Les conférences - Page 4

  • Ath: DAECH et le Jihad global sont-ils une menace pour l'Europe? Réponse ce vendredi

    14021474_908672915926099_8511705488932863741_n.jpg

    Conférence/débat mené par le Professeur (h.) Simon Petermann de l'ULg et ULB aura lieu ce 7 octobre à 19h30 à l'Auditorium Chateau Burbant,

    Monsieur Simon Petermann est Professeur honoraire des Universités de Liège et de Bruxelles. Il est spécialiste des relations internationales et de la géopolitique. Il a récemment été retenu comme expert pour le volet de l'enquête relatif à la radicalisation par la Commission d'enquête parlementaire sur les attentats du 22 mars.

    Il est conférencier dans diverses institutions ou organisations sur les racines et la montée du radicalisme islamiste, le salafisme en Belgique et en Europe, le terrorisme djihadiste, la géopolitique du Moyen-Orient et l'organisation de l'Etat islamique (DAECH), les phénomènes de radicalisation.

    Il a enseigné en qualité de professeur titulaire des matières telles que « Régimes politiques comparés », « Introduction aux relations internationales », « Théories des relations internationales », «Géopolitique du Proche-Orient », etc. Professeur visiteur : Etats-Unis, Canada, France, Italie, Russie, Ukraine, Lettonie, Moldavie, Hongrie, République Tchèque, Roumanie, Turquie, Brésil, etc. Il est actuellement membre du comité scientifique de l’Ecole des Hautes Etudes Internationales et Politiques (HEI/HEP) à Paris et du Conseil scientifique du Centro Altiero Spinelli de l’Université Roma Tre (Italie).

    Info :

    La conférence débat aura lieu à l'Auditorium Château Burbant, rue du Gouvernement 1 - 7800 Ath et organisé par la Jeune Chambre Economique d’Ath. Prix de l'entrée : 5 euros.

    Réservations souhaitées par mail à jeremy.samain@gmail.com ou par téléphone au +32 473 28 79 14

  • Ath: Un reportage audiovisuel va vous faire découvrir le Bénin " Berceau du Vaudou "

    Marique copie.jpgDans le golfe de Guinée, le royaume du Dahomey s’est développé entre les civilisations Ashanti et Ifé. C'est aussi la terre d’origine de la traite des noirs et le berceau du vaudou (ou vodoun). Après un épisode colonial français, le Dahomey devient le Bénin, une démocratie de 10 millions d'habitants.Le Bénin possède plusieurs richesses inscrites au Patrimoine mondial : la ville lacustre de Ganvié (surnommée Venise de l’Afrique), la coloniale Ouidah (l'ancien comptoir de Juda) avec la Route des Esclaves, l’habitat traditionnel des Tatas Sombas ( maisons forteresses de terre), la ville d’Abomey (12 palais de l’ancien royaume du Dahomey), le Parc National de la Pendjari (réserve animalière, dont quatre des big five - lion, léopard, buffle, éléphant - et l’hippo.

    Sa diversité ethnique est exceptionnelle, une quarantaine d’ethnies dont les Betamaribés, les Yorubas ou les semi-nomades Peuls. Cette diversité explique à la fois la variété architecturale et le syncrétisme des pratiques religieuses. Ici, l’ouverture à l’écotourisme est une volonté politique. Et la population est l’une des plus accueillante et souriante de l’Afrique de l’Ouest… En rencontrant des rois d'anciens royaumes, en participant à de nombreuses cérémonies vaudous.., du Dahomey au Bénin, ce film vous fait vivre un voyage pas si bénin que ça !

    Ce reportage audiovisuel très intéressant de Dany Marique, aura lieu au PALACE, le mardi 20 septembre 2016 à 14 h 30.

    Renseignements 068/26.99.99 - mca@ath.be    

    Prix pour non-abonnés : 7,50€

  • Ath: Christain Cannuyer historien bien connu des Athois parlera de la Syrie

    untitled.pngTraditionnellement, Christian Cannuyer « ouvre » la nouvelle saison de conférences. Cette année ne dérogera pas à la règle car cet historien bien connu des Athois nous parlera de la Syrie.

    La « guerre civile » syrienne, qui est maintenant dans sa sixième année, est d’une effarante complexité.

    On peut y discerner au moins huit conflits parallèles, sans compter celui qui se livre par le truchement des médias ou des réseaux sociaux : s’y bousculent rageusement des analyses d’« experts », des récits, des témoignages, des explications « complotistes », des théories fumeuses qui ne font qu’ajouter de la confusion à la confusion et brouillent passablement notre compréhension de la nature et des enjeux de cette guerre.

    Il faut en tout état de cause se défier des lectures à l’emporte-pièce. Par exemple celle qui identifie ce conflit à une guerre de religion opposant musulmanes sunnites à la minorité alaouite au pouvoir, trop hâtivement assimilée à une mouvance du chiisme.

    La conférence tentera d'expliquer les causes lointaines et proches du conflit, son enracinement dans l'histoire longue de la Syrie.

    Comment en est-on arrivé à ce chaos sanglant ?

    Quelle est la situation actuelle ?

    Quelle(s) issue(s) possible(s) ?

    Infos

    Où  : Cette conférence très intéressante de Christian CANNUYER, aura lieu au PALACE, le mardi 6 septembre à 14 h 30.

    Infos : 068/26.99.99 - mca@ath.be     

    Prix pour non-abonnés : 7,50€

  • Ath: Le CARAH va organiser une exposition sur les légumes anciens

    3574503640.jpg

    Les légumes anciens reviennent dans nos jardins.

    Ce samedi 14 mai, Le C.A.R.A.H (ASBL des services agricoles de la Province de Hainaut et le centre de recherche associé à la HEPH-Condorcet), sur base de l’exposition consacrée aux légumes anciens de Hainaut Développement, organisera deux interventions de 20 à 30 minutes à 10h et 14h.

    L’exposition sera tiendra toute la journée sur le site.

    13173423_1604102476546747_6475225216223030419_o.jpgLes légumes anciens seront mis en lumière : l’arroche des jardins, la bette ou poirée, la bourrache officinale, la capucine des jardins, le cardon, le chou rave, la claytone de Cuba, le crosne, les fèves des marais, la livèche, le panais, le persil tubéreux, le pissenlit amélioré, le rutabaga, le salsifis, la tétragone cornue, le topinambour et la pomme de terre vitelotte.

    De plus, le même jour de 16h à 18h : il y aura un stand compostage. Informations, conseils, bonnes pratiques par les guides composteurs.