Elections communales 2012

  • Ath & Elections communales: Les chiffres, les tops et flops Athois

    IMG_1830.JPG

    Tous les 6 ans, nous votons pour élire les membres des différents conseils communaux de Belgique. Les prochaines élections communales se dérouleront le 14 octobre 2018. Retrouvez sur notre blog le sondage de Sudpresse/ RTLInfo/iVOX

    Pour votre info

    A noter Baromètre Sudpresse/ RTLInfo/iVOX réalisé par Internet du 29 septembre au 4 octobre auprès de 77 sondés d’Ath représentatifs de la population. Marge d’erreur maximale : 11,15 %.-

    Les chiffres sur le sondage de la population Athoise

    7,20 Fierté d’habiter la commune

    7,97 L’amour pour la commune

    6,25 L’administration communale

    4,77 Le bourgmestre

    6,09 La tranquillité

    6,22 L’environnement

    6,75 L’offre d’écoles

    6,14 L’offre de magasins

    4,06 L’offre de transports en commun

    4,86 La sécurité des personnes et des biens

    4,26 Le prix de l’immobilier

    5,47 Les infrastructures sportives

    5,77 L’aide sociale

    5,94 L’intégration des immigrés

    6,04 La serviabilité des services communaux

    5,76 L’entretien des routes et des trottoirs

    5,25 Le soutien de la vie associative

    4,47 Les possibilités de parking

    7,00 Les parcs et jardins

    6,13 La propreté

    4,65 La présence policière

    5,06 La sécurité routière

    4,03 La vitesse des véhicules

    7,60 Le fleurissement

    5,08 Les bancs

    4,16 L’infrastructure adaptée aux handicapés

    BIERE ST JULIEN ATH 2.JPG

    Les tops

    Joie d’habiter la ville : 7,97

    Les Athois attribuent un score très élevé au niveau de vie

    proposé par leur ville.

    Fleurissement : 7,60

    La capitale du Pays Vert porte bien son nom : elle est richement garnie d’arbres et de bacs à fleurs, entretenus avec soin par les services communaux.

    Les parcs et les jardins : 7,00

    Les nombreux espaces verts de la ville font la fierté des habitants, qui apprécient y flâner ou faire du sport.-

    Les flops

    Les possibilités de parking : 4,47

    Circuler en voiture deviant difficile dans le centre-ville, les places où se garer se font rares.

    L’infrastructure adaptée aux handicapés : 4,16

    La mobilité est un enjeu de taille à Ath. Certains usagers

    s’estiment oubliés dans l’infrastructure urbaine.

    La vitesse des véhicules : 4,03

    Dans certains quartiers, traverser la rue est une discipline de haut niveau

  • Edito : La majorité violette était-elle la bonne ?

    Img_1479.jpg

    Nous clôturons ce dimanche notre dossier «  1 an après les élections ». Il y a un an, les Athois élisaient leur maïeur, il se nommait Marc Duvivier, on peut dire que nous étions à

    moitié étonnés.

    Tout le monde se demandait comment l’ex secrétaire communal  allait gérer officiellement (il l’avait fait officieusement durant plus de 20 ans) la cité des Géants ? Seul ou à plusieurs….Des voix discordantes au sein du PS ne voulaient partager le gâteau et le nouvel homme fort d’Ath n’avait pas trop confiance en sa majorité. Il est vrai qu’elle était partagée. A peu de chose, Marc comptait autant d’ennemis que d’amis au sein du PS. Pour lui, il fallait donc ouvrir sa IMG_0331.JPGmajorité (plus par obligation que par envie d’ouverture) et comme on sait que le Bourgmestre est le plus libéral des socialistes, la déduction était vite faite même si Marc  Duvivier chantait partout qu’il n’avait aucune exclusivité. Aujourd’hui, nous savons que tous les partis avaient été conviés mais aucun, Forum, Ecolo avaient juste été invités et n’avaient reçu aucune proposition concrète.

    IMG_1487.JPGLes bleus après une bonne campagne (il faut l’avouer) revenaient au pouvoir après des années de disette. Du coup, ils ont du ravaler certaines promesses comme celle des Haleurs où durant la campagne le MR se battait pour que ce projet n’aboutisse pas. La preuve par celui qui est devenu le nouveau président du CPAS Athois, Christophe Degand. En juin 2012,sur les réseaux sociaux il disait ceci de la majorité socialiste sur le projet des Haleurs : « Jusques à quand, Catilina, abuseras-tu de notre patience ? Combien de temps encore serons-nous le jouet de ta fureur ? Où s'arrêtera ton audace effrénée ? Est-ce que rien ne t'émeut ?...Ni la crainte du peuple, ni les attroupements de tous les bons citoyens,...? Tes complots sont découverts : ne le sens-tu pas ? (Cicéron, exorde de la première catilinaire). Toujours d'actualités. Bravo au comité pour son courage et sa ténacité ». Aujourd’hui, Catilina a baissé sa garde…. mais comme le roseau, le MR n’a pas rompu mais il a plié…. Et dire qu’au MR Athois certains membres avaient dit « Ne jamais vouloir gouverner avec les socialistes... Mais cela c’était avant… Le PS avait aussi lancé des promesses et aussi fait des dépenses durant la campagne mais au bout du compte, la rage taxatoire est passée par là avec l’augmentation de taxes (poubelles, précompte immobilier, des licenciements…etc.) et aussi des réductions de dépenses comme dans les Maisons de l’enfance !

    Aujourd’hui, les Athois déchantent-ils de la nouvelle coalition ? Enfin de le savoir, nous effectuons un sondage durant tout le mois de décembre (voir à droite) nous publierons les résultats en janvier 2014!

  • Ath & Ecolo: : " Nous constatons une dégradation de la ville "

    Bilanath.jpgAujourd’hui, nous clôturons notre dossier avec le groupe Ecolo et son chef de file qui est aussi Député, Ronny Balcaen. Ce vendredi, nous ferons une analyse sur la politique Athoise

    C’est la première fois que le groupe Ecolo est au conseil. Etes-vous satisfait de votre travail?

    Nous devons toujours essayer de faire mieux. Mieux et plus pour résoudre les problèmes et apporter des solutions. Notre opposition, nous la voulons critique, constructive et efficace pour les Athois et les Athoises.  C’est pourquoi nous sommes particulièrement présents et actifs dans les commissions, même si certaines de ces commissions fonctionnent moins bien que d’autres. Il faudra évaluer tout ça l’année prochaine. Les commissions ne doivent pas empêcher le débat en conseil communal, mais bien le rendre plus intéressant.

    Notre volonté, c’est d’influencer de l’extérieur la majorité communale. Deux exemples : nous avons plaidé à plusieurs reprises pour une charte associative fixant les droits et les devoirs de la Ville et des associations qu’elle subsidie. Cette charte a été adoptée. Au dernier conseil communal, nous avons pris la parole pour protester contre les rémunérations en hausse de 66 % à Ideta. Le bourgmestre nous a rejoints et nous avons pu rallier quasi l’ensemble du Conseil communal à notre cause et renverser ainsi le vote. Voilà deux dossiers qui montrent qu’une présence d’Ecolo est importante au Conseil et qu’elle a des effets. Les propositions de notre programme en matière d’énergie renouvelable et de mobilité commencent aussi à être prises en compte. C’est une bonne chose.

    IMG_9822.JPGLes choses ont-elles changé depuis une année ?

    On doit malheureusement constater une dégradation de la situation de la ville. La situation budgétaire était devenue intenable malgré une mise sous tutelle des finances depuis de très nombreuses années. La majorité précédente n’avait sans doute pas voulu voir la réalité de notre endettement et les erreurs de gestion. La crise économique joue bien sûr un rôle, comme d’ailleurs les mesures du gouvernement fédéral qui  pèsent sur les communes. Mais d’autres s’en sortent mieux que nous. Comment l’expliquer ? On n’a pas suffisamment anticipé le coût des pensions du personnel communal. Et le trésor de la vente de l’hôpital est aujourd’hui épuisé, obligeant le CPAS à se tourner vers la Ville.

    Le résultat, c’est que la majorité PS-MR a procédé à de nombreux licenciements qui ont directement touché des familles athoises ; elle a augmenté la fiscalité et les taxes, notamment sur l’immobilier et sur les sacs-poubelles ; elle a touché au secteur de la petite enfance en augmentant là aussi le coût pour les parents. La culture aussi souffre de cette période d’austérité.

    On peut aussi s’étonner que certains budgets du CPAS stagnent, notamment ceux qui viennent directement en aide à la population. Pourtant, des pauvres, il y en a aussi à Ath. On l’oublie parfois.

    Pour tenir la tête hors de l’eau, la Ville se voit obligée de renégocier ses emprunts avec Belfius, ce qui augmentera très fortement notre taux d’endettement. Les chiffres semblent montrer que d’ici 2016, la situation de la Ville sera intenable sur le plan budgétaire. Ça nous inquiète très fort.

    C’est la première fois que le groupe Ecolo est au conseil. Etes-vous satisfait de votre travail?

    Nous devons toujours essayer de faire mieux. Mieux et plus pour résoudre les problèmes et apporter des solutions. Notre opposition, nous la voulons critique, constructive et efficace pour les Athois et les Athoises.  C’est pourquoi nous sommes particulièrement présents et actifs dans les commissions, même si certaines de ces commissions fonctionnent moins bien que d’autres. Il faudra évaluer tout ça l’année prochaine. Les commissions ne doivent pas empêcher le débat en conseil communal, mais bien le rendre plus intéressant.

    Notre volonté, c’est d’influencer de l’extérieur la majorité communale. Deux exemples : nous avons plaidé à plusieurs reprises pour une charte associative fixant les droits et les devoirs de la Ville et des associations qu’elle subsidie. Cette charte a été adoptée. Au dernier conseil communal, nous avons pris la parole pour protester contre les rémunérations en hausse de 66 % à Ideta. Le bourgmestre nous a rejoints et nous avons pu rallier quasi l’ensemble du Conseil communal à notre cause et renverser ainsi le vote. Voilà deux dossiers qui montrent qu’une présence d’Ecolo est importante au Conseil et qu’elle a des effets. Les propositions de notre programme en matière d’énergie renouvelable et de mobilité commencent aussi à être prises en compte. C’est une bonne chose.

    Etes-vous satisfaits de la majorité ?

    Il y a en tout cas un respect mutuel et une écoute réciproque. C’est important. Maintenant, on verra si certaines de nos propositions récentes seront mises en œuvre, comme la création d’un comité d’accompagnement de la ZACC des Haleurs par exemple. Il faut apprendre à mieux associer les citoyens aux décisions qui sont prises par la Ville. Sur ce point, la majorité à de gros progrès à faire : elle a enterré l’Agenda 21, ce qui a provoqué la déception de nombreuses personnes qui s’étaient engagées pour que leur Ville devienne plus durable. Essayons à chaque fois d’associer les riverains aux grands projets immobiliers, et dès la conception de ces projets !

    Après un an de mise en place de la majorité PS-MR, il faut maintenant passer à la vitesse supérieure : améliorer la mobilité de toutes et de tous, alors que certains quartiers souffrent de plus en plus de la présence des voitures, notamment aux heures de pointe ; rendre les rues plus sûres ; poursuivre les politiques d’économie d’énergie ; assurer un logement à chacun ; et mettre tout le monde ensemble pour que Ath reste une ville ouverte et conviviale, accueillante pour tout le monde, pas uniquement pour les plus nantis.

    Des regrets ?

    Jamais ! Nous restons positifs, au service de notre ville et orientés vers l’avenir, dans nos mandats au Conseil de l’action sociale et au Conseil communal. Une proposition quand même : si le conseil communal  se passe bien et est serein, Ecolo souhaiterait davantage d'échanges et de débats ouverts avec l'ensemble des membres du Collège et du Conseil. On entend peu certains échevins ! Pourquoi ne pas réfléchir à un président de séance qui ne serait pas le bourgmestre ou un membre du Collège ? 

  • Ath: Le groupe Forum " La situation financière de la commune est critique ..."

    cecile, dascotte, ForumA partir de ce lundi et durant deux jours, nous lançons les débats sur « 1 an plus tard, la cité des Géants a-t-elle changé ». Nous débutons avec le groupe Forum par la voix de sa cheffe de file et conseillère communale Cécile Dascotte.

    Qu'elle est le bilan après une année?

    Comme nous l'avions promis aux électeurs, nous poursuivons durant cette mandature, notre examen attentif du respect des lois et règlements. La situation financière de la commune est critique et nous sommes surpris que la majorité PS-MR fasse mine de le découvrir alors qu'une simple lecture des comptes et budgets ne laissait aucun doute à ce sujet et ce, depuis des années. Mieux les élus PS et le Secrétaire Communal devenu Bourgmestre que nous avions interpellés à de nombreuses reprises n'ont jamais rien fait de concret comme mesures d'économie que du contraire. Encore à présent, ils se lancent dans des dépenses de présentation de projets immobiliers, d'experts externes en urbanisme pour des dizaines de milliers d'euros...

    Que constatez-vous d’autres ?

    Par ailleurs, on se rend bien compte que le temps des grands travaux n'est plus de mise, qu'il n'y aura plus d'argent pour des projets onéreux mais utiles comme un possible contournement en amont de Maffle et Arbre pour désengorger la Chaussée de Mons, comme une piscine,....

    Enfin, certains secteurs de service ont été durement touchés par les besoins d'économie entre autre celui de la Petite Enfance : des prix en augmentation dans les Maisons des Petits et garderies scolaires, des modifications d'horaires, de direction,.. ce qui occasionne bien des problèmes dans les familles de l'entité.

    Quant aux exigences qu'avait le MR quand il était dans l'opposition, elles semblent avoir disparu avec leur montée au pouvoir. Ainsi, par exemple, l'exigence de clarté dans l'attribution de subsides aux associations et leur accessibilité à tous est toujours inexistante.

    Un reproche que vous pourriez faire à la majorité?

    Les belles promesses pré-électorales sont confrontées à la situation financière catastrophique que la majorité en place connaissait déjà quand elle promettait monts et merveilles voici un an. Nous leur reprochons de voter à l'unanimité des mesures de redressement qui touchent sont basées dans leur quasi totalité sur une augmentation des taxes et des mesures de licenciement du personnel. C'est clairement à la qualité de vie que l'on s'attaque ainsi et quand nous proposons des mesures d' économie parallèles certes de petite envergure (diminution du fleurissement,...) ou la vente de biens immobiliers, on nous répond que c'est une goutte d'eau et que les deux autres techniques sont bien plus rapides et rentables... Oui mais à quel prix humain et avec quelles conséquences !

    FORUM

  • Ath: Le nouveau conseil du CPAS a été investi...

    DSC_2464.JPGCe 9 janvier,  le nouveau conseil  du CPAS Athois a été installé. Au niveau des sièges, le conseil se compose comme suit : 11 conseillers : 6 pour le PS Athois, 3 vont au MR et un au groupe Ecolo et le dernier pour le groupe Forum :

    Les nouveaux conseillers sont :

    PS

    Nicolas Wallez

    Marie-Louise Visée

    Desiderio Julien

    Bortolameotti Julie

    Dany Vandenbrande (Vice –président du CPAS)

    Jean-Paul Saussez

    MR

    1221769205.jpgChristophe Degand (Président du CPAS, notre photo)

    Anne Hoffen

    Damien Foucart

    Ecolo

    Jessica Willocq

    Forum

    Carine Van Hulle

  • Ath: Ils ont juré fidélité au Roi...

    IMG_9739.JPGCe lundi, pour la mise en place des nouveaux conseillers et du nouveau collège, l’administration communale avait décidé de faire de cet évènement quelque chose de géant. C’est ainsi que la prestation de serment des conseillers s’est faite dans la IMG_9802.JPGsalle des mariages. Il y a plus de 10 ans que pareille manifestation n’avait plus eu lieu dans cette pièce hautement symbolique. Retrouvez ICI  toutes les photos de la prestation de serment des nouveaux conseillers ou dans notre album " Conseillers 2012-2018.

    IMG_9778.JPG

  • Ath: Pierre Chevalier restera à la table ronde des conseillers

    ATHAFFAIRES.jpgA la mi-octobre, le futur ex-échevin qui avait dans ses attributions : la population et les finances, Pierre Chevalier (63 ans) nous disait " Vouloir ne plus siéger comme conseiller".  Aujourd’hui,Pierre( à gauche sur notre photo)  nous annonce qu’il restera comme conseiller communal comme il nous l’explique « Il est vrai qu’au soir des élections, j’avais dit que je ne voulais plus siéger. Mais depuis et après une insistance du futur Bourgmestre Marc Duvivier et des collègues du collège, j’ai décidé en accord avec ma famille de sièger comme conseiller communal pour la nouvelle législature. En principe, je devais rester conseiller pour une durée de 15 mois. En effet, en 2014, je fêterais mes 30 années de mandat au sein du conseil et collège communal. » Img_8591.jpgIl est vrai que Pierre Chevalier avait pris la relève de Charles Brébart en 1984. Nul doute que cela ne fera pas les affaires de Vincent Beroudia qui se voyait prendre la place du calife, Pierre Chevalier. A moins d’une démission surprise d’un autre mandataire, il devra encore patienter quelques (longs) mois.

  • Ath, Le PS et le MR se sont dit " oui "

    Ce samedi  et ce malgré la réticence de certains mandataires communaux ( avec sans doute sansImg_8123.jpg Michel Loncheval qui ne devrait pas sièger)du MR, nous avons appris que le pacte de majorité a été entériné par les élus PS et MR. La majorité Athoise sera donc la suivante : 16 conseillers communaux PS et 7 au Mouvement Réformateur. C’est ainsi que pendant six ans  la coalition PS-MR sera au gouvernail de la ville d’Ath.  Img_8556.jpgPlus d’infos dans la journée !

  • Ath: Ecolo prend bonne note de l'accord MR-PS

    1098230310.jpgLe groupe Ecolo prend acte de l’accord entre les socialistes et les libéraux, lequel porte à ce jour uniquement sur une répartition des mandats et de portefeuilles encore à créer au sein de commissions à mettre sur pied. Les écologistes attendent néanmoins la publication de l’accord et des priorités politiques qui s’en dégageront pour la Ville d’Ath pour les 6 années à venir. C’est sur cette base et non celle des mandats attribués, que les citoyens pourront évaluer les engagements de la nouvelle majorité à tourner une sombre page de l’histoire politique athoise et à répondre aux défis qui nous attendent en matière démographique et de qualité de vie notamment.D’emblée, Ecolo avait posé des règles de bonne gouvernance comme condition sine qua non à une participation à l’exécutif local. Cette condition préalable n’a jamais fait l’objet de discussions entre la majorité et Ecolo. Conformément à ses engagements, Ecolo mènera donc une opposition certes constructive mais ferme, notamment en matière de gouvernance, qui restera une de ses priorités depuis les rangs de l’opposition.Nous veillerons également à apporter des propositions constructives et complémentaires aux dossiers de la majorité sur base de nos 10 priorités présentées aux électeurs, que ce soit en matière d’emploi, de logement, de mobilité ou d’environnement. Nous travaillerons dans un esprit participatif et d’ouverture et n’en attendons pas moins de la majorité PS-MR. Par ailleurs, les écologistes attendent de chaque échevin au sein du nouveau collège une prise de responsabilité et une collégialité au service de la ville et de ses citoyens. Enfin, Ecolo regrette l’absence d’équilibre des genres au sein du collège qui ne compte qu’une seule femme. Rappelons que la mixité au sein des collèges a récemment encore été prônée par le Ministre socialiste en charge des pouvoirs locaux. Une représentation équilibrée entre les femmes et les hommes au sein des instances décisionnelles est un baromètre pour la démocratie. Nous demandons donc que des engagements soient pris par la majorité et qu’une attention particulière soit apportée à cette dimension dans le cadre de la mise en place et la désignation des représentants et représentantes au sein des diverses instances communales.

  • Ath: le groupe Forum prend acte de l'accord PS-MR

    Capture.JPGLe groupe FORUM a pris acte de la décision des groupes PS et MR de tenter de diriger ensemble la Ville d'Ath durant les six prochaines années. Voici son communiqué " Pour notre part, c'est avec sérénité que notre groupe poursuivra sa politique d'opposition vigilante et constructive aux côtés des élus Ecolo au sein du Conseil . Comme par le passé, nous continuerons à exiger que la majorité dans son ensemble applique un saine gouvernance.

    Nous veillerons également à ce que le futur président MR du CPAS et le futur bourgmestre, qui n'hésitait pas durant la campagne à se présenter comme le plus libéral des socialistes, ne mettent pas à mal les services rendus à la population par le CPAS. Ainsi, l'annonce récente de la privatisation des crèches, qui fait suite à la volonté de privatiser les homes et la suppression du service d'aides familiales, nous inquiète et ne nous semble répondre ni aux attentes des citoyens ni aux promesses électorales des deux groupes prochainement au pouvoir. Nous nous étonnons que le groupe MR qui apporte 7 des 23 sièges de la future majorité n'obtienne que la présidence du CPAS et que le PS, qui sans eux ne possédait qu'une bien faible majorité de 16 sièges, conserve la totalité des échevinats. Par ailleurs, nous souhaitons beaucoup de courage à leur seul représentant qui assumera à la fois les missions de la présidence du CPAS et la responsabilité des finances communales, deux secteurs dont l'avenir s'annonce difficile.

    Enfin, nous déplorons que Stéphane Delfosse, que son nombre important de voix désignait légitimement comme échevin ne se voie octroyer qu'un poste "à créer" dont la finalité semble peu définie."