• Ath: Ce lundi , le PAC organise une conférence sur la "pauvrophobie"

    1.pngC'est pour lutter contre les stéréotypes et aborder concrètement la problématique de la précarité que le PAC Ath organise une conférence sur la "pauvrophobie".

    Nicolas De Kuyssche du Forum - Bruxelles contre les inégalités nous fera l'honneur d'aborder les nombreuses idées reçues sur la pauvreté.

     

  • Ath: Nos bonnes infos du week-end!

    INFOS-PRATIQUE-614x360.png

    Maison culturelle et Palace :  068/269.999

    Centre des arts de la rue : Alain Coulon/ 0496 97 32 81

    Pompiers : 112

    Protection civile : 065 35 43 00

    Agence fédérale de contrôle nucléaire: 02 50 28 999

    S.O.S pollution : 070 23 30 01

    Problème de gaz odorisé : ORES au 0800 87 087

    Problème de gaz sans odeur : Prévenir Fluxys (transport de gaz) 0800 90 102

    Panne d'électricité : ORES au 078 78 78 00

    Distrigaz : 02 282 72 11

    S.W.E à partir du vendredi 16h30 : 0495 57 02 33

    Hôpital : 068 26 21 11

    Gardes médicales : 1733

     

    poste-medical-de-garde.jpg

    Pour le poste médical " Val de Dendre" Cliquez ICI

     

     pharmacie-garde-mulhouse.jpg

    Samedi 30 mars

    Pharmacie Frebutte  

    Rue Du Sewoi,r 21

    Lens

    Tél : 065/229.571

    Dimanche 31 mars 

    Multipharma Ath

    Grand Place, 10

    Ath

    Tél : 068/282.411

    Pour connaître la pharmacie de garde durant la nuit

    entre 22h et 9h, appelez le : 0903 99 000

    Coût de l'appel : 1,5 euro par minute Ou ICI

    Afin de pouvoir vous renseigner avec exactitude, nos téléphonistes doivent connaitre votre localisation. Pour limiter la durée et le coût de cet appel, veuillez indiquer à la téléphoniste le code postal ou la localité et le nom de la rue à partir de laquelle vous souhaitez vous rendre dans la pharmacie de garde la plus proche.

    vaccin et passeport chiot chaton.jpg

    Vétérinaire de garde pour ce week-end

    Les 30 et 31 mars 

    Docteur vétérinaire

    Deneyer Marc

    Chemin de Chièvres, 2

    Brugelette 

    Tél. : 068/45.56.40

    Cliquez ICI

    20507749_1604034769640214_3743994926036254153_o.png

  • Ath: Cette année encore, les Matelots de la Dendre ont présenté « La Belle de Cadix

    2019- La Belle de Cadix.jpgCette année encore, les Matelots de la Dendre ont présenté « La Belle de Cadix » œuvre en deux actes et dix tableaux de Marc Cab et Raymond Vincy, avec des « lyrics » de Maurice Vandair et une musique de Françis Lopez.

    Cette opérette, une des plus jouée depuis sa création, présentée la dernière fois à Ath en 2009, fut très appréciée du public.

    « Dans des décors de Gérard Decarpentry et dans une mise en scène originale et très enjouée de Dominique Papegay qui, avec son affabilité coutumière et sa sensibilité artistique et chorégraphique innée, faisant virevolter les choristes en parfaite osmose avec les ballets et les artistes, qui ont largement contribué au remarquable succès des deux représentations. » Souligne Jean-Claude Papegay. Ce dernier de poursuivre « Les professionnels d’abord : Christophe Caul de Nîmes qui foulait pour la première fois la scène Athoise incarnait un Carlos à la voix chaude et claire dotée d’une parfaite diction, Caroline Géa habituée de l’Odéon de Marseille faisait également ses premiers pas au Palace (sensible Maria-Luisa) et Estelle Micheau (pétillante et malicieuse Pépa) ont séduit le public par leur présence scénique, la justesse et puissance de leur voix. »

    Claude Deschamps qui interprétait le rôle de Manillon, fut une tornade qui sut conquérir l’auditoire par sa fantaisie et son aisance naturelle. Fabrice Pillet (Ramirès) impressionna dans l’émouvant air du second acte : « Le cœur des femmes » accompagné d’un solo de danse tout en finesse de Maude Fortin. Florence Wiot, qui campa une très crédible Miss Hampton. L’Athois Jean-Pierre Williame incarna Dany Clair avec toute la truculence qu’on lui connait. Les autres rôles étaient tenus par les sociétaires des Matelots de la Dendre : Dimitri Demarbaix, le roi des Gitans et Juanito, Nathalie Choquet, la journaliste, Harmony Lesoil, Perrucha. Les diverses répliques étaient assurées par Augustine Verset, Bénédicte Jorion, Marjorie Mahieu et par Pascal Cocu, Jean-Pierre Elius et Jean-Luc Lecomte.

    Les interventions du Carolo King Ballet d’Annie Savouret étaient toutes de grâce et de charme. La Direction d’orchestre et des chœurs tenue de main de maître par Stijn Saveniers, très attentif à la cohésion entre la fosse et le plateau, fut brillante et très colorée. La machinerie était tenue par une équipe de très jeunes machinistes : Virgile Verset, Massimo Frescura, Thibault Dumont Julien Jorion et Bertrand Wittemberg. Les costumes de la Maison Grout de Bordeaux adaptés par Marie Pierre Papegay, les accessoires préparés par Josiane Masure et les perruques placées par Marie Line Devigne.

    Malgré les difficultés d’énergie et financières qu’engendrent la réalisation de telles réalisations, qui s’alourdissent hélas au fil du temps et les moyens techniques locaux très limités mis à notre disposition, les « Matelots de la Dendre » tiennent malgré tout à commémorer cette année le bicentenaire de la naissance de Jacques Offenbach en présentant le second weekend de la Ducasse d’Ath (31 août et 1er septembre à 16h au Palace) « La fille du tambour major » avec la participation d’une équipe des Bleus de la ducasse d’Ath et d’un renfort de choristes.

    Par ailleurs ,si cette aventure vous intéresse et participer à ce spectacle comme : choriste, figurant, technicien scénique, contactez-le : 0473/94.48.04)

  • Ath: Le Palace accueille le spectacle « Colon(ial)oscopie

    ANX-0M-00ZL-00AN.jpgVendredi 29 mars à 20h, la Maison Culturelle d’Ath accueille le spectacle « Colon(ial)oscopie », au goût d’un second degré infernal, grinçant et dérangeant.

    À l’heure où certains attendent des excuses de la Belgique pour son passé colonial au Congo, le spectacle se penche avec beaucoup d’humour et de second degré mais jamais sans respect sur cette partie de l’histoire.

    Deux personnages clownesques, délicieusement piquants, abordent notre passé colonial et son ambiguïté. Entre conférence et récital « exotico-colonial », Geneviève Voisin revisite racisme ordinaire et tensions Nord-Sud. Elle dresse aussi un parallélisme « pas piqué des vers » avec les relations mère/fille.

    Quand l’humour noir fait rire jaune

    L’Amicale des Anciens d’Afrique organise une conférence tenue par son Excellence l’Ambassadeur de Belgique à Kinshasa sur les nouvelles possibilités de marché en République Démocratique du Congo.

    57b6b35735709a3105623de1.jpg

    Fabiola de Potter Dardois – fille, petite fille et arrière-petite-fille de colons – et sa fille Paola vouent une admiration sans égale à la grandeur de l’œuvre civilisatrice coloniale. Incarnant la nostalgie de l’époque, elle saisit l’occasion d’en assurer la première partie. Merveilleusement accompagnée à l’accordéon par sa fille, personnage candide et maladroit, Paola De Potter Dardois propose, en guise de mise en bouche au public venu assister à la conférence, un bref récital de chansons exotiques et coloniales. Dévoilant ainsi la violence physique et morale de notre passé colonial. Ce récital satirique laisse progressivement place à un règlement de comptes familial… et national.

    Bénéfique et salutaire

    Comment peut-on rire, sans se moquer, d’une thématique qui tord encore les tripes de la Belgique plus d’un siècle plus tard ? La compagnie Ha ! Mon amour y arrive et parvient sans difficulté à faire rougir de honte son public. Cette coloscopie publique ravive la conscience collective et le rire opère comme antidouleur.

    Infos :

    Vendredi 29 mars 20h

    À partir de 14 ans

    Le Palace

    Rue de Brantignies, 4, Ath

    Attention, changement de lieu, le spectacle prévu initialement au Centre des Arts de la Rue se jouera au Palace.

    15€ (tarif plein) – 7,50€ (-26 ans) – 12€ (tarif abo)

    6€ (tarif abo – 26 ans) – 1,25€ (Art.27)

    Tel: 068 68 19 98 – billet@mcath.be

     

  • Ath: Et en plus du « vert » la majorité veut que la ville devienne plus propre

    CAMPAGNE PROPRETE ATH 2.JPGDepuis des décennies, Ath, en plus de la Cité des Géants, est aussi nommée « la capitale du Pays vert ». Et les Athois espèrent que ce côté verdoyant va rester ! C’est aussi le travail de la nouvelle majorité, qui a la volonté de le conserver. Et en plus du « vert » elle veut que la ville devienne plus propre.  

    Cette année encore, les services environnement, technique et espaces verts de la Ville d’Ath se mobilisent pour une campagne de propreté et de réduction des déchets à travers l’entité, du 18 au 31 mars.

    Diverses actions sont prévues afin de toucher un maximum de citoyens de tout âge. L’objectif de base de cette campagne est de sensibiliser les citoyens aux petits déchets jetés dans les rues, à proximité des écoles, des cours d’eau. « Nous avons décidé d’aller encore plus loin, en matière de propreté publique et d’axer la campagne sur la thématique des mégots de cigarettes » souligne le Bourgmestre Bruno Lefebvre.

    CAMPAGNE PROPRETE ATH 1.jpg« Un mégot peut mettre jusqu’à 15 ans pour se dégrader. C’est lorsqu’il entre en contact avec l’eau que le mégot s’avère le plus nocif. Un seul mégot peut, par les substances chimiques qu’il libère, polluer 500 litres d’eau. Depuis l’entrée en vigueur de l’interdiction de fumer dans les établissements horeca, de trop nombreux mégots se retrouvent jetés sur le sol devant les cafés et restaurants. »

    C’est dans ce cadre que la ville a décidé de placer des cendriers muraux extérieurs afin d’améliorer la propreté publique.

    60 cendriers ont été achetés pour un montant global de 11 543.40€, dont 40 % à charge de la Ville et 60 % subsidiés par la Région wallonne. 72 établissements horeca ont été contactés : 20 d’entre eux possèdent déjà un cendrier mural extérieur.

    « Parmi les autres, 60 % ont accepté le placement par le service Espaces verts et ont signé la charte qui leur impose l’entretien et la vidange du cendrier, nous n’avons rencontré que 15 % de refus, les autres étant en travaux ou en attente de réaffectation » ajoute Bruno Lefebvre. Le reste des cendriers sera placé à l’entrée de divers bâtiments communaux (Le Palace, Le CAR, Le Château Burbant). Mais ce n’est pas tout, les écoles, mouvements de jeunesse et citoyens ont été sollicités afin de participer activement à « la campagne de propreté et de réduction des déchets 2019 ». La Police locale, le Département des Voies Hydrauliques, la Direction générale des Autoroutes et Routes et la SNCB sont également associés.

    Et pour encore mieux cibler la problématique des mégots de cigarette, ceux-ci seront rassemblés et mis en évidence dans des tubes collecteurs transparents.

    CAMPAGNE PROPRETE ATH 3.JPG

    Une grande opération propreté sera menée aux carrières de Maffle et dans les rues adjacentes, le samedi 30 mars. Il s’agira de ramasser les déchets abandonnés dans ce poumon vert de la cité, avec un intérêt tout particulier les mégots. Rendez-vous à 14h devant l’entrée du hall Omnisport Marcel Denis, place de Maffle.

    Les Ambassadeurs de la Propreté, ces citoyens ramassant les déchets bénévolement toute l’année, y sont également conviés. Intéressé ? Demande de matériel et inscription au 068/681.250 et environnement@ath.be

  • Ath: Les précieux sésames, « Win For Life » ont trouvé acquéreurs

    IMG_5582 -1.jpg

    Ce mardi, la ville d’Ath et l’Association des Commerçants Athois ont remis   des « Win for life »

    Afin de valoriser les commerces du Centre-ville, la Ville d’Ath et l’Association des Commerçants avaient lancé un concours qui a permis à 80 personnes de remporter un ticket à gratter « Win For Life » ! Entre le 15 février et le 15 mars, les clients étaient invités à indiquer leur numéro de téléphone au dos de leur ticket de stationnement ou au dos de leur ticket de caisse (mobilité douce) qu’ils ont remis ensuite à leur commerçant.

    Les gagnants ont été invités ce 26 mars à l’Hôtel de Ville de retirer leur ticket Win For Life. Ils étaient plus de 50 à s'être déplacés. Les personnes qui étaient dans l'indisponible de se présenter ce mardi, peuvent s'adresser à l'administration communale.

  • Ath: Il devrait avoir des coupures de courant

    coupureelec.jpg

    Ce jeudi 28 mars des travaux sont programmés sur le réseau de distribution électrique desservant la Chaussée de Mons, la Rue de Tongre et l'Avenue de l'Europe à Ath.

    Durant ces travaux, des coupures d'électricité devront être réalisées le jeudi 28 mars entre 8h à 12h sur le réseau de distribution électrique desservant la Rue de Tongre et l'Avenue de l'Europe à Ath. et aussi de 12h30 à 16h sur le réseau de distribution électrique desservant la Chaussée de Mons et la Rue de Tongre à Ath.

  • Ducasse d'Ath: Les porteurs passent à table...

    IMG_5567.jpg

    Ce samedi 23 mars se déroulait la troisième soirée des porteurs des géants de la Ducasse d’Ath. Cette organisation on la doit à l’esprit de camaraderie qui règne entre les porteurs des géants de la ducasse d’Ath. Et plus particulièrement entre les sept chefs porteurs qui sont à l’origine de cette festivité privée. « Pour la troisième année consécutive, les sept groupes ont répondu présents et ce sont approximativement 90 porteurs Athois, sur 120 que compte la Ducasse, qui se sont retrouvés à l’enseigne « Le Montmirail », dans le cadre historique du Château Burbant, pour revivre un moment de fraternité comme le vivaient nos ainés le mardi de la Ducasse, accompagnés par quelques musiciens en charge de reproduire l’ambiance « Ducasse ». Il y a fort à parier que dans cette ambiance amicale, de belles initiatives verront encore le jour à l’avenir…

  • Ath: L’Association des Commerçants et Artisans craint pour son futur

    IMG_5433.JPGVia un communiqué de l’Association des Commerçants et Artisans ,celle-ci ne voit pas son futur d'un bon oeil...

    " Lors du conseil communal de ce lundi 25 mars 2019, les tarifs d’occupation des salles communales ont été abordés et plus particulièrement les frais de location du CEVA demandés à l’ACA pour sa foire commerciale.

    Il a été annoncé que notre ASBL était prévenue depuis longtemps du changement des accords prévus entre la Ville et l’Association des Commerçants. Nous avons effectivement eu une réunion en décembre suite à laquelle un courrier nous est parvenu, stipulant que dorénavant, des frais de location de 2200 € nous seraient demandés, en sus des charges.

    La foire commerciale s’organise 1 an à l’avance. Les exposants ont reçu les tarifs de location en mars 2018. Il était par conséquent impossible pour nous de tenir compte de ces frais supplémentaires réclamés contre toute attente, décidés quelques semaines seulement avant notre événement. Nous avons transmis à la Commune un courrier demandant s’il était possible de revoir la position du collège et à ce jour, nous attendons toujours une réponse.

    Nous tenons à rappeler que lors de la construction du CEVA, une partie a été financée par l’Association des Commerçants et qu’à ce titre, un accord existe depuis de nombreuses années pour que nous soyons dispensés de frais d’occupation de celui-ci dans le cadre de notre foire commerciale annuelle. Nous trouvons regrettable que le collège fasse fi de cet accord aujourd’hui.

    IMG_5409.JPGNotre association a toujours eu pour premier objectif de renforcer l’attrait commercial de notre ville, de soutenir ses commerçants et artisans, en y organisant notamment des animations et activités culturelles qui ne pourraient être assumées entièrement par l’administration communale. Lors de la foire commerciale nous mettons à disposition des stands gratuits pour différentes ASBL ainsi qu’un stand pour promouvoir le travail des services communaux et de leurs forces vives. Si nous devons payer désormais une location,

    il ne sera plus possible pour nous de le faire. Les bénéfices de cette foire sont en effet réinvestis en grande partie dans les animations du centre-ville, notamment lors des fêtes de fin d’année et de la Ducasse d’hiver, qui à elles seules représentent un investissement très important. Lorsque l’association n’aura plus les moyens de financer toutes ces animations, la ville aura-t-elle les moyens humains et budgétaires de les assumer ?

    Un autre point a également été abordé lors de ce conseil communal : la problématique des buvettes lors de la ducasse d’Ath. Nous sommes conscients qu’il faut régulariser la situation et réguler le nombre de débits de boissons. Toutefois, la classification du secteur HORECA opérée par la ville, consistant à séparer les cafés et tavernes - dont le core business est la vente de boissons - des restaurants et snacks est-elle parfaitement logique ? Un restaurant qui vend également des boissons doit-il être empêché de travailler pendant la ducasse ? La réponse de la ville est qu’ils peuvent très bien servir à l’intérieur de leur établissement, ce qui n’est pas envisageable dans la plupart des restaurants pour des raisons logistiques et sanitaires, et qui se traduira immanquablement par une baisse marquante de leur chiffre d’affaires. Est-il vraiment nécessaire de créer une telle scission au sein du secteur Horeca en pénalisant une dizaine de commerces, alors que simultanément on autorise une multitude d’ASBL et Service clubs à tirer parti d’un public toujours plus nombreux ?

    Il nous semble que le soleil peut véritablement briller pour tout le monde, y compris les acteurs du secteur Horeca dans leur globalité, qui paient des taxes et des charges toujours plus importantes, et participent activement à l’essor de notre belle ville 365 jours par an."