- Page 2

  • Ath: L’ex Cdh Cécile Dascotte n’a pas tardé à réagir! Elle se réjouit de faire partie de l’équipe du PS Athois

    CECILE DASCOTTE.JPGSuite à la divulgation de la liste PS Athoise, l'ex Cdh, Cécile Dascotte n’a pas tardé à réagir. Et elle se réjouit de faire partie de l’équipe du PS Athois comme elle l’a expliqué dans son communiqué « Je suis heureuse de rejoindre cette liste menée par Bruno Lefebvre, un bourgmestre expérimenté qui a une vision jeune  et dynamique de notre ville et qui est déterminé,  entre autre, à rétablir avec rigueur et honnêteté l’équilibre financier. » Et la future candidate du PS Athois de poursuivre « Après mon départ volontaire du Cdh, j’ai rencontré différents responsables des familles politiques locales. Ceux qui me connaissent bien savent que mes engagements professionnel, personnel et politique ont toujours été guidés par des valeurs de solidarité, de respect et d’intégrité. Je les ai retrouvées  dans les valeurs défendues aujourd’hui par le PS athois.  Par ailleurs, la ferme volonté de retour à la bonne gouvernance prônée par l’USC et son président Dany Vandenbrande m’a confortée dans mon choix de me présenter à leurs côtés le 14 octobre 2018. »

    Et la conseillère indépendante de conclure « Avec l’équipe PS que je rejoins, je suis persuadée que, dans ces conditions, notre cité tellement riche de chacun de ses habitants mais aussi de ses nombreux potentiels : agricole, culturel, folklorique, industriel et commercial, peut à nouveau croire en un avenir meilleur. »

  • Houtaing: Les Doux Dingues » vont jouer une comédie de Ray Cooney

    P1050253.JPGLes vendredis 20 et 27 avril, les samedis 21 et 28 avril à 20h et le dimanche 22 avril à 15h30, la troupe « Les Doux Dingues » présente « Espèces menacées », une comédie de Ray Cooney, mise en scène par Murielle Bottequin, à la Salle de Musique de Houtaing (place, à côté de l’église).

    Par mégarde, Yvon (Rudy Michaux) a échangé sa mallette contre celle d’un inconnu dans de RER. Là où se trouvaient ses gants et son sandwich, il y a désormais des millions. Pour fuir des représailles certaines, il décide de prendre le premier vol pour Buenos Aires. Mais c’était sans compter le refus obstiné de sa femme (Maryse Desprets), les intrusions successives d’un couple d’amis (Cléo Malfroid et Sébastien Morancé), d’un policier douteux (Frédéric Vanhockerhout), d’un commissaire tatillon (Clément Botquin), d’un chauffeur de taxi irascible (Eric Beun) et l’arrivée d’un tueur (Maxime Michaux) bien décidé à récupérer son dû…

    Infos

    Entrée : en prévente : 7€

    Le jour du spectacle: 8 €       

    Moins de 12 ans : 3€

    Réservations au 0485/42.11.63

  • Ath: L'homme qui parlait aux géants a publié un livre qui est disponible à la Maison des Géants

    B9715156107Z_1_20180323145821_000+GA9AUSMBL_1-0.jpgPhilippe Dupuich est un véritable passionné des géants. Ce photographe professionnel, qui a longtemps vécu à la Réunion et effectué de nombreux reportages en Afrique, est revenu, voici quelques années, s’installer à Tourcoing, pas trop loin de son Boulogne-sur-Mer natal.

    Depuis 2004, il sillonne le Nord/Pas-de-Calais, mais aussi la Belgique, pour photographier des géants. De Dunkerque à Dendermonde, d’Ath à Cassel, il a su capturer avec son appareil une multitude de moments privilégiés. Des fêtes, des carnavals, des ducasses. Mais aussi, des baptêmes ou des rassemblements. La solitude du géant dans son hangar ou dans sa grange. Les préparatifs, les derniers feux de la fête, … Il n’y a pas grand-chose de l’univers gigantesque qui a échappé à son regard attentif. Au terme de ce périple, il publie à compte d’auteur un superbe livre qui s’intitule « L’homme qui parlait aux géants ». Ce ne sont pas moins de 150 splendides photos que le lecteur pourra y découvrir. Pour l’occasion, Philippe Dupuich s’est associé à son ami Timour Muhidine, écrivain né au Koweit mais ayant passé son enfance à Arras, qui a bien voulu faire dialoguer les images avec l’histoire d’Edmond « long minton », le porteur qui parle à son géant Guillaume. Il en ressort un bel ouvrage, étonnant dans sa forme, mais qui ravira très certainement tous celles et ceux qui s’intéressent au monde des géants. « L’homme qui parlait aux géants » est disponible à la boutique de la Maison des Géants, au prix de 34 euros.

  • Isières: Spectacle équestre à l’Ecurie de la passion durant trois jours

    27654552_332070033987185_8914149167919365957_n.jpgÀ l’occasion des 20 ans de l’Ecurie de la passion, Nathalie et ses cavaliers passionnés vous proposent un spectacle équestre à travers 3h d’émotions intenses avec sons, lumières et effets magiques pour fêter les 20 ans de l’Ecurie de la Passion à Isières.

    L’ecurie Isièroise vous propose 3 représentations :

    Vendredi 20 avril à 20h

    Samedi 21 avril à 20h

    Dimanche 22 avril à 15h

    Réservation obligatoire par tél au 0494/86 16 30 ou via mail : spectacle2018passion@gmail.com

    Prévente : 15€/pers ( gratuit enfants - 3 ans)

    Sur place : 20€.

    Divers Food truck sur place 

  • Ath: " Sortilèges, Rue & Vous ! " recrute des bénévoles

    1698797576_2.jpgLe 10 mai, le festival des Arts de la Rue «Sortilèges, Rue & Vous !» fête sa 30e édition. Pour un déroulement optimal, la Maison Culturelle d’Ath recherche des bénévoles pour renforcer son équipe. Qu’importent les talents et les disponibilités, toute aide est la bienvenue.

    Chaque jeudi de l’ascension, des milliers de spectateurs venus des quatre coins de la Belgique et du nord de la France se promènent dans les rues athoises pour découvrir plus de 30 compagnies et 70 représentations de théâtre, de musique et de cirque.

    La MCA lance un appel aux volontaires prêts à donner de leur personne, que ce soit pour quelques heures ou toute la journée. Chacun peut y participer selon ses préférences : intégrer l’équipe chargée de l’information, servir aux bars, préparer et servir les repas, assurer la surveillance de loges ou d’un lieu de représentation, aider au montage et au démontage, installer les festivaliers, mener des enquêtes…

    À côté de cela, certains artistes font une longue route pour venir à Ath. Pour loger tout ce beau monde, la Maison Culturelle lance un appel à la population pour accueillir une à quatre personnes le temps d’une ou deux nuits maximum. Que ce soit un lit ou un clic-clac, toute proposition est la bienvenue.

    Devenir logeur ou bénévole : une chouette manière de contribuer à la vie culturelle locale, de découvrir l’envers du décor d’un événement de telle ampleur et surtout, de faire de nouvelles rencontres !

    Plus d’infos au 068/26.99.99 ou via un courriel: sortileges@mcath.be

  • Ath: un rétrécisseur de voirie de type chicane va être posé au chemin de Beloeil

    untitled.png

    Un problème de vitesse a été constaté au chemin de Beloeil à . Les véhicules ne respectent pas la limitation de vitesse autorisée ce qui augmente le danger d'accident suite aux nouvelles habitations construites sur cette voirie.

    Le 15 janvier dernier, une réunion s'est tenue avec le Service Mobilité de la Ville d'Ath, la police de Chièvres et le SPW afin de trouver une solution pour régler ce problème lié à la vitesse excessive.

    Il a été proposé de placer un rétrécisseur de voirie de type chicane avec une priorité de passage et une adaptation de la vitesse ad hoc à ce type de ralentisseur.

  • Ath: Ce mardi et mercredi , il y avoir des travaux à la rue de l'Agriculture et à la rue Gros pierre

    raccordement-gaz-ville-1.jpgCes mardi 17 et mercredi 18 avril, la société Fluxys doit effectuer des travaux de maintenance sur les installations situées rue de l'Agriculture et rue Gros pierre.

    Dans ce cadre, une opération de torchage de gaz prendra quelques heures, ce qui pourrait occasionner des nuisances sonores voire des odeurs de gaz.

    Ces interventions auront lieu entre 7h30 et 18h.

    Pour plus d’infos vous pouvez contacter le : 0800/90102

  • Ath: Ce vendredi, la compagnie Dessources sera sur les planches du Palace

    V8436253-13244542.jpgendredi 20 avril à 20h sur les planches du Palace, la Maison Culturelle d’Ath accueille la compagnie Dessources pour un moment tout en finesse et émotions.

    Fort du succès des précédents spectacles (Source et Double) qui ont su réconcilier un public de non initiés à la danse, le chorégraphe Nono Battesti continue son exploration des métissages entre danse et musique live pour partager avec les spectateurs une narration visuellement et émotionnellement forte.

    Quatre artistes sur scène. Deux danseurs, un musicien et une chanteuse.

    Un banc posé au milieu de nulle part pour qu’ils se rencontrent.

    Un passage piéton suspendu dans le vide pour traverser leurs frontières…

    On entend souvent dire qu’après une maladie grave ou un traumatisme, la vie prend une tout autre valeur, une tout autre saveur. Devons-nous forcément passer par là pour en prendre conscience ?

    Trance est une invitation à transcender nos perceptions et nos points de vue, à nous reconnecter à l’essentiel dans le vivre ensemble et les petits plaisirs simples du quotidien.

    Le spectacle s’inspire autant de la danse urbaine, contemporaine et du bodydruming (percussions corporelles) pour créer un langage corporel universel et accessible. La combinaison de la danse avec la musique live rend les spectacles de Nono Battesti uniques et fragiles à la fois. Les styles et les univers des artistes sur scène se confrontent, se rencontrent, s’accordent…

    Infos

    Vendredi 20 avril- 20h

    Palace, rue de Brantignies, 4,Ath

    15€ (Tarif plein) 7,50€ (- 26 ans) 12€ (abonnés) 6€ (ABO jeune)

    Spectacle pour toute la famille, dès 8 ans

    Infos et rés : billet@mcath.be ou au 068/ 26. 99. 99

  • Ath: La ville a son PLP de centre urbain

    PLP ATH CENTRE.jpg

    C’est en mai 2015 dans le village de Mainvault que se créait le premier PLP de la cité des Géants. (Partenariat Local de Prévention)

    En ce début de semaine, un autre PLP a vu le jour à Ath.

    Comme l’a souligné Monsieur le Bourgmestre Marc Duvivier « C’est le second à Ath, les effets se font ressentir à Mainvault, nous avons constaté une nette diminution de la criminalité, des panneaux sont implantés en entrée de zone et ont aussi un effet dissuasif, des autocollants sont apposés également chez les membres, Nous avions donc un premier PLP de type rural, voici le second, cette fois de type « urbain » car situé plus en centre-ville, il forme le triangle dit du « quartier des Matelots. » Il est vrai que ce triangle est en pleine expansion et il englobe l’avenue du Bonheur, la rue des Sports, la rue des prés le Comte, la rue des Matelots et la route de Lessines jusque au passage à niveau avant Lanquesaint

    Il faut savoir que ce projet a été porté par quelques habitants du quartier. A l’heure actuelle, plus de 14 familles ont déjà rejoint le PLP en signant la « charte PLP »

    Comme nous l’a expliqué la coordinatrice de ce tout nouveau PLP, Carine Degré « les PLP sont toujours fondé à la demande des citoyens, il faut savoir que la procédure est longue, mais efficace, cela fait plus d’un an que nous avons eu l’idée de ce projet, il faut des autorisations, faire les démarches auprès de la ville, de la police, cela ne s’improvise pas, c’est Olivier Olivier Vercruysse, policier Athois, qui est en charge de leurs créations sur le territoire. C’est donc lui qui nous a accompagné durant toute la création, une réunion a été programmée afin d’expliquer le principe du PLP aux riverains concernés » Ce projet est parfaitement encadré par la ville et la police car ce n’est en aucun cas une milice privée, il y a bien évidement des règle à respecter.

    « Je dois souligner que nos rues sont adjacentes à des accès de fuite faciles pour des personnes malveillantes (Chaussée de Tournai, de Bruxelles, l’A8 …) » Carine de poursuivre « Sans oublier que cela améliore le contact entre police et les citoyens, il est également important de rétablir un bon contact nous ne sommes plus à l’époque de la peur du gendarme ! « 

    PLP ATH CENTRE 2.JPG

    Le PLP réduit les rumeurs et les paniques inutiles, puisque l’info reçue est toujours vérifiée et certifiée, il y a donc d’avantage de sentiment de sécurité.

    Carine de conclure « L’augmentation des liens sociaux a comme autre avantage de réduire les conflits de voisinage et développer l’entraide entre voisins, ce qui dans un quartier comme le nôtre n’est pas non plus négligeable »

    Il ne s’agit en aucun cas d’une milice privée qui fait le travail de la police mais des gens qui sont plus attentifs et ont un contact privilégié avec la police. Un PLP n’est pas une initiative de la police mais émane toujours des citoyens.

    Infos

    Si vous êtes habitant du quartier des Matelots et que vous désirez faire partie de ce PLP vous pouvez prendre contact avec Mme Carine Degré au 0476/838.546 7/7j