Expositions

  • Ath: Ce dimanche au Hall du CEVA aura lieu la trentième exposition sur le chat

    1156690611.jpgCette année, le Salon International du Chat , organisé par la Centrale Féline Belge, se déroulera pour la trentième fois consécutive , le dimanche 04 mars prochain, de 9h30 à 18h00, dans le Hall du CEVA de la Ville d' Ath. Plusieurs centaines de chats de race vous y attendent.

    L’exposition Athoise n’est pas seulement une exposition de chat mais c’est aussi un concours de beauté où seront attribués les plus hautes distinctions de la gente féline

    Si vous ne connaissez du chat que le traditionnel minet de gouttière, ce festival est l’occasion unique de découvrir les mille et une facettes de la gent féline. Poils courts, frisés, mi-longs, poils longs, sans poils, les toisons se conjuguent sur toutes les longueurs. Vous en verrez aussi de toutes les couleurs : des unis, des bicolores, des tricolores, du blanc le plus pur au noir geai, en passant par toutes les variations possibles; du colosse au cœur tendre venu du lointain État du Maine, le Maine Coon, affichant sans complexe ses dix kilos de muscles, au lévrier des chats qu'est le siamois. Durant la journée, les caractéristiques des différentes races vous seront expliquées : Siamois, Orientaux, Rex Cornish, Rex Devon, Chartreux, Bois Norvégien, Burmèse, Scottish Fold, Persans, Abyssin, Sacré de Birmanie… n’auront plus de secret pour vous. Afin de donner plus de relief à la manifestation, la Centrale Féline Belge réunira plusieurs dizaines de Chats MAINE COON, qui seront jugés pour l’attribution des meilleures récompenses. Vous aurez aussi le plaisir d’observer un grand nombre de chatons de toutes races.

    Lykoi-Images.jpgCette année, la vedette sera le Lykoi ou chat loup garou

    Le lykoi est partiellement ou intégralement sans poils. Son pelage a une apparence unique, il ressemble à celui d’un opossum. Généralement, il a un profond pelage noir rouan, une tête allongée et un corps doté d’une grande agilité, massif mais sans être gros. Ce chat n’a pas de poils au niveau des yeux, du nez, des oreilles et de la bouche. Le chat lykoi est connu pour être amical et facile à vivre pour son entourage. Il a besoin de beaucoup d’affections de la part de ses maîtres. La caractéristique unique de cette race est que le pelage du lykoi mue une fois l’âge adulte atteint. Les poils repoussent mais cela dépend des saisons. Quand il n’a plus son pelage, le lykoi peut faire penser à un loup-garou.

    Aujourd’hui, il existe 25 élevages de lykois, dont un seul en France et deux uniquement en Europe.

    Alors, n’hésitez pas à venir élire celui de votre choix, au Salon international du Chat le Seigneur Chat vous y donne rendez-vous!

    Entrée adultes: € 6,

    enfants de 7 à 11 ans 5 €

    Info : 071/78.43.14 – 0477.76.63.54 ou www.lacentralefelinebelge.be

     

  • Ath: François Noul expose ses oeuvres à la bibliothèque Jean de la Fontaine

    François-Lead.jpgEcrivain, poète et peintre à ses heures, amoureux défenseur de bonne chère, jardinier passionné, ancien travailleur social… Autant de voies qui mènent à l’univers de cocagne de François NOUL « L’homme aux mille facettes » comme l’avait surnommé Brigitte Paquot, journaliste au Peuple.

    Chaque tableau traduit le plaisir de François de jouer avec les couleurs et les matières.

    Aujourd’hui, il nous a confié quelques-uns de ses travaux picturaux pour égayer les cimaises de notre bibliothèque.

    « Beaucoup d’impressions se dégagent de cette peinture gourmande, instinctive, qui stimule l’imaginaire, se regarde le sourire aux lèvres, sans devoir se prendre la tête, ni se poser trop de questions » avait-on pu lire aussi dans le Courrier de l’Escaut.

    Un rayon ensoleillé de lumière dans la grisaille quotidienne.

    François est aussi auteur de contes et d’histoires bucoliques, champêtres et coquines qui sentent bon la campagne publiés par l’éditeur CHLOES DES LYES. Amour et humour se côtoient pour notre plus grand bonheur. Jacky DRUAUX et Nathalie BERCKMANS deux talentueux comédiens carolorégiens donnent vie sur scène à ces textes qui n’engendrent pas la désespérance.

  • Ath: les œuvres de Roby Comblain sont visibles au Palace jusqu'au 24 février

    Image_2.png

    La Maison Culturelle d’Ath a l’honneur de présenter les œuvres de Roby Comblain,

    du 8 décembre 2017 au 24 février 2018 au Palace.

    Originaire du Burundi, Roby Comblain vit depuis de nombreuses années en Belgique. Scénographe de métier et formé à la Cambre, il a toujours eu comme passion la gravure, jusqu’au jour où il en fait une carrière professionnelle.

    Dans cette exposition nommée « Détours », l’artiste s’éloigne du chemin conventionnel de la gravure. Il joue avec les techniques et s’amuse avec le regard.

    Le papier devient volume et se déploie dans l’espace. Il explore la linogravure (avec des couches fines, on grave un support pour reproduire un dessin en plusieurs exemplaires. Ici, on creuse le linoléum, matériau qui servait autrefois à recouvrir les sols). Du petit format, il est passé au grand, voire au très grand format.

    La presse lui offre la possibilité de réfléchir à « l’objet » multiple en tant que sculpture ou volume dans l’espace. Travailler la multiplicité, c’est aussi se dégager de l’image unique. Le multiple devient alors un support, permettant d’anticiper une dramaturgie dans l’assemblage et la disposition de ses gravures.

    Cette exposition est à vivre autant qu’à voir, l’installation de gravures-volumes, c’est à la fois visuel et physique !

    Infos

    Le Palace

    Rue de Brantignies, 4

    Ath

    Entrée libre aux expositions durant les heures d’ouverture de la billetterie :

    Mardi de 14h à 18h et du mercredi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h

    068/26.99.99

  • Ath: Titom et Dugudus s’affichent au Palace

    untitled.pngDu 22 septembre au 27 novembre, la Maison Culturelle d’Ath présente le travail de deux affichistes connus pour leur démarche contestataire : Titom et Dugudus.

    Cette exposition fait écho à celle organisée à la Maison des Géants dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre sur la résistance durant cette trouble époque. L’histoire de Léon Trulin, jeune patriote athois fusillé par les autorités allemandes, dialogue avec les œuvres de la plasticienne Jehanne Paternostre.

    Le Palace met en résonnance ce personnage emblématique avec ces affichistes qui posent une forme de résistance dans leur démarche quotidienne. L’affiche comme moyen d’expression, l’affiche comme outil de résistance !

    Titom et Dugudus s’affichent au Palace

    L’exposition est accessible gratuitement. Le vernissage du 29 septembre, ouvert à tous, reste le moment privilégié pour rencontrer les artistes et poser toutes les questions sur leur démarche respective.

    Infos

    Le Palace - Rue de Brantignies, 4 - 7800 Ath

    Entrée libre aux expositions durant les heures d’ouverture de la billetterie :

    Mardi de 14h à 18h et du mercredi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h

    Fermé le dimanche et les jours fériés.

    068/26.99. 99

  • Ath:L’exposition « Ta fête ! » permet de découvrir les traditions festives de tous les continents

    preview.jpgDans le cadre du projet « Bâtisseurs de liens », dix classes primaires de notre région ont entamé des échanges suivis avec d’autres élèves du monde entier (Canada, Espagne, Etats-Unis, Haïti, Madagascar, Maroc, Sénégal). Afin de favoriser cette découverte, les enfants sont amenés à explorer toutes les facettes de la culture de ces pays.

    À la Maison des Géants, l’exposition « Ta fête ! » permet de découvrir les traditions festives de tous les continents. « Dis-moi comment tu fais la fête, je te dirai qui tu es ! ». Ainsi, le carnaval de Tananarive (Madagascar), l’Independance Day (Los Angeles), la fête de la Saint-Julien avec les géants et grosses-têtes de Cuenca (Espagne) ou les traditions vaudou à Port-au-Prince (Haïti), sont autant de destinations qui seront abordées.

    Au gré des musiques, des costumes ou des recettes culinaires, la Maison des Géants invite tous ses visiteurs à un voyage haut en couleurs.

    Infos

    Office de tourisme

    Rue de Pintamont, 18

    Ath

    068/26.51.70

    068/26.51.79

    Mail: office.de.tourisme@ath.be

  • Maffle: Deux œuvres de l’artiste Jean-Joseph Bottemanne sont conservées dans la région

    Calvaire la vierge 1991.jpgJean-Joseph Bottemanne (1723-1794) est un tailleur de pierre de Soignies qui a réalisé de nombreux monuments en pierre bleue dans sa ville natale et dans toute la région voisine. Il laisse des œuvres dans plusieurs localités du Hainaut, d’Erquelinnes à Mainvault en passant pas Lens ou Lombise.

    Deux œuvres impressionnantes de l’artiste sont conservées dans la région d’Ath. Le calvaire de Lens, situé le long de la chaussée d’Ath à Mons, est daté de 1749. Le jeune tailleur de pierre ne signe pas son œuvre constituée de sculptures séparées, Moïse, la Vierge Marie, Marie-Madeleine au pied de la croix, saint Jean et David.

    A Mainvault, en 1775, Jean-Joseph Bottemanne s’affirme comme sculpteur, il laisse sa marque (IB) et appose sa signature. Les mêmes personnages se retrouvent autour du Christ crucifié. A Lens, cette figure à l’origine en bois a été remplacée par une œuvre en fonte alors qu’à Mainvault, l’ensemble est en pierre bleue. Au pied de la croix, les anges entourent Marie-Madeleine et l’évocation de l’enfer. Ces œuvres témoignent de l’influence de l’art baroque qui a marqué l’artisan sonégien.

    Les deux œuvres s’inscrivent aussi dans la vie populaire régionale. A Lens, l’expression « on va padière David », signifie que l'on se rend au cimetière qui jouxte le calvaire et que l’on redoute la mort. On implore saint Jean pour favoriser la marche des enfants. A Mainvault, le calvaire s’animait autrefois lors de la fête de Pâques. Les jeunes gens s’y rendaient pour trouver l’âme sœur et assurer la prospérité de leur union. Les agriculteurs lui demandaient de bonnes récoltes.

    Calvaire Saint Jean 3 1991.jpgL’exposition, conçue par Gérard Bavay, docteur en histoire, permet de replacer toute l’œuvre de Jean-Joseph Bottemanne dans son contexte régional et historique. Elle est présentée au Musée de la Pierre de Maffle du 8 juillet au 10 septembre 2017.

    Exposition accessible du mardi au vendredi (14-17h) mais aussi les dimanches et fériés de 14 à 18h.

    Infos

    au Musée 068/26.92.36

    Courriel: museedelapierre@hotmail.fr

    ou à l’Office de Tourisme d’Ath (068/26.51.70 ou par mail office.de.tourisme@ath.be

     

  • Ath: La Maison des Géants accueille une exposition sur l’Athénée Royal d’Ath

    1523539451-thumb.jpgÀ la fin du moyen âge, Ath connaît une évolution importante. L’activité économique se développe avec le commerce des toiles et la halle aux grains. En quelques décennies, la ville, qui comptait à peine quelques centaines d’habitants, croît jusqu’à abriter environ 5000 personnes.

    Il faut proposer des services à cette population. On construit l’église Saint-Julien ; l’hôpital de la Madeleine est créé pour abriter les malades et les nécessiteux. En octobre 1416, les Echevins décident de soutenir la création d’une « grande escole », qui accueillera des étudiants pour un enseignement secondaire.

    Six siècles plus tard, l’Athénée Royal d’Ath est l’héritier de cette première école. Dans ce cadre, l’établissement scolaire et l’Amicale des anciens élèves et amis de l’A.R.A. ont souhaité organiser une exposition consacrée à cette histoire.

    Du 11 mars au 9 avril, la Maison des Géants accueille cette exposition qui évoque différents aspects: les élèves et professeurs, la vie quotidienne, les différentes implantations de l’école.

    untitled.pngA cette occasion, une collaboration fructueuse est mise en place entre les musées et l’Athénée Royal. Des élèves ont ainsi eu l’occasion de participer à la préparation de l’exposition, notamment en découvrant la restauration d’un remarquable tableau. Il s’agit du « Portrait de Jacques François Lanne », le régent de l’école au début du 18e siècle ; cette œuvre d’art a été restaurée par Caroline Malice.

    Infos

    La Maison des Géants, rue de Pintamont, 18, Ath

    Tel : 068/ 26 51 70