Politique Athoise - Page 5

  • Ath: " Les énormités de Mme Dascotte m'ont bien fait rire"

    508709757.jpgOn le sait depuis ce dimanche Cécile Dascotte a pris la poudre d’escampette auprès du Cdh. Du coup, ses propos n’ont pas plus au Cdh Athois

    Comme l’a expliqué le nouveau chef de file du Cdh Athois, Laurent Postiau « Certaines énormités ont tendance à faire rire mais il est parfois nécessaire de rectifier les choses.

    Chacun fait ce qu’il désire et bien qu’ayant profité du fonctionnement d’un groupe, si une personne désire partir seule et se centrer sur son profit personnel, c’est son droit le plus strict et en général le groupe s’en sent bien mieux…déchargé de ce mode de fonctionnement.

    Maintenant quand cette personne se permet de critiquer un mouvement politique dont elle était chef de groupe en citant nommément des personnes, je dis stop.

    Stop à ce poujadisme et cette recherche du buzz qui masquent un manque de conviction….de travail d’équipe… »

    Capture.JPGEt le président du Cdh, Samuel Pierquin est lui aussi allé de sa petite phrase assassine « Le comité attend, depuis des mois, sa décision d’être ou non tête de liste lors des prochaines élections communales. Nous sommes heureux d’avoir une réponse par le biais de la presse. Nous lui avons proposé en octobre dernier, lors d’une de ses très rares présences en réunion de comité, de mener la liste cdH.

    Elle nous a à l’époque demandé quelques jours de réflexion en nous précisant qu’elle ne se sentait plus Cdh, un peu comme quand elle travaillait à l’administration communale athoise. » Le président de conclure « Sans nouvelle d’elle en janvier et ayant appris qu’elle était en pour parler avec d’autres mouvements politiques athois, nous lui avons précisé que nous n’attendions plus son bon vouloir. »

    On le voit, on ne mangeait pas que des hosties lors des réunions du Cdh

  • Ath:La conseillère communale Cdh, Cécile Dascotte jette le gant

    446815840.jpgDécidément au sein de la Cité des Géants tout se bouscule… Apres le PS c’est autour du Cdh qui vit des moments difficiles de faire parler de lui…et pas en bien

    La conseillère communale Cdh Cécile Dascotte quitte le parti et siégera en indépendante au Conseil Communal d’Ath.

    « Force m’est de constater que les tensions et rancœurs nées au lendemain des dernières élections ne se sont jamais apaisées et sont renforcées par le climat préélectoral. Même les avancées obtenues par des arbitrages extérieurs ont été bafouées par « un certain comité Cdh local ». Cécile de poursuivre « Pour rappel, au lendemain des dernières élections et au mépris du choix des électeurs, Laurent Postiau revendiquait un poste d’échevin suite à un accord secret. A l’époque, le comité FORUM s’y est opposé. S’en sont suivies de multiples représailles avec la dissolution de FORUM, des basses attaques envers certains membres du groupe, la constitution d’un comité composé d’amis et conjoints, des votes divergents lors de certains conseils, … »

    Elle voulait créer une ouverture

    « A la veille des élections, avec d’autres conseillers, j’ai exprimé le désir que notre liste s’ouvre à des candidats indépendants et ne porte pas le nom Cdh, soutenue en cela par le National. J’ai reçu en réponse un mail du président de section Samuel Pierquin m’indiquant que « certains du comité » prenaient acte que je ne serais pas candidate sur la liste Cdh d’Ath. » Mme Dascote de poursuivre « Depuis j’ai appris que Samuel Pierquin, Laurent Postiau et quelques autres négocient depuis plusieurs mois dans le plus grand secret des accords préélectoraux et tiennent des réunions de campagne tout aussi secrètes... 

    IMG_3469.JPG

    Un niet du Cdh Athois

    Il est évident que cette absence totale d’éthique et de démocratie (pas d’Assemblée Générale, pas de réunions de comité, absence de concertation avec certains élus,…) et au-delà, l’absence de valeurs partagées telles la loyauté et l’honnêteté, ne me permettent plus d’envisager à ce stade un avenir commun. »

    Et la conseillère Athoise de conclure «  Je tiens cependant à rassurer les athoises et athois qui ont placé en moi leur confiance. Je suis plus déterminée que jamais, à poursuivre en leur nom, le combat pour une gestion responsable et honnête de la cité des Géants. Je continuerai à insister pour que le bon sens prime dans la recherche de solutions face à la situation financière plus que critique de notre Ville et aux dangers qui guettent le personnel. »

    A qui profitera le crime.... 

  • Ath: " J’observe une stratégie concertée de mise à mort politique de notre Bourgmestre "

    3290211523.jpg

    On le sait l’affaire Duvivier a créé un étonnement dans la population. Et tous les Athois ont avis sur la question.

    Mais un citoyen particulier donne son avis publiquement sur la chose politique. Il s’agit de l’historien Athois, Christian Cannuyer. Fait très rare, l’homme n’est jamais intervenu dans le débat politique Athois.

    "Ces derniers jours, à l’approche de l’assemblée générale de l’USC qui doit ou non entériner l’éviction de Marc Duvivier décidée par le Comité, c’est l’hallali. À l’instar de maints citoyens d’Ath, j’observe une stratégie manifestement concertée de mise à mort politique de notre Bourgmestre. Et, comme beaucoup, j’en suis écoeuré. L’affaire me paraît d'une inélégance et d'une ingratitude absolues. Et d'une insigne hypocrisie : tous ceux qui fustigent la gestion de la cité et rendent Marc Duvivier d’une situation il est vrai très difficile faisaient partie de l’équipe au pouvoir. Quand a-t-on pu entendre précédemment, in tempore non suspecto, les critiques dont ils accablent maintenant le premier magistrat d’Ath ? Prendre prétexte de la "moralisation" et de la "modernisation" nécessaires du PS pour légitimer une cabale où les paramètres personnels prévalent indéniablement sur les motivations idéologiques ou de "saine gouvernance" me paraît indécent et ne trompera personne.

    J'ai, dans le passé, parfois été critique envers certaines manières de faire de Marc Duvivier. Mais la façon dont on veut le "débarquer" ne fait pas droit à tout le travail qu'il a abattu durant sa mandature, l'envergure de ses projets pour notre ville, son sens d'une realpolitik au service de tous les citoyens et des initiatives porteuses d'avenir pour la cité.

    Bruno Lefebvre, qui sait l’amitié que je lui porte et dont, comme tant d'autres, je voyais bien qu'il était souhaitable qu'il profilât son avenir politique à Ath, avait le temps de s'y préparer et d'y préparer la population en douceur durant la prochaine mandature. Je lui conseille personnellement d'y réfléchir. L’appel qui lui est lancé en fait une figure de deus ex machina, de sauveur inespéré : il vaut mieux que cela. Beaucoup mieux. J'estime aussi que le réquisitionner à la suite d’un coup de force interne au PS athois, c'est montrer bien du mépris envers la population de Chièvres, que l'on va priver sans crier gare d'un bourgmestre remarquable sans lui donner vraiment le temps de mijoter sa succession. Le départ précipité de Bruno de Chièvres, alors qu'il n'a cessé de protester de son attachement viscéral à la petite cité, pourrait être interprété comme une nouvelle illustration de la duplicité toute stratégique de nos mandataires politiques.  Si j'étais Bruno, je résisterais au chant des sirènes et attendrais un climat plus sain pour m'engager dans l'aventure athoise. Il est assez jeune pour patienter encore un peu. Il n'en sera que plus désiré.

    IMG_0219.JPGQuant à Marc Duvivier, il sait qu'il a pour lui une forte adhésion de nombreux citoyens d'Ath, notamment de toutes celles et de tous ceux au bénéfice desquels il a su, ces dernières années, faire preuve d'écoute et d'efficacité très concrète, au-delà de tout clivage idéologique. Si, d'aventure, il avait le courage et la force de se lancer dans la bataille sur une liste indépendante, il pourrait être assuré de mon suffrage, comme de ceux de quantité de mes concitoyens. Ce que j'entends dans la rue ne trompe pas. La vraie popularité est sur le pavé de tous les jours, non dans les illusoires amitiés de facebook.

    Je ne suis pas socialiste et ne le serai jamais. Je ne fais d’ailleurs pas de politique et le spectacle auquel j’assiste m’en dissuade encore un peu plus. Je n’ai sur ce terrain aucune ambition ni attachement personnels. Mais, en tant qu’historien, je pressens qu’Ath est peut-être à un tournant historique. Les membres de l’assemblée générale de l’USC feraient bien d’y réfléchir. Si le pronunciamento anti-Duvivier se traduit par la montée au front d’une liste du bourgmestre sortant lors du prochain scrutin, cela fera du dégât. Et le PS pourrait bien perdre sa majorité absolue. Je ne le souhaite personnellement pas, car j’éprouve du respect pour la tradition socialiste athoise et ce qu’elle a apporté à notre ville, notamment sous l’impulsion de Guy Spitaels. Mais je n’en serais pas non plus outre mesure désespéré."

    Christian CANNUYER

  • Ath & Budget: "Les dirigeants actuels n’apprennent pas de leurs erreurs"

    Le groupe Ecolo Athois a réagi face auIMG_0045.JPGx mauvaises nouvelles que la ville d’Ath a reçu via la Ministre libérale, Valérie De Bue qui a en charge les Pouvoirs locaux et qui a rejeté le budget 2018 de la Cité des Géants.

    « Face à l’adversité et à la crise, les Athois doivent prendre leur destin en main

    Voilà qui devient une très mauvaise habitude. Le budget de notre Ville vient à nouveau de se faire recaler par la ministre des Pouvoirs locaux. Il est vrai qu’avec un mali de 931.300,75 EUR et un large dépassement de la balise d’emprunts de près de 4.500.000 EUR, l’affaire était entendue depuis le vote du budget par le conseil communal début janvier 2018.

    Autre mauvaise habitude de la majorité en place : le Collège communal n’a pas informé les élus communaux de la décision ministérielle. Une fois de plus, nous avons découvert dans le journal du matin des nouvelles importantes pour l’avenir de notre Cité et de ses habitants. Les élus Écolo viennent d’écrire au Collège communal afin de recevoir aujourd’hui encore l’ensemble du courrier de la Ministre De Bue, reprenant son analyse de la situation athoise et ses exigences. La gestion de la Ville nécessite plus de transparence vis-à-vis des élus et des habitants. Un conseil communal doit se réunir dans les meilleurs délais pour débattre de la situation financière et des solutions à mettre en œuvre. »n Explique le conseiller des verts Ronny Balcaen

    Jessica Willocq de poursuivre «  Les dirigeants actuels n’apprennent pas de leurs erreurs. Ils continuent de nier la situation difficile dans laquelle nous nous trouvons. Malheureusement, nous sommes confortés dans notre analyse de la situation budgétaire de la Ville telle que nous la développons régulièrement au conseil communal depuis 2013. Nous ne pouvons pas nous en réjouir. » Et le leader des verts de conclure «  Aujourd’hui, face à la grave crise que nous traversons, Écolo veut porter un message volontariste. Il faut avoir le courage de dégager des solutions qui garantissent le fonctionnement de la Ville et les services aux citoyens, à court terme et à long terme. Le retour à la sobriété est nécessaire. Pour Écolo, cela passe par une prise de conscience et par une action collective qui s’accommode mal du recours à un nouveau sauveur. C’est ensemble que les Athois s’en sortiront !

  • Ath: Raoul Chevalier l'ancien Echevin des Travaux Athois est décédé ce mardi soir

    IMG_3804.jpgC’est avec tristesse, que nous avons appris le décès de l’ancien Échevin Raoul Chevalier.

    C’est sous l’ère de Guy Spitaels, que Raoul Chevalier avait fait ses armes politiques communales. En effet, il avait été échevin de 1977 jusqu’à 2001. Durant 24 ans, il a été l’homme des travaux athois comme l’a expliqué l’échevin Florent Van Grottenbrulle : « Raoul a été mandataire à Ath en tant que conseiller communal et ensuite en tant qu’échevin. Il a contribué lors de cet échevinat à de très nombreux grands travaux comme la rénovation de l ’Hôtel de Ville et de la Grand-Place Sans oublier que Raoul a collaboré avec la Région wallonne lors de la construction du TGV. »

    Et dire qu’en octobre 2017 l’ancien échevin des Travaux, Raoul Chevalier et de son épouse Rolande Lessens avaient fêté leurs noces de Diamant !

    Nous présentons toutes nos condoléances à son épouse et à ses enfants et petits-enfants

    IMG_1860.jpg

     

  • Ath: Le Bourgmestre Chièvrois va faire le tour de la maison Athoise avant de décider

    26850063_192388574833504_8482601420050820047_o.jpgOn le sait l’USC Athoise, après avoir « terrassé » l’actuel Bourgmestre, Marc Duvivier a lancé un appel au Bourgmestre de Chièvres pour venir tirer sa liste.

    Aujourd’hui, le Député-Bourgmestre, Bruno Lefebvre via un communiqué s'explique

    « En tant que Président de Fédération PS de Wallonie picarde, je prends acte de la décision de l’USC d’Ath, en tant qu’instance, qui a été prise dans le respect et en conformité de nos statuts. Je salue à cet égard les membres de l’USC et les remercie de la confiance qu’ils m’accordent dans cet appel même si j’aurais apprécié ne pas être mis devant le fait accompli. »

    « Aux Chiévrois, je m’engage vis à vis d’eux, quelle que soit la décision que je prendrai, à continuer à défendre les dossiers et les projets qui les concernent ! Que ce soit comme Bourgmestre, comme Député wallon ou encore comme Président de la Fédération PS de Wallonie picarde. Je leur suis très reconnaissant de la confiance qu’ils m’ont accordée jusque-là, et comme je l’ai toujours fait, je ferai tout pour ne pas les décevoir en accompagnant les dossiers et les projets à leur terme. »

    Au sujet de la cité des Géants, il dit ceci

    « Ath est l’une des plus belles Villes de Wallonie picarde. C’est une Ville que je connais très bien, dans laquelle je passe effectivement énormément de temps. Ath et ses habitants se doivent d’être un fleuron de notre région vu ses qualités intrinsèques, son folklore, son histoire ou encore la mentalité chaleureuse et ouverte de sa population. Et Ath se doit d’être le moteur de développement de notre région, c’est incontestable ! Loin de moi l’idée de dire que rien n’a été fait, et tout le monde reconnaîtra la force de travail et de persuasion d’un certain nombre de décideurs politiques athois. »

    MARC ET BRUNO 2.jpg

    Mais avant de prendre une décision, il va effectuer le tour de la maison « Dans les prochains jours, je vais m’atteler à faire cet état des lieux complet de la situation athoise, sa situation comptable et sa situation budgétaire, la problématique des recrutements et des emplois, le défi des nominations, de la dette, de ses maisons de repos, les défis de développement à venir, de mobilité, d’urbanisation, d’intégration de ses villages, de développement culturel et touristique, voire commercial ou industriel.

    Je veux dresser un véritable tableau de bord, une radiographie, un état des lieux complets intégrant et tenant compte dans la démarche de l’existence et du développement des entités voisines. Je rencontrerai aussi dans les prochains jours les différents mandataires socialistes et les représentants des instances du Parti. »

    Et après avoir fait le tour du propriétaire, le Bourgmestre-Député, Bruno Lefebvre prendra alors une décision

  • Ath: L'USC Athoise exclut le Bourgmestre Marc Duvivier pour les prochaines élections communales!

    IMG_0678.JPGAvec la volonté de poursuivre à l’échelon local les réformes initiées par le Parti Socialiste en termes de démocratie participative, d’éthique et d’implication citoyenne, le comité du PS athois s’est réuni en date du 31 janvier 2018 pour établir les modalités d’un règlement de dépôt des candidatures pour les élections communales d’octobre 2018.

    Comme l’a expliqué dans un communiqué le Président de l’USC Dany Vandenbrande « Ce règlement, approuvé par l'unanimité des membres présents, définit les conditions impératives de validité des candidatures. Parmi celles-ci, il est précisé que le candidat ne pourra pas faire l’objet de poursuites ou avoir été condamné pour une ou plusieurs infractions qui pourraient donner lieu à une peine d’emprisonnement même si celle-ci est assortie de mesures telles que la suspension du prononcé, le sursis ou la peine de travail. »

    En effet, le PS estime qu'il est indispensable de réconcilier le citoyen et la politique. « Cela passe par la mise en place de mesures courageuses qui ont pour objectif d'éviter de semer le doute et la suspicion sur un mouvement politique qui se veut essentiellement axé sur des valeurs de solidarité et de responsabilité. » Souligne le Président Athois. Et ce dernier de poursuivre «  Dès lors, la situation problématique de M. Duvivier ne peut pas faire l'objet d'une exception par rapport aux dispositions adoptées par le comité du PS athois. Ne remettant aucunement en question les qualités de travailleur de M. Duvivier, le comité imagine mal cependant comment l’actuel bourgmestre pourrait sereinement mener la liste socialiste lors des prochaines élections communales et simultanément préparer sa défense devant les tribunaux. »

    Le PS athois s’inquiète également de la possibilité de voir M. Duvivier être condamné, jetant ainsi le discrédit sur la famille socialiste.

    27021138_1389052041203231_3125127445998163637_o.jpg« Par ailleurs, notre parti est dans une phase de renouvellement au niveau national. Il adopte de nouveaux concepts et de nouvelles priorités en phase avec les enjeux du 21ème siècle. Il est nécessaire que de nouvelles figures émergent pour incarner ce changement, pour porter ces idées et pour apporter un regard neuf sur notre ville et la société dans son ensemble. » Après s’être concerté, le PS athois a décidé de lancer un appel public pour la venue du Président de la Fédération Socialiste de Wallonie Picarde et député Wallon, Bruno Lefebvre, qui incarne ce renouveau. Mr Lefebvre est jeune, fédérateur et expérimenté, il connaît l’entité athoise et est apprécié des Athoises et des Athois. Le comité du PS athois estime que Bruno Lefebvre dispose de toutes les qualités requises pour mener la liste socialiste athoise.

    Bruno Lefebvre a demandé quelques jours de réflexion pour prendre une décision.

    Et que va faire Marc Duvivier après ce qui va être sans doute pour lui une grande désillusion. Va-t-il créer son propre parti ?   

  • Ath: Le Bourgmestre Chièvrois va-t-il accepter d'être le leader pour les communales Athoises?

    26733804_515441168838063_915819234136422519_n.jpgAprès s’être concerté, le PS athois a décidé de lancer un appel public pour la venue du Président de la Fédération Socialiste de Wallonie Picarde et député Wallon, Bruno Lefebvre, qui incarne ce renouveau. Mr Lefebvre est jeune, fédérateur et expérimenté, il connaît l’entité athoise et est apprécié des Athoises et des Athois. Le comité du PS athois estime que Bruno Lefebvre dispose de toutes les qualités requises pour mener la liste socialiste athoise.

    Plus d'infos dans quelques minutes...     
     

  • Ath: « Ce début d'année aura été folklorique au niveau politique Athois »

    voeux defi 1.jpgLe nouveau parti Athois DEFI qui tarde à dévoiler ses nouveaux candidats présentait ses voeux à ses membres.

    Et comme l’a souligné Julien Laporte, le Président de DEFI Ath «  Le moins que l'on puisse dire est que nous avons connu un début d'année folklorique au niveau politique. En effet, la majorité semble rattrapée par une situation budgétaire difficile. S'il est positif que la majorité ait été obligée de communiquer les données correctes, il est navrant de constater qu'il aura fallu une législature, la pression de l'opposition, la pression des ministres de tutelle et l'arrivée des élections communales pour que le pouvoir sorte de son mutisme et de son déni. » Et ce dernier de poursuivre « Nous nous rappelons encore le temps où la majorité se félicitait d'avoir élaboré un budget résolument tourné vers l'avenir. Aujourd'hui, nous constatons que l'avenir s'annonce plus sombre que prévu. »

    voeux defi 3.jpgOn le voit il n’est pas tendre avec la majorité. Mais pouvait-on en espérer d’avantage…?

    Mais le parti DEFI veut être positif comme l’explique le Président « C'est pour cela qu'en 2018 doit souffler un vent d'optimisme sur la Cité des Géants. En effet, Ce vent d'optimisme peut être porté par les élections de 2018, notamment, en créant un tsunami démocratique, de transparence et d'éthique. En effet, la Ville d'Ath doit reprendre son destin en main. Il faudra retrouver une sérénité financière. Mais cela ne sera pas suffisant, nous devons renouveler la politique communale. Nous devons sortir des habitudes, innover et être créatifs pour que la Ville et le CPAS puissent continuer à porter des projets, à faire face à ses responsabilités, à prodiguer un service de qualité, à s'occuper des plus démunis. » 

  • Ath: " Il faut que les citoyens se réapproprient les décisions communales "

    IMG_0044.JPGCe vendredi soir, on peut dire que les Ecolos Athois ont donné le départ de la campagne des élections communales du moins au sein de la cité des Géants. Ils ont pris une petite longueur d’avance sur leurs concurrents… Mais attention la marche va être longue...

    Malgré une liste incomplète, le chef des Verts Athois, Ronny Balcaen, n’a pas eu trop de mal à trouver des valeureux candidats (voir notre encadré). « Pour notre part, ça a été facile de trouver des candidats et ce n’est pas de la vantardise de le dire », se réjouit-il.

    Malgré tout, on peut s’étonner que le buffet de la gare soit devenu un lieu électoral ! Mais Ronny Balcaen s’en explique :« Dans un premier temps, nous avions pensé présenter nos vœux à l’Hôtel de ville mais nous n’avons jamais reçu de réponse. Et le buffet de la gare correspondait aussi à notre philosophie. Et on peut dire que notre groupe prend ici son départ. Et quoi de plus normal dans une gare de prendre un départ ! »

    Alors que le politique ne dégage en ce moment pas une image sympathique, des jeunes et des plus anciens n’hésitent pas malgré tout à franchir le pas de faire de la politique communale !

    IMG_0055.JPGC’est le cas de la benjamine de la liste, Nell Dumont, 22 ans et d’Irchonwelz. Toujours aux études, elle n’a pas hésité un seul instant à se lancer. « Pour ma part, si je me suis lancée dans cette élection, c’est parce que les jeunes ont leur mot à dire et qu’ils ont aussi des projets pour la société. Ils ont le droit de le dire. Et je pense que le groupe Ecolo donne une place importante à la jeunesse. Et mon combat sera pour la mobilité car je me déplace souvent en vélo au sein de la cité des géants et les routes ne sont pas trop adaptées aux cyclistes. »

    Les anciens aussi ont leur place au sein des Écolos. C’est le cas Marc Dandoy qui sera sans doute l’ainé de liste. Âgé de 67 ans, il est un ancien pasteur à la retraite : « Je militerai surtout pour que l'humain et l'environnement soient les critères de toute politique et non la proie d'intérêts privés comme financiers. Et maintenant que je suis à la retraite je peux m’engager dans une lutte citoyenne. Un combat que je ne pouvais pas mener pendant mon mandat de pasteur. Un de mes combats sera de rendre ses lettres de noblesse à la politique. Car aujourd’hui la politique est dévalorisée. Et j’y crois très fort. »

    PIMG_0052.JPGour le leader des verts, les thèmes de leur campagne seront la mobilité ainsi que l’environnement et aussi les services qui sont rendus à la population. « Il faut savoir qu’Ath grandit et il y a des services qui sont moins disponibles. Sans oublier la démocratie locale. Il faut vraiment que l’on donne les moyens pour que les citoyens se réapproprient les décisions communales », termine Ronny Balcaen.

     

     

     

     

     

     

    Voici les candidats

    Ronny Balcaen, Ath, Jessica Willocq, Ath, Laurent Delvaux, Houtaing, Esther Ingabire, Villers-Saint-Amand, Marc Dandoy,Arbre, Mélanie Van Waes, Arbre, Patrick Streel, Irchonwelz, Cristelle Dupont, Rebaix, Philippe Deléhouzée, Ath, Nelle Dumont, Irchonwelz, Frédéric Rochart, Maffle, Isabelle Wanwert, Ath, Serge Perreau, Renata Vandeneycken, Ath, Frédéric Delvaux, Maffle.

    IMG_0047.JPG