux conseillers communaux qui ont interagit avec nous d’une manière ou d’une autre.

Cette période est sans aucun doute la période la plus inattendue de notre époque. Outre le confinement, que chacun a vécu à sa manière, l’impact des lourdes décisions sur notre population : c’est nous qui avons dû les assumer !

Le pouvoir de proximité, c’est nous ! Même si nous sommes en phase fédérale et que nous avons été dépourvus face à certaines décisions surprenantes, sans prétention, Monsieur le Divisionnaire, Mr le Directeur général, Mr le Directeur Financier, nos décisions nous ont permis d’avancer et parfois d’éviter le pire dans cette crise.

AIDER DANS LA CRISE

Nous pouvons les aider et participer à cette relance ! Il n’y a aucune fatalité, nous pouvons changer les choses, changeons nos habitudes, consommons local et rendons-nous dans nos commerces et entreprises de proximité !

Je termine en remerciant les Athoises et les Athois pour leur conscience et leur responsabilité collective face à cette crise sanitaire qui sera probablement – et je l’espère – la plus grande crise du 21ème siècle. Je leur demande de continuer à être prudents et à tenir le coup.

Merci à tous d’être présent ce soir pour reprendre l’exercice de la démocratie

Commentaires