- Page 2

  • Ath Ce soir, la Royale Union Saint-Martin va être en mode.... British

    15304133_10154738500852170_8595964440464761031_o.jpgLa Royale Union Saint-Martin est heureuse de vous annoncer son traditionnel concert de Noël à 20h en la Salle Georges Roland. Cette année, c’est le Royaume-Uni qui est mis à l’honneur. Sous la baguette de Jacques Delporte et sous la bannière de l’Union Jack, laissez-vous emporter par cette musique ‘So British’. Imaginez-vous parader devant Buckingham Palace, admirer les joyaux de la Couronne, pénétrer dans la cathédrale de Canterbury ou flâner dans l’ambiance rock des bars londoniens. Ne vous étonnez pas d’y rencontrer la panthère rose, les Beatles ou Deep Purple ! La fanafare vous épargnera la gelée fluorescente et les haricots sauce tomate, mais leur buvette promet aussi quelques découvertes locales. Les musiciens vous attendent donc nombreux pour vous prouver leur «incredible talent» et vous faire découvrir cette «lovely» musique d’outre-manche.

     

  • Ath: Le Hall du CEVA a fait peau neuve.

    INAUGURATION HALL DU CEVA.jpg

    Ce dimanche environ 70 jeunes chevaux de trait ont inauguré les installations rénovées du CEVA. Il y avait sur place un public de connaisseurs, d’amoureux du cheval de trait et de simples curieux.

    Lors de l’exposition, on a pu constater que le Hall du CEVA a vraiment fait peau neuve. Construit dans les années 70, le CEVA avait besoin d’un rajeunissement. Et les travaux qui ont été effectués n’étaient pas du luxe. Situé dans le zoning des Primevères à Ath, il accueille foires, salons et expositions et il nécessitait des aménagements d’isolation. « La toiture a été remplacée et dotée d’un isolant plus efficace. L’objectif est évidemment d’alléger la facture énergétique de l’édifice. Le chauffage et l’éclairage du Hall ont également été remplacés. En effet cet éclairage artificiel est très économe car il est composé de leds. Il ne restera plus qu’à restaurer la partie extérieure du Hall. Un bar sera également aménagé car le Hall ne sera pas uniquement qu’un hall d’exposition, nous voulons qu’il soit aussi destiné à différents spectacles » , souligne le maïeur Athois Marc Duvivier.

    Bien sûr, il reste encore à faire car le parvis du hall est dans un état plus que désastreux, il ressemble plus à un champ de mines qu’autre chose mais là aussi le Bourgmestre Athois va s’y atteler : « Pour l’instant, nos services étudient comment rénover cette esplanade et bien évidemment cela aura un coût. Dans le budget que nous présenterons, il y aura un article qui évoquera cette rénovation. Sans oublier que nous allons poser des panneaux solaires. Car à ce niveau, les crédits sont prévus. Ces panneaux vont nourrir non seulement le Hall mais aussi toutes les infrastructures de l’abattoir communal qui se trouve à côté. Le coût des travaux est estimé à environ 700.000 €. Des subventions ont été accordées pour près de la moitié. Le coût à charge de la Ville sera couvert par un emprunt remboursé en 20 ans. Quant aux intérêts, ils seront en partie couverts par les réductions importantes des frais d’entretien et d’énergie ».

  • Ducasse d'Ath: N'oubliez pas ce soir, on vous offre 6 packs de " Sauvage" ainsi que son verre

    6.jpg

    A partir de ce jeudi 22 décembre, le magasin ATHitude, 20 rue de Pintamont, en face de Saint-Julien lance La bière « Sauvage » qui est née de l'idée et la rencontre de deux amis, Marc Caroyez et Sébastien Houzé...

    Voir notre article ICI

    En collaboration avec Marc et Sébastien, on vous donne l’opportunité de remporter six packs de 4 « Sauvage » avec à chaque fois son verre.

    Les six premiers qui présenteront cet article au magasin Athittude recevront un pack de 4 bières ainsi qu’un verre à l’effigie du Diable de la Barque Napolitaine...

    Attention, un seul pack par famille. Bonne chance à tertous.

    De plus, vous pourrez vivre la dernière ducasse comme si vous étiez c’est-à-dire en réalité virtuelle (vous porterez un casque et vous découvrirez une expérience unique de la ducasse d’Ath à 360 degrés. Vous vivrez ainsi une immersion comme un porteur de géant. » Sensations de ducasse garanties

    Pour ceux qui ne remporteraient notre cadeau, ils pourront s’acquitter de 10€ pour un pack de 4 Sauvages, 15€ pour un pack de 6. Le prix du verre vous en coutera 2€. Alors rendez ce jeudi soir à partir de 19h

    Infos : Lancement de la bière Sauvage, en hommage au Sauvage, le 22 Décembre à 19H, en présence de Rudy Baudelet, chez ATHitude, 20 rue de Pintamont, en face de Saint-Julien

  • Ath: Ce jeudi, 22 décembre, la Grand-Place sera en fête

    leadImage_large.jpg

    Orgues de barbarie dans le centre-ville, de 9h à 12h et de 15h à 18h.

    La Fanfare ‘La band à Mich’ en déambulation dans le centre-ville, de 15h à 18h.

    Super soirée Latino sous notre Chapiteau 1900.

    Vous aimez la musique latino ? Alors le ‘Don Quichotte dela Dendre’ vous invite à rejoindre dès 20h le chapiteau de notre Village de Noël, afin de vibrer aux rythmes du groupe ‘Guantanamo All Stars’. Vous aimeriez danser comme un latino mais vous n’avez jamais osé ? Alors Henri va vous montrer que c’est bien plus facile que vous ne le croyez. Vous rêvez de déguster le meilleur Mojito de toute l’Amérique latine ? Alors cela tombe bien car il sera là aussi. ¡ Feliz Navidad !

  • Ath: A quelques jours de la Noël, la maison d'un couple Athois brille de mille feux!

    P1050274.jpg

    Depuis quelques semaines, une maison à la Chaussée de Mons brille de mille feux et cela aux couleurs des fêtes de fin d’année. C’est celle d’un Athois bien connu au sein de la cité des Géants : Philippe Durant et cela dure depuis plus de 20 ans.

    Notre Athois est vraiment un passionné de décorations en tous genres. En période de ducasse, il n’hésite pas à orner sa maison aux couleurs de la ville et d’y installer une foire de manèges miniatures.

    Et pour la période des fêtes, c’est un peu la cerise sur le gâteau pour finir l’année en beauté comme il le souligne : « je suis quelqu’un qui aime les décorations. Mais durant cette période de fête de fin d’année, je suis surpris que beaucoup de maisons ne soient pas décorées alors que pour la ducasse d’Ath, les gens n’hésitent pas à sortir leur drapeau et autres gadgets. Mais durant le mois de décembre très peu de personnes décorent leur maison, je trouve cela un peu dommage ».

    ILLUMINATIONS NOEL PH DURANT 3.jpg

    Et pour décorer leur sweet home, Philippe et son compagnon ne regardent pas à la dépense, ni à l’effort d’ailleurs pour faire des folies décoratives. « En général, nous montons toutes nos décorations, le week-end du 11 novembre. Il faut compter une semaine de montage tellement il y en a à préparer. Et cette année, nous avons fait forts. Rien que pour l’extérieur nous avons posé plus de 17 guirlandes lumineuses clignotantes. Il faut aussi souligner que ce sont toutes des leds. Sans oublier que nous avons installé également une quinzaine de guirlandes à l’intérieur de notre maison ».

    Et puis, il faut aussi tenir compte des carrousels, des sujets de noël et des tapis blancs qui ornent tous les appuis de fenêtres aussi bien intérieurs qu’extérieurs.

    F

    P1050272.jpg

    éerie de Noël

    À l’intérieur c’est toute la féerie de noël qui fait vibrer le couple Athois. Quand on y rentre c’est l’émerveillement assuré. Pour le couple Athois, préparer les fêtes de fin d’année est tout une excitation et l’investissement pour ces fêtes est tout aussi important mais comme dit l’adage. « Quand on aime, on ne compte pas » et ce n’est pas Philippe qui nous contredira : « Il faut savoir que c’est un gros budget qui se fait d’année en année. Cette année, comme nous venons d’acheter une nouvelle maison, nous avons investi un peu plus car l’endroit s’y prête bien. Nous avons fait en fonction de la place que nous avons car le jardin n’est pas encore en ordre. Nous avons utilisé ce qui était déjà existant ».

    Mais pour l’année 2017, Philippe promet une belle grande surprise, on peut vous le dire le couple Athois devrait installer un téléphérique extérieur. Voilà qui promet encore de belles choses !

    ILLUMINATIONS NOEL PH DURANT2.jpg

  • Incendie Ath: Ingrid Karolczak raconte avoir reçu un sapin de Noël

    2672991311_2.jpgDimanche, vers midi, le Quai des Flandres a été le théâtre d’un terrible incendie. Une maman et ses quatre enfants ont en effet tout perdu, ou presque, après qu’un accident domestique causé par l’un des jeunes a été à l’origine du sinistre. Du coup, on se mobilise dans la cité des Géants pour venir en aide à Ingrid Karolczak et sa famille. Qui témoigne…

    C’est une famille en plein désarroi qui a dû trouver une solution provisoire pour se loger et passer les fêtes au chaud, après l’incendie important qui s’est déclaré dans leur habitation mitoyenne du Quai des Flandres à Ath dimanche en fin de matinée.

    La maman, Ingrid Karolczak, était dans la maison avec ses quatre enfants au moment des faits. « Le feu s’est propagé suite à un accident domestique », raconte-elle. « Mon enfant de 7 ans jouait avec un briquet. Il ne s’est pas rendu compte de ce qu’il faisait mais le temps de se retourner, toute une pièce était déjà en feu ».

    À peine le temps de se rendre compte des flammes qui couvaient qu’il était déjà trop tard. « Ma priorité était d’évacuer les enfants », continue la maman, qui a dû se résoudre à voir tout l’étage de sa maison partir en flammes, avant que 6.000 litres d’eau ne soient déversés par les hommes du feu dans toute l’habitation ensuite pour lutter contre le sinistre.

    Capture.JPGBeaucoup de solidarité

    Car suite à l’incendie, un appel à la solidarité a été lancé et Ingrid Karolczak raconte avoir même reçu un sapin de Noël de la part d’un parent d’élève. Une gentillesse qui tranche avec la dureté que les enfants peuvent parfois avoir entre eux. « Mon enfant de 7 ans ne va pas bien », reprend Ingrid. « Ses camarades de classe ne sont pas toujours sympas. L’un d’eux lui a même dit : merci d’avoir mis le feu ! ». D.V

    La suite sur notre site nord-eclair.be

     

  • Ath: Ronny Balcan à propos du budget communal “Nous craignons que le réveil soit dur"

    CCATH DECEMBRE 2.jpgCe lundi soir se tenait le dernier conseil communal athois de l’année 2016. Pour le collège, ce budget était un budget vérité, transparent pour l’avenir et élaboré dans le respect de la circulaire budgétaire.

    « Après intégration du résultat au sortir de la modification budgétaire, nous conservons un boni de 4,72 millions d’euros, mais les dépenses augmentent et les recettes stagnent », a souligné le président du CPAS et qui a aussi les finances dans ses prérogatives, Christophe Degand.

    Ce dernier poursuit : « Si l’équilibre à l’exercice propre est atteint ,c’est grâce à la diminution des dotations à la zone de police et au CPAS et à un prélèvement de 330.000 € sur le fonds de réserve et le crédit spécial (710.000 euros) prévu à la circulaire budgétaire. »

    Malgré tout, le groupe Ecolo reste très inquiet comme l’a expliqué Ronny Balcaen : « Des réserves qui fondent. Les capacités de la Ville à puiser dans ses réserves diminuent aussi. Si le fonds de réserve ordinaire reste stable à 60.213 euros, le fonds de réserve extraordinaire a littéralement fondu, passant de près de 3 millions en 2013 à 42.950 euros aujourd'hui. La provision destinée à alléger les taxes en fin de mandature a été entièrement utilisée pour un autre objet. » Ronny Balcaen de poursuivre encore: « Oui, une politique d'investissement est légitime. Mais la majorité PS-MR a mangé son pain blanc en début de mandature, en dépensant sans doute plus qu'il n'était raisonnable. On peut se plaindre des choix du passé et des charges qu'ils nous font encore endurer aujourd'hui. Le tout est de ne pas reproduire les erreurs d'hier. Si nous avons deux sacs à porter sur le dos, il ne serait pas raisonnable d'en remplir un troisième. »

    CCATH DECEMBRE 1.jpg

    Le réveil sera dur...

    Le conseiller Écolo de conclure : « On ne peut continuer dans cette voie sans dire clairement ce à quoi le citoyen doit s’attendre dans les années qui viennent en termes de mesures nouvelles pour équilibrer structurellement le budget. Nous craignons que réveil soit dur, alors que des mesures douloureuses ont été prises il y a à peine quatre ans.»

    Même si le bourgmestre Marc Duvivier a défendu son budget en parlant des dépenses du passé via une présentation Power Point. Il a été incapable de donner des pistes pour le futur de la cité des Géants. Pour le groupe Écolo « Tout cela ressemble fort à une fuite en avant »

    3512143606_4.jpgDu côté du Cdh qui a voté contre, le conseiller Laurent Postiau n’est pas rassuré non plus pour l’avenir des Athois « Vous nous présentez le passé de la ville mais c’est l’avenir qu’il faut envisager.

    En utilisant votre comparaison de petits ruisseaux qui créent les fleuves, les petits ruisseaux de dépenses inutiles ou exagérées ont probablement créé ce fleuve tumultueux de la dette athoise cela sans critiquer les investissements utiles qui ont été réalisés pour le bien être des habitants. » Laurent de poursuivre « Vous nous présentez un budget en équilibre il est vrai mais monsieur le responsable des finances communales le note : la situation est critique.

    Ainsi cet équilibre est réalisé en diminuant la dotation à la Zone de police de 360.000 €, la dotation au CPAS de 314000 €, un prélèvement sur les réserves de 330.000€ et un crédit spécial de 709.000 € (ce crédit signifie que pendant l’année budgétaire il faudra réduire les dépenses de ce montant)

    Soit un total d’artifices de 1600 .000 € et des réserves pour l’avenir bien inférieures. Les dépenses de personnel et de fonctionnement augmentent logiquement et de manière non contrôlable. La dette augmente elle aussi.

    C’est sur cette dernière qu’il faut agir, investir moins sinon il ne reste que deux leviers que vous maitrisez : les taxes (vous êtes au maximum…) et les dépenses en personnel (le personnel communal a déjà assez souffert). »

  • Ath: Ce soir, le cinéma l'Ecran offre la soupe

     

    Capture.JPG

    Sélection de courts métrages d’animation, suivie d’une dégustation de soupe

    Le 21 décembre, c’est le jour le plus court de l’année. L’occasion toute trouvée de mettre à l’honneur un format trop peu diffusé : le court métrage. Colorée et musicale, cette sélection d’une dizaine de films d’animation s’adresse à tous les âges, à partir de 5 ans. Elle met principalement en valeur le savoir-faire des créateurs belges. À l’issue de la projection (+/- 60 min.), petits et grands seront invités à partager un bon bol de soupe maison.

    Dans le cadre du Jour Le Plus Court – Fête du Court Métrage en Fédération Wallonie-Bruxelles, en collaboration avec 68 Septante asbl - La Vidéothèque Nomade et le SAPHA d’Ath

    Infos :

    Quand : Mer 21 décembre à 17h

    Ou : Cinéma L’Écran - Maison Culturelle d’Ath

    Rue du Gouvernement, Ath. Tel : 068/33.69.99

    Tarif unique (projection + soupe) : 6€

  • Ath: La MCA recherche des jeunes pour créer un spectacle !

    5e2b66750529d8ae895ad2591118466f-1449245123.jpgDepuis quelques années, la Maison Culturelle d’Ath met en place des pièces de théâtre-action avec les habitants du Pays Vert pour dénoncer les problématiques rencontrées par les citoyens. Après l’accès au logement et l’intégration des nouveaux riverains dans les villages, la MCA souhaite aborder la question de l’ouverture aux populations immigrantes. Pour ce faire, elle est à la recherche de jeunes âgés de 18 à 30 ans, d’origines étrangères, et vivant dans la commune d’Ath. L’idée est de réunir des personnes de cultures différentes et de créer un spectacle basé sur leurs vécus et leurs points de vue.

    Comment se sont-ils intégrés dans notre région ? Sont-ils confrontés à des discriminations, par exemple dans la recherche d’un emploi ou d’un logement ? Font-ils face à des comportements racistes ? Comment supportent-ils le choc des cultures et le regard des autres ?

    Dénoncer certaines situations n’est pas l’unique objectif de ce projet. Le souhait est aussi de mettre en évidence les belles rencontres, les solidarités qui existent et de dégager des pistes pour mieux vivre ensemble. Ce spectacle, qui sera porté par des personnes d’ailleurs, mais pourtant d’ici, a l’intention de sensibiliser chacun à l’ouverture à l’autre !

    Afin de concrétiser cette aventure, la Maison Culturelle recherche des jeunes souhaitant s’investir pour partager leurs histoires. Une expérience en théâtre n’est pas nécessaire et il n’y aura pas de texte à apprendre. Du 13 au 31 mars 2017, des représentations seront programmées dans les écoles secondaires. Il est donc primordial d’être disponible en journée. Les étapes de création commenceront en janvier et le calendrier des répétitions sera établi avec les participants. La prise de contact commence déjà en décembre 2016.

    Cet engagement bénévole est une expérience riche, humaine et utile à la société. Les personnes ayant l’envie de partager leurs histoires et de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas sont invitées à contacter Marie Simard au 068/26.99.99 ou msimard@mcath.be.

    Ce projet s’inscrit dans la campagne Bâtisseurs de Liens et du Plan de Cohésion sociale de la ville d’Ath.

  • Ath: Le 24 décembre, le Père Noël n’oubliera personne !

    image_preview.jpgComme chaque année depuis 12 ans déjà, le Père Noël n’oubliera personne ! Ses lutins de l’équipe d’Action Jeunesse Info sont en pleine préparation d’un Noël magique pour tous. Via ce projet durable, la jeune génération d’aujourd’hui montre qu’elle peut encore s’investir et consacrer de son temps pour les autres, en relevant le défi audacieux d’offrir un vrai réveillon de Noël pour presque rien.

    Prix ? 9€/personne (apéro ; menu trois services : entrée froide, potage et plat principal de circonstance ; bûche glacée)

    Où et quand ? Le samedi 24 décembre dès 18h30 à la Salle Georges

    Roland, Rue Hennepin, 12.

    Comment ? Réservations indispensables lors des permanences de l’AJI le mercredi de 14h à 17h et le jeudi de 9h à 12h jusqu’au 22 décembre.

    Info et inscriptions : Action Jeunesse Info - Square des locomotives 1A à Ath -068/26.47.90 - aji@ath.be