Ath: Les Athois sous haute tension pour la fameuse « Boucle du Hainaut (mardi, 06 octobre 2020)

LIGNE HAUTE TENSION 1.jpgCe dimanche matin, plus de 110 personnes se sont rassemblées en la salle Spoculo d’Ormeignies suite à l'invitation du groupe AthTension. Ce groupe réunit des Athois, notamment des habitants d’Autreppe, de Moulbaix, d’Ormeignies et d’Arbre, quatre villages de l’entité d’Ath sévèrement touchés par le projet d’Elia, la fameuse « Boucle du Hainaut ».

Voici ce que dit le communiqué groupe AthTension

« Pour rappel, cette autoroute de l’électricité consiste en l’implantation de pylônes de plus de 65 mètres qui transporteront 380.000 volts d’Avelgem à Courcelles, en passant par l’entité d’Ath.

Cette réunion consistait à informer un maximum les habitants de ces villages sur la réalité de ce projet. Car la communication a failli, consciemment ou non, dans ce projet. Nombreux, dans les villages, n’ont eu connaissance de ce projet qu’après avoir reçu un tract ou en avoir discuté avec le voisin. Elia s’est caché derrière la crise du Covid-19 pour ne pas devoir aller à la rencontre des citoyens.

Durant la matinée, plusieurs personnes se sont montrées inquiètes par le silence des autorités communales athoises. A l’heure où de nombreuses communes se sont déjà positionnées contre ce projet, allant jusqu’à mettre des salles à disposition des mouvements afin d’organiser des séances d’informations, imprimant des lettres et des tracts,…, les responsables politiques athois restent muets.

Ce samedi, toutefois, dans un quotidien local, le Bourgmestre Bruno Lefebvre a déclaré : « Pour ma part, si je devais donner mon avis demain, il serait négatif. Nous avons jusqu’au 31 octobre pour nous prononcer. Cela nous laisse encore du temps pour évaluer l’incidence sanitaire, un point primordial. Et, s’il s’avère qu’il y a un risque pour la population, la ville d’Ath votera négativement. »

Le risque sanitaire, c’est ce qui préoccupe le plus le groupe AthTension. Les responsables d’Elia insistent régulièrement sur le fait qu’aucune étude ne prouve que des risques pour la santé existent. Il est alors étonnant de lire sur le site internet d’Elia que «  des études épidémiologiques mettent en évidence depuis longtemps déjà un lien statistique faible, mais néanmoins significatif, entre une exposition prolongée à des champs magnétiques de basse fréquence générés par le réseau à haute tension et un risque accru de leucémie chez l’enfant. »

LIGNE HAUTE TENSION 2.jpgLors du dernier conseil communal d’Ath, le Bourgmestre avait annoncé l’intention de lancer « un travail d’expertise et de recherche sur les effets d’une ligne aérienne de 380.000 volts sur la santé. Je prendrai personnellement des contacts dans les prochains jours sur le sujet. »

Pour le groupe AthTension, il est trop tard pour se lancer dans de telles expertises alors que les décideurs communaux étaient au courant de ce projet depuis plusieurs mois. Pour AthTension, le principe de précaution doit prévaloir sur les enjeux socio-économiques d’une région appelée « Pays Vert ». Dans le courant du mois d'août, le Collège communal d'Ath a pris une décision impopulaire en annulant toutes les manifestations liées à la Ducasse d'Ath. Pour raisons sanitaires. Aujourd'hui, le Collège communal d'Ath peut prendre une décision populaire. Toujours pour des raisons sanitaires.

Nous ne pouvons qu’encourager la population athoise à se mobiliser en masse contre ce projet en envoyant un courrier avant le 12 octobre afin d’y montrer son désaccord sur « la Boucle du Hainaut ».

A Ath, plus qu’ailleurs, nous avons déjà pu démontrer qu’un combat entre David et Goliath n’est jamais gagné d’avance par le géant. »

05:06 Écrit par D.Dupont alias LPF | Lien permanent | | |  Facebook | |  Imprimer