Ath, c'est toute une histoire

  • Ath: Se souvenir du génocide des Tutsi au Rwanda avec le PAC

    1.jpgLe mouvement d'éducation permanente Présence et Action Culturelles présente, en collaboration avec l'association de mémoire Ibuka et la Ville d'Ath, plusieurs activités (exposition, séances de cinéma, conférence) relatives au génocide le plus rapide de l'histoire.

    Du 7 avril à juillet 1994, durant une centaine de jours, près d'un million de personnes étaient exécutées au Rwanda en raison de leur simple appartenance à l'ethnie Tutsi. Ce génocide, le plus rapide de l'histoire, s'est produit malgré la présence de casques bleus de l'ONU au Rwanda à l'époque, devant les yeux des dirigeants occidentaux qui ne firent rien pour empêcher ce calvaire. Dix casques bleus belges perdaient d'ailleurs la vie dans des conditions atroces au début de cette période apocalyptique.

    A l'occasion de plusieurs activités programmées du 10 au 30 novembre, Présence et Action Culturelles Ath, avec l'association de mémoire Ibuka et la Ville d'Ath, propose de se questionner sur cette histoire sombre de notre Humanité car la question du génocide des Tutsi au Rwanda, c'est aussi l'histoire de notre pays, la Belgique.

    Voici le programme:

    Du 10 au 30 novembre, l'Hôtel de Ville d'Ath accueillera l'exposition "Les cent jours du génocide des Tutsis au Rwanda 1994-2017". Cette expo, réalisée par l'asbl Ibuka, constituée de photos et de dessins de presse, présente des documents exclusifs qui suscitent le questionnement.

    L'exposition sera visible du lundi au vendredi, de 9h à 18h. Des visites commentées sont possibles durant le week-end (infos et réservations au 0479/78.00.77)

    Commissaire de l'expo: Aloys Kabanda - kabanda@hotmail.com

    En complément de cette expo, d'autres activités sont prévues:

    Le jeudi 16 novembre, 20h: diffusion du documentaire "Inkotanyi" au cinéma l'Ecran (rue du Gouvernement à Ath) en présence du réalisateur Christophe Cotteret (débat). Entrée: 6€

    Le mercredi 29 novembre, à 19h, conférence de l'avocate pénaliste Nathalie Kums: "La poursuite pénale des génocidaires cachés en Belgique et ailleurs", Maison de la laïcité d'Ath (rue de la Poterne, 1). Entrée gratuite.

    Du 10 au 30 novembre, la bibliothèque communale d'Ath mettra à disposition des documents et livres consacrés aux génocides dans l'histoire de l'Humanité.

    Des séances de cinéma et des visites de l'exposition à destination du public scolaire sont organisées (infos et réservations au 0479/78.00.77)

  • Mainavault: Le village va se souvenir de ses disparus...via un un hommage théâtralisé

    MAINVAULT 1917 1.JPG

    Ce 11 novembre, toute la Belgique fêtera l’Armistice qui commémore la fin de la première guerre mondiale en 1918. Et ce samedi, le comité « Vive Mainvault » dans le cadre des commémorations du centenaire de la guerre 14-18, fera revivre une page de son histoire

    Une page qu’elle avait déjà rouverte en 2014 avec une évocation de la chute du Zeppelin LZ79 sur une ferme du village, le 1er février 1916. « Les habitants avaient reconstruit le dirigeable, se rappelle Michel Fischer, le fondateur du comité. Il faisait 10 m de long et 4 de large, et il était éclairé de l’intérieur. C’était quand même une belle pièce ! »

    Et cette fois, elle va rendre un hommage théâtralisé à tous les Mainvaultois qui ont participé à la grande guerre et à leur famille comme nous l’explique Pierre Jean, le président du comité Vive Mainvault : « C’est plus une commémoration qu’une pièce de théâtre. Et tout ce qui sera dit lors de cette journée a été savamment contrôlé par un membre de notre comité, Sébastien Morancé. »

    Il est vrai que ces recherches ont été difficiles et périlleuses. « Il faut souligner que nous n’avions pas une liste des combattants mainvaultois. Car les archives communales de Mainvault avaient brûlé en 1943 et nous avions perdu toutes les traces. Du coup, il a fallu que je fasse des recherches sur le site Royale l’Armée et sur celui du Ministère de la Défense Nationale Belge. », déclare de son côté Sébastien Morancé, historien et aussi bibliothécaire en chef à la ville d’Ath. Au total, c’est plus de 37 soldats qui ont été retrouvés comme le souligne Sébastien : « Nous n’avons pas su retrouver tous les soldats car en plus des 37, il y en avait huit qui ont (sans doute) déménagé avant la guerre. Sans oublier un déporté à Sedan en France dont on a omis de graver son nom sur le monument aux morts du village ».

    Ce spectacle est réalisé par Jacky Ecobecq avec une mise en scène de Jean-Pierre Williame. La Maison Culturelle participe à ce spectacle ainsi que la chorale de Mainvault, Zik-Zaak et les élèves des classes de 5e et 6e années primaires qui participeront à cet hommage également, tout comme la fanfare du village. On le voit, c’est un village qui veut se souvenir de ses disparus qui ont payé chèrement de leur vie pour la liberté.

    22141183_10213177098169281_670937276895701244_n.jpg

    Infos

    Deux représentations gratuites auront lieu ce samedi 11 novembre à 14 et 16h à partir de l’église de Mainvault. Les réservations souhaitées peuvent se faire via Michel Fisher au 068/64.59.97

  • Houtaing: Le village célébrer la fête des morts!

    L2036719681_250.jpge village d'Houtaing va célébrer la fête des morts! Voici le programme

    15h : église Saint Quirin. Messe pour les défunts avec accompagnement musical

    Les cérémonies religieuses seront célébrées par le Doyen de Ath Xavier Nys. Intermède musical, Pascaline Flamme organiste et Raphaël Hertens hautbois.

    16h : cimetière. Bénédiction solennelle et hommage aux défunts

    16h30 : mausolée. Ouverture exceptionnelle de la chapelle en hommage de la Comtesse Clémentine d’Outremont. Intermède musical à la chapelle avec Monsieur Raphaël Hertens

    RINGLET-Gabriel-WP.jpg17h30 : conférence « La mort, parlons-en tant qu’il fait beau ». Ils auront l’honneur d’accueillir dans leur église l’orateur, l’abbé Gabriel Ringlet prêtre, écrivain, journaliste et universitaire, il a été professeur et vice-recteur de l’université catholique de Louvain. Membre de l’Académie Royale de langue et de la littérature française de Belgique, sa vocation est intimement liée à l’écriture à travers, surtout, la rencontre entre l’actualité et l’Evangile et l’imaginaire. Un tissage qu’il développe plus particulièrement au Prieuré de Malèves-Ste-Marie en Brabant wallon. Il s’investit beaucoup dans l’accompagnement de fin de vie et encourage un dialogue approfondi les libres pensées.

    19h : le verre de l’amitié

    Infos :

    L’entrée pour la conférence est de 8€, cette entrée sera reversée intégralement pour soutenir les projets de Monsieur l’abbé Gabriel Ringlet.

    En collaboration avec la fabrique d’église de Houtaing et la ville d’Ath.

  • Ath: Ath et Lessines vont renforcer l'axe culture et tourisme

    2550269192.jpgLes villes d'Ath et de Lessines ont décidé de travailler ensemble et choisi de renforcer l'axe "culture et tourisme", particulièrement l'axe "Val de Dendre" sur sa partie hennuyère, lequel recouvre un ensemble de projets à caractère touristique regroupant les communes situées sur la Dendre depuis Ath jusqu'Alost.

    « L'objectif stratégique du projet intitulé "Festivals des Val de Dendre" est de développer des pôles d'attraction entre les villes de la Dendre et aux environs de ces villes dans l'espace ouvert ainsi que dans les zones urbaines que deux axes opérationnels ont été déterminés, à savoir "Sortilèges" et le "Rallye théâtre de la Petite Reine". » a explique le Bourgmestre Marc Duvivier lors du dernier conseil communal.

    La volonté des villes candidates est de renforcer la dimension "tourisme" de ces deux projets culturels déjà bien établis mais aussi d’afficher une dynamique régionale en matière d'arts de la rue en s'appuyant sur le rayonnement du CAR (Centre des Arts de la rue, implanté à Ath) et sa spécificité.

    festin-2009-318.jpg« Sans oublier d’augmenter la qualité artistique et/ou logistique des deux évènements pressentis et d’ affirmer l'investissement de ces deux évènements dans la problématique de développement durable et d'écoresponsabilité et mutualiser les compétences spécifiques et les moyens de deux opérateurs culturels du CCRM et de la MCA. » Souligne le maieur

    Ce faisant, Ath et Lessines veulent : renforcer la dynamique, l’efficacité, le professionnalisme, la fréquentation par le public, la réception par les professionnels de la scène et par les médias de deux événements en Arts de la rue : Sortilèges à Ath, le Rallye de la Petite Reine à Lessines ;

    Le projet proposé par les deux Collèges communaux été retenu par la Province de Hainaut. Cette approbation génère pour la Ville d'ATH une subvention répartie sur les exercices 2017 et 2018.

  • Ath: Les Archives de la Ville d’Ath accueillent deux expositions

    sj ico 180 b.jpgDu 11 au 30 septembre 2017, les Archives de la Ville d’Ath accueillent deux expositions dans le cadre de la commémoration de l’incendie de l’église Saint-Julien en 1817.

    Le 10 avril 1817, la foudre tombe sur l’église Saint-Julien. L’incendie détruit toute la partie centrale de l’église gothique, ainsi que le contenu de sa tour, dont un imposant carillon. L’édifice est remis à neuf entre 1819 et 1822.

    Exposition « 1817-1822 : d’une église à l’autre »

    Mise en contexte de l’incendie de 1817 et de la disparition du carillon de 1715.

    Exposition « 8h25 au clocher de Saint-Julien »

    Reproduction de peintures de Paul Wagniez (1876-1935), figurant la façade de l’église et le square sous diverses tonalités.

    Lieu : Bibliothèque Jean de la Fontaine ; durant les heures d’ouverture

  • Ath: L'historien Athois, Christian Cannuyer va parler à sa conférence "Des Yézidis"

    CHRISTIAN CANNUYER.jpgCe mardi 12 septembre à 14h30 aura lieu la rentrée académique de l'Université du Temps Disponible dans la salle du Palace.  Ils accueilleront à leur tribune, l'historien Athois Christian Cannuyer qui présentera sa conférence "Les Yézidis, une minorité méconnue et persécutée en terre d'islam".Les Yézidis forment une minorité confessionnelle. Les Yézidis sont adeptes d’un monothéisme issu d'anciennes croyances kurdes. On retrouve en effet de nombreuses similitudes entre le yézidisme actuel et les religions de l'Iran ancien. 

  • Arbre: Dans le cadre des journées du Patrimoine,le village va s’ouvrir au monde.

    panneau 6.jpg

    Dans le cadre des journées du Patrimoine, allez visiter le village d’Arbre (Ath) va s’ouvrir au monde. Un projet né dans l'esprit des habitants du village

    De village agricole, Arbre est aujourd'hui devenu un village dortoir comme de nombreux villages de l'entité d'Ath et d'ailleurs. «  Bien évidemment, il y a encore de nombreux villageois qui n'ont connu que la vie dans ce petit village de l'entité d'Ath. Les maisons d'époque ont désormais comme voisines des villas. Aujourd'hui, anciens et nouveaux se côtoient. La Ducasse d'Arbre a évolué et n’est plus désormais qu’un banquet-traiteur. Elle a laissé sa place à une grande fête des voisins. L'esprit du village est ainsi conservé. » Lors de ces fêtes, de nombreux échanges ont lieu entre anciens et nouveaux. "Tiens, tu savais qu'il y avait un château ici avant ? Tu savais que le clocher de l'église a été refait pendant la guerre ? Tu savais que le petit pont de pierre avait été déplacé pendant la construction du viaduc du TGV ?"

    IMG_8330.jpg

    Plusieurs villageois se sont alors associés pour mettre sur pied un parcours dans le centre du village d'Arbre. « Le concept est simple : expliquer l'histoire du village. Et cela à l'aide de photos d'époque. »

    Le comité a trouvé un relais intéressant et important auprès de l'Office du Tourisme d'Ath et de Laurent Dubuisson qui ont collaboré étroitement à la mise sur pied de ce projet. Si bien que les photographies seront reproduites sur un support qui leur permettra de rester définitivement sur place. Le circuit imaginé par tous restera donc de longues années.

    Aussi, la ville d'Ath a aménagé une aire de pique-nique en dessous du viaduc du TGV où les panneaux d'informations d'Infrabel seront posés après les journées du patrimoine.

    Ce circuit a été testé en mai dernier lors de la dernière fête des voisins et a rencontré un joli succès.

    Les habitants du village d'Arbre remercient l'Office du Tourisme d'Ath ainsi que l'Administration communale d'Ath pour l'aménagement d'une aire de pique-nique.

    Projet pour les prochains mois : La réhabilitation d'un sentier le long de la ligne de chemin de fer Ath-Mons qui serait intégrer dans le sentier découverte du village.

    Infos

    Une navette sera organisée pour relier le Musée de la Pierre, la place d’Arbre et le viaduc.

    Ouverture : samedi de 15 à 18 h et dimanche de 10 à 18 h (buvette et petite restauration)

    Circuits guidés (1h30) : samedi à 15h30 et dimanche à 11 et 15h.

    A noter qu'en cas de mauvais temps, l'accueil pourra se faire dans l'église du village.

  • Ath: Le thème pour les journées du Patrimoine est " Voies d'eau, de terre et de fer"

    Capture.PNG

    Un programme varié est proposé à Ath pour cette 29e édition des Journées du Patrimoine dont le thème est Voies d'eau, de terre et de fer - Patrimoines et RAVeL.

    VIA TENERA ATH 3.jpgAU MUSÉE DE LA PIERRE (chaussée de Mons, 419 - MAFFLE)

    Les carrières de Maffle ont connu leur âge d’or à la fin du 19e. Plus de 500 ouvriers travaillent alors dans l’industrie de la pierre bleue. L’arrivée du chemin de fer (1847) et l’ouverture du canal Ath – Blaton (1868), qui jouxte le site, ont offert de nouveaux débouchés. Ces voies de transport ont été essentielles pour le développement des carrières. Une série d’activités dont le halage de bateau le long du canal sont proposées. Vous pourrez profiter de balades en bateau pour vous rendre au port de plaisance d’Ath au départ du Musée de la Pierre ou pour les trajets inverses.

    Ouverture : samedi de 14 à 18 h et dimanche de 10 à 18 h

    Animations : démonstration de halage ; balades contées ; démonstration de taille de pierre ; expo de photos, petite restauration.

    AU PORT DE PLAISANCE (chemin des Navetteurs, 6 - ATH)

    De 1864 à 1868, le canal reliant Blaton à Ath est construit. Cette voie d’eau part du canal de Pommeroeul à Antoing et rejoint la Dendre canalisée à Ath. Elle comprend 21 écluses sur une longueur de 21.593 m. Le canal a joué un grand rôle dans le transport de charbon, des pierres et des produits de l’agriculture. Aujourd’hui voué au tourisme fluvial, il reste un élément important du paysage.

    Ouverture : samedi et dimanche de 10 à 18 heures

    Balades en bateau - 1 h (réservations obligatoires) :

    d'Ath vers Maffle, samedi de 13 et 15h

    dimanche: 10 h, 14 h et 16 h ;

    de Maffle vers Ath, samedi: à 14 et 16h

    et dimnache à 11h, 15h et 17h.

    A L’ESPACE GALLO-ROMAIN (rue de Nazareth, 2 - ATH)

    L’Espace gallo-romain conserve et expose deux embarcations fluviales gallo-romaines exceptionnelles (datées du tournant des 2e et 3e s. de notre ère). Partant de ces témoins du passé, vous êtes invités à une découverte accompagnée des voies fluviales et terrestres antiques. La visite se poursuit avec l’exposition Taupe Niveau. À la lueur d’une lampe de poche, vous parcourrez la galerie de cet animal à la découverte de traces d’époques variées qui ont toutes une histoire à raconter. À la sortie de la galerie, ce sont les recherches menées par les équipes du Service public de Wallonie qui seront présentées par une archéologue. Le lieu est une des étapes du quizz Les Transmonumentales.

    Ouverture : samedi et dimanmche de 14 à 18 heures

    Animations : balade « les deux Boucles Ath au fil de l’eau et des chemins » ; quizz les Transmonumentales

    UNE BALADE INSOLITE

    Deux randonnées guidées insolites (l'une à vélo, l'autre pédestre) vous mènent vers la chaussée romaine et le RAVeL qui relient l’Espace gallo-romain et ses barques au site de Pommeroeul où elles furent découvertes en 1975. Un périple de 40 km à vélo ou 18 km à pied, par journée, vous conduit vers des lieux méconnus : le château de la Berlière à Houtaing, le Blanc Moulin et la Forge à Ostiches, le Moulin de la Marquise à Moulbaix. En soirée, vous assisterez au spectacle Vogue sur l’eau. Le lendemain, découverte du Musée de la Vie rurale de Huissignies et de l’iguanodon à Bernissart. Le circuit passera par Chièvres et ensuite par Arbre pour atteindre finalement le Musée de la Pierre de Maffle et ses carrières.

    Circuits guidés : samedi et dimanche(réservation obligatoire) ;

    PAF : 35 €, pique-nique à prévoir le samedi uniquement.

    Départ samedi à 9 heures : Espace Gallo-romain, Rue de Nazareth 2, 7800 Ath. Une organisation d’Archéolo-J et de l’Espace Gallo-romain. Info au 081 61 10 73 / archeolo-j@skynet.be

    VIA TENERA ATH 2.jpgLA FORGE D’OSTICHES (chemin de Sartiau, 10 - OSTICHES)

    En 1817, le maréchal ferrant Alexis Lizon s’installe dans la forge d’Ostiches. À sa suite, quatre générations vont se succéder auprès des foyers et des enclumes. Malgré l’arrêt de son activité dans les années ‘80, la forge est restée à peu de choses près dans son état originel. Depuis 2000, elle a été réactivée par des passionnés. Autrefois, le forgeron était un personnage essentiel du village. Au-delà de la coutellerie, de la confection des outils ou de la réparation du matériel agricole, il favorisait également la mobilité et le transport en procédant au ferrage des chevaux ainsi qu’au bandage des roues des calèches ou des chariots.

    Ouverture : samedi et dimanche de 9 à 17 heures

    ARBRE - QUAND LA MOBILITÉ DOUCE CROISE LA GRANDE VITESSE (RDV : place d'Arbre - ARBRE)

    Arbre, village de 750 habitants, est situé sur les berges de la Dendre orientale. Parcouru par de nombreux sentiers, il a conservé son caractère rural et plusieurs éléments intéressants du patrimoine : l'église Saint-Jean-Baptiste (avec son clocher-tour du 16e s.), l’ancien presbytère (18e s.), la tannerie (début 20e s.). Depuis 1993, un viaduc de plus de 2 km de long borde le village et voit passer les trains à grande vitesse qui rejoignent Paris ou Londres. Un circuit-découverte du village est proposé par ses habitants. En suivant les sentiers, nous découvrirons le patrimoine et l’histoire d’Arbre, à l’ombre du viaduc TGV. Une navette sera organisée pour relier le Musée de la Pierre, la place d’Arbre et le viaduc.

    Ouverture : samedi de 15 à 18 h et dimanche de 10 à 18 h (petite restauration de 14 à 19 h)

    Circuits guidés (1 h 30) : samedi à 15h30 et dimanche à 11 et 15h

    LE VIADUC D’ARBRE : AU CŒUR DU RÉSEAU BELGE À GRANDE VITESSE ! (RDV rue de Soignies, accès routier A 47.7 - ARBRE)

    Le viaduc d’Arbre est un des plus impressionnants viaducs ferroviaires jamais érigé en Europe sur lequel est implanté la ligne à grande vitesse Bruxelles - Lille - Paris - Londres. Afin de gérer ce tronçon de 71 km, la base de maintenance du Coucou a été installée fin 1997 à Mévergnies. Son rôle est de maintenir en bon état la ligne à grande vitesse afin d’assurer un réseau sûr et fiable. Venez découvrir l’histoire du viaduc d’Arbre en parcourant les différents panneaux d’informations et les explications données par des passionnés. Vous pourrez également bénéficier d’explications sur les activités de la base du Coucou.

    Ouverture et circuit libre : dimanche de 10 à 17 h 30

    Animation : expo de panneaux d’informations / Enfants : jeu - animation sur la sécurité et château gonflable. Petite restauration.

    Une organisation d’Infrabel. Info au 02 525 22 38 ou 0478 21 33 00. info@infrabel.be ET www.infrabel.be 

    MOULBAIX - VOILÀ LE TRAM ! (place, 16 - MOULBAIX)

    Janvier 1916, le tramway vicinal arrive à Moulbaix. La ligne part de Mainvault et rejoint le village en passant par Ligne. Après un court arrêt, le tram poursuit sa route vers Quevaucamps. Pour les habitants, ce nouveau moyen de transport permet de rompre l’isolement du village. Ils peuvent se déplacer, faire livrer leurs betteraves ou s’approvisionner en charbon. Durant près de 40 années, le passage du tram va rythmer la vie du village. Au départ de l’ancien point d’arrêt, les comédiens vous emmèneront en spectacle-promenade Voilà le tram ! et présenteront une histoire haute en couleurs pour découvrir le patrimoine de Moulbaix.

    Ouverture : samedi et dimanche de 14 à 17h (petite restauration)

    Circuits guidés (1 h) : samedi à 14 h, 15 h 30 et 17 h

    dimanche à 15 h et 16 h 30

    VIA TENERA ATH 1.jpgLA VIA TENERA, CHEMIN DE SAINT-JACQUES-DE-COMPOSTELLE

    Plusieurs itinéraires permettent aux pèlerins de Saint-Jacques, venus du nord de l’Europe, d’entamer leur pèlerinage. La Via Tenera, à savoir la voie de la Dendre, qui reliait Termonde à Ath, avant de rejoindre Valenciennes, était autrefois fort empruntée. Aujourd’hui, elle ne figure pas sur les itinéraires officiels. Les Amis de Saint-Jacques-de-Compostelle souhaitent remettre en valeur et baliser ce trajet. Un premier tronçon de cette Via Tenera sera officiellement ouvert. Cette promenade inaugurale partira de l’église Saint-Martin de Deux-Acren pour rejoindre l’église Saint-Julien d’Ath, en passant par l’hôpital Notre-Dame à la Rose et la chapelle de la Cavée d’Isières (retour à Deux-Acren en train).

    Circuit guidé : sam. à 10 h à l'église de Deux-Acren (réservation obligatoire).

    Une organisation de l’asbl Les Amis de Saint-Jacques-de-Compostelle. Info au 0479 98 25 63 ou 010 41 72 16

    LA CHAPELLE NOTRE-DAME DE LA CAVÉE (chemin Notre-Dame à ISIERES)

    Au Moyen Âge, les pèlerins de Saint-Jacques empruntaient la Via Tenera, la voie de la Dendre, depuis Termonde jusqu’à Ath, avant de rejoindre Valenciennes et Cambrai. Située à quelques centaines de mètres de la rivière, la chapelle de la Cavée, dédiée à Notre-Dame, est connue depuis le 15e s. et abrite encore plusieurs statues de la fin du Moyen Âge. Durant le week-end, vous pourrez découvrir une exposition présentant le pèlerinage de Saint-Jacques.

    Ouverture : samedi de 12 à 18 h et dimamche de 14 à 18h

    Animation : expo Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

    Une organisation de l’Office de Tourisme d’Ath et de l’asbl Les amis de Saint-Jacques-de-Compostelle 

    HOUTAING, LE VILLAGE LE PLUS VERT D’ATH (rue de Leuze, 1 - HOUTAING)

    Venez vivre l’aventure du pèlerin de Saint-Jacques sur les chemins de Compostelle traversant Houtaing, le pays des Collines. Le guide vous emmènera découvrir le patrimoine exceptionnel du village : le château et le parc de la Berlière, le mausolée de la famille d’Oultremont.

    Circuits guidés : sam. et dim. à midi, 15 et 18 h

    Visites guidées : mausolée, dim. à 13, 16 et 19h (réservation obligatoire)

    Animations : conférence par C. Colette Un jour, j’irai à Compostelle, samedi et dimanche à 10 h (réservation obligatoire) ; pique-nique jacquaire, samedi et dimanche à 12 h 30 (réservation obligatoire); vol en montgolfière, dim. à 19 h (réservation obligatoire et paiement pour le 15/08) ; promenades en calèche, samedi et dimanche de 12 à 18 h.

    Ass. Houtaing Oultre Monts et Collines et Ass. d’Oultremont, La Berlière; 0494 58 05 63 / lestresorsdelachamade@gmail.com

    CIRCUIT ATH - TOURNAI

    Ath, cité des Géants, est le point de départ d’une belle balade à vélo de 39,7 km en suivant les points nœuds. Démarrez votre visite devant la Maison des Géants. Le parcours, alliant nature et culture, vous emmènera à travers le Parc naturel des Plaines de l’Escaut à la découverte de paysages aussi variés qu’étonnants : canaux, mer de sable, marais, bois, villages et sites archéologiques. Après l’effort, à l’arrivée, prenez un rafraîchissement à la carrière de l’Orient ou pédalez jusqu’au cœur historique de Tournai.

    Circuit libre : samedi et dimamche de 14 à 18 h, itinéraire à retirer sur place.

  • Isières: Ce dimanche c'était la Place d'un grand homme

    IMG_3056.JPGDepuis ce 3 septembre, la Place d’Isières va laisser son nom à un héros local de la deuxième guerre mondiale. Georges Gabriel est bien connu d’Isières. À 16 ans, il a quitté la Belgique pour revenir libérer son village de l’occupation allemande. Aujourd’hui, il est considéré par ses amis, sa famille et les habitants de l’entité comme un véritable héros. Le Bougmestre d’Ath, Marc Duvivier, a tenu à le remercier pour sa dévotion envers la patrie en donnant son nom à la Place d’Isières débaptisée en l’honneur de Gabriel. Un moment d’émotion salué de tous.

    Depuis dimanche, ne dites plus la Place d’Isières, mais bien la place Georges Gabriel. Ce héros local de la deuxième guerre mondiale, âgé de 93 ans, a pu assister à cet hommage rendu pour ses actes de bravoure.

    IMG_3075.JPG

    Georges faisait partie de la Brigade Piron, celle qui a débarqué en Normandie en provenance d’Angleterre afin de libérer le territoire Athois. Retrouvez ICI toutes les photos de l’événement

    La suite dans le NE de ce lundi