Ath: Ce samedi, les têtes des Pokémons vont être mises à prix

CHASSEURPOKEMONSATH 2.jpgLe samedi 24 septembre au sein de la cité des géants se déroulera une grande chasse aux Pokémons et cela à partir de 14h. Cette attraction a été mise sur pied par Nicolas Wallez conseiller CPAS qui est un aussi un grand chasseur de ces de ces petites bébêtes….La trentaine, ce conseiller au CPAS athois, est un féru de Pokémons et depuis la sortie de Pokémon Go, il est devenu un terrible prédateur de Pokémons !  

En effet, difficile d’être passé à côté du phénomène de l’été.

Depuis sa sortie officielle en France le 21 juillet, Pokémon Go est devenue l’application la plus téléchargée des différents stores d’applications.

Pour cet événement, nous avons rencontré un chasseur de Pokémons qui en plus, est conseiller de CPAS. Il se prénomme Nicolas Wallez comme quoi être conseiller n’empêche pas d’être un chasseur comme il le souligne : « Je suis de la première génération à avoir connu le jeu Pokémon sur la Game Boy. Il faut savoir que la plupart des chasseurs sont de ma tranche d’âge, c’est-à-dire une trentaine d’années. De plus, le Pokémon Go est devenu le premier jeu virtuel sur GSM, ce qui est complètement différent des jeux virtuels que l’on trouve sur d’autres supports comme sur Nintendo trois DS par exemple. C’est quand même le premier jeu virtuel sur GSM de sa génération mais d’autres vont bien sûr voir le jour comme par exemple l’annonce prochainement de la sortie du Mario dans le même concept ». Et on peut dire que Nicolas est sans doute un bon chasseur. En effet, sur les 140 que ces chasseurs doivent capturer Nicolas en possède déjà 107.

CHASSEURPOKEMONSATH 3.jpg« Ce n’est pas pour autant que je me considère comme un bon ou moyen chasseur. Chacun fait en fonction de son temps. Chacun doit savoir s’il fait cela par amusement ? Ou pour un défi ? ». Nicolas de poursuivre : « Il faut savoir si on joue le jeu ou pas car il existe des moyens de tricher. Pour ma part, j’ai un système de géolocalisation de Pokémons. » Mais avant toute chose le but du jeu a été lancé afin de faire sortir les gens de chez eux. « Pour ma part, depuis je suis devenu chasseur, je n’ai jamais vu autant de personnes chercher des Pokémons et pas seul des jeunes, je croise souvent des gens qui ont la cinquantaine. De plus, la ville d’Ath possède quatre arènes de Pokémons. Une à l’esplanade, les autres se trouvent près d'un monument aux morts, il y a une autre, mais elle est mal placée car elle se trouve sur le kiosque du CPAS et la quatrième arène se trouve à la Tour Burbant. »

Il y a peu Nicolas est intervenu pour faire disparaître l’arène du CPAS car cela pouvait perturber les pensionnaires. Comme quoi, il garde malgré tout sa fibre sociale.

14362729_1105630146140967_2137108121351343362_o.jpg

Commentaires