Conseil Communal Athois

  • Ath: Le MR demande de la patience pour le Solatoi...

    IMG_3471.JPG

    Lors du conseil de vendredi, il a été question de l’introduction d’une monnaie athoise qui devrait s’appeler le SolAToi. On le sait plusieurs monnaies locales ont été lancées en Wallonie afin de soutenir et de stimuler l’économie locale, à l’échelle d’une ou de plusieurs communes. A Ath, un groupe de citoyens s’est également lancé dans cette démarche pour créer une monnaie spécifique au Pays Vert : elle s’appelle le SolAToi. Comme l’a expliqué le bourgmestre Marc Duvivier : « Concrètement, le SolAToi est une monnaie qui pourra être utilisée complémentairement à l’euro dans la région d’Ath. Le taux de conversion est simple : 1 SolAToi vaut 1 euro. Chaque euro échangé contre un sera placé sur un compte bancaire en tant que fonds de garantie ». Et sur ce point, le MR et le cdH ont préféré ne pas se prononcer. Nathalie Laurent (MR) a expliqué : « Oui au SolAtoi mais patience. Mais pour autant que les objectifs sociétaux soient calibrés par rapport à notre objectif prioritaire de développement du commerce athois. Préalablement, nous devons prévoir les partenariats et travailler à l’extension du réseau des commerces adhérents. Pour nous c’est oui mais nous demandons de la patience. Nous voulons croire à ce projet. Notre rôle est de maximiser le potentiel du SolAtoi pour en assurer le succès et la pérennité. Il est nécessaire de réunir l’ensemble des acteurs concernés pour que cette monnaie puisse remplir son rôle de rassembleur ». PS et Ecolo ont voté positivement pour ce projet.

  • Ath: Au conseil, les petits ruisseaux ne font pas nécessairement les grandes rivières

    CC ATH 1.JPG

    Ce vendredi, le PS Athois a été en minorité tout cela à cause d’un ruisseau. Il est coutume de dire que les petits ruisseaux font les grandes rivières…  Mais dans ce cas-ci, le PS s’est retrouvé dans une mare

    En 1989, l’assise du cours d’eau dit « Ruisseau de la Planche de Pierre » à Mainvault a dû être déviée. La propriétaire n’a jamais été indemnisée pour cette emprise, réalisée à l’époque pour cause d’utilité publique, mais qui n’a jamais été authentifiée.

    Et lors du conseil, il a été proposé au conseil de régulariser cette situation. Mais oh surprise en plus de l’opposition qui a voté contre, le partenaire du PS, le MR a rallié l’opposition sur ce sujet et Cécile Dascotte de souligner le pourquoi de la décision du groupe CDH « Il y a une certaine époque, nous étions abstenu pour ce genre de dossier. On a expliqué aux gens que l’expropriation était d’utilité publique mais sans jamais poser d’acte. Et nous ne voulons pas de faire de précèdent dans ce dossier. » Mme Dascotte de poursuivre «  Nous savons que ce dossier est compliqué. Pour nous, c’est assez difficile de remonter sur une affaire aussi lointaine. De plus, le directeur financier souligne que le crédit pour cette régularisation n’est pas disponible. Donc nous voterons contre ce point. »  Le MR qui avait plus ou moins le même résonnement que le Cdh a décidé voter contre cette mise à jour. Alors que le PS devait faire face à l’absence de plusieurs mandataires il s’est retrouvé le bec dans l’eau… et tout cela pour un ruisseau…

    Et on peut supposer que jusqu'en octobre 2018....les conseils Athois vont être tumultueux...et que chacun va vouloir montrer qui a les plus gros biceps...

  • Ath: Le conseil de ce vendredi comprendra 19 points....

    1100676111_2.jpg

    Ordre du jour du Conseil communal

    Séance du Conseil communal du vendredi 22 septembre à 18h30 à l'Hôtel de Ville

    Ordre du jour du Conseil communal

    1. Communications de Monsieur le Bourgmestre
    2. Administration générale - Leasing opérationnel de véhicules pour la Ville et la Zone de Police d'Ath. Modifications des conditions du marché. Approbation.
    3. Administration générale - Fermeture de l'unité de la Protection civile de Ghlin. Motion. Décision.
    4. Police locale - Modification budgétaire n° 1/2017 et objets connexes. Approbation.
    5. Police locale - Compte 2009 - Approbation.
    6. Police locale - Compte 2010 - Approbation
    7. Agence de développement local - Soutien au lancement d’une monnaie locale et citoyenne : le SolAToi. Approbation.
    8. Eclairage public - Rue de la Sucrerie. Renouvellement de l’éclairage dans le cadre de la revitalisation du quartier. Désignation d’Ores Assets pour la réalisation d’une étude et le cas échéant, du projet. Approbation.
    9. Eclairage public - Plan lumière - Phase 1 - Renforcement et/ou modernisation de l’éclairage du Boulevard du Château et des rues de Pintamont, de France et aux Gâdes. Projet et mode de financement. Approbation.
    10. Domaine communal - Infrastructures sportives - Echange de parcelles sises à Meslin-l'Evêque. Décision.
    11. Domaine communal - Convention de mise à disposition d'un local sis rue Defacqz, 15 à Ath ("Wynckx"). Approbation.
    12. Domaine communal - Renouvellement du bail commercial pour l'immeuble sis Marché aux Toiles, 5 & 6 à Ath. Approbation.
    13. Domaine communal - Convention de mise à disposition du logement sis Place de Gibecq n°7. Approbation.
    14. Domaine communal - Acquisition des parcelles constituant l'assise du cours d'eau dévié dit "Ruisseau de la Planche de Pierre" à Mainvault. Décision.
    15. Domaine communal - Acquisition d'un bien sis Place d'Isières, 44. Décision.
    16. Bâtiments communaux - Chaufferie CAC 1, CAC2 et bibliothèque : Installation d'un système de détection gaz et mise en liaison avec la GTC. Décompte final. Approbation.
    17. Service environnement - Contrat de concession domaine public de la SNCB. Approbation de la nouvelle version.
    18. Académie de musique - Construction d'une salle de percussion. Avant-projet. Approbation.
    19. Administration générale - Etablissement de jeux de hasard de classe II pour les détenteurs de licence B. Convention avec un opérateur privé. Approbation.
  • Ath & Flaurea : La société Flaurea Chemicals retire officiellement le projet « plomb »

    B9713048704Z.1_20170901182529_000+GRU9MTTHV.1-0.jpgFlaurea Chemicals a transmis un courrier au Département des Permis et Autorisations de la Région Wallonne à Mons et à la Ville confirmant qu’elle retire officiellement le projet « plomb »Comme l’a expliqué le Bourgmestre Athois Marc Duvivier « J’informe la population athoise que ce 20 septembre, la société FLAUREA CHEMICALS a transmis un courrier au Département des Permis et Autorisations de la Région Wallonne à Mons et à la Ville confirmant qu’elle retire officiellement le projet « plomb » tel qu’il avait été présenté. Le communiqué de poursuivre « Ainsi, le contenu de cette lettre confirme les termes du dernier communiqué de presse rédigé par M. Picard, Président du Conseil d’Administration de Flaurea Chemicals.  Je veillerai à ce que les relations entre la société, les riverains et toute autre partie concernée par l’exploitation de Flaurea Chemicals soient améliorées.  Ainsi, nous assurerons à tous : riverains, travailleurs et cadres de la société un environnement constructif, où la santé publique et l’activité économique, l’emploi, sont garantis. » 

    Ci-dessous le courrier qui été envoyé Département des Permis et Autorisations de la Région Wallonne

    Capture.JPG

  • Ath: Ath et Lessines vont renforcer l'axe culture et tourisme

    2550269192.jpgLes villes d'Ath et de Lessines ont décidé de travailler ensemble et choisi de renforcer l'axe "culture et tourisme", particulièrement l'axe "Val de Dendre" sur sa partie hennuyère, lequel recouvre un ensemble de projets à caractère touristique regroupant les communes situées sur la Dendre depuis Ath jusqu'Alost.

    « L'objectif stratégique du projet intitulé "Festivals des Val de Dendre" est de développer des pôles d'attraction entre les villes de la Dendre et aux environs de ces villes dans l'espace ouvert ainsi que dans les zones urbaines que deux axes opérationnels ont été déterminés, à savoir "Sortilèges" et le "Rallye théâtre de la Petite Reine". » a explique le Bourgmestre Marc Duvivier lors du dernier conseil communal.

    La volonté des villes candidates est de renforcer la dimension "tourisme" de ces deux projets culturels déjà bien établis mais aussi d’afficher une dynamique régionale en matière d'arts de la rue en s'appuyant sur le rayonnement du CAR (Centre des Arts de la rue, implanté à Ath) et sa spécificité.

    festin-2009-318.jpg« Sans oublier d’augmenter la qualité artistique et/ou logistique des deux évènements pressentis et d’ affirmer l'investissement de ces deux évènements dans la problématique de développement durable et d'écoresponsabilité et mutualiser les compétences spécifiques et les moyens de deux opérateurs culturels du CCRM et de la MCA. » Souligne le maieur

    Ce faisant, Ath et Lessines veulent : renforcer la dynamique, l’efficacité, le professionnalisme, la fréquentation par le public, la réception par les professionnels de la scène et par les médias de deux événements en Arts de la rue : Sortilèges à Ath, le Rallye de la Petite Reine à Lessines ;

    Le projet proposé par les deux Collèges communaux été retenu par la Province de Hainaut. Cette approbation génère pour la Ville d'ATH une subvention répartie sur les exercices 2017 et 2018.

  • Ath: Les bons numéros de l’administration communale de la cité des Géants

    Presentation1.jpgCes nouveaux numéros entreront en vigueur le 2 octobre 2017. (pages centrales de la Vie Athoise à détacher)

    Changement des numéros de téléphone pour la Ville, le CPAS, les musées...

    Il y a quelques mois déjà, le service Informatique communal a connecté différents bâtiments du centre-ville au moyen de fibre optique.

    Cette opération a permis une utilisation plus rationnelle des moyens informatiques (serveurs, échanges de données, etc.), ce qui a permis de faire des économies en la matière.

    C’est également grâce à cette opération qu’un gain de 15 à 20.000 € par an va pouvoir être réalisé au niveau téléphonique.

    Les numéros d’appels peuvent être concentrés sur une seule centrale téléphonique avant d’être redispatchés vers les bâtiments adéquats.

    Ville d’Ath

    N° général : 068 681 000

    Le Bourgmestre, Marc Duvivier : 068 681 010

    le Directeur général, Bruno Boël : 068 681 020

    Le Directeur financier, Florent Botte : 068 681 040

    Services communaux

    Accueil Temps Libre (ATL) : 068 681 370

    Achats et ateliers : 068 681 220

    Agence de Développement Local (ADL) : 068 681 130

    Archives : 068 681 350

    Assurances : 068 681 180

    Cohésion sociale : 068 681 380

    Communication : 068 681 140

    Energie : 068 681 230

    Enseignement : 068 681 400

    Environnement : 068 681 250

    Espaces verts : 068 681 240

    Etat civil : 068 681 070

    Fêtes, Cérémonies, Protocole, Events : 068 681 120

    Finances : 068 681 040

    Informatique : 068 681 270

    Insertion, Prévention : 068 681 560

    Jeunesse, Action Jeunesse Info (AJI) : 068 681 370

    Logement : 068 681 150

    Marché hebdomadaire : 068 681 130

    Marchés Publics : 068 681 260

    Mobilité : 068 681 100

    Pensions, handicaps : 068 681 170

    Petite Enfance : 068 681 160

    Planification d’urgence et Prévention : 068 681 290

    Population : 068 681 060

    Ressources humaines : 068 681 090

    Salles : 068 681 120

    Services Techniques : 068 681 200

    Sports : 068 681 530

    Taxes : 068 681 050

    Traitement : 068 681 190

    Urbanisme et Patrimoine : 068 681 080

    Autres services

    Abattoir : 068 681 550

    Académie de Musique, de danse et des arts de la parole: 068 681 360

    Bibliothèque Jean de la Fontaine, Espace public numérique: 068 681 340

    Espace Gallo-romain: 068 681 320

    Hôtel de Ville: 068 681 390

    Maison de Géants: 068 681 300

    Musée de la Pierre: 068 681 330

    Office de Tourisme: 068 681 300

    Piscine: 068 681 530

    CPAS

    N° général : 068 681 600

    le Président, Christophe Degand : 068 681 610

    le Directeur général, Frédéric Rasse : 068 681 620

    la Directrice financière, Véronique Plasschaert : 068 681 640

    Services du CPAS

    Finances : 068 681 640

    Ressources humaines 068 681 820

    Secrétariat général : 068 681 630

    Service social : 068 681 760

    1. Mureau - Responsable   068 681 761
    2. Pisano - coordinateur insertion 068 681 762
    3. Tierache - insertion 068 681 763
    4. Ormancey - insertion 068 681 764
    5. Wattiez - social général 068 681 765
    6. Naveau - social général 068 681 766
    7. Laine - social général 068 681 767
    8. Koopman - social général 068 681 768
    9. Stievenart- social général 068 681 771
    10. Ronsse - social général 068 681 772
    11. Descamps - coordinatrice énergie-gestion 068 681 773
    12. Flament - médiation 068 681 774
    13. Coeugniet - médiation 068 681 775
    14. Vilain - énergie-gestion 068 681 776
    15. Molle - gestion 068 681 695

    Tuteur énergie - 068 681 781

    1. Crombez - 068 681 782
    2. De Thaey + L. Wynant + M. Lefranc - 068 681 783
    3. Remy - taxi social 068 681 785

    Services techniques : 068 681 650

    Crèches Les Nénuphars et Les Coccinelles : 068 681 800

    Maisons de repos du CPAS : 068 681 690

    Toutes les écoles communales conservent leur numéro actuel. Ces derniers devraient être modifiés en 2018.

    Télécharger l'annuaire ci-dessous

    ANNUAIRE ATH.pdf

  • Ath: Les Archives de la Ville d’Ath accueillent deux expositions

    sj ico 180 b.jpgDu 11 au 30 septembre 2017, les Archives de la Ville d’Ath accueillent deux expositions dans le cadre de la commémoration de l’incendie de l’église Saint-Julien en 1817.

    Le 10 avril 1817, la foudre tombe sur l’église Saint-Julien. L’incendie détruit toute la partie centrale de l’église gothique, ainsi que le contenu de sa tour, dont un imposant carillon. L’édifice est remis à neuf entre 1819 et 1822.

    Exposition « 1817-1822 : d’une église à l’autre »

    Mise en contexte de l’incendie de 1817 et de la disparition du carillon de 1715.

    Exposition « 8h25 au clocher de Saint-Julien »

    Reproduction de peintures de Paul Wagniez (1876-1935), figurant la façade de l’église et le square sous diverses tonalités.

    Lieu : Bibliothèque Jean de la Fontaine ; durant les heures d’ouverture

  • Ath: Suite au décès du Bourgmestre de Mouscron un registre de condoléances est ouvert

    21740718_1810191059271220_6702288829584610761_o.jpgDécès du Bourgmestre de Mouscron : M. Alfred Gadenne

    A la suite du décès de Monsieur Alfred Gadenne, Bourgmestre de la Ville de Mouscon, les drapeaux athois sont en berne, et un registre de condoléances est à votre disposition au rez-de-chaussée du Centre administratif communal (Rue de Pintamont 54).

    Ce registre est accessible de 8h à17h cette semaine, et jusque 12h samedi. Il sera ensuite remis à la Ville de Mouscron.

    Pour celles et ceux qui ne sauraient se déplacer mais souhaitent y faire figurer un petit mot, il suffit de nous l'envoyer par mail à l'adresse info@ath.be

  • Ath & Flaurea : " En ma qualité de Bourgmestre, je m’y opposerai"

    MARC DUVIVIER.jpgSuite aux articles parus dans les médias donc le nôtre le Bourgmestre Marc Duvivier a réagit "

    Le mail de M. Vanmol dont il est fait état dans les articles de presse ne m’a absolument pas surpris. Ayant reçu mi-juillet via notre Service Environnement l’information selon laquelle la demande de permis n’était toujours pas retirée au SPW, j’ai appelé immédiatement M. Picard qui m’a assuré qu’il s’en tiendrait à son communiqué. J’ai été entretemps en contact avec lui à plusieurs reprises et il n’a cessé de me confirmer l’abandon du projet. J’ai confiance en lui. Nous avions convenu tous deux de nous revoir à son retour de vacances, le 13 septembre, afin de parler des perspectives d’avenir de Flaurea et de la sécurité de l’emploi. Enfin, Flaurea et le comité des riverains – où l’Echevin de l’Environnement est le représentant de la Ville - avaient déjà convenu d’une réunion de travail le 20 septembre prochain.

    Je tiens à préciser à nouveau qu’une commune - à travers ses services, ses mandataires et son Bourgmestre - n’a pas le droit de s’immiscer dans les relations et correspondances qu’entretiennent une société et le SPW en amont ni en aval d’une demande de permis, quel qu’il soit. Sa responsabilité se limite strictement, dans un premier temps, à organiser l’enquête publique, sans prendre position en aucune manière afin de ne pas la fausser, et à informer le citoyen autant qu’elle le peut, de façon purement factuelle. C’est exactement ce que nous avons fait, en organisant notamment une table ronde entre les citoyens et la direction de Flaurea. En temps venu, il incombe enfin au Collège Communal de statuer.
    Ma position vis-à-vis de ce projet est et reste on ne peut plus claire. En qualité de Bourgmestre, je m’y opposerai, comme je l’espère le feront toutes les instances politiques représentées au sein du Collège et du Conseil communal.

  • Ath & Flaurea : " Le numéro d’enfumage a suffisamment duré "

    2518396084.jpgLors du  conseil communal du 22 août, les écolos Athois via Ronny Balcaen avaient posé les questions sur le dossier Flaurea

    Il avait dit ceci « Renoncer ou suspendre ? Quelle est la décision qui a été prise par Flaurea ? Il semble en tout cas que du côté des services de la Région wallonne, jusqu’il y a quelques jours, aucune demande d’arrêt de la procédure d’octroi du permis n’avait été reçue. Dans ces conditions, en l’absence d’une demande officielle, il semble peu probable que l’administration wallonne, sur la base d’un communiqué de presse, n’interrompe elle-même le suivi administratif du dossier. » Et le Bourgmestre avait quelque peu tempèré et avait expliqué ceci «  Qu’il n’y avait aucun doute sur le renoncement de Flaurea de produire du plomb et qu’il faisait entièrement confiance à M. Picard le boss de Flaurea »

    2489463733.jpg

    Mais aujourd’hui, les verts Athois ont reçu des nouvelles pas très rassurantes comme nous l’a expliqué le conseiller communal des Verts Ronny Balcaen « L’échange de mails qu'Ecolo-Ath publie laissera stupéfaits les Athois et Athoises qui croyaient avoir obtenu gain de cause après s’être mobilisés contre la relance  de la production de sels de plomb à Flaurea Chemicals. La procédure doit suivre son cours. Comme déjà confirmé à la commune, la demande de permis n’est pas retirée et la procédure doit suivre son cours. C’est en des termes très clairs qu’un manager de Flaurea Chemicals répond le 20 juillet dernier au fonctionnaire de la Région wallonne qui s’informe des intentions de l’entreprise. Ronny de poursuivre « Dans cette affaire, les faits 0361_001.jpgtroublants se succèdent. On sait déjà que l’entreprise a fait l’objet d’un avertissement de la Région wallonne pour avoir utilisé sa ligne de production de plomb sans autorisation. » Selon les dires du Bourgmestre en conseil communal, la situation devait être régularisée dès vendredi dernier, veille de ducasse. Depuis, rien n’est venu confirmer cette promesse.

    Pour Ronny Balcaen et Jessica Willocq, conseillers communaux, « Nous sommes bien loin des propos rassurants tenus le 7 juillet dernier lorsque Marc Duvivier annonçait urbi et orbi le retrait par l’entreprise de la demande de permis. Près de deux mois plus tard, rien n’est réglé. On ne dit pas la vérité aux gens. Nous demandons que le Bourgmestre, l’échevin de l’Environnement et le patron de Flaurea Chemicals confirment très rapidement dans une déclaration commune le retrait de la demande de permis. Le numéro d’enfumage a suffisamment duré. » Conclut les verts Athois. Les conseillers Ronny Balcaen et Jessica Willocq demandent que le Bourgmestre, l’échevin de l’Environnement et le patron de Flaurea Chemicals confirment très rapidement dans une déclaration commune le retrait de la demande de permis. Pour eux le numéro d’enfumage a suffisamment duré."