Ath: Le Bourgmestre, Marc Duvivier va introduire un recours auprès du PS

IMG_0219.JPGVia un communiqué, le Bourgmestre Athois, Marc Duvivier, sort du bois. En voici la teneur

" Ce mardi 27 février à Maffle, j’ai été exclu de la liste PS aux élections communales 2018 suite à un vote de l’Assemblée Générale de l’USC.

Par la présente, je vous confirme avoir introduit un recours auprès du Conseil de Déontologie et de la Commission de Vigilance du Parti Socialiste.

Ce recours a été rédigé et cosigné par une majorité de mandataires PS du Collège Communal actuel, plusieurs conseillers communaux et conseillers du CPAS, ainsi que 2 échevins honoraires de la Ville.

Nous avons toujours été les premiers à respecter les statuts de notre USC ainsi que la charte du Parti Socialiste.

Nous estimons dès lors que la dernière AG de l’USC - organisée avec un amateurisme désolant - a donné lieu à un vote marqué de nombreuses irrégularités.

Parmi elles, citons :

- la non communication préalable des nouvelles propositions de statuts aux chefs de section afin de préparer l’AG ;

- la rédaction très évasive de la convocation à l’AG, afin de la présenter telle une simple séance d’information et éluder à dessein le vote qui y serait organisé, vote ayant une incidence capitale sur les prochaines élections communales ;

l’absence dans la convocation de toute information précise quant aux conditions d’affiliation exigées pour participer au vote (15 mois minimum) ;

l’entrave au droit d’expression lors des prises de parole, certains orateurs ayant droit à un micro, d’autres non ;

le refoulement de militants convoqués lors du vote, pour les raisons évoquées ci-avant.

Nous estimons en outre que la campagne de dénigrement lancée publiquement à mon encontre, préalablement à cette AG et depuis le 31 janvier dernier, s’apparente à un véritable déni de démocratie. Messages tendancieux, parallèles scabreux, suppositions gratuites, mensonges éhontés, propos diffamatoires graves, interprétations malveillantes du budget, menaces croissantes de licenciements purement hypothétiques, rien n’a été épargné pour manipuler l’opinion publique et celle des affiliés, installer un climat de terreur au sein du personnel communal et de leurs syndicats, semer le doute au coeur du Conseil communal et tenter de me déstabiliser dans ma fonction de Bourgmestre.

Alors que depuis des semaines, je suis abreuvé d’outrages et attaqué dans mon honneur, j’ai poursuivi inlassablement mon travail de premier mandataire communal en me tenant toujours à mon devoir de réserve. Cependant, il est clair que tout ce qui a été écrit et dit à mon encontre donnera lieu - en temps voulu - à une demande pressante d'éclaircissements et de preuves auprès de mes accusateurs. Car la vérité a également ses droits. Quant à la situation financière réelle de la Cité, qui a été travestie volontairement par certains, elle sera également exposée à la population en temps utile, clairement, concrètement, sans tabou ni faux-fuyant."

Alors que le Président Fédéral PS-WAPI, Bruno Lefebvre a prône sur l’unité qui doit prévaloir entre tous!

Nul doute qu’il n’aura pas été entendu…

Une chose est sûr, cette bataille d’homme laissera des traces et cela à quelques mois des élections communales 2018…..

Commentaires