Jeu de balle: "C’est Tourpes qui a la pression car pour nous, notre saison est réussie "

TOURPES CHAMPION R1.jpg

Ce samedi se dérouleront toutes les finales du championnat de Wallonie-Bruxelles.

En promotion : Ce samedi, Vaudignies se déplacera à Elesme (entité d’Haine et Senne) et le dimanche les Chièvrois les recevront.

En régionale 2 : Bouvignies, un autre club Athois, sera opposé à Mont-Gauthier(Namur). Le samedi, il se déplacera à Mont-Gauthier et le dimanche Bouvignies défiera chez lui les namurois.

En régionale 3 : Le club de Lessines recevra ce samedi, Sart-en-Fagne (Province de Namur) et il se rendra le dimanche dans les installations de Sart-en-Fagne.

Mais les luttes phares du week-end se joueront dans l’entité du Hainaut Occidental et en Régionale 1 entre Tourpes et Isières.

A

R1 ISIERES 2016.jpg

u sein du championnat de la R1, Tourpes a totalisé 22 victoires et aucune défaite et a terminé premier du championnat. Tandis qu’Isières a clôturé le même championnat à la quatrième place avec 15 victoires et 7 défaites. Et contre Tourpes, les Isiérois ont mordu la poussière par deux fois. Preuve que les hommes de Francis Maes partiront favori dans ce duel. Pour cet ancien pelotaris de Nationale 1, Olivier Daubechies qui évolue dans cette équipe de Tourpes et cela en présence de son frère Pascal (un ancien de nationale aussi) et son fils « Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Il est vrai que nous avons effectué un très beau parcours avec les jeunes. Mais il faudra rester attentif car même si à la régulière nous avons battu par deux fois les Isiérois, il faudra rester vigilant. Les jeunes qui jouent dans nos rangs restent imprévisibles mais Pascal et moi sommes là justement pour les canaliser ». Pour le club d’Isières, le message est clair comme le souligne le coach Isérois, Roger Cuvelier « Nous partons pour avoir les écussons. Vous savez c’est Tourpes qui a la pression car pour notre part, notre saison est réussie et même au-delà. Il faut savoir que notre équipe regroupe des jeunes pelotaris qui évoluent encore dans leur équipe de jeunes en cadets et un en minimes. Roger de poursuivre « Et nous n’irons pas la fleur au fusil, nous espérons accrocher Tourpes ». Et ce malgré les deux défaites subies par les Athois, les jeunes Isiérois veulent leur revanche « Tous mes jeunes sont motivés, il n’y a pas de doute là-dessus. Lors de notre dernière lutte, j’ai fait passer le message que c’est sans doute leur dernière chance ensemble du moins de connaitre les joies d’un titre ».   

Commentaires