La ducasse d'Ath et ses stars - Page 5

  • Jeu de balle: On pense déjà au 8 de Septembre....

     

    2551039880.jpg

    Depuis quelques jours, les cartes d’entrée pour le tournoi ballant, le « 8 de Septembre sont déjà disponibles, elles sont à 7€ et vous donne droit à une place assise (fauteuil). Les formations suivantes seront présentes : Kerksken, Baasrode, Thieulain et Isières

    Une balle d’argent sera offerte au meilleur joueur. A partir de 11H30, sous chapiteau, le traditionnel « Moules frites ». Pour les réfractaires aux moules , il y aura l’Americain–Frites

    De plus, Le Musée National des Jeux de Paume situé à l’Hôtel de Ville d’ATH, Grand Place, sera accessible au public de 10 à 14 h.

    700010194.jpg

    Infos: Patrice Bougenies au 0496/99.40.66 pour les places et les repas-moules.

  • Ducasse d'Ath: la visite de l'émission de RTL-TVI de " I comme" a été très endiablée

    P1050360.JPG

  • Ducasse d'Ath: Les chiffres de la police pour ce week-end de la ducasse

    IMG_2510.JPG

    Plus de 100.000 personnes sur le week-end (dont 60.000 le dimanche)

    Environ 400 policiers (dont 150 le dimanche).

    • 14 arrestations administratives
    • 1 arrestation judiciaire (coups et blessures)
    • Une dizaine de procès-verbaux judiciaires (coups et blessures, détention d’armes, stup)
    • Saisie d’un tazer, une matraque télescopique et deux coups de poing américain.
    • 3 procès-verbaux pour vente d’alcool à des mineurs d’âge
    • 39 véhicules enlevés par dépanneurs :

    Les causes :

    • Stationnements sur places PMR
    • stationnements bloquant les barrages fixes (voies de sorties plan cata)
    • stationnements empêchant le passage des véhicules de secours
    • stationnement sauvage mettant gravement en danger la sécurité des piétons
    • Plusieurs sweepings effectués par les chiens détecteurs d’explosifs (dans bâtiments) et une intervention sur un sac suspect qui s’est avérée négative.
    • Trois enfants signalés perdus et retrouvés.
    • PAS de vols dans véhicules signalés
    • Une dizaine de véhicules stationnés avaient leur vitre ouverte, les propriétaires ont été avertis. De nombreuses interventions conjointes des services de secours pour des malaises dus à la chaleur ou des consommations excessives d’alcool.
    • POLICE ATH 5.JPGUne spectatrice de 67 ans blessée légèrement par une pièce tombée d’un des chars du cortège.
    • Une grosse bagarre (règlement de compte) le vendredi soir sur la Grand-Place entre bandes des motards. Intervention ferme d’une trentaine de policiers avec des chiens pour rétablir l’ordre avec une arrestation.
    • Plusieurs petites bagarres entre particuliers imbibés d’alcool.

    IMG_2718.JPG« Réelle plus-value du dispositif caméra de la police fédérale aussi bien sur le plan du suivi des festivités de manière générale, de la coordination des secours, de la recherche d’enfants disparus, de la détection de comportements délictueux ou suspect et d’éléments de preuve en matière judiciaire. » a conclut le commissaire divisionnaire Fréderic Pettiaux

  • Ducasse d'Ath: Un centre de crise a été aménagée dans le commissariat d’Ath

    IMG_2710.JPGDe nombreux effectifs de police ont été dépêchés à Ath en vue de la ducasse. Une ducasse qui s’est passée dans le calme, hormis une bagarre le vendredi soir et quelques arrestations administratives.

    Les événements du week-end à Ath ont attiré plus de 100.000 personnes sur le week-end. Un nombre impressionnant, qui demande un plan de sécurité exceptionnel. Ce dimanche, 150 policiers étaient présents à Ath. Frédéric Pettiaux, Commissaire Divisionnaire, gère les effectifs. « Nous avions demandé 425 policiers pour l’événement et nous en avons eus 400 pour tout le week-end. Ils viennent du Hainaut, du Brabant Wallon, d’une zone de Bruxelles et nous avons eu aussi des policiers de la police fédérale, avec leurs chiens ».

    IMG_2715.JPGUne pièce a été aménagée dans le commissariat d’Ath afin que toutes les forces en présence se coordonnent. Toutes les équipes ont travaillé main dans la main pour que la Ducasse d’Ath se déroule sans encombre. « Ce centre de coordination est un lieu où toutes les disciplines, telles que les pompiers, la police, les services médicaux, la ville et la Croix Rouge. Ça permet de coordonner toutes les petites interventions et de gérer leurs besoins », ajoute Frédéric Pettiaux. Source : C.D et Photos .D.D

  • Ducasse d'Ath: La foule athoise a exulté comme si la victoire du petit contre le grand, c’était un peu sa victoire.

    IMG_2544.JPGLa foule athoise a exulté comme si la victoire du petit contre le grand, c’était un peu sa victoire.

    Et ce n’est pas le bourgmestre athois Marc Duvivier qui dira le contraire : « ce samedi, je suis un bourgmestre super heureux car toute la population attendait cela. Il a combattu Goliath d’une manière magnifique et très posée. Merci à David et merci à toute sa famille ainsi qu’à la famille de Goliath. Pour ma part, c’est une grosse émotion car chaque année, on a la crainte de l’échec. Une fois de plus David a vaincu Goliath. Que demander de plus ?».

    Mais pour le conservateur du musée des Géants Laurent Dubuisson, le combat reste un jeu : « Quoi que l’on pense, qu’il gagne ou qu’il perde, cela n’a pas d’importance. Car chaque année, c’est toujours du 50-50. Et puis il faut de temps en temps qu’il rate pour que l’on retrouve la ferveur d’une victoire. Pour ma part, je suis au milieu du cercle et cela pour mon grand plaisir. Mais à chaque fois, je me poste derrière Mme Goliath et je me retrouve comme quand j’étais gamin où je ne voyais pas le combat. Et je vivais l’émotion de l’instant avec la foule ». Pour Laurent, la réussite dépend de tellement de facteurs : « Car on ne sait IMG_2596.JPGpas toujours comment le Berger David va réagir face à la pression. Il peut être bien dans la semaine qui précède le combat. Mais le jour J devant une telle foule, l’enfant peut avoir peur sans compter le stress qui envahit ce petit bonhomme. Dans ce cas–ci, il a bien géré son émotion».

    Le vaincu, Goliath, ne lui tient pas rigueur. Il est même heureux comme nous l’explique celui qui parle à travers Goliath pour la seconde fois, Christophe Gosée : « même si j’ai subi ma seconde défaite d’affilée, je suis heureux pour le Berger ». En 2016, Christophe a repris le rôle de la voix à Jean-Claude Cloquette et depuis il a été vaincu à chaque fois.

     

  • Ducasse d'Ath: Le programme des festivités de ce samedi

    large.jpgLe samedi

    12 h : « Julienne », la grosse cloche de l’église Saint-Julien annonce le début officiel des festivités

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    15 h : Goliath et sa dame, escortés par le groupe des Bleus, se rendent, en dansant, de l’Hôtel de Ville à l’église Saint-Julien où sont célébrées les Vêpres Gouyasse.

    IMG_8243.JPG17 h : Les nouveaux mariés retournent vers l’Hôtel de Ville où le Berger David affronte le géant philistin. Au cours de ce combat singulier, les deux protagonistes récitent dialogue appelé le "Bonimée". Si le Berger remporte le combat, les géants entament leur danse traditionnelle. La tarte à masteilles, spécialité culinaire préparée pour la ducasse, se déguste alors dans toutes les familles.

    20 h : Concert traditionnel de la Royale Fanfare Union Saint-Martin en face de l’Hôtel de Ville,

    21h : Défilé aux flambeaux du canon du Mont Sarah dans les rues de la ville. Les participants animent les rues en chantant un air de la Muette de Portici.

  • Ducasse d'Ath: " Les feuilles sont de plus en plus difficiles à trouver "

    IMG_8264.JPG

    Le couple de la cité des Géants, M. et Mme Goliath, a, comme tous les couples royaux, sa propre garde rapprochée : les chevaux Diricq et le Diable Magnon qui, avec sa vessie de porc, écarte la population qui se ferait trop pressante. Mais M. et Mme Goliath sont également toujours accompagnés de deux hommes de feuilles.

    Les deux figurants sont attestés depuis 1749. « ls sont inspirés de l'image que les différents conquérants se faisaient des peuples vivant en pleine forêt. Ils portent un costume recouvert de plusieurs centaines de véritables feuilles de lierre », déclare l’ASBL Rénovation du Cortège sur son site Internet. Comme chez les porteurs, la passation de la fonction chez les hommes de feuilles est une histoire de famille. Donovan Gérard, l’un d’eux, explique qu’« étant un véritable Athois, j’ai toujours été un amoureux de la ducasse et mon parrain Dominique Vienne (décédé en 2016, NDLR) était homme de feuilles avec mon oncle Dany Dupriez tandis que Patrick Dupriez incarnait le Diable Magnon. Aussi longtemps que je m’en souvienne, les trois figurants étaient de la même famille. Pour ma part, j’ai pris le relais de mon parrain, qui a eu des problèmes de santé à partir de 2013. » Cette année et pour la première fois, Jeremy Dupriez succède a son papa décédé en 2016 comme Diable Magnon. Et le second homme de feuilles sera le beau-frère de Donovan, Geoffrey Vanliferingue. Plusieurs centaines de feuilles de lierre

    HOMMES FEUILLES ATH 2.JPG« Les feuilles sont de plus en plus difficiles à trouver. Nous nous déplaçons à Bouvignies et à Stambruges. Par contre à l’Esplanade, il n’y a quasiment plus de feuilles de lierre. »

    toutes différentes, il faut à la couturière déployer des trésors de dextérité et de patience. La préparation du costume demande une grosse semaine de travail. Mais la relève, dans la famille de Donovan, semble bien assurée.

    En revanche, les hommes qui doivent apporter leur quota de feuilles déchantent : « Depuis quelques années, déplore Donovan, les feuilles sont de plus en plus difficiles à trouver. Nous nous déplaçons à Bouvignies et à Stambruges. Par contre à l’Esplanade, il n’y quasiment plus de feuilles de lierre. » La cueillette débute le dimanche qui précède la ducasse, ce qui laisse le temps à la couturière d’exécuter son ouvrage sans laisser aux feuilles le temps de sécher. Cela demande d’ailleurs de l’entretien : « Le samedi, nous arrosons le costume et appliquons de la laque sur les feuilles, pour obtenir cet effet brillant. Et durant le cortège, ajoute Donovan, ma mère nous suit, car quelquefois, des badauds arrachent des feuilles. Elle a toujours avec elle un sac de feuilles sur elle, au cas où. »