Ath: Une direction tricéphale donc une Athoise pour les Ecolos

Esther,Louis&Helene-EcoloWapi'.JPGLa régionale Ecolo de Wallonie Picarde a élu le 16 octobre à la Maison des Géants un nouveau trio à la co-présidence. Hélène Wallemacq (Bernissart), Louis Mariage (Tournai) et Esther Ingabire (Ath) succèdent ainsi à Ronny Balcaen (Ath), Ingrid Deregnaucourt (Leuze) et Simon Varrasse (Mouscron) pour les deux prochaines années.

Il est vrai qu’après leurs bons résultats, les Ecolos picards sont gonflés à bloc ! Après les succès des deux dernières campagnes électorales, un nouveau trio  s'est dégagé pour dynamiser les militants. « Nous sommes en majorité au sein de 9 communes de la Wallonie Picarde et nous souhaitons continuer à construire dans les communes où Ecolo est moins présent. Nous voulons également soutenir notre réseau d’élus en majorité et en opposition » déclare Hélène Wallemacq.

Le trio dispose d’une forte expérience aussi bien en interne qu’en externe du parti. « C’est nos différentes expériences combinées que nous avons voulu mettre au service de la régionale afin de construire avec l’ensemble des militants un nouveau projet collectif » continue Esther Ingabire.

Ecolo Wapi ne perd pas de vue sa présence à tous les niveaux de pouvoir. « Nous avons désormais trois parlementaires (Laurent Agache à la Région, Marie-Colline Leroy au Fédéral et Saskia Bricmont à l’Europe) et une ministre (Bénédicte Linard). Nous souhaitons être l’un des relais entre eux, les militants et les citoyens mais également leur apporter notre soutien afin de permettre un véritable travail de terrain » ajoute Louis Mariage.

Pour Ecolo Wapi, la période post-électorale est propice à la mobilisation, à la formation et à la rencontre des militants avec la société civile afin de construire des synergies régionales sur les différentes matières qui les préoccupent telles que la mobilité, l’aménagement du territoire, la transition écologique, la culture et l’avenir des générations futures.

Commentaires