Les trolls Athois - Page 5

  • Villers-St-Amand: Le Pape Benoît XVI rend hommage au cardinal Athois, Julien Ries

    4061718868.JPGLe pape Benoît XVI rend hommage au cardinal Ries, dans un télégramme de condoléances adressé à l’évêque de Tournai, Mgr Guy Harpigny, et salue son « esprit de dialogue ».Le cardinal Julien Ries est décédé, samedi dernier, 23 février 2013, à l'âge de 93 ans, des suites d’une longue maladie.Il avait été « créé » cardinal par Benoît XVI le 18 février 2012 pour son « œuvre théologique » « Apprenant avec émotion le décès du cardinal Julien Ries, je vous adresse mes vives condoléances ainsi qu’à sa famille et à ses proches. Que le Seigneur accueille dans la lumière de la vie éternelle cet éminent homme de foi qui a fidèlement servi l’Eglise », écrit Benoît XVI. Le pape rend hommage à ses travaux sur les différentes religions : « Par l1959540912_B97179899Z_1_20130222095436_000_G38HUSBB_2-0.jpg’enseignement et la recherche, particulièrement dans le domaine de l’histoire des religions, dont il était un spécialiste reconnu : il a toujours eu le souci de témoigner de sa foi parmi ses contemporains, dans un esprit de dialogue. »« En gage de réconfort, je vous adresse une particulière bénédiction apostolique, ainsi qu’à la famille du cardinal défunt, à ses proches, aux religieuses de la « Famille de l’œuvre » qui l’ont entouré, et à toutes les personnes qui prendront part à la célébration des obsèques ».Professeur émérite de l’Université catholique de Louvain (1960-1990), il était connu internationalement pour ses travaux d’histoire des religions, ses œuvres complètes ont été publiées récemment. Docteur honoris causa de l’université catholique de Milan (Italie), il a été créé Prélat d’honneur de Sa Sainteté, par le pape Benoît XVI, en septembre 2010. Ses obsèques auront lieu  ce samedi, 2 mars, à la cathédrale de Tournai, à 10 h

  • Villers-St-Amand: Le cardinal Athois Julien Ries est décédé, il avait 93 ans

     Img_4998.jpgCe samedi, nous avons appris le décès du cardinal  Athois Julien Ries. En effet, l’Athois (De Villers-St Amand) Julien Ries avait proclamé cardinal par le pape Benoît XVI en février 2012. Le cardinal était originaire d’Arlon et a été ordonné prêtre en 1945. L’arrivée de Mgr Julien au sein de la cité des géants, date des années 90 où il s’est installé dans le presbytère de Villers-Saint-Amand comme aumônier. C’est ainsi que tous les jours et cela vers 7h du matin, il disait la messe dans la petite chapelle de Villers. Jusqu’en 1991, date de son accession à l’éméritat, Mgr Ries a enseigné l’histoire des religions à l’UCL à la KUL. Le théologien et anthropologue belge étai également prélat d’honneur de Sa Sainteté et docteur honoris causa de l’Université catholique de Milan. L’homme est sage et humble et doté d’une grande patience « Je ne m’énerve jamais et je n’ai pas souvenance de m’être fâché avec qui que soit. nous avait dit-il en souriant. Mgr Ries était aussi un chercheur de renommée mondiale augmenté d'un religieux ayant pour vocation universelle de rapprocher les différentes religions Pour l'ensemble de ses publications sur le sacré, l'Académie française lui a octroyé le prix Dumas-Millier en 1986 et le prix Furtado en 1987.  Ses funérailles auront probablement lieu samedi prochain à la cathédrale de Tournai !

    Plus d'infos dans le Nord-Eclair de ce dimanche

    JULIEN RIES DECES.JPGEn 2012, nous avions consacré un article sur le cardinal Athois.Cliquez ICI pour en savoir plus son parcours. Ci-dessous; les différents articles que nous avions écrits à son sujet:

    L’Athois Julien Ries, Prince de l'église catholique.


    l’Athois Julien Ries est Evêque avant d'être Cardinal...

     

  • Ath: Antoinette Spaak a fait chuter Vincent Beroudia

     P1030473.jpgAujourd’hui, l’Athois Vincent Béroudia, sur la chaine de RTL-TVI était seul face à 70 candidats pour le jeu télévisé « 71 ». C’est finalement la Ministre d’Etat, Antoinette Spaak qui aura fait chuté le jeune de la cité des Géants. Malgré tout, Vincent va empocher la somme de 690 euros. Félicitations à Vincent pour sa participation. Il aura été Géant...

    P1030468.jpg


  • Irchonwelz : « Eul Blanc nous a quittés beaucoup trop tôt…

    Capture.JPGLes funérailles de Jean-Luc Hoffem ont eu lieu en l’église Saint-Denis le samedi 26 janvier. Malgré des conditions climatiques exécrables, une foule nombreuse et recueillie avait tenu à lui  rendre un dernier hommage. Des moments particulièrement poignants furent vécus par l’assistance quand la fanfare, escortée par les P’Tits Urchons en sarraus bleus et le célèbre barot tiré par le cheval de Denis Laine, précéda la dépouille mortelle le leur cher Blanc du café à l’église.

    Voici quelques morceaux choisis de l’hommage rendu par Marc Debruxelles

    «  Eul Blanc nous a quittés beaucoup trop tôt…

    A Irchonwelz, il y a le patron de la paroisse, Saint Denis, omniprésent, il y a les Urchons, ses habitants, il y avait et il y a encore de nombreuses sociétés de loisirs. Et, au milieu de tout ce petit monde, il y avait Jean-Luc Hoffem, eul Blanc, actif, de près ou de loin, au sein de toutes ces sociétés, dans la vie de ce village qu’il aimait par-dessus tout depuis toujours. Né à Ath le 5 novembre 1952, Jean-Luc nous a quittés inopinément ce 22 janvier. Après des études à l’école communale du village et à l’Institut technique d’Ath, où il décrocha un diplôme d’électricien, il trouva rapidement de l’embauche dans une importante société d’ascenseurs. »

    « Mais une formidable opportunité allait bientôt s’ouvrir à lui et, en 1979, il reprenait les rênes de l’Estaminet du Moulin. Désormais, Jean-Luc, très vite devenu « Eul Blanc » pour ses

    amis et ses clients, allait pouvoir participer à la vie de son cher village vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Jean-Luc avait trouvé sa voie et, durant plus de 33 ans, allait officier dans son accueillant bistrot avec une bonhomie innée mais avec aussi la rigueur nécessaire à la bonne tenue d’un débit de boissons. Tantôt ineffable boute-en-train, eul Blanc savait aussi pousser de mémorables coups de gueule qui ne faisaient qu’ajouter savoureuse truculence au personnage. »

    Un autre volet essentiel de la vie associative dans laquelle s’épanouit Jean-Luc, fut incontestablement le golf-billard, sport très pratiqué en Wallonie picarde. Grâce à Jean-Luc et à une dizaine d’amoureux de leur terroir, les P’Tits Urchons allaient insuffler un dynamisme nouveau à l’organisation des deux ducasses annuelles en les implantant sur le site du moulin. Le succès de ces joyeuses manifestations n’a cessé de croître depuis lors et le folklore local s’est enrichi de diverses trouvailles comme les repas de tripes, la course des petits canards sur la Dendre, les promenades en barot, etc…à côté des

    traditionnels bals et concerts de musique. On ne pourrait refermer ce riche éventail d’activités du défunt à Irchonwelz sans citer ses

    participations à la Royale fanfare Saint-Denis, où il joua du bugle et de la grosse caisse à la ducasse d’Ath notamment, à la chorale « A coeur joie » à ses débuts et, plus récemment, comme relais de la Fédération des Anciens Combattants ou la pêche à la ligne à l’étang du Pont Mouchon qu’il avait fait renaître avec quelques amis, dont Dominique Brotcorne, Marc Devigne ou Stany Rasmont.

  • Ath: Benoît Delloye directeur de l’Institut Saint-François déménage à Mouscron

    DSCN0274.JPGIl y a peu, Benoît Delloye, ancien directeur des cinq implantations de l’Institut Saint-François à Ath, s’est officiellement installé dans le siège de directeur de l’Institut Saint- Charles de Dottignies en remplacement de Marc Castel qui reste nommé dans son poste.

    Benoît Delloye, ancien directeur des cinq implantations de l’Institut Saint-François à Ath, s’est officiellement installé dans le siège de directeur de l’Institut Saint- Charles de Dottignies en remplacement de Marc Castel ce lundi matin. «  Ma nomination pour remplacer Marc a été officialisée le 21 décembre dernier. Un appel à candidature a été lancé par le pouvoir organisateur de Saint-Charles et les épreuves ont été organisées durant le mois de décembre « explique Benoît, « Un accord a été trouvé entre les deux pouvoirs organisateurs (N.D.L.R : athois et mouscronnois). J’ai donc été présenté au personnel avant leur départ en vacances ».Benoît Delloye est âgé de 49 ans. Après six années comme directeur à Ath, il prend donc le relais de Marc Castel à Dottignies qui quitte sa fonction, mais reste nommé, pour se consacrer à son poste d’échevin du personnel. DSCN0275.JPGBenoît a la chance de connaître l’équipe éducative de Saint-Charles parce que dans le passé, il a dispensé des formations à ses nouveaux collègues. Benoît dirige donc un peu moins de 350 élèves, primaires et maternelles compris, et une trentaine de membres du personnel.  Marc Castel nous a expliqué ce choix. « Je garde ma nomination, mais je suis en congé politique ”, explique Marc Castel, le nouvel échevin du Personnel de la Ville de Mouscron.  Benoît reste quant à lui nommé à son poste à Ath. Il sera remplacé à Ath, mais son remplaçant ne sera pas nommé. Je compte quitter définitivement mon poste dès qu’il m’en sera légalement donné la possibilité, mais je peux déjà annoncer que sauf accident je ne compte plus reprendre mon poste de directeur ”, conclut l’ancien directeur de Saint-Charles. ( Texte et Photos : Frederic Portante)

  • Maffle: Un mafflou était dans le spectacle de Pirette " Rire sur la ville"

    PIRETTE MAFFLE1.jpgLe dernier spectacle de François Pirette qui s’intitulait « Rire sur la ville » et qui a été diffusé sur RTL-TVI, il y a quelques jours a donné sûrement aux mafflous un sentiment de fierté. En effet, Cédric Plumes, (il vit chez sa grand-mère Huguette) l’enfant du village bucolique de la cité des Géants était de la partie pour le spectacle comme danseur alors qu’il est soudeur dans une entreprise frasnoise. Quel paradoxe comme Cédric nous l’explique «  Depuis une année je suis soudeur au sein d’une entreprise d’Oeudeghien. » Il est vrai qu’être soudeur et danseur cela n’a rien à voir PIRETTE MAFFLE2.jpgcomme le dit Cédric : « C’est que vrai que le monde de la soudure et de la danse sont deux choses vraiment très différentes mais je dois avouer que la danse est quelque chose que j’ai toujours adoré. A chaque fois que j’en ai l’occasion, j’aime faire des pas de danse. Je suis fou alors que d’autres visent le comptoir dans les boites moi ce sont les pistes de danse qui m’attirent». Et c’est grâce à sa passion qu’il a monté sur les planches aux cotés du célèbre humoriste Belge, François Pirette alias Thierry Van Cauberg au sein du groupe de danse « Mondino » une école de danse de Charleroi comme l’explique le mafflou « C’est au sein de cette école que j’ai débuté mes cours de danse. Au début, j’y allais une fois par semaine et depuis cette saison, je fais trois entrainements par semaine au sein de l’établissement carolo à raison de trois voir quatre heures par semaine. » Et doucement le travail commence à payer avec sa participation au spectacle de François Pirette avec PIRETTE MAFFLE3.jpgla troupe Modino où l’enregistrement a eu lieu il y a quelques semaine « C’est en novembre dernier, via mon professeur, que j’ai appris que j’avais été repris pour le spectacle de « Rire sur la Ville » de François Pirette. » C’est sous les habits de bonne sœur (les sœurs Clarisse où se trouve l’ex-femme Dutroux) et également en hôtesse de l’air de chez Ryanair que Cédric a paradé avec le groupe Modino durant le spectacle. Cédric avouera «  C’est quelque chose que je n’aurais jamais osé faire même entre potes mais ici pour ce spectacle je me suis lâché à fond ». Au sujet de l’humoriste belge Cédric a été étonné par la personnalité. « Lorsque je l’ai aperçu pour la première fois, j’ai été impressionné et j’avais très peur de l’aborder. Une fois l’émission terminée, je me suis décidé à le rencontrer et je peux dire que c’est quelqu’un qui prend le temps de vous parler et aussi de vous écouter. Je peux dire c’est un artiste qui vit à fond son métier. Après le final de l’émission, il nous a aussi félicités pour notre travail qu’il a qualifié d’excellent. Mais l’homme reste humble et simple un peu comme vous et moi et sans chichis ».  Pour Cédric, les feux de la rampe de « Rire sur la vie » ont été pour lui un rêve et cela va lui donner une envie supplémentaire de continuer sur cette voie pas celle du rire mais celle de la danse.

  • Ath: Des Athois ont participés au CD du chanteur Domenico Giangiordani

    3129142870_1_6_lguz5COX.jpgLe chanteur jurbisien Domenico Giangiordani, présente son nouveau CD « Cantabile » en cette fin d’année 2012.  « Cantabile » signifie « chantant » en italien, patrie d’origine de notre ami !  Chanter est sa passion qu’il exerce le plus souvent possible car la musique, langage universel, embellit la vie et rassemble les gens !  Il anime des concerts publics ou privés, pour des associations et des maisons de repos. Depuis son voyage à Naples l’an dernier, il a décidé de mener à bien son projet d’enregistrer un CD. Les photos prises dans cette belle ville côtière, figurent sur la pochette que son fils Jordan, jeune diplômé en infographie a créé et mise en page. Heureux et très souriant, il aime partager sa joie avec son public. imagesCA5E9S7O.jpgLe CD permettra aux personnes qui viennent l’applaudir de garder un souvenir de ce moment et à celles qui ne peuvent se rendre aux concerts de pouvoir l’écouter à domicile !

    Le CD a été enregistré au studio « La Passerelle » de Raphaël Hertsens à Ath.  Celui-ci, grand musicien, a également réalisé les arrangements et les accompagnements au hautbois, saxophone, piano, accordéon, mélodica, cor anglais.  Les musiciens Frédéric Biltresse à la trompette et Luc Wilfaert à la guitare ont également accompagné Domenico.

    Le disque comprend douze titres très variés, les plus souvent réclamés lors des concerts : des chansons italiennes, françaises ainsi qu’un air d’opéra « Nessun dorma » de Puccini. 
    untitled.jpgDomenico, ténor, est donc un interprète de genres très différents.  Sa belle et puissante voix lui permet de passer d’un air de variété à un d’opéra ! 

    Domenico fera la promotion de son CD, le vendredi 14 décembre prochain, à la taverne « L’Air du Temps » , Route de Wallonie 2 à Tertre.  Soirée au cours de laquelle il chantera et laissera chanter les amateurs ! 

    vivacité 007.jpgLe 2 février 2013 à 19h, un souper-spectacle avec Domenico est organisé à l’Ecole Communale de Mainvault.

    L’actualité du chanteur est les concerts de Noël du J B Band de Baudour et de la philharmonie de Villerot. 
    Il fait également partie de la chorale « Rencontre » d’Ath et de troupes de théâtre, d’opérette et d’opéra.

    Vous pouvez vous procurer le CD « Cantabile » chez…
    Euro Center, Chaussée de Bruxelles à Ath,
    Total, Chaussée de Bruxelles à Ath,
    Boucherie « Bruno Degand » à Ligne,
    Spar à Mainvault,
    Boucherie de la Ferme, chez « Dominique et Carine », Rue de la Station à Silly,
    Coiffeuse « Maria », Rue de Ciply à Cuesmes,
    Marché de Noël de Neufmaison, les 15 et 16 décembre,
    Taverne « L’Air du Temps », Route de Wallonie 2 à Tertre,
    et aussi dans certaines librairies.

  • Ath: Décorer sa table pour les fêtes cela reste un art! Regardez notre vidéo

     Img_0021.jpgL'institut provincial d'Ath organise sa deuxième édition de "Tables en fête". A l'approche des fêtes de fin d'année, la section hôtellerie de l'école propose une démonstration festive d'Art de la table. Au programme: chemin de table, arbre sculpté, origami de table, anneaux de serviette, sculpture sur bois et art floral, présenté et organisé par P1030337.jpgMadame Françoise Delmotte et ses élèves. On notera aussi la présence d'artisans locaux. Cette exposition est toujours visible ce 15 décembre de 10h à 17h30, à la rue Ernest Cambier, 16 à Ath. Pour visualiser nos photos cliquez ICI ou dans notre album «  Tables en fête »

  • Maffle: En vedette, le mafflou Christian Mauroy

    3866865339.jpgLe peintre mafflou Christian Mauroy exposera ses toiles à l’Hôtel de ville d’Ath les 7, 8,9 décembre. Le thème de Christian Mauroy donnera toute la mesure de son talent avec comme titre « L’Envol » comme il le souligne lui-même « Chaque artiste a son style, ses préférences dans le choix de ses sujets, il faut pour cela évoluer, s’adapter à l’air du temps »

    Durant 3 jours, vous pourrez apprécier des monuments tels que les carrières de Maffle, la brasserie de Gouyasse  ainsi que le Mausolée de d’Houtaing mis sur la toile par Christian Mauroy, sans oublier les Clowns de Christian, des personnages P1030275.JPGimpressionnants et pas que pour les enfants.

    Infos :

    Les 7, 8,9 décembre les œuvres de Christian Mauroy seront exposées en la salle des Pas perdus de l’Hôtel de Ville d’Ath. Les heures d’ouverture seront de 10 à 19h.

  • Ath: Quand les travailleurs de l'ombre passent à la lumière

    P1030259.jpgComme chaque année, il est important de souligner le travail conséquent des Espaces Verts pour la mise en place des illuminations et des décorations. La crèche, les sapins et les illuminations ainsi que les décorations seront placés pour le vendredi 30 novembre. Le travail des Espaces Verts a débuté le 19 novembre. Une équipe travaille durant la nuit cette semaine-ci afin de ne pas entraver la circulation lors de la mise en P1030245.jpgplace des traversées de rue. Le renouvellement des éclairages a continué cette année. Une trentaine de traversées de rue avec étoiles ont été restaurées sur base d’un éclairage led( plus de 60 illuminations), plus écologique et économique.Ils sont passés de 15 watts à 0.5 watt. C’est ainsi que les ouvriers des espaces verts qui sont : Pierre Gilles, Fabrice Delbecq, Michel Fréderic, Kenny Simon et Pierre Jérôme s’activent tous les jours de cette semaine et cela dès 18hrs jusqu'à deux heures du matin. Nous les avons suivi ce mardi soirP1030263.jpg( voir notre vidéo). De plus, 120 sapins orneront la ville d’Ath. L’inauguration des illuminations aura lieu ce vendredi 30 novembre à 19h à l’Hôtel de Ville.