Ath: Le Palace accueille le spectacle « Colon(ial)oscopie

ANX-0M-00ZL-00AN.jpgVendredi 29 mars à 20h, la Maison Culturelle d’Ath accueille le spectacle « Colon(ial)oscopie », au goût d’un second degré infernal, grinçant et dérangeant.

À l’heure où certains attendent des excuses de la Belgique pour son passé colonial au Congo, le spectacle se penche avec beaucoup d’humour et de second degré mais jamais sans respect sur cette partie de l’histoire.

Deux personnages clownesques, délicieusement piquants, abordent notre passé colonial et son ambiguïté. Entre conférence et récital « exotico-colonial », Geneviève Voisin revisite racisme ordinaire et tensions Nord-Sud. Elle dresse aussi un parallélisme « pas piqué des vers » avec les relations mère/fille.

Quand l’humour noir fait rire jaune

L’Amicale des Anciens d’Afrique organise une conférence tenue par son Excellence l’Ambassadeur de Belgique à Kinshasa sur les nouvelles possibilités de marché en République Démocratique du Congo.

57b6b35735709a3105623de1.jpg

Fabiola de Potter Dardois – fille, petite fille et arrière-petite-fille de colons – et sa fille Paola vouent une admiration sans égale à la grandeur de l’œuvre civilisatrice coloniale. Incarnant la nostalgie de l’époque, elle saisit l’occasion d’en assurer la première partie. Merveilleusement accompagnée à l’accordéon par sa fille, personnage candide et maladroit, Paola De Potter Dardois propose, en guise de mise en bouche au public venu assister à la conférence, un bref récital de chansons exotiques et coloniales. Dévoilant ainsi la violence physique et morale de notre passé colonial. Ce récital satirique laisse progressivement place à un règlement de comptes familial… et national.

Bénéfique et salutaire

Comment peut-on rire, sans se moquer, d’une thématique qui tord encore les tripes de la Belgique plus d’un siècle plus tard ? La compagnie Ha ! Mon amour y arrive et parvient sans difficulté à faire rougir de honte son public. Cette coloscopie publique ravive la conscience collective et le rire opère comme antidouleur.

Infos :

Vendredi 29 mars 20h

À partir de 14 ans

Le Palace

Rue de Brantignies, 4, Ath

Attention, changement de lieu, le spectacle prévu initialement au Centre des Arts de la Rue se jouera au Palace.

15€ (tarif plein) – 7,50€ (-26 ans) – 12€ (tarif abo)

6€ (tarif abo – 26 ans) – 1,25€ (Art.27)

Tel: 068 68 19 98 – billet@mcath.be

 

Commentaires