La culture Athoise

  • Ath: La Ruée vers l’Art organise des stages

    téléchargement.jpgDu 20 au 31 août, La Ruée vers l’Art, Centre d’Expression et de Créativité de la Maison Culturelle d’Ath, organise des stages pour les 13-15 ans au Château Burbant. Deux semaines durant lesquelles les ados vont aborder, percevoir et utiliser la nature autrement !

    Du 20 au 24 août, les jeunes sont invités à réinventer la forêt, ses arbres, ses habitants… avec ce qu’ils trouveront dans la nature.

    Avec les conseils avisés de Théo Ronse, artiste plasticien tournaisien, les techniques de sculpture, d’assemblage et de collage n’auront plus de secrets pour eux. Elles leur permettront de représenter la nature en un massif de sculptures hautes en couleur.

    Du 27 au 31 août, en partenariat avec l’Espace

    gallo-romain, les ados vont découvrir mille manières de s’exprimer et de représenter la nature : en peinture, en illustration et pas seulement avec des planches de botanistes. Grâce à un travail sur le regard, l’observation, le point de vue et en utilisant des ressources naturelles (teinture naturelle, tissage végétal, argile, fusain), ils pourront ainsi explorer les nombreuses vertus artistiques des plantes pour modéliser la végétation au gré de leurs envies.         

    téléchargement (1).jpgLa Ruée vers l’Art, c’est un encadrement de qualité, des groupes limités à 12 participants et des animateurs-artistes confirmés. Toutes les informations sont disponibles sur www.rueeverslart.be

    Inscriptions obligatoires et informations disponibles à la billetterie du Palace au 068/681.999 – billet@mcath.be

     

  • Ath: La Ruée vers l’Art va organiser des stages de musique de rue

    IMG_1683.jpgLa Ruée vers l’Art (Centre d’Expression et de Créativité de la Maison Culturelle d’Ath) organise des stages de musique de rue, du 9 au 13 juillet, et de «fil et acrobatie» du 16 au 20 juillet. De 10 à 77 ans, tout le monde est le bienvenu au Centre des Arts de la Rue (CAR).

    Du 9 au 13 juillet, les participants sont invités à découvrir la musique de rue. Artiste confirmé ou novice, chacun met la main à la pâte afin de créer ses propres sons, rythmes et son instrument avec des matériaux de récupération. Pour clôturer cette semaine en beauté, les musiciens en herbe joueront une partition commune devant un public le 14 juillet, pour la fête de la rue de France.

    Du 16 au 20 juillet, le stage de fil et acrobatie permettra aux apprentis funambules de s’approprier l’espace entre le ciel et la terre. Avec ou sans ombrelles, en solo, en duo ou en trio, le temps de quelques pas ou d’une danse, petits et grands découvriront un nouveau terrain de jeu pour un moment suspendu.

    Deux semaines riches en émotions et en découvertes, encadrées par des animateurs artistes confirmés, à vivre en famille ou entre amis ! Réservations indispensables car nombre de places limitées à 12 inscrits au 068/681.999 ou billet@mcath.be

     

  • Ath: Plus qu’une pièce sur la pauvreté, un projet qui donne de la voix !

    34061948_1900931059974573_1377723713536917504_n.jpgCe spectacle de théâtre-action évoque le parcours de 7 Athois qui se tiennent quotidiennement en équilibre sur le fil de la pauvreté. Sans expérience théâtrale et après 5 mois de répétitions, Amenan, Céline, Geneviève, Kim, Lucie, Roxane et Joe vous livrent, sans filet ni faux-semblant, la manière dont ils essaient de s’en sortir au jour le jour. Ils portent, haut et fort, la voix des parents seuls, des pensionnés, des travailleurs à mi-temps, des bénéficiaires de la mutuelle ou encore du CPAS. Ils questionnent la manière dont la précarité s’est insinuée dans leur vie et comment ils pourraient s’en débarrasser... Avec humour et humanité, ils revendiquent un avenir meilleur.

    Ce projet s’adresse à ceux qui ont du mal à joindre les deux bouts et à tous ceux qui ne veulent pas fermer les yeux sur cette réalité qui touche de plus en plus de personnes. En effet, 1 Belge sur 5 court un risque de pauvreté ou d’exclusion sociale.

    Et ici à Ath, comment ça se passe ?

    Un débat suivra les représentations.

    Infos et réservations indispensables (40 spectateurs max.) : Le Palace - 068/269.999

    Le programme

    20 juin à 14h : Château Burbant (rue du Gouvernement à Ath)

    21 juin à 14h : CPAS d'Ath (boulevard du Château, 71 à Ath)

    22 juin à 19h : Saint-Vincent de Paul (rue des Tailleurs de Pierre, 9 à Maffle)

  • Ath: Allez à la découverte du carillon dans le clocher de Saint-Julien.

    1095912823.jpgC'est une visite insolite que propose l'Office de Tourisme  pour le Rendez-vous du Patrimoine de juin : la découverte du carillon, là-haut, dans le clocher de l'église Saint-Julien.

    La culture du carillon en Belgique a été reconnue en tant que "Meilleure pratique de sauvegarde du Patrimoine immatériel" en 2014.

    4110772777.jpg

    La visite sera assurée par Madame Mollet, carillonneuse, qui profitera de l'occasion pour jouer quelques airs bien connus.

    Attention, il convient de prévoir de bonnes chaussures. Les enfants doivent être âgés d'au moins 7 ans. Notez qu'une ascension de 172 marches est nécessaire (escalier en colimaçon).

    Rendez-vous à l'Office de Tourisme dès 14 h 30 pour l'inscription (max. 25 participants)

    Coût : 3 €/adulte; 2,5 €/étudiant.

  • Ath: Le Palace vous invite à sa soirée de présentation pour la saison 2018-2019

    53224171.jpgLa traditionnelle soirée de Présentation de saison aura lieu le jeudi 7 juin à 19h au Palace !

    Une soirée conviviale où vous pourrez découvrir les artistes qui fouleront la scène du Palace la saison prochaine !

    Comme toujours, le verre de l'amitié vous sera offert à l'issue de la présentation. Voilà une belle occasion d'échanger vos impressions avec l'équipe !

    Infos

    Gratuit, mais réservation indispensable au 068/26 99 99 ou par mail : billet@mcath.be

  • Ath: Les Beatles contre les Stones, une belle invention !

    B9714400109Z.1_20180112221547_000+GC5AG3VTJ.1-0.jpgCela fait plus de 50 ans que le monde du rock et ses aficionados se déchirent et se revendiquent, soit des Beatles soit des Stones. Certains allant même jusqu’à mépriser parfois carrément ceux « d’en face» en les prenant pour des moins que rien !

    Deux véritables clans qui se sont affrontés depuis un demi-siècle entre les attitudes « rock et le look mauvais garçons » des Stones et celui «bien propres sur eux» des Beatles, gentils garçons aux mélodies pop parfaites qui faisaient d’eux des gendres idéaux et surtout rassuraient les mamans.

    C’est donc l’histoire qui a voulu que les Beatles et les Stones fussent des ennemis mortels dans les 60's.


    Et si tout cela n’avait été qu’une formidable machination inventée par deux jeunes loups aux dents longues Andrew Oldham et Brian Epstein, respectivement manager des Rolling Stones et des Beatles, afin de se partager le monde ?

    Et si les frasques des Beatles avaient été au moins aussi délirantes que celles des Stones ? Et si on nous avait menti ? Et si les Beatles avaient sauvé les Rolling Stones en 1963 ?

    Et si et si... Mythe ou réalité ?

    Un concept nouveau, une conférence sur l’histoire du Rock’n’roll présentée par Marc Ysaye et illustrée par des interventions live du groupe Mister Cover.

  • Ath: Le Palace va accueillir l’école de Cirque Palestinienne

    1513553552_original_3.jpgLe samedi 26 mai à 16h, la Maison Culturelle d’Ath a le plaisir d’accueillir l’École de Cirque Palestinienne avec son spectacle SARAB pour les 10 ans de l’opération Asseoir l’Espoir (2008-2018). Une initiative surprenante et fragile au cœur d’une région où survivre est déjà si difficile.

    Sarab (traduction : mirage) est l’expression de la détresse des réfugiés du monde entier. Sept artistes palestiniens y racontent leur propre histoire, celle également vécue par des millions d’autres personnes. Par les arts du spectacle et du cirque, ces jeunes circassiens veulent tout simplement montrer qu’ils sont autre chose que des pions sur le grand échiquier du conflit qui les touche, ils désirent prendre part concrètement et pacifiquement au changement.

    Un seul but : résister de façon pacifique. La seule arme autorisée : l’art.

    Il y a 10 ans, Présence et Action Culturelles soutenait le projet en lançant l’opération «Asseoir l’Espoir». Pour fêter cet anniversaire, le PAC présentera à 18h sa publication «Culture et résistance, asseoir l’espoir. 10 ans de coopération culturelle et solidaire avec la Palestinian Circus School». Place ensuite au repas buffet palestinien (sur réservation : 02 545 79 11 – myriam@pac-g.be) rien de tel que les papilles pour découvrir une autre culture.

    689818351.jpgEnfin, la soirée se clôturera par un concert belgo-palestinien, gratuit et ouvert à tous : The City’s Song - The Ramallah Sessions. Deux musiciens, un documentariste et un photographe voyagent dans des villes lointaines. Ils prennent toujours la musique avec eux. Dans leur «ville d’arrivée», ils partagent des histoires avec des auteurs-compositeurs-interprètes et des musiciens locaux. Ensemble, ils créent un nouveau portrait musical et visuel de «leur» ville. Un superbe concert unissant artistes palestiniens et belges pour découvrir Ramallah en musique !

    Infos

    Samedi 26 mai à 16h

    Le Palace - Rue de Brantignies, 4 - 7800 Ath

    15€ (tarif plein) – 7,50€ (tarif jeunes) – 12€ (abo) – 6€ (abo jeunes)

    Infos et rés : billet@mcath.be / 068/26.99.99

  • Ath: La caravane des Solidarités …est passée avec …Cali et les autres

    IMG_1549.jpgC’est ce dimanche soir que le festival de la Caravane des Solidarités s’est clôturé avec le concert de Cali qui a su mettre le feu au pays des Géants.

    Nous avons rencontré Sébastien Choquet, secrétaire-général-adjoint de Solidaris qui nous dit sa satisfaction pour ce premier festival à Ath

    Que retiendras-tu de ce festival ?

    Le rendez-vous exceptionnel avec Nawel Madani et les élèves des écoles d’Ath. Plus de 500 jeunes à sa rencontre et très content. J’ai échangé avec le directeur d’Irchonwelz qui a fortement apprécié la rencontre pour ses élèves

    Heureux d’avoir fait le choix de mettre en avant des groupes locaux : Zenith a cartonné comme à son habitude, DJ Boule (bien connu dans notre région) qui a mis le feu sur le dance flore samedi soir pour la soirée 90’, Black Paper Plane, jeune groupe Pop Rock tournaisien a été une très très belle découverte

    Les Géants et Cali.JPG

    Pour toi qu’elle a été le moment fort de ce festival ?

    Le moment fort du week-end :  les géants qui viennent à la rencontre des festivaliers. Une après-midi magnifique, pleine de belles découvertes et surtout la rencontre entre les Géants et Cali, beau géant lui aussi qui a donné un concert fantastique accompagné de Steve Nieve, pianiste exceptionnel. En discutant avec Cali, en back stage après le concert, celui-ci m’a dit toute son émotion lors de cette rencontre. Il a été impressionné par la ferveur des porteurs et la beauté des Géants. Il a même fait prendre quelques photos sur son propre téléphone pour partager avec sa famille au retour

    Le festival reviendra-t-il à Ath ?

    Au niveau jauge, cela été un satisfaisant pour une 1ère même si nous aurions espéré encore plus mais la météo a été assez capricieuse samedi

    En conclusion, Solidaris Mons Wallonie picarde, en tant qu’organisateur avec l’asbl Les Solidarités, dirigée de main de maître par Martin Wauthy et son staff, est très heureuse d’avoir accompagné cette belle dynamique de rencontres, partages. Ce vivre ensemble que nous voulions mettre en avant. Nous allons débriefer prochainement mais nous n’excluons aucune option pour les années à venir 

    Retrouvez ICI toutes les photos de ce festival qui aura duré trois jours

  • Ath: Ce soir au Palace on y jouera une pièce « coup de cœur »

    f2320bc6378e4bb5b36626638a52bced.jpgCe vendredi 4 mai à 20h au Château Burbant, la Maison Culturelle d’Ath présente «Le Dernier Ami» de Thierry Lefèvre, pièce «coup de cœur» tout en douceur en cette fin de saison culturelle.

     Après avoir foulé les chemins rocailleux d’un pays de montagne, un vagabond sans attaches s’arrête dans un village perdu. Il est accueilli par un étrange personnage qui, contre toute attente, lui ouvre sa porte. Cet homme, c’est Sam, un personnage pas bavard qui va trimballer son lot de secrets.

    Pieds nus sur un plateau où trône une porte qui a vécu, Thierry Lefèvre nous raconte avec simplicité, profondeur et émotion une histoire d’amitié aussi belle qu’inattendue. Cette rencontre qui a bouleversé et modifié intensément le cours de son existence, le registre de ses perceptions et sa connaissance.

    «Le Dernier Ami» constitue une ode à la mémoire, au temps qui creuse les sillons des relations, aux paysages, aux lieux qui nous habitent.

     De l’écriture du regretté Éric Durnez (grande figure du théâtre), à la mise en scène de Thierry Lefèvre et Delphine Veggiotti, en passant par un jeu d’acteur épatant de profondeur, le spectacle est ciselé au couteau, de ceux qui sont façonnés par des artisans aux mains rudes.

     La MCA propose en cette fin de saison culturelle de l’émotion pure, sans trop de sensiblerie, une histoire qui donne tout simplement envie d’arrêter la course du monde et de se poser à l’ombre d’un olivier pour prendre le temps de vivre…

    Infos

    Vendredi 4 mai à 20h

    Château Burbant - Rue du Gouvernement - 7800 Ath

    15€ (tarif plein) – 7,50€ (tarif jeunes) – 12€ (abo) – 6€ (abo jeunes)

    Infos et rés : billet@mcath.be ou au  068/26.99.99

  • Ath: La Compagnie des Chemins de Terre sera en représentation avant les Sortilèges

    Capture.JPGCe spectacle allie musique, théâtre et poésie, mélange accordéon, violoncelle et percussions, et rassemble deux comédiens. Ni cage, ni nid raconte le réveil progressif de l’Homme, de la réalisation du monde qui l’entoure, et de sa progression vers le chaos.

    Cette étape de travail constitue l’ultime représentation publique avant la 1ère du spectacle, présentée le 10 mai au festival « Sortilèges, Rue et Vous ! »

    Compagnie des Chemins de Terre

    Une étape de travail… Un moment important pour les compagnies, une présentation de l’état d’avancement du processus de création d’un nouveau spectacle. Les artistes ont besoin de votre écoute, de votre regard et de l’expression de vos ressentis pour poursuivre leur travail. Ils seront reconnaissants de votre participation, vous deviendrez « complice de création ».

    Le CAR est un lieu de création pour les compagnies d’Arts de Rue.

    Infos

    Lieu : Centre des Arts de la Rue (CAR),rue de France, 20, Ath

    Quand : Vendredi 27 avril à 18h