Jeu de la balle

  • Bouvignies & Jeu de balle: Isières remporte le grand-prix Hotton

    GP HOTTON.JPG

    Une belle assistance de 200 personnes environ s’est présentée au tournoi Hotton en ce 15 août, pour assister à l’affrontement entre les quatre premières formations de la Promotion.

    La première lutte a opposé Oeudeghien à Isières et les Athois se sont imposés sur le score de 7-4. C’est à la frappe que les Frasnois ont péché. En effet, ils n’ont pas été en mesure de donner la réplique aux Isièrois. De l’autre côté, c’est Jonas Sarcez qui faisait la pluie et le beau temps aussi bien au tamis qu’à la frappe. Victoire méritée des Athois, donc.

    Lors de la seconde lutte, Tourpes et Vieux-Leuze jouaient pour la seconde place de finaliste. Pas de suspens puisque Tourpes l’a emporté sur le score de 7-1. Il est vrai que les Leuzois ont fortement aidé leurs rivaux en commettant trop de fautes, surtout à la livrée, pour espérer taquiner des Tourpiers qui n’en demandaient pas tant.

    6036209.jpg

    La finale opposait donc les deux premiers de la Promotion...

    Le départ de Tourpes était tonitruant, et il prenait l’ascendant (2-0, 3-1). Mais c’était sans compter sur le réveil des Athois, auteurs d’une remontée immédiate (4-3). Tourpes dubissant ensuite la pression adverse pour finalement s’incliner sur le score de 7-5.

    Ce mardi, c’était aussi la Wall Cup, qui regroupait les quatre meilleures formations de la N2, dont Blicquy. Les Leuzois ont été battus en demi-finale par Genappe sur le score de 7-6, et Waret a gagné le trophée wallon.

  • Jeu de balle: Le grand-prix Richard Hotton a retrouvé ses lettres de noblesse

    GPHOTTON 1.JPG

    Ce 15 aout se déroulera le grand-prix Hotton dans la catégorie Promotion. Le tournoi, sur le ballodrome de Bouvignies va accueillir les 4 premiers du championnat du premier tour. C’est-à-dire Tourpes, Isières, Oeudeghien et Vieux-Leuze

    Car si ce grand prix a une grande importance car toutes les formations veulent y être. Très peu ne doivent pas connaitre Richard Hotton. Ce que nous avons essayé de savoir ! Et c’est Camille Rasson un des responsable du tournoi qui nous livre l’histoire « Il s’est vite s’implique rapidement dans la vie de la société ballante locale qui décroche à plusieurs reprises des titres de champions régionaux, provinciaux et même nationaux (1962, 1970, 1972). Féru de balle pelote, Richard voulait connaître ce qui se passait sur la scène fédérale. En 1970, il pose sa candidature à l’Entente régionale d’Ath où il est élu. Il sera le représentant de son Entente   à la Ligue du Hainaut qu’il présidera de 1978 jusqu’à sa mort en 1998. » Camille de poursuivre « Soucieux de l’avenir du sport ballant, il développe une attention particulière et constante pour la formation des jeunes. Aussi, en ma compagnie, il fonde en 1971 le Groupement régional des jeunes d’Ath complété par Guy Durant, Claude Dendauw, Willy Desmarlière, Jean-Claude Gheis, Damien Gorts et Tiburse Quensier. La réputation de cette association dépasse bien vite les frontières régionales et s’installe à la tête de tous les Groupement nationaux de jeunes. » C’est en 2003 que Camille Rasson, conservateur du

    GPHOTTON 2.JPG

    Musée du jeu de balle et ami de la famille, prend contact avec elle en vue de la convaincre pour revoir sa position. Car le tournoi qui avait organisé par d’autres n’avait pas donné satisfaction à la famille et elle avait décidé d’arrêter la collaboration. Mais en 2003, Camille Rasson reprend contac avec la famille « Elle a accepté immédiatement, avec la seule condition que l’organisateur devait être le musée national des jeux de paume. »

    IMG_2061.JPG

    Infos

    Mardi 15 août

    Ballodrome de Bouvignies :

    A 9h30 : Grand Prix Bougenies-Montanari

    Entre Meslin, Oeudeghien et Ogy (pré pupille)

    A 15h : Grand Prix Richard Hotton entre Tourpes, Isières, Oeudeghien et Vieux-Leuze

  • Jeu de balle & Ath : Ce 17 juillet, le Faubourg de Tournai va accueillir les anciennes gloires ballantes

    P1030712.JPG

    Ce 17 juillet à 14h30 se déroulera le 47e Tournoi des Vétérans sur le ballodrome du Faubourg de Tournai à Ath et au profit des jeunes pelotaris. Votre passage sur le ballodrome serait très apprécié et encouragerait les organisateurs à poursuivre leur but: aider financièrement les sociétés qui s’intéressent à la formation de jeunes joueurs, seule garantie pour l’avenir du sport ballant. Cette année, les organisateurs ont choisi d’ouvrir le « grand’ Prix » par une lutte de 2 équipes d’anciennes gloires Nationales. Cette rencontre sera suivie par une lutte défi entre deux équipes régionales de vétérans sous la houlette de José Leleux et de Jean-Luc Plaitin ….. Le tout au profit de la jeunesse ballante de la région.

    P1030722.JPG

    Buvette et petite restauration. De plus, l’entrée sera gratuite.

    A partir de midi, il sera possible de se restaurer : Au menu : Au menu : Apéritif, contre-filet, frites salade et dessert au prix de 16 €.

    Les réservations sont obligatoires pour le 15 juillet par téléphone : Patrice Bougenies 0496/994066, Denis Blain 0478/586452, Guy Starquit 0475/577486, Dany Vandenbrande au 0478/839829.

  • Jeu de balle: " Ma démarche est de faire avancer, faire réfléchir "

    IMG_1022.JPGGuillaume Dumoulin, un des meilleurs pelotaris de Belgique, propose de modifier certaines règles dans le jeu de balle. Car sans cela, selon lui, le plus dur est à venir pour son sport. Car le jeu de balle est malade et cela depuis de nombreuses années… Bon nombre le disent, mais ils ne font que le dire… et personne n’ose s’investir, de peur froisser les pelotaris qui restent assez frileux à quelques changements fondamentaux dans le jeu. Mais il y a quelques semaines, Guillaume Dumoulin, un des meilleurs pelotaris de Belgique, lequel évolue à Thieulain, a décidé de se lancer dans la bagarre pour ce sport qu’il chérit tant. « Ma démarche est de faire avancer, faire réfléchir. Ma conscience n’est pas tranquille. Mon sport favori se meurt et le conservatism n’a jamais été aussi marqué. Alors, arrêtons d’en parler, de se morfondre et agissons ! J’invite celles et ceux qui souhaitent voir une évolution probante de notre discipline à réagir, afin de modifier, d’ajuster, d’améliorer ce projet de modifications de règles, » explique le Canari Dumoulin. Dans cette optique, il avait convoqué le mercredi 10 juin sur le balldoromme de Ladeuze des joueurs de Nationale 1 en vue d’expérimenter son projet. Pour beaucoup, le concept plaît,mais doit être ajusté. Tentatives d’explications avec le Leuzois. « Une idée serait d’interdire le rebond de la balle uniquement après la livrée. Le but est de mettre en difficulté le frappeur pour qu’il doive impérativement jouer sa balle de volée. Mais par la suite, le jeu reprendrait son cours habituel. Et si la balle tombe dans le rectangle, on marque la chasse où la balle est arrêtée. À ce niveau, les tests diront s’il est preferable de mettre la chasse où la balle tombe ou de la mettre où là elle est arrêtée. » Et Guillaume de poursuivre : «Une seconde proposition est de créer une zone rouge à la fin du rectangle et d’interdire une chasse dans cette zone. Les frappeurs devront obligatoirement sortir cette balle de cette zone. Cela va inciter le contre-chasseur et les cordants à essayer d’atteindre cette partie du terrain pour gagner le quinze. » La troisième proposition, plus physique, serait d’obliger à effectuer les changements de camps « au

    413094348.jpg

    petit trot ». Les pelotaris Hollandais et Espagnols le font déjà pour accélérer et dynamiser leur jeu. Dans le jeu, Guillaume voudrait aussi revoir le système actuel des jeux. «Je propose deux manches de sept jeux. Exemple : 7/2, 7/3, l’équipe gagnante remporte trois points. Mais à 7/3, 7/3 l’équipe qui a remporté les deux sets n’engrangerait que deux points. L’équipe adverse en récolterait un car elle a accumulé six jeux. Enfin, à un sept partout, un tie-break serait joué au meilleur des cinq jeux. » Même si les changements sont toujours appréhendés, Guillaume Dumoulin a le mérite de vouloir faire bouger les choses… et les pelotaris. Convaincre ces derniers prendra du temps, tant on sait que nombre d’entre eux sont souvent réfractaires aux bouleversements de leur sport. Mais il y va de la survie du jeu ballant

    Plusieurs participants au test grandeur nature organisé par

    Guillaume Dumoulin ont livre leur avis sur les propositions du

    Thieulinois. Des réactions à remettre dans leur contexte : si ces acteurs du monde pelotari ont bien voulu venir à Ladeuze à la demande de Dumoulin, c’est qu’ils ne sont a priori pas trop réfractaires aux changements.

    ANTOINE HUARD.jpg

    Antoine Huard (Pelotari de Coquiane) :

    «Je trouve tout cela très intéressant. Mais il faudra exploiter cette manière de jouer. Pour y voir plus clair, il faudra de meilleures conditions jeu car lors du test, avec le vent, nous avons eu du mal à trouver nos repères. De plus, nous n’avons pas joué avec la balle que nous utilisons le week-end. À revoir certainement.»

    NICOLAS DUPONT.jpg

    Nicolas Dupont (Pelotari de Sirault) :

    «Il est vrai que pour ce test, les conditions de jeu n’étaient pas optimales. Si on veut jouer de cette manière, on devrat livrer plus tendu et moins haut afin de mettre en difficulté le frappeur. Je crois que ce style de jeu va favoriser les pelotaris les plus sportifs. Maintenant, il y a aura des choses à ajuster. Mais il faudra bien analyser ce système. »

    DOMINIQUE DRUART.jpg

    Dominique Druart (Arbitre

    de N1) : « J’ai apprécié le fait que quand le pelotari livre sa balle, le frappeur ne peut pas la laisser faire un bond, sans quoi il sera pénalisé. Et cette manière de jouer sera plus spectaculaire car en ce moment, on joue plus au tennis qu’à la balle pelote. Bien sûr, on devra tester tout ça dans un contexte plus officiel et moins amical. Mais c’est à analyser. »

  • Ath: Il y a neuf au musée ballant qui est installé dans les greniers aménagés de l’Hôtel de Ville

    Capture1.PNGDepuis la reprise de la nouvelle saison ballante , ce remarquable musée installé dans les greniers aménagés de l’Hôtel de Ville d’Ath depuis 2001, a rouvert ses portes et vous présente ses remarquables et nouvelles collections dans un esprit de grande convivialité.

    Attention : il y a des aménagements des heures d’ouverture à partir de 2017 :

    Jusque fin septembre, le musée sera ouvert tous les dimanches de 14h30 à 18H ainsi que toute l’année, sur rendez-vous : 0498/26 20 04 - 0479/95 02 96 – 0475/47 40 19 (conservateur).

    Le droit d’entrée reste inchangé en 2017:

    Individuelle :2,50 €

    Pour les groupes : 1,50 €

    Entrée Gratuite pour les – 12 ans.

    Entrée gratuite le premier dimanche du mois

  • Jeu de balle: Oeudeghien va encore aligner 8 équipes

    JEUNES OEUDEGHIEN 2017.JPG

    Cette saison sera importante pour Oeudeghien en nationale 1

    Mais cela n’empêche pas le club frasnois de favoriser la formation des jeunes. Et du coup de pérenniser le club

    Comme nous l’explique Jean-Claude Dupont, le responsable sportif «  Il faut savoir que nous allons aligner pas moins de 5 équipes de jeunes : une en prépupilles et en pupilles. En minimes, nous alignerons deux formations avec des ambitions en hausse pour une des deux équipes. Dans cette catégorie nous aurons deux gros adversaires : Tourpes et Bassily. » Et ce n’est pas tout puisqu’Oeudeghien alignera aussi deux équipes d’adultes en plus de la N1. « Au niveau des adultes, nous alignerons une équipe en régionale 1 avec des ambitions de jouer le plus haut possible. Par contre, pour notre équipe de promotions, nous espérons finir dans le top 3. Mais le favori sera Tourpes avec ses jeunes ! » On le voit à Oeudeghien, on n’arrête pas de remettre l’ouvrage sur le métier. Un exemple au sein de la Wallonie Picarde.