Ath: l’école maternelle va bénéficier de séances de méditation

pleineconscience1.jpgEn plus du yoga, les enfants de l’école maternelle du Pré vert du Faubourg de Tournai, et leurs institutrices, bénéficieront cette année de séances de méditation de pleine conscience.

Ces moments permettent de renforcer leurs capacités d’attention, de concentration… mais aussi de diminuer le stress, et de mieux maîtriser leurs émotions comme nous l’a expliqué  Florence Pottiez de  l'ASBL La Besace Ath « Dans le prolongement du projet pédagogique et de l’atmosphère familiale de l’école  maternelle du Pré vert du Faubourg de Tournai, ses élèves et institutrices bénéficieront cette année  de séances de méditation de pleine conscience. Sans être miraculeuses, ces séances peuvent aider les enfants à mieux gérer leurs émotions, à se relever des échecs, à développer leurs talents et aptitudes, à se former à la prise de décisions et aux facultés de raisonnement, à être bienveillants envers eux-mêmes et les autres. Ce dernier aspect est d’autant plus positif en milieu scolaire. »  Ce projet a pu voir le jour grâce à un partenariat constructif entre l’école du Faubourg de Tournai,  l’ASBL La Besace-Ath, et les 3 accompagnatrices de Pleine conscience ; Marie Lesire, Nathalie  Huylebroeck et Marie Jonet, de véritables expertes en la matière.

Florence de poursuivre «  Les institutrices ont rapidement été motivées par l’implémentation de cette pratique pour laquelle  elles s’étaient déjà, d’initiative, largement documentées.

L’ASBL est reconnue comme organisation de jeunesse par la Fédération Wallonie Bruxelles et tous ses  projets répondent à une même mission de contribuer, par et pour les jeunes, au développement de  leurs responsabilités, de leur esprit critique, de leur autonomie et de leurs aptitudes personnelles.

pleineconscience2.jpgLa Besace Ath financera entièrement ce projet qui s’inscrit dans la durée et arbore une dimension sociale. Pour Mme Pottiez «  L’objectif étant effectivement de former les institutrices pour intégrer cette pratique à leurs prochains projets pédagogiques. D’un point de vue social, il s’agit aussi d’offrir une accessibilité à cette pratique à des familles qui ne pourraient y accéder dans des centres privés. Entre chaque atelier, les élèves pourront aussi s’entraîner et développer cette technique avec leur famille. »

Les accompagnatrices choisies avec l’équipe éducative sontà la fois enseignantes et instructrices de pleine conscience. Elles se sont formées à l’Academy for Mindful Teaching d’Eline Snel pour enseigner la pleine conscience aux enfants, à l’U.C.L et l’U.L.B. Marie Lesire a aussi co-écrit le livre « La pleine conscience à l’école » sous la direction d’Ilios Kotsou. Elles accordent une attention particulière au bien-être des enseignants, afin qu’ils puissent le transmettre à leurs élèves.

Les séances débuteront en janvier à raison d’une fois semaine dans cette école de la Rue du Paradis

Commentaires