Ath: Le front commun syndical s'ingurge contre les propos du Bourgmestre

B9712708450Z_1_20170725213926_000+GP19GGV0D_2-0.jpgSuite aux déclarations du Bourgmestre, Marc Duvivier qui mettait en cause la délégation syndicale. “En effet, ce dernier a déclaré ceci : « menaces croissantes hypothétiques, rien n’a été épargné pour manipuler l’opinion publique…installer un climat de terreur au sein du personnel communal et de leurs syndicats, … ».

Les deux délégués Pascal Douliez(CGSP) et Eric Dehon( CSC) ont tenu à réagir vivement comme ils ont expliqué dans communiqué « Très clairement, monsieur Duvivier sous-entend que les syndicats auraient été manipulés par on ne sait qui, pour influencer le vote des instances de son parti politique.

Il est bien évident que le front commun syndical s’inscrit en faux et rappelle de la manière la plus vive qui soit que notre action syndicale ne doit et ne sera jamais tenue en échec en fonction des agendas politiques des uns et des autres. Que pour rappel, nos inquiétudes concernant des licenciements ont été objectivées par la ministre de tutelle et qu’enfin le CRAC (Centre régional d’Aide aux Communes) aborde très clairement dans son rapport du 28 février 2018 la problématique de l’emploi au sein de la ville par la recommandation suivante : « l’amélioration notable des balises de coût net de personnel et de fonctionnement, qui restent toutes deux largement dépassées, dès 2018 ainsi que dans la trajectoire » document en annexe du présent courrier.

22384076_1405695536144562_4371909010979804312_o.jpgEt les deux représentants du personnel de poursuivre «  Et c’est uniquement pour ces raisons et celles évoquées dans un précédent communiqué que nous avons déposé un préavis de grève et sollicité en urgence une négociation syndicale afin d’être partie prenante dans le plan de gestion qui doit être établi, et avant le 12 mars 2018, date à laquelle la nouvelle trajectoire intégrant les efforts complémentaires doit être transmise. »

Et Mr Doulez et Dehon de conclure « Enfin, nous exigeons que l’autorité politique Athoise se mette au travail pour ce problème grave et cesse immédiatement d’impliquer les travailleurs et les syndicats qui les représentent dans un conflit qui n’est pas le leur et qui ne le sera jamais ! »

Commentaires