Les débats

  • Ath: Le Jardin de Pensées propose une conférence sur les “Les mamas paysannes en Afrique des grands lacs

    2018-03-04 Les mamams paysannes en Afri des grands lacs.jpg

  • Ath:Carine Amery et Carole Equeter vont donner une conférence-dégustation sur le thé

    1644763135_2.jpgCarine Amery, sommelière du thé et Carole Equeter, Docteur en science spécialisée en biologie moléculaire et oncologie, vous proposons une conférence-dégustation sur la consommation du thé lors d’un repas.

    Cet évènement s'inscrit également dans l'action "Tournée minérale" initiée par la Fondation contre le Cancer qui se tient au mois de février et est repris sur le site de Tournée Minérale.

    Cet évènement aura lieu dans le cadre enchanteur de la Maison des Géants à Ath.

    Comment choisir son thé?

    Existe-t-il des saveurs différentes?

    Le thé peut-il s'accorder avec tous les menus? Quels sont les vertus du thé? Le thé empêche-t-il de dormir?

    Qu'en est-il de la consommation de thé dans le cadre de la prévention contre le cancer?

    Lors de cette soirée, Carine et Carole Equeter partageront avec vous leurs savoirs.

    Ils débuteront la soirée en présentant les grandes lignes des accords thés et mets ainsi que les vertus antioxydantes du thé.

    NBPHOTO-D13102014-0001.jpgEnsuite, un assortiment de préparations apéritives, une entrée terre-mer, une variation de plats mijotés et de desserts vous seront proposés en accord avec différents thés.

    L'ensemble de la soirée sera ponctué de leurs multiples interventions et saupoudré de pincées de science.

    Infos

    Prix : 40€/personne

    Nombre de places limité - inscription obligatoire.

    Infos au 0474/07.28.54

  • Ath: Nico Hirtt et Bruno Humbeeck vont débattre sur un débat qui est d'actualité « Ré-enchanter l’école

    maxresdefault 2.jpgMaison Culturelle d’Ath et la Maison de la Laïcité, ont le plaisir d’inviter et réunir Nico Hirtt et Bruno Humbeeck à l’occasion de la conférence « Ré-enchanter l’école », ce lundi 5 février à 20h au cinéma L’Écran.    

    Nico Hirtt est enseignant, membre fondateur et chargé d'étude à l’« Appel pour une école démocratique » (Aped), auteur de nombreux articles et ouvrages sur l'école et les systèmes éducatifs européens. Il a été rédacteur en chef de la revue L'école démocratique. Il multiplie les conférences et interviews à l’autre bout du monde et ici, en défendant une école exempte de ségrégations et d’inégalités scolaires.

    Bruno Humbeeck est actif à la fois sur le terrain en tant que psychopédagogue et en tant que directeur de recherche au sein du service des Sciences de la famille de l'Université de Mons.

    Smaxresdefault.jpgpécialiste de la résilience, il est aussi formateur et auteur de publications dans le domaine de la prévention des violences scolaires et familiales.

    Nico Hirt explique le contenu de son exposé du 5 février.

    « Le mal dont souffre l’École est celui dont souffre notre société. Si tant est qu’elle ait jamais existé, l’ambition de faire accéder les enfants de toutes origines à une culture émancipatrice se trouve balayée par une vision utilitariste, économiste, de l’éducation, qui n’ambitionne guère plus que de produire des travailleurs flexibles et des consommateurs dociles. Les discours consensuels sur l’excellence et les chances égales cachent toujours plus mal la réalité d’un appauvrissement des contenus et d’une inégalité scolaire croissante.

    Ré-enchanter l’École, c’est lui donner enfin les moyens humains, matériels, structurels ainsi que l’ambition politique et pédagogique de se recentrer sur ce qui devrait être sa mission principale : instituer en chaque jeune un citoyen capable de réfléchir avec sa propre tête, armé des savoirs qui donnent force pour comprendre le monde et pour participer à sa transformation.

    Il est grand temps de passer des combats de résistance aux combats de construction de l’avenir. Et l’école y joue un rôle central, car pour changer le monde, il faut d’abord le connaître et le comprendre. »

    L’Aped veut former des citoyens critiques et responsables, capables de penser intelligemment, rationnellement et démocratiquement, à la direction qu’ils veulent faire prendre à ce monde. Voilà ce que veut dire l’appel pour une école démocratique.

    Infos

    8€, 6€ (abonné) 4€ (-26 ans), 1,25€ (Art. 27)

    Infos et réservations : 068/26.99.99 – billet@mcath.be

    Le cinéma L’Écran – Rue de Brantignies, 4, Ath

  • Ath: Ce soir, il y aura une conférence sur "La poursuite pénale des génocidaires cachés en Belgique"

    untitled.pngDu 7 avril à juillet 1994, durant une centaine de jours, près d'un million de personnes étaient exécutées au Rwanda en raison de leur simple appartenance à l'ethnie Tutsi. Ce génocide, le plus rapide de l'histoire, s'est produit malgré la présence de casques bleus de l'ONU au Rwanda à l'époque, devant les yeux des dirigeants occidentaux qui ne firent rien pour empêcher ce calvaire. Dix casques bleus belges perdaient d'ailleurs la vie dans des conditions atroces au début de cette période apocalyptique.

    La Belgique, mais aussi la France, durant la période coloniale et par la suite, ont contribué à semer les graines maléfiques de la haine entre ces communautés.

    A l'occasion de plusieurs activités programmées du 10 au 30 novembre 2017, Présence et Action Culturelles Ath, avec l'association de mémoire Ibuka et la Ville d'Ath, propose de se questionner sur cette histoire sombre de notre Humanité car la question du génocide des Tutsi au Rwanda, c'est aussi l'histoire de notre pays, la Belgique.

    Voici le programme:

    Du 10 au 30 novembre 2017, l'Hôtel de Ville d'Ath accueillera l'exposition "Les cent jours du génocide des Tutsis au Rwanda 1994-2017". Cette expo, réalisée par l'asbl Ibuka, constituée de photos et de dessins de presse, présente des documents exclusifs qui suscitent le questionnement. Du 10 au 30 novembre, la bibliothèque communale d'Ath mettra à disposition des documents et livres consacrés aux génocides dans l'histoire de l'Humanité.

    L'exposition sera visible du lundi au vendredi, de 9h à 18h. Des visites commentées sont possibles durant le week-end (infos et réservations au 0479/78.00.77)

    Le mercredi 29 novembre, à 19h, conférence de l'avocate pénaliste Nathalie Kums: "La poursuite pénale des génocidaires cachés en Belgique et ailleurs", Maison de la laïcité d'Ath (rue de la Poterne, 1). Entrée gratuite.

  • Ath: Ce lundi au Palace, Eric Sadin parlera des ravages de la vision du monde propagée....

    untitled.pngPour cette 2e saison, la Maison Culturelle d’Ath et la Maison de la Laïcité invitent des hommes et des femmes (philosophes, écrivains, essayistes, psychologues, enseignants, psychopédagogues et urbanistes) qui marquent leur époque dans leurs domaines respectifs. Venus parfois de France, d’Italie ou du Canada, ces spécialistes, au-delà de leur engagement, se rejoignent dans leur volonté d’éveiller notre vigilance citoyenne, de nous éclairer sur de grands enjeux d’aujourd’hui et de demain.

    Ce lundi 27 novembre a 20h au Palace, on parlera “Mythe de la start-up” précarisation des travailleurs, dépossession des capacités créatrices… Le philosophe Éric Sadin dénonce les ravages de la vision du monde propagée par le «technolibéralisme». Une charge violente et argumentée contre les Google, Apple et autres Facebook, qui prennent furtivement les commandes de nos vies pour en tirer profit comme aucune entreprise auparavant.

    Éric Sadin : écrivain et philosophe critique, il analyse depuis dix ans l’impact du numérique sur nos sociétés. Il intervient régulièrement dans des Universités et centres de recherches en Europe, Amérique du Nord et Asie.