Théatre du Pays Vert

  • Ath: Ce week-end La troupe du Huit fait sa rentrée

    DSC01821.JPG

    Les vendredi 19 et samedi 20 octobre à 20h et le dimanche 21 octobre à 16h, la Troupe du Huit présente, au Palace,une comédie de Ray Cooney, « Stationnement alterné », mise en scène par Kévin Ecobecq.

    Vous retrouverez sur scène : Guillaume Boonaert, Murielle Bottequin, Nicolas Deltour, Maxime Dupuis, Magali Duquesne, Kévin Ecobecq, Cécile Fontaine et Jean-Pierre Williame.

    La genèse de la pièce

    « Jean Martin est un chauffeur de taxi très ordinaire. Mais il entretient deux secrets…et chacun de ses « secrets » ignore l’existence de l’autre … jusqu’au jour où un grain de sable vient enrayer son mécanisme de « stationnement alterné » si bien rodé. Il implique son voisin dans un tissu de mensonges, invente des identités les plus improbables pour les uns et les autres, pour essayer de garder ses « secrets ». Un édifice de fantaisie s’élève, brique après brique, mais l’instabilité croisse.

    Réservations obligatoires au 068/84 33 54.

    Entrées : adultes : 9€, étudiants : 6€ et moins de 12 ans : 2,50€

    Possibilité d’abonnement pour les trois spectacles de la saison : adultes : 22€, étudiants : 14€.

    Infos : 068/84 33 54

  • Ath: Les Matelots n'ont pas oublié Daniel Leclercq

    Troupe 2018.jpg

    Les 1er et 2 septembre, pour la neuvième fois de leur existence, les « Matelots de la Dendre » avaient programmé pour commémorer leur 165ème anniversaire, une des plus belles œuvres lyriques de l’Opérette dite classique, « Les Mousquetaires au couvent » de Louis Varney. Œuvre qui fut à l’origine en 1927, du premier gala lyric de cette Association.

    « Sous la houlette du talentueux chef d’orchestre anversois Stijn Saveniers et une mise en scène des plus chatoyantes d’un dynamisme époustouflant concoctée par Dominique Papegay et Lionel Lhote, la distribution offrait une brochette d’artistes professionnels d’exception : les Mousquetaires Lionel Lhote (Narcisse de Brissac) dont la réputation n’est plus à démontrer, apportait à ce rôle toute la chaleur de sa superbe et magnifique voix et toute la verve de son talent de baryton, le second Xavier Flabat (Gontran de Solange), assurait avec efficacité ce Mousquetaire du Roy, sa prestance imposante et sa voix de ténor viennois s’accordaient parfaitement dans les duos et trios malgré certains aigus rabotés au point de vue justesse.  Joël Minet assurait un Rigobert avec sa voix autoritaire et puissante il fut largement à la hauteur de sa tâche. L’abbé Bridaine tenu par un Jean Pierre Williame habitant ce rôle avec sa bonhomie habituelle, son talent de comédien fut remarquable et apporta la touche burlesque nécessaire à ce rôle. »  Le Gouverneur qui devait être interprété par un membre de la troupe Daniel Leclercq qui hélas, a quitté inopinément le 3 août ce pourquoi le spectacle lui fut dédié il a été remplacé par un habitué du théâtre lyrique, Gérard Mengal qui remplit sa tâche à la perfection avec son aisance habituelle.

    10007242_662911020423320_365217429_o.jpg

    Côté féminin, Catherine Maufroy fut une Simone impériale la justesse de sa voix parfaitement maitrisée et son impeccable diction donna à ce rôle toute ses lettres de noblesse. Les nièces du Comte de Poncourlay Louise et Marie, tenus par Juliette Allen et Angeline Le Ray apportèrent toute la fraicheur que nécessitent ces rôles leurs voix sublimes et talent scénique inné apporta au groupe exceptionnel des dix autres pensionnaires du couvent des Ursulines, tenues par les « Matelotes », toute la saveur qu’on attendait d’elles dans le final endiablé du second acte malgré les difficultés imposées, à bon escient, par la mise en scène mouvementée à l’extrême pour le bonheur du public qui bisa cette apothéose aux deux représentations.

    Acte 3.jpg

    Le duo des Sœurs Opportune et Supérieure étaient dévolus à Patricia Vanacker et Laurence Wiot, qui comme d’habitude apportant leur expérience furent largement à la hauteur de leur tâche.

    Les choristes des Matelots qui campaient les Mousquetaires, Bourgeois, Religieuses et Pensionnaires avec un brillant jusqu’auboutisme et l’orchestre composé de vingt musiciens, dirigé de main de maître par Stijn Saveniers contribuèrent avec succès à la réussite de ce spectacle. Les costumes étaient peaufinés par Marie Pierre Papegay, les perruques et maquillage posés par Dominique Papegay et Marie Line Devigne, les accessoires préparés par Josiane masure, les décors de Gérard Decarpentry, gérés par Robin Oerlemans, Virgile Verset, Steven Laurens, Massimo Frescura.

    Acte 2.jpg

    En 2019, les spectacles sont programmés les 9 et 10 mars et les 31 août et 1er septembre.

    Si le cœur vous en dit, vous pouvez rejoindre les rangs des « Matelots » comme artiste, choriste, figurant ou technicien. 068/28.17.02 ou 068/28.37.62

  • Ath: Ce soir, des professeurs de l’IPES joueront « La Nuit de Valognes

    B9715613191Z.1_20180504220448_000+GNUB7R8SH.1-0.jpg

    Ce 25 mai à 19h30, les Dramathiques, troupe de théâtre amateur composée de professeurs de l’IPES d’Ath présentera « La Nuit de Valognes » d’Eric-Emmanuel Schmitt dans la salle L. Delmée de la Rue Paul Pastur (site central Ipes Ath). Le pitch ? C’est le procès de Don Juan, il se retrouve coincé dans un château et cinq femmes vont se venger… Et c’est qui Don Juan ? C’est bibi ! Nous vous y attendons nombreux, les bénéfices réalisés iront au Comité d’Animation de l’Ipes (aides sociales, coup de pouce aux voyages scolaires, achat de matériel scolaire, etc) 

    Infos au 068/264.650

    Où: la salle L. Delmée de la Rue Paul Pastur (site central Ipes Ath) 

  • Ath: La troupe du Huit va jouer une pièce de Carol Greep

    T8 - JBCQVF - pub.jpg

    Les vendredi 4 et samedi 5 mai à 20h et le dimanche 6 mai  à 16h, la Troupe du Huit présente, au Palace à Ath, « J’aime beaucoup ce que vous faîtes » de Carol Greep dans une mise en scène de Florimont et avec Laurence, Maïté Dignef, Geoffrey Boisdenghien et Gautier Pettiaux.

    Cette comédie vous montre comment une fausse manœuvre avec un téléphone portable vous fait découvrir ce que vos meilleurs amis pensent vraiment de vous ! Pierre et Marie sont sur la route pour rendre visite à leurs amis, Charles et Carole. Sur le chemin, ils s’adonnent à leur sport favori : la langue de pute et n’y vont pas de main morte sur leurs hôtes. Petit détail gênant : le portable de Pierre, mal verrouillé appelle malencontreusement ces derniers, qui, en direct, entendent tout ce que leurs meilleurs amis pensent d’eux !

    Infos:

    Les réservations sont obligatoires : 068/84 33 54

    Entrées : Adultes : 9,00 € - Etudiants : 6,00 € - Moins de 12 ans : 2,50 € 

  • Houtaing: Les Doux Dingues » vont jouer une comédie de Ray Cooney

    P1050253.JPGLes vendredis 20 et 27 avril, les samedis 21 et 28 avril à 20h et le dimanche 22 avril à 15h30, la troupe « Les Doux Dingues » présente « Espèces menacées », une comédie de Ray Cooney, mise en scène par Murielle Bottequin, à la Salle de Musique de Houtaing (place, à côté de l’église).

    Par mégarde, Yvon (Rudy Michaux) a échangé sa mallette contre celle d’un inconnu dans de RER. Là où se trouvaient ses gants et son sandwich, il y a désormais des millions. Pour fuir des représailles certaines, il décide de prendre le premier vol pour Buenos Aires. Mais c’était sans compter le refus obstiné de sa femme (Maryse Desprets), les intrusions successives d’un couple d’amis (Cléo Malfroid et Sébastien Morancé), d’un policier douteux (Frédéric Vanhockerhout), d’un commissaire tatillon (Clément Botquin), d’un chauffeur de taxi irascible (Eric Beun) et l’arrivée d’un tueur (Maxime Michaux) bien décidé à récupérer son dû…

    Infos

    Entrée : en prévente : 7€

    Le jour du spectacle: 8 €       

    Moins de 12 ans : 3€

    Réservations au 0485/42.11.63

  • Ath: Les Matelots de la Dendre ont interprété avec talent l'opérette le Comte de Luxembourg

    ComteLuxembourg.jpg

    En mars, c’était la sixième fois que les « Matelots de la Dendre » présentaient le Comte de Luxembourg depuis 1937. Quatre ans après la Veuve joyeuse, Lehár établit les standards de l’opérette moderne. Le compositeur était particulièrement satisfait de cette œuvre, qu’il écrivit en un mois. Au-delà du succès triomphal de sa création, cette opérette est aujourd’hui moins souvent montée que sa devancière ou que le Pays du Sourire. C’est dire si cette production athoise est bienvenue pour remettre les choses en perspective.

    La distribution a été homogène : Frédérique Varda etait une Suzanne élégante et raffinée grâce à l’éclat de son soprano léger. Le Lessinois Fabrice Pillet est bien connu des Athois. Son timbre de baryton et sa diction ont fait merveille dans le rôle du Comte. Grégory Juppin a campé un Brissart très crédible et Florence Wiot une Juliette pétillante. Leur jeunesse et leur enthousiasme ont apporté beaucoup de fraîcheur à leurs interventions. Jean-Pierre Williame (Basil Basilovitch) a montré une fois de plus ses talents d’acteurs et a surmonté avec brio les difficultés d’une partition exigeante. Pascal Cocu a ete très convaincant en attaché d’ambassade. Les « petits rôles » ont été à la hauteur de cette production : Daniel Leclercq (Bibitsch), Romain Erculice (Nitichka), Jean-Pierre Elius (Sacha), Florent Verset (Michka), Jonathan Adamik (le concierge), Harmony Lesoil  (Bita)  et Maude Fortin (Madeleine). La mise en scène de Dominique Papegay, sans tomber dans les extravagances de certaines productions actuelles, a situé l’action dans les années folles, dans des décors « en dur » réalisés par Robin Oerlemans qui a complèté bien les toiles désormais classiques de Gérard Decarpentry.

    Eric Deltour a dirigé pour la première fois une opérette à Ath, veillant avec précision à la cohésion de l’ensemble : solistes, chœur et orchestre. Les ballets, chorégraphiés par Annie Savouret ont, de nouveau, très appréciés du nombreux public du Palace.

    DSC_6168 4.jpg

    Pour terminer en beauté leur 165e anniversaire, les « Matelots de la Dendre » ont programmé un de leurs grands classiques, Les Mousquetaires au couvent, dont ce sera la 9e production sur une scène athoise. Ce fut d’ailleurs la première opérette présentée par la vénérable société en 1927 ! Succès garanti.

    Vous pouvez déjà réserver au 068 28 37 62 et cela à partir du 15 juin 2018 (Spectacles les 1er et 2 septembre)

  • Irchonwelz: Les Baladins du Pathoisis vont jouer « I Va Mô à l'Césse »

    BALADINS DU PATHOISIS 2.jpg

    Les Baladins du Pathoisis, ont le plaisir de vous interpréter une nouvelle création en 3 actes de Marc Debruxelles ayant un thème d'actualité, l'agriculture au 21ème siècle.

    La grosse difficulté de cette pièce c’est qu’elle sera jouée en patois d’Ath comme nous l’explique le président des Baladins, Marc Debruxelles « Jouer une pièce de théâtre en picard peut paraître, aux yeux et aux oreilles du public, plus facile que l'interpréter en français. En effet, le patois, on le parle tous les jours, avec les amis, au foot, au bistrot, lors des ducasses, des fêtes. Et puis, dans notre dialecte, on ne fait pas de fautes de langage! » Marc de poursuivre « Si l'on peut se permettre, de temps à autre, une légère approximation, il est impérieux de faire preuve de respect envers cette langue savoureuse qu'est le picard, en fait la langue patrimoniale de nos aïeux. Et les plus anciens, les puristes, sont là pour vous signaler vos erreurs si elles se montrent trop évidentes! » Sans oublier qu’au sein de la troupe , il n’y a pas que des Athois « Mais si le picard du Pays d'Ath est encore pratiqué régulièrement par les plus âgés des Baladins, il y a aussi, parmi nous, des comédiens habitant Basècles, Beloeil, Frasnes et, s'ils font l'effort d'exprimer au mieux nos expressions et de masquer leur accent originel, le naturel revient souvent...au petit trot! » Conclut Marc.

    C'est sans aucun doute une nouvelle comédie empreinte de nostalgie, mise en scène par Marjorie Grosse que les Baladins vous proposent de découvrir.

    Infos

    Ce spectacle picard aura lieu en la salle Saint-Denis, à Irchonwelz, les 13, 14 avril à 20h et le 15 avril à 16h. Les réservations sont possibles auprès du Secrétariat via Jean-Claude Roman au 0473/856.514 - ou via un courriel : balpatath@qmail.com.

  • Irchonwelz: La troupe " Les Amis du Plaisir" a plus de 123 ans

    AMIS DU PLAISIR THEATRE.JPG

    Ces 16, 17 et 18 mars, la troupe du village «  Les Amis du Plaisir de Moulbaix » vous invite à son prochain spectacle «  Quel Micmac » Une comédie en 2 actes de Jean-Marie Cauët. Paradoxe depuis 2009, la troupe moulbaisienne joue à Irchonwelz !

    Et dire que cette troupe Athoise a plus de 123 ans comme nous l’a expliqué Sévérine Thémont, Présidente du cercle royal « Les Amis du Plaisir de Moulbaix « C’est en 1895 que le cercle dramatique « Les Amis du Plaisir » a vu le jour sous la direction de Léon Populaire et Hector Lefèbvre.

    Au départ, se sont surtout des drames et quelques comédies et opérettes qui sont jouées. Durant la seconde guerre mondiale, la vie théâtrale a été un peu suspendue.

    En 1945, le cercle dramatique reprend de plus belle et fête alors son cinquantième anniversaire et le 5 août 1945 « Les Amis du Plaisir » participent au cortège patriotique qui parcourt les rues du village. Depuis cette date à aujourd’hui, chaque année a été marquée d’un spectacle. »

    En 1960, le cinéaste Belge Luc de Heush choisit le cercle de Moulbaix comme vedette de ses « Amis du Plaisir », court métrage qui sera primé au Festival de Venise en 1961.

    La présidente de préciser « C’est en 1972 sous la direction André Havaux que la troupe se tourne principalement vers les comédies. Celles-ci rencontrent directement un vif succès auprès du public.

    AMIS DU PLAISIR THEATRE 2.jpgEn 1995, vient le centième anniversaire de celle-ci et Luc de Heush revient à Moulbaix où il apportera une suite à son film de 1960 : un moyen métrage intitulé « Les Amis du Plaisir, trente ans après. »

    C’est également cette année-là que la troupe a eu l’honneur de s’appeler Le Cercle Royal d’Art Dramatique « Les Amis du Plaisir » de Moulbaix.

    Sévérine de poursuivre « Les années passent et malheureusement certains anciens de l’équipe nous quittent, je pense notamment à Adrien et Paula Debruxelles, Christian Raulier, Claudine Bouchez et récemment André Havaux .Des personnes qui étaient piliers de la troupe. »

    En 2009, la troupe moulbaisienne a dû quitter la Salle des Fêtes de Moulbaix qui avait vu naître cette troupe pour se diriger vers la salle Saint-Denis d’Irchonwelz. « Pour la 4e fois, notre troupe retournera sur ses terres d’origines « à Moulbaix » au mois de septembre ,lors des journées du patrimoines où nous y jouerons un « spectacle de rues » avec la collaboration des « Amis du Moulin de la Marquise », des « Amis de la Saint-Nicolas » et de la Ville d’Ath , spectacle mit en scène par Jean-Pierre Williame et qui rencontre un vif succès chaque année ! » Conclut Sévérine.

    Infos

    La troupe de théâtre amateur « Les Amis du Plaisir de Moulbaix » vous invite à son prochain spectacle : « Quel Micmac »», Une comédie en 2 actes de Jean-Marie Cauët. Les représentations auront lieu à la salle Saint-Denis d’Irchonwelz les vendredi 16 et samedi 17 mars à 20h et le dimanche 18 mars à 16h

    Renseignements et réservations au 0476/ 98.58.58

    Le prix des places sera de 8 €

  • Huissignies: L' Atelier théâtral de la Marcotte va jouer " La Griffe"

    IMG_20180202_154133.jpgL' Atelier théâtral de la Marcotte offre au jeunes de 11 à 20 ans la possibilité d'entrer dans le monde théâtral deux fois par an, l'Atelier des jeunes produit une pièce de théâtre qui cette année a été mise en scène par Majorie Grosse et elle s’intitule “ La Griffe

    Infos :

    Ou :L'Atelier Théâtral de la Marcotte à Huissignies

    Quand : le vendredi 2 mars à 20h, le samedi 3 mars à 20h et le dimanche 4 mars à 16h

    Prix : Entrée: 8 € et 2,5 pour les moins de 12 ans. Les réservations doivent se faire au 0497/11.85.52

  • Ath: Ce week-end, la troupe du Huit va jouer une comédie de Robert Harling « Coiffure pour dames

    3225644687.jpgLes vendredi 19 et samedi 20 janvier à 20h et le dimanche 21 janvier à 16h, la troupe du Huit proposera, au Palace, Grand-Place d’Ath, une comédie de Robert Harling « Coiffure pour dames », dans une mise en scène de Jean-Pierre Williame. Cette comédie, si proche de nous, se joue dans un salon de coiffure de Souillac servant de lieu de rencontre à quelques habituées. Marion Arend, Monique Berbé, Isabelle Choquet, Laurence Duhayon, Marjorie Grosse et Alexandra Tartini campent ces habituées du salon. Toutes ces femmes aussi différentes soient-elles, ont un point commun, l’affection qu’elles se portent et un besoin vital de leurs rendez-vous réguliers. Humour, tendresse et potins pour un moment de vrai bonheur !

    Infos

    Entrées : adultes : 9,00 € - étudiants : 6,00 € - moins de 12 ans : 2,50 €. Réservations : 068/84 33 54