Ath: "Nous avons informé, la Babillarde que nous voulions récupérer les locaux"

1469235388.jpgLa Babillarde est un service d’accueillante conventionnées à domicile constitué en ASBL agréé et subventionné par l’Office de la Naissance (ONE)

Elle a été créée en 1981 à l’initiative de Vie Féminine, mouvement d’action culturelle et sociale

En 2017, Le bourgmestre Marc Duvivier s’était engagé à prendre en charge une somme forfaitaire fixée ce jour à 2,56€ par jour indexé et par enfant gardé pour l’activité du service d’accueillantes conventionnées.

Cette somme était, dans tous les cas, limitée annuellement à 25.000€ compte tenu de la mise à disposition gratuite des sites de Ghislenghien, Bouvignies, Maffle, Ormeignies, Moulbaix, Arbre, Faubourg de Tournai, Houtaing, Mainvault, Ligne.

Cette intervention restait subordonnée à l’approbation des crédits budgétaires annuels suffisants. En 2017, la convention avait été conclue pour une période de trois ans.

Il y a quelques jours, nous avons appris que la Babillarde devra quitter les établissements scolaires de Maffle et du Faubourg de Tournai pour le 30 novembre 2019. La cause, la ville veut reprendre ses bâtiments comme nous l’a expliqué le Bourgmestre, Bruno Lefebvre « Nous avons informé, la Babillarde que nous voulions récupérer les locaux qu’elle occupait aujourd’hui. Pour la bonne et simple raison que ces deux écoles communales sont victimes de leurs succès, du coup, nous allons avoir besoin des locaux que disposait la Babillarde afin d’avoir plus d’espaces pour nos jeunes élèves. » Le maïeur de conclure « Il faut savoir que si je ne récupère pas ces locaux, je vais devoir louer des containers pour une somme qui peut être estimée entre 1.000€ et 2.000€. Suite à cela nous avons écrit à la Babillarde pour l’informer et suivant la convention qu’elle avait six mois pour trouver une solution. » Il faut souligner que l’ASBL est privée et ne dépend pas du giron communal.

Commentaires