- Page 2

  • Ath: Les infos pratiques du week-end !

    4149573552_2_2_8_19.jpgMaison culturelle et Palace : 068 26 99 99

    Centre des arts de la rue : Alain Coulon/ 0496 97 32 81

    Pompiers : 068 28 52 30

    Protection civile : 065 35 43 00

    Agence fédérale de contrôle nucléaire: 02 50 28 999

    S.O.S pollution : 070 23 30 01

    Problème de gaz odorisé : ORES au 0800 87 087

    Problème de gaz sans odeur : Prévenir Fluxys (transport de gaz) 0800 90 102

    Panne d'électricité : ORES au 078 78 78 00

    Distrigaz : 02 282 72 11

    S.W.E à partir du vendredi 16h30 : 0495 57 02 33

    Hôpital : 068 26 21 11

    Gardes médicales : 1733

     

    poste-medical-de-garde.jpg

    Pour le poste médical " Val de Dendre" Cliquez ICI

    Samedi 24 février

    Multipharma Ath

    Grand Place, 10

    Ath

    Tél: 068/28.24.11

    Dimanche 25 février

    Pharmacie Cornil

    Place du Marché aux Toiles, 15

    Ath

    Tél: 068/28.69.90

    pharmacie-garde-mulhouse.jpg

    Ou ICI

    Pour connaître la pharmacie de garde durant la nuit,  

    entre 22h et 9h, appelez le : 0903 99 000

    Coût de l'appel : 1,5 euro par minute

    Afin de pouvoir vous renseigner avec exactitude, nos téléphonistes doivent connaitre votre localisation. Pour limiter la durée et le coût de cet appel, veuillez indiquer à la téléphoniste le code postal ou la localité et le nom de la rue à partir de laquelle vous souhaitez vous rendre dans la pharmacie de garde la plus proche.

    untitled_173.png

    Vétérinaire de garde pour ce week-end

    Les 24 et 25 février

    Docteur vétérinaire

    Deneyer Marc

    Chemin de Chièvres, 2

    7940 Brugelette 

    Tél. : 068/45.56.40 

    Cliquez ICI   

     

    20507749_1604034769640214_3743994926036254153_o.png

  • Ath: " J’observe une stratégie concertée de mise à mort politique de notre Bourgmestre "

    3290211523.jpg

    On le sait l’affaire Duvivier a créé un étonnement dans la population. Et tous les Athois ont avis sur la question.

    Mais un citoyen particulier donne son avis publiquement sur la chose politique. Il s’agit de l’historien Athois, Christian Cannuyer. Fait très rare, l’homme n’est jamais intervenu dans le débat politique Athois.

    "Ces derniers jours, à l’approche de l’assemblée générale de l’USC qui doit ou non entériner l’éviction de Marc Duvivier décidée par le Comité, c’est l’hallali. À l’instar de maints citoyens d’Ath, j’observe une stratégie manifestement concertée de mise à mort politique de notre Bourgmestre. Et, comme beaucoup, j’en suis écoeuré. L’affaire me paraît d'une inélégance et d'une ingratitude absolues. Et d'une insigne hypocrisie : tous ceux qui fustigent la gestion de la cité et rendent Marc Duvivier d’une situation il est vrai très difficile faisaient partie de l’équipe au pouvoir. Quand a-t-on pu entendre précédemment, in tempore non suspecto, les critiques dont ils accablent maintenant le premier magistrat d’Ath ? Prendre prétexte de la "moralisation" et de la "modernisation" nécessaires du PS pour légitimer une cabale où les paramètres personnels prévalent indéniablement sur les motivations idéologiques ou de "saine gouvernance" me paraît indécent et ne trompera personne.

    J'ai, dans le passé, parfois été critique envers certaines manières de faire de Marc Duvivier. Mais la façon dont on veut le "débarquer" ne fait pas droit à tout le travail qu'il a abattu durant sa mandature, l'envergure de ses projets pour notre ville, son sens d'une realpolitik au service de tous les citoyens et des initiatives porteuses d'avenir pour la cité.

    Bruno Lefebvre, qui sait l’amitié que je lui porte et dont, comme tant d'autres, je voyais bien qu'il était souhaitable qu'il profilât son avenir politique à Ath, avait le temps de s'y préparer et d'y préparer la population en douceur durant la prochaine mandature. Je lui conseille personnellement d'y réfléchir. L’appel qui lui est lancé en fait une figure de deus ex machina, de sauveur inespéré : il vaut mieux que cela. Beaucoup mieux. J'estime aussi que le réquisitionner à la suite d’un coup de force interne au PS athois, c'est montrer bien du mépris envers la population de Chièvres, que l'on va priver sans crier gare d'un bourgmestre remarquable sans lui donner vraiment le temps de mijoter sa succession. Le départ précipité de Bruno de Chièvres, alors qu'il n'a cessé de protester de son attachement viscéral à la petite cité, pourrait être interprété comme une nouvelle illustration de la duplicité toute stratégique de nos mandataires politiques.  Si j'étais Bruno, je résisterais au chant des sirènes et attendrais un climat plus sain pour m'engager dans l'aventure athoise. Il est assez jeune pour patienter encore un peu. Il n'en sera que plus désiré.

    IMG_0219.JPGQuant à Marc Duvivier, il sait qu'il a pour lui une forte adhésion de nombreux citoyens d'Ath, notamment de toutes celles et de tous ceux au bénéfice desquels il a su, ces dernières années, faire preuve d'écoute et d'efficacité très concrète, au-delà de tout clivage idéologique. Si, d'aventure, il avait le courage et la force de se lancer dans la bataille sur une liste indépendante, il pourrait être assuré de mon suffrage, comme de ceux de quantité de mes concitoyens. Ce que j'entends dans la rue ne trompe pas. La vraie popularité est sur le pavé de tous les jours, non dans les illusoires amitiés de facebook.

    Je ne suis pas socialiste et ne le serai jamais. Je ne fais d’ailleurs pas de politique et le spectacle auquel j’assiste m’en dissuade encore un peu plus. Je n’ai sur ce terrain aucune ambition ni attachement personnels. Mais, en tant qu’historien, je pressens qu’Ath est peut-être à un tournant historique. Les membres de l’assemblée générale de l’USC feraient bien d’y réfléchir. Si le pronunciamento anti-Duvivier se traduit par la montée au front d’une liste du bourgmestre sortant lors du prochain scrutin, cela fera du dégât. Et le PS pourrait bien perdre sa majorité absolue. Je ne le souhaite personnellement pas, car j’éprouve du respect pour la tradition socialiste athoise et ce qu’elle a apporté à notre ville, notamment sous l’impulsion de Guy Spitaels. Mais je n’en serais pas non plus outre mesure désespéré."

    Christian CANNUYER

  • Ath: La MCA va se questionner sur les différentes façons d’exister au monde

    is-there-life-on-mars.jpgLe 23 février à 20h au Palace, la Maison Culturelle d’Ath se questionnera sur les différentes façons d’exister au monde avec Is There Life On Mars ?, un voyage chamboulant dans l’univers déroutant de l’autisme.

    Meilleur spectacle au Prix de la Critique 2016 – 2017, poétique, tendre et émouvant, le spectacle est conseillé à partir de 14 ans.

    Pendant 2 ans, Héloïse Meire de la compagnie What’s Up ? a rencontré des personnes autistes et leur entourage avec la volonté de leur donner la parole. De ces conversations, elle a gardé des extraits d’interviews pour en créer un discours unique, à plusieurs voix. C’est ce discours que les comédiens écoutent sur scène et qu’ils vont essayer de retransmettre instantanément, le plus fidèlement possible, avec toute l’émotion de la parole originale et une justesse à couper le souffle.

    La mise en scène décalée, sonore et visuelle, a été spécialement pensée pour bouleverser les repères, dérouter et faire percevoir le réel autrement. Elle veut rendre compte de ces vécus multiples et complexes, souvent méconnus, en questionnant chacun sur ses propres modes de fonctionnement.

    Malgré un sujet peu évident à aborder, Is There Life On Mars ? parvient à se distancier d’une incarnation pure et difficile et à confronter le public à son rapport au monde et à la réalité. Au fond, qui n’a pas déjà ressenti l’impression d’être un martien dans la société ? Comprendre les codes qui la régissent, et comment se comporter avec les autres peut sembler naturel lorsque l’on vit sur la même planète. Mais l’être humain lui-même, dans sa diversité, a parfois une vision des choses insoupçonnée à partager...

    Christine Gousset, kinésithérapeute à l’école d’enseignement spécialisé les Co’Kains, coordinatrice enseignement TEACCH, interviendra après le spectacle pour répondre à d’éventuelles questions sur cette thématique.

    Infos

    Le 23 fevrier 20h au Palace

    15€, 12€ (abonné), 7,5€ (-26 ans), 1,25€ (Art. 27)

    Rue de Brantignies, 4,,Ath

    Réservations : billet@mcath.be

    ou au 068/26.99.99

     

  • Ath & Budget: "Les dirigeants actuels n’apprennent pas de leurs erreurs"

    Le groupe Ecolo Athois a réagi face auIMG_0045.JPGx mauvaises nouvelles que la ville d’Ath a reçu via la Ministre libérale, Valérie De Bue qui a en charge les Pouvoirs locaux et qui a rejeté le budget 2018 de la Cité des Géants.

    « Face à l’adversité et à la crise, les Athois doivent prendre leur destin en main

    Voilà qui devient une très mauvaise habitude. Le budget de notre Ville vient à nouveau de se faire recaler par la ministre des Pouvoirs locaux. Il est vrai qu’avec un mali de 931.300,75 EUR et un large dépassement de la balise d’emprunts de près de 4.500.000 EUR, l’affaire était entendue depuis le vote du budget par le conseil communal début janvier 2018.

    Autre mauvaise habitude de la majorité en place : le Collège communal n’a pas informé les élus communaux de la décision ministérielle. Une fois de plus, nous avons découvert dans le journal du matin des nouvelles importantes pour l’avenir de notre Cité et de ses habitants. Les élus Écolo viennent d’écrire au Collège communal afin de recevoir aujourd’hui encore l’ensemble du courrier de la Ministre De Bue, reprenant son analyse de la situation athoise et ses exigences. La gestion de la Ville nécessite plus de transparence vis-à-vis des élus et des habitants. Un conseil communal doit se réunir dans les meilleurs délais pour débattre de la situation financière et des solutions à mettre en œuvre. »n Explique le conseiller des verts Ronny Balcaen

    Jessica Willocq de poursuivre «  Les dirigeants actuels n’apprennent pas de leurs erreurs. Ils continuent de nier la situation difficile dans laquelle nous nous trouvons. Malheureusement, nous sommes confortés dans notre analyse de la situation budgétaire de la Ville telle que nous la développons régulièrement au conseil communal depuis 2013. Nous ne pouvons pas nous en réjouir. » Et le leader des verts de conclure «  Aujourd’hui, face à la grave crise que nous traversons, Écolo veut porter un message volontariste. Il faut avoir le courage de dégager des solutions qui garantissent le fonctionnement de la Ville et les services aux citoyens, à court terme et à long terme. Le retour à la sobriété est nécessaire. Pour Écolo, cela passe par une prise de conscience et par une action collective qui s’accommode mal du recours à un nouveau sauveur. C’est ensemble que les Athois s’en sortiront !

  • Ath: Les syndicats craignent le pire pour les travailleurs commuaux et pour tous les Athois

    3639282579.jpgCe jeudi, le front commun syndical CGSP-CSC Services publics,

    Pascal Douliez et Eric Dehon, nous ont fait parvenir un communiqué aux médias

    Le voici dans son intégralité!

    « Nous vous adressons le présent communiqué de presse pour vous faire part de nos plus grandes inquiétudes pour le personnel de la ville d’Ath, qu’il soit issu de l’administration communale ou du CPAS.

    Comme vous ne l’avez sans doute pas oublié, durant l’année 2013, nous avons été confrontés à un plan de licenciements collectifs sans précédent faisant passer le nombre de travailleurs de 413,75 à 376,25 en 2014.

    A l’époque, après ce bain de sang social, nous avions rencontré par deux fois le ministre des pouvoirs locaux afin de lui faire part de nos plus vives inquiétudes quant aux perspectives budgétaires à venir de la présente législature 2012-2018. D’ailleurs, la dernière rencontre s’étant déroulée en présence des autorités Athoises.

    Mais force est de constater que de ces rencontres, AUCUNE leçon n’a été tirée et qu’aucune mesure n’a été prise.

    Aujourd’hui, nos inquiétudes sont objectivées non seulement par l’actuelle ministre des pouvoirs locaux qui vient (enfin) de refuser le budget de la ville avec les recommandations suivantes : « un plan de gestion en y intégrant un calendrier précis de mesures concrètes et applicables… » ; Mais également par les faits suivants :

    Le volume global de l’emploi se chiffre aujourd’hui à 402 travailleurs soit le même nombre qu’en 2011, année préélectorale !!! Et donc, cela veut dire que l’on a supprimé la prime de fin d’année, que l’on a licencié des travailleurs avec 20 et parfois 30 ans d’ancienneté pour créer aujourd’hui de l’emploi précaire et CLIENTELISTE !!!!

    2613922861.jpgLes cotisations de responsabilisations qui ne font qu’augmenter car la ville ne s'est jamais inscrite dans un plan de nomination digne de ce nom et qu’aujourd’hui, elle est obligée de passer à la caisse (3,1 millions € en 2018 et 4,5 en 2020).

    Une zone incendie qui leur coûte plus cher que prévu car le conseil de zone n’a pas été capable de s’entendre sur le budget (350 000 € en plus par rapport à 2017).

    Le coût de la zone de police, 143€/habitant.

    Une taxation qui plafonne à 3200 centimes additionnels pour le précompte immobilier et à 8,8% pour le précompte professionnel (soit le maximum que l’on puisse prélever à la population Athoise).

    Bref, aucune nouvelle recette et des charges supplémentaires. Par conséquent, atteindre un plan de gestion équilibré en 2020 comme l’exige la ministre, laisse entrevoir un avenir très noir pour les travailleurs. Preuve en est que par un vent favorable, nous avons reçu le courrier que le PS d’Ath a envoyé à ses membres et dans lequel est écrit ceci : « Nous savons qu’à politique inchangée, la ville d’Ath risque de devoir licencier près de 100 ETP en 2019 ».

    Fort de ce constat, il n’est nullement envisageable pour le front commun syndical CGSP-CSC services publics que l’on revienne à des mesures aussi sanguinaires socialement qu’en 2013.

    3851100707.jpgEt si d’aventure, l’autorité envisageait une telle chose, elle n’aurait pas à gérer une négociation syndicale mais bien une confrontation sociale sans précédent. Qu’on se le dise, nous ne lâcherons rien et n’accepterons le licenciement de personne. Que ce soit la CGSP ou la CSC, nous sommes plus déterminés que jamais et sommes d’ores et déjà prêts à actionner toute la force syndicale dont nous disposons. »

  • Ath : Ath Infos Direct,les forains et notre blog ont fait des heureux

    1657080925.jpgCe mercredi, tous nos gagnants du concours que nous avions lancé avec la collaboration d’Ath-Infos Direct et les forains pour remporter un pack étaient présents.

    Le pack contenait des tickets gratuits qui donnaient accès aux attractions de la foire d’hiver. Le Pack avait une valeur de 40€

    C’est ainsi que Sébastien Ghyssens, Marine Moulart, Nicolas Quittelier et Brigitte Moulin ont été les heureux gagnants de notre concours !

    Félicitations à nos participants

    403005245.jpg

  • Ath: Infor Jeunes organise une soirée Afterwork sur le thème des grands voyages

    logo-courrier.jpg

    Ce 23 février, Infor Jeunes Ath propose aux jeunes qui ont déjà voyagé et aux jeunes qui voudraient partir à l'aventure de se rencontrer, afin d'échanger autour des grands voyages.

    De plus en plus de jeunes souhaitent vivre une expérience à l'étranger, mais sont souvent perdus face à la foule de possibilités et d'organismes.

    Pour les aider à y voir plus clair, Infor Jeunes Ath organise une soirée Afterwork sur le thème des grands voyages. Ath propose donc un rendez-vous pour se détendre après l’école ou le travail.

    L'idée est de créer un espace d'échanges autour des grands voyages, pour que ceux qui ont découvert une partie du monde puissent partager leur histoire, mais surtout pour que ceux qui veulent découvrir le monde puissent trouver des réponses à leurs questions ! Pour qui ?

    Volontariat, deuxième rhéto, première expérience professionnelle, jeune au pair, job étudiant, cours de langues, Working Holiday Visa, chantier, études supérieures, etc. L'Afterwork se déroulera au café Don Quichotte de la Dendre (rue de France 38 – 7800 Ath).

    Couverture-événement-FB-Afterwork-06.png

    Le 23 février 2018, de 16h30 à 21h. L'entrée est gratuite. Infos : Marie Rolet, Animatrice Infor Jeunes Ath : Tél: 068/26 99 72 ou via un courriel: marie.rolet@inforjeunesath.be

  • Ath: Raoul Chevalier l'ancien Echevin des Travaux Athois est décédé ce mardi soir

    IMG_3804.jpgC’est avec tristesse, que nous avons appris le décès de l’ancien Échevin Raoul Chevalier.

    C’est sous l’ère de Guy Spitaels, que Raoul Chevalier avait fait ses armes politiques communales. En effet, il avait été échevin de 1977 jusqu’à 2001. Durant 24 ans, il a été l’homme des travaux athois comme l’a expliqué l’échevin Florent Van Grottenbrulle : « Raoul a été mandataire à Ath en tant que conseiller communal et ensuite en tant qu’échevin. Il a contribué lors de cet échevinat à de très nombreux grands travaux comme la rénovation de l ’Hôtel de Ville et de la Grand-Place Sans oublier que Raoul a collaboré avec la Région wallonne lors de la construction du TGV. »

    Et dire qu’en octobre 2017 l’ancien échevin des Travaux, Raoul Chevalier et de son épouse Rolande Lessens avaient fêté leurs noces de Diamant !

    Nous présentons toutes nos condoléances à son épouse et à ses enfants et petits-enfants

    IMG_1860.jpg