Administration communale - Page 5

  • Ath: Les villages vont pouvoir bénéficier des aides du Fonds des calamités

    untitled3-thumb_2.pngL’ensemble des sections de la Ville d’Ath devraient être reconnues au Fonds des calamités. C’est ce qu’il ressort d’une réponse à une question écrite que le Député wallon et premier Échevin de la ville d’Ath Jean-Pierre Denis a adressée au Ministre-Président Paul Magnette.

    Le Député Athois relayait au Parlement wallon la demande d’extension demandée par la Ville d’Ath qui a conduit à une vérification et une analyse approfondie ainsi qu’à la rédaction d’un rapport complémentaire par l’Institut Royal Météorologique (IRM).

    Selon Paul Magnette, « d’après les informations récentes reçues de l’Administration, ce rapport est clôturé et met en évidence que des précipitations de plus de 60 mm sur 24 heures ont touché l’ensemble de la ville d’Ath. Sur cette base, une proposition d’extension est en cours de préparation par le service des calamités. Dès réception du dossier de l’Administration, il sera présenté au Gouvernement. »

    1389829720_3.jpgLe premier rapport de l’IRM ne relevait pas de précipitations exceptionnelles, une analyse hydrologique mettait cependant en évidence une crue à caractère exceptionnel dans le sous-bassin de la Sille. C’est sur cette base que les sections d'Isières, Ghislenghien et Meslin-l'Evêque, directement concernées par cette rivière, ont été reconnues comme calamité publique.

    Le second rapport permettra aux sections de Rebaix, Ostiches, Bouvignies, Irchonwelz, Villers-Saint-Amand et Villers-Notre-Dame d’être reconnues.

    Jean-Pierre Denis se réjouit de cette nouvelle qui permettra probablement aux sinistrés des villages non-reconnus à la base de bénéficier des aides du Fonds des calamités. En effet, la condition des 60mm tombés en 24 heures est remplie.

     

  • Ath: Durant les fêtes de fin d'année, le parking sera gratuit

    276310945_4.jpgLe stationnement gratuit du 20 décembre au 5 janvier 2017 !

    Le parking sera entièrement gratuit à Ath 16 jours durant, dont les 4 premiers jours des soldes d’hiver ! Une raison supplémentaire de profiter intensément des nombreuses festivités qui vous sont réservées et de privilégier nos commerces !

  • Ath & Rebaix: La demande pour la nouvelle caserne des pompiers est lancée

    1433819713_3.jpgL’administration communale fait savoir que la Zone de secours de Wallonie Picarde, représentée par Monsieur le Coordonnateur LOWAGIE Olivier demeurant à 7522 Marquain, rue de la Terre à Briques 22 a introduit une demande de certificat d’urbanisme ayant trait à un immeuble sis à 7804 Rebaix, Route des Régions cadastré 3ème division section C n°237 L.

    Le projet consiste à construire une caserne de pompiers et présente les caractéristiques suivantes : dérogation au plan de secteur (zone agricole et forestière).

    Les réclamations et observations écrites sont à adresser au Collège communal, du 09/12/2016 au 23/12/2016 par courrier à l’adresse rue de Pintamont, 54 à 7800 Ath ou par courriel à urba@ath.be.

    Les réclamations et observations orales peuvent également être formulées auprès du service jusqu’à la clôture qui aura lieu le 23/12/2016 à 11h00 à l’Administration communale d’Ath, service urbanisme.

    Le dossier peut être consulté et des renseignements complémentaires peuvent être obtenus à l’Administration communale d’ATH, service urbanisme, 1er étage, rue de Pintamont, 54 à 7800 Ath, tous les jours ouvrables de 8h à 12h et de 13h à 17 h ou sur rendez-vous (le mardi après 17h) ou via le Service Urbanisme : 068/ 26 91.30 : 068/26.91.39: urba@ath.be

  • Ath: Votre rue est dans le noir appelez la ville au 068/26.91.73

    1737325754.jpgMaintenant que les jours sont plus courts, l'éclairage en rue est plus important que jamais pour notre bien-être à tous

    L'éclairage public : l'affaire de tous

    Sur le territoire de la ville d’Ath compte 5000 points lumineux qui sont en activité.

    Si vous constatez que l'une ou l'autre de ces lampes ne fonctionne plus, vous pouvez nous communiquer sa situation (rue et numéro), et si possible le numéro d'identification placé sur le poteau de l'éclairage défaillant.

    Vous pouvez transmettre ces informations par mail à l'adresse info@ath.be ou par téléphone auprès de Mesdames Lafrux et Fourmy, des services techniques communaux, au 068/26.91.73.

    Ils pourront alors rapidement prévenir le gestionnaire Ores, de manière à ce que ses techniciens interviennent dans les plus brefs délais.

  • Ath:Pour la mise en place des illuminations , ils bossent la nuit

     

    ILLUMINATIONS NOEL 1.jpg

    Comme chaque année, il est important de souligner le travail conséquent des Espaces Verts pour la mise en place des illuminations et des décorations. La crèche, les sapins et les illuminations ainsi que les décorations seront placés pour le vendredi 30 novembre. Le travail des Espaces Verts a débuté le 19 novembre. « Une équipe travaille durant la nuit cette semaine-ci afin de ne pas entraver la circulation lors de la mise en place des traversées de rue. « Depuis quelques jours et cela durant plusieurs soirée. Nous travaillons durant la nuit au montage des luminaires afin de ne pas entraver la circulation. » Explique Fabrice Delbecq. C’est ainsi que les ouvriers des espaces verts qui sont Fabrice Delbeq, Fréderic Renaud, Michel Fréderic et Kenny Simon s’activent tous les jours de cette semaine et cela dès 18hrs jusqu'à deux heures du ILLUMINATIONS NOEL 2.jpgmatin. Afin de recréer la féérie de Noël, de nouvelles guirlandes lumineuses, habits de neige et autres décorations ont été installées pour ces fêtes de fin d’année. Il s’agit de la seconde phase de rénovation des traversées de rue et des étoiles, réalisée dans le cadre du plan climat énergie. C’est ainsi que 27 traversées de rues auront leur étoile : Chaque traversée de rue passera de 700 Watt de consommation à 31,2 Watt. Chaque étoile passera de 210 Watt de consommation à 6,5 Watt. « De nouvelles illuminations ont été installées à différents endroits de la ville. Des illuminations ont été placées sur des tilleuls qui jouxtent la rue de l’Esplanade ainsi que sur ceux de l’Hôtel des Finances à la Place des Capucins. Une illumination sous corniches orne la cour du Château Burbant et des filets lumineux brillent sur les buis. Un ciel lumineux fait son effet à l’entrée de la Rue du Gouvernement. Un nouvel éclairage orne les grilles du Centre Administratif Communal, côté rue de Pintamont. » Conclut Fabrice

    ILLUMINATIONS NOEL 3.jpgAth prend de belles couleurs à l’occasion des fêtes de fin d’année. Allez donc y faire un tour...    

  • Houtaing: Attention, le village sera sans eau de 9 à 11h! Que l'on se le dise

    info.jpg

    Dans le cadre de la mise en place du projet de télérelève consistant à placer des compteurs sur les conduites principales d'alimentation des réseaux, la SWDE a programmé des travaux, le mercredi 16 novembre entre 9h et 11h.

    Lors de ces travaux, une coupure d'eau devra être réalisée et touchera l'ensemble des riverains du village.

    eau1.jpg

    Il est probable que, lors de la remise en service des canalisations, vous constatiez quelques perturbations comme un manque de débit ou de pression ou une coloration inhabituelle de l'eau. Ce genre d'inconvénients est tout à fait courant en pareille circonstance et nos services procèderont à des purges sur les réseaux concernés.

    Nous vous invitons à prendre toutes les dispositions nécessaires en prévision de ses perturbations.

    Infos :

    SWDE au 087/87.87.87

  • Ath: Fermeture des services de l'adminstration communale les 1er et 2 novembre

    673321710_3_2_6.jpgA l’occasion de la Toussaint, les services de la Ville seront fermés

    Fermeture des services les 1er et 2 novembre

    A l’occasion de la Toussaint, les services de la Ville seront fermés les mardi 1er novembre et mercredi 2 novembre 2016.

    La vilel resta à votre disposition soit par message vocal au 0476/94.61.59 ou par mail à l’adresse:  info@ath.be et aussi par courrier postal à l’adresse suivante : Rue de Pintamont, 54, 7800, Ath

  • Ath:Le Gouvernement wallon a reconnu comme calamité publique les orages qui ont frappé Ath et ses environs

    382426_4129958293393_955357576_n_3.jpgLa Wallonie a connu plusieurs vagues orageuses successives au cours du mois de juin de cette année. Et la ville avait sollicité la Région Wallonne pour être reconnu « calamité publique » Voir ICI

    Celles-ci étaient accompagnées de précipitations localement très intenses avec parfois de la grêle et des vents violents. Ces conditions climatiques ont surtout provoqué des inondations par concentration de ruissellement (coulées boueuses) ou encore par débordement de rivières causant des dommages importants aux habitations et aux voiries. Ces événements ont affecté toutes les provinces wallonnes et certaines communes ont même été touchées à plusieurs reprises.

    Chaque événement orageux fait l’objet d’un rapport du centre régional de crise qui s’appuie d’une part sur l’analyse de l’IRM en ce qui concerne les précipitations et sur les services hydrologiques wallons pour l’établissement des périodes de retour statistique des débit des cours d’eau.

    Ces informations scientifiques permettent de vérifier si les seuils des critères de reconnaissance comme calamité publique sont effectivement atteints ou dépassés ainsi que de déterminer la zone géographique concernée.

    En date du 6 octobre 2016, le Gouvernement wallon a reconnu comme calamité publique les orages qui ont frappé la Wallonie les 6, 7 et 8 juin.

    1389829720_2.jpgCette reconnaissance touche 36 communes dont la commune de Ath pour les sections d’Isières, Ghislengien et Meslin-L’Evêque.

    En ce qui concerne les villages de Rebaix, Ostiches, Bouvignies, Irchonwelz et les deux Villers, une demande d’extension de zone géographique a été immédiatement adressée au Gouvernement wallon par le Bourgmestre d’Ath Marc Duvivier.

    Le Gouvernement wallon prendra position lors d’une de ses prochaines séances.

    Quels sont les biens indemnisés par le Fonds wallon des calamités ?

    • Les biens qui n’entrent pas dans la couverture habituelle de l’assurance incendie/habitation.
    • les biens agricoles en principe exclus de la couverture d’assurance, à savoir : les récoltes non engrangées, les cheptels vifs hors bâtiments, les sols, les cultures, les peuplements forestiers.
    • les voitures qui ne sont pas à l’abri dans un garage ou sous un car-port.
    • les biens qui ne sont pas assurés en raison de l’état de fortune du sinistré (il s’agit du sinistré qui pouvait bénéficier au jour de la calamité d’un revenu d’intégration sociale ou d’une aide financière équivalente).
    • les biens relevant du domaine public des personnes morales.

    Que faire si vous avez été victime de ces pluies ?

    Les sinistrés doivent d’abord contacter leur compagnie d’assurance ; vous ne serez pas indemnisés pour des dégâts qui étaient assurables, le fonds n’intervenant que de manière complémentaire.

    Vuntitled-thumb_98.pngous avez jusqu’au 30 janvier 2017 pour introduire votre demande d’indemnisation auprès du Service Régional des Calamités :

    Service Public de Wallonie (SPW)

    DGO Pouvoirs locaux, Action sociale et Santé

    Service Régional des Calamités

    Avenue Gouverneur Bovesse 100

    5100 JAMBES

    081/32.32.00

    Le tout doit être envoyé en un seul exemplaire, par envoi (de préférence) recommandé, ou par mail :

    calamites.pouvoirslocaux@spw.wallonie.be

    Consultez le guide « Calamités régionales - Mode d'emploi » qui répondra à la plupart de vos questions en cliquant ici

    Ou pouvez-vous trouver les formulaires ?

    via le site internet http://pouvoirslocaux.wallonie.be (thématique « calamités naturelles) ;

    En version papier auprès de l’Administration communale :

    Au service « Assurances »

    Boulevard du Château (ancien commissariat de police), 2e étage.

    Votre agent communal coordinateur « calamités publiques » est

    Mme Nathalie Chevalier

    068/26.91.48

    assurances@ath.be

    Le service « Assurances » est ouvert du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h à 16h. Sur rendez-vous, une aide vous sera apportée pour vous guider dans vos démarches.

  • Gibecq: une réunion d’information aura lieu pour l’extension d’une exploitation pour l’élevage de 5.000 chèvres

    IMGP0037.JPGLe mercredi 12 octobre prochain, une réunion d’information préalable à une étude d’incidence sur l’environnement sera organisée en la salle communale « Le foyer d’animation », sur la place de Gibecq (entité d’Ath). Son sujet : l’extension d’une exploitation existante pour l’élevage de 5.000 chèvres de plus de 6 mois du côté du chemin de Bragues. Johan Taverniers, l’éleveur, s’explique.

    Un fermier ambitieux. C’est comme cela que Johan Taverniers, éleveur de chèvres au 10 chemin de Bragues à Gibecq se définit. Et pour cause, l’homme qui exploite une chèvrerie de près de 1.000 animaux, entend doubler son cheptel… voir plus.

    « En fait, je voudrais d’abord porter la chèvrerie à 2.000 bêtes. Mais à la Région wallonne, on m’a expliqué que si j’avais le projet de l’étendre encore plus, autant le faire tout de suite dans ma demande de permis, car pour eux ça ne changerait rien en l’état », explique l’éleveur d’origine flamande.

    Capture.JPG

    Mais au final, un simple permis d’environnement classe 1 est nécessaire pour obtenir cette possibilité de concentrer 2.000 chèvres d’abord, peut être plus du double ensuite. Une réalité que le bureau d’études DLV, basé à Louvain-la-Neuve, devra livrer aux riverains et curieux présents le 12 octobre prochain à 19h30 à Gibecq pour la réunion d’information préalable.

    « Cette réunion a pour but de mettre en évidence des points particuliers qui pourraient être abordés dans l’étude d’incidences et de présenter des alternatives techniques pouvant raisonnablement être envisagées par Monsieur Taverniers afin qu’il en soit tenu compte lors de la réalisation de l’étude d’incidences », prévient ainsi l’avis d’information. Rendez-vous donc sur place pour donner son point de vue.

  • Ath: Les travailleurs communaux devront à nouveau faire sans leur prime de fin d'année

    CONSEILATH SEPT.jpgLors du conseil communal de ce lundi, il y avait un point qui intéressait le personnel communal, c’est celui de leur prime de fin d’année : allait-il la recevoir ou pas ? Et bien les travailleurs communaux en seront une fois de plus marris. Car depuis 2013, ils ne la reçoivent plus. Le bourgmestre Marc Duvivier se justifie : « De multiples incertitudes planent toutefois sur l'avenir proche, compte tenu de décisions encore à intervenir à d'autres niveaux de pouvoir, qu'ils soient wallons ou fédéraux, et qui impacteront inévitablement les recettes attendues . » Le bourgmestre de poursuivre : « Le collège communal en arrive à la conclusion que les paramètres financiers globaux ayant conduit à la décision prise en 2013 doivent encore être pilotés par la prudence et propose de ne pas octroyer l'allocation de fin d'année 2016. »

    Une nouvelle monnaie locale

    La réaction de l’opposition ne s’est pas fait attendre via Ronny Balcaen du groupe Ecolo : « Sur ce point, vous tenez un discours à deux voix. Quelques points auparavant vous estimer que la ville doit avoir une vision future et doit continuer à investir et dans ce cas présent, vous demandez aux travailleurs de se serrer la ceinture. Je ne vous suis plus! » Et Laurent Postiau du Cdh de poursuivre : « Vous dites que nous ne disposons pas de richesses naturelles mais ici vous avec un personnel communal hors-pair. Ne pourriez-vous faire un effort particulier pour ces travailleurs qui méritent tout notre estime ». Le bourgmestre de rétorquer : « Les travailleurs communaux devraient recevoir en 2018 (NDLR : le maïeur a choisi cette date vraiment au hasard, sans coïncidence électorale, bien sûr…) l’équivalent de leur prime de fin d’année en chèques repas qu’ils touchaient auparavant ». Et il promet quelques surprises. Le Bourgmestre pourrait lancer une monnaie locale comme à Liège. La monnaie locale a pour vocation de soutenir une économie locale. Cette monnaie pourrait être utilisable auprès de commerçants. A Liège, elle s’appelle la Vareuse et dans la cité des Géants, le nom serait vite trouvé : « Le Goliath ».