- Page 3

  • Ath: Faut-il craindre un blackout?

    image.jpgA la veille de l’hiver, le blackout est-il toujours d’actualité ou est-il passé aux oubliettes ?

    Quels sont les risques pour notre région, quelles mesures la commune a-t-elle prévu, comment y faire face ?

    Nos habitudes de consommation ont-elles réellement un impact, les économies d’énergie des citoyens pourraient-elles éviter une pénurie d’électricité ?

    Toutes ces questions seront abordées lors de la conférence de ce 22 novembre, organisée par le service énergie du CPAS, avec le soutien de la région wallonne.

    L’objectif de cette rencontre est de distinguer le vrai du faux et de sensibiliser tout un chacun sur son pouvoir d’action face à une problématique qui touche tout le monde : l’accès à l’énergie.

    Pour ce faire, le CPAS a invité l’asbl Proénergie qui définira la notion de blackout et expliquera le plan de délestage et les économies réalisables à chaque niveau de la société.

    La séance débutera à 19h30 au cinéma l’Ecran pour se terminer vers 21h30 par un verre de l’amitié.

    Pour toute information : CPAS d’ATH, boulevard de l’Hôpital 71 à 7800 ATH, tel : 068/26 97 29.

    Adresse du jour : Cinéma « L’Ecran », rue du Gouvernement à ATH.

  • Ath: Aujourd'hui, l'historien Jean-Pierre Ducastelle fête ses 75 ans ! Happy Birthday Président

    75 ANS JEAN_PIERRE DUCASTELLE 1.jpg

    Ce samedi à l’occasion du 75e anniversaire de Jean-Pierre Ducastelle ainsi qu’au 20e anniversaire de sa présidence. Le Cercle royal d’Histoire et d’Archéologie d’Ath ont fêté leur historien et pour cet évènement, Christian Cannuyer, Adrien, Dupont, Laurence Debrackeleer, et Laurent Dubuisson et d’autres encore ont édité un volume d’hommage en son honneur. Sans oublier les géants mafflous qui ont rendu un hommage au mafflou qu’est Jean-Pierre !

    Il y a 10 ans, nous avions rencontré Jean-Pierre Ducastelle et aujourd’hui nous reproduisons l’interview de l’époque et on peut dire que 10 ans plus tard, l’interview n’a pas pris une ride !

    « Je me suis toujours intéressé à la littérature, l'histoire et le français. De plus, j'avais une très bonne mémoire »

    75 ANS JEAN_PIERRE DUCASTELLE 3.jpgC'est au cœur de la pierre de Maffle que l'historien et archiviste Athois Jean-Pierre Ducastel a vu le jour le 20 novembre 1941. On pourrait croire que l'homme est dur comme pierre mais non, il est profondément humain, il a été marqué par le monde ouvrier surtout celui des carrières. Sans enfant, il a toujours gardé ce côté rêveur ou petit l'histoire et les géants de sa région le fascinaient déjà. Malgré les nombreuses récompenses et reconnaissances par ses pairs, il restera à jamais un père pour les Athois.

    Quels sont tes premiers souvenirs de ton enfance ?

    Je me souviens vaguement de la guerre ainsi que d'avoir assisté à des bombardements. Cela n'est pas très précis car je devais avoir trois ou quatre ans. A la fin de guerre, j'ai des ressouvenances que nous étions refugiés dans les caves, cela m'a marqué profondément ensuite. Après évidement, c'est mon entrée à l'école gardienne.

    Comment se sont déroulés tes premières années au sein de l'école ?

    Cela s'est bien déroulé parce ce que je me plaisais et j'apprenais bien à l'école. De plus j'avais un excellent contact avec le maitre de l'époque Mr Surquin qui nous faisait bien progresser ! Il était assez humain, ouvert mais avec beaucoup de discipline, de rigueur et un grand sérieux dans son travail.

    409410881.jpgGardes-tu un beau souvenir de l'enseignement ?

    En général, je garde de bons souvenirs de l'école malgré quelques petits accrocs scolaires. Dans l'ensemble de la vie scolaire, j'ai bien réussi. Dans l'enseignement primaire, j'ai toujours été un premier de classe. Dans l'enseignement secondaire, c'était un peu moins bien car j'étais à l'Athénée et c'était plus difficile. De plus, j'ai eu quelques difficultés d'adaptation, paradoxalement d'ailleurs, une année ou deux en français puis cela a été beaucoup mieux mais j'ai terminé avec un pourcentage assez élevé !

    Ce que tu es aujourd'hui, le prédestinais-tu déjà lors de ton enfance ?

    Je me suis toujours intéressé à la littérature, l'histoire et le français. De plus, j'avais une très bonne mémoire, j'enregistrais bien cette matière et je me suis très vite orienté dans cette voie !

    Mafflou dans le coeur et dans l'âme, tu as vécu dans un monde ouvrier où la pierre était omniprésente. Que gardes-tu de cette période ?

    Il y a beaucoup de chose en rapport avec les carrières. Toute ma famille était des tailleurs de Pierre à l'exception de mon père (il y avait été ouvrier-carrier dans sa jeunesse) qui a repris l'exploitation agricole de ses beaux-parents. Cela m'a marqué profondément car dans notre entourage nous parlions souvent de ce travail. De plus l'école se trouvait au bord de la carrière rivière ! À l'époque, pour moi les carrières c'étaient déjà un lieu qui m'intéressait parce ce que c'était un lieu de travail mais aussi un site naturel. Il y avait un côté magique. Les carrières nous accrochaient beaucoup. Sur l'heure du midi quand les ouvriers descendaient le pont de la cure, c'était assez impressionnant ! Les carrières on été ma jeunesse et une grosse partie de ma vie. Ce fut quelque chose de vivant, présent. Finalement c'était un endroit pittoresque ! P

    Img_9876.jpg

    Petit, t'intéressais-tu déjà aux géants ?

    Oui, chaque année je me rendais chez ma tante, la sœur de mon père, qui était mariée à un coiffeur installé à la rue aux « Gades ». Donc chaque année je regardais la ducasse d'Ath et j'étais dans le coup très jeune. Par contre je connaissais plus les géants mafflous Zante et Rinette qui étaient remis chez moi, j'ai pu les découvrir et y entrer à l'intérieur. Cela m'a marqué profondément !

    Passion :

    Président (entre autres) du Cercle d'Historique et d'Archéologie d'Ath.

    Comme il le cite lui-même « Petit, l'histoire m'intéresserait déjà ». Il y a plus de 40 ans qu'il est aux commandes de ce cercle. Quand nous lui nous posions la question qu'aimerai-t-il qu'on retienne de lui « Qu'on garde de moi que je fus un historien et que j'ai un petit peu (modeste avec cela) contribuer à la mise en valeur de la ville et des géants. Si on retient déjà cela, ce ne sera pas mal ! »

     

  • Ath: le Festival #Zéro>18 s’invite à Ath le dimanche

    imagesULVKE44Q.jpg

    Pour sa 6ème édition, le Festival #Zéro>18 s’invite à Ath le dimanche 20 novembre.

    Une journée de fête, d’amusement et de plaisir pour permettre aux enfants et aux jeunes, mais aussi aux parents, de faire connaissance avec leurs droits. Cerise sur le gâteau, toutes les animations sont GRATUITES.

    Le Festival #ZÉRO>18 célèbre la « Journée internationale des droits de l’enfant » qui se tient chaque année le 20 novembre. L’occasion de faire découvrir la Convention internationale des droits de l’enfant aux premiers concernés, de manière ludique et festive. Adoptée à New York par les Nations Unies le 20 novembre 1989, cette convention a été ratifiée par la Belgique et la plupart des pays du monde.

    Capture.JPGLa liberté d’expression, le droit à l’information, l’épanouissement personnel, le droit aux loisirs, le droit à l’information (la compréhension des autres cultures, la production de livres pour enfants), le droit au développement et évidemment les droits culturels… Voici quelques articles qui composent la convention internationale des droits de l’enfant, le Festival ZÉRO > 18 a pour objectif de conscientiser les enfants et les plus grands à leurs droits.

    Les jeunes prendront pleinement possession de leurs droits puisque les 4ème et 6ème primaires de l’Institut Saint-François, les 5ème primaires de l’Athénée Royal d’Ath et les 4ème secondaires de l’Institut Saint-François et de l’Athénée Royal d’Ath, investiront la scène du Palace pour interpréter leurs créations, suite à des animations menées dans leurs classes.

    Durant cette journée, de nombreuses activités gratuites destinées à toute la famille permettront de partager, ensemble, les visions respectives des droits des 0 à 18 ans.

    Infos pratiques

    Dimanche 20 novembre à partir de 10h

    Au Château Burbant, au Palace et l’Espace Gallo-romain d’Ath

    Toutes les informations sont disponibles sur www.mcath.be

  • Ath: Nos bonnes infos pratiques du week-end !

    Img_7448.jpg

    Maison culturelle et Palace : 068 26 99 99

    Centre des arts de la rue : Alain Coulon/ 0496 97 32 81

    Pompiers : 068 28 52 30

    Protection civile : 065 35 43 00

    Agence fédérale de contrôle nucléaire: 02 50 28 999

    S.O.S pollution : 070 23 30 01

    Problème de gaz odorisé : ORES au 0800 87 087

    Problème de gaz sans odeur : Prévenir Fluxys (transport de gaz) 0800 90 102

    Panne d'électricité : ORES au 078 78 78 00

    Distrigaz : 02 282 72 11

    S.W.E à partir du vendredi 16h30 : 0495 57 02 33

    Hôpital : 068 26 21 11

    Gardes médicales : 1733

     

    poste-medical-de-garde.jpg

    Pour le poste médical " Val de Dendre" Cliquez ICI

    pharmacie-garde-mulhouse.jpg

    Voici les pharmacies de garde du week-end entre 9h et 22h.

    Les 19 et 20 novembre

    Pharmacie Decrucq

    Jusqu’à 22hrs

    Rue De Nazareth, 1

    Ath

    Tél : 068/28 23 42

     

    Pour connaître la pharmacie de garde durant la nuit,

    entre 22h et 9h, appelez le : 0903 99 000

    Coût de l'appel : 1,5 euro par minute

    Afin de pouvoir vous renseigner avec exactitude, nos téléphonistes doivent connaitre votre localisation. Pour limiter la durée et le coût de cet appel, veuillez indiquer à la téléphoniste le code postal ou la localité et le nom de la rue à partir de laquelle vous souhaitez vous rendre dans la pharmacie de garde la plus proche.

    untitled_173.png

    Le vétérinaire de garde est: 

    Docteur vétérinaire

    Annessens Jessica

    Rue du Centenaire, 27

    ATH

    Tél: 068/28.59.49

    Cliquez ICI

    70914036_483.jpg

  • Moulbaix: Ce dimanche, la fanfare du village va jouer pour sa Sainte

    Img_9664.jpg

    Les musiciens, musiciennes, membres de la clique & les majorettes de la Royale Union des Fanfares Sainte Cécile de Moulbaix & ses majorettes vous invite à venir fêter leur Sainte patronne le dimanche 20 novembre à 10h00 en l'église Saint Sulpice de Moulbaix.La fanfare sera sous la direction de Mr Raphaël Hertsens.

    Au programme:

    Entrée: La Brabançonne

    Promenade and Gnomus

    Lecture: Ballet of the Chicks in Their Shells

    Offertoire: Il Vecchio Castello (The Old Castle)

    Communion: The Great Gate of Kiev

    Sortie : Music

    Feuerfest ! (polka française)

    La cérémonie sera suivie par "le" verre de l'amitié en la salle du Patronage.

  • Ath: Noël avant l'heure pour l’Amicale des Acteurs du Faubourg de Tournai !

    Img_9670.jpg

    Les fêtes de fin d’année approchent. C’est sans doute ce qui a inspiré Dominique Pilate, le boss de la société l’Amicale des Acteurs du Faubourg de Tournai. En effet, les comédiens joueront une opérette comique qui s’intitulera « Noël à l’Hôpital » les 19 et 20 novembre.

    Cela fait deux ans que Dominique a pris le relais de Christian Demarbaix pour l’écriture et la mise en scène.

    « Depuis que j’ai repris le groupe, nous avons décidé avec Raphaël Hertsens de dépoussiérer et de moderniser l’Amicale », explique-t-il. « Et cela, dans les tous compartiments : la mise en scène, l’écriture et également dans les choix musicaux. En 2015, nous avions jouée du reggae, du rock et cette année, il y aura encore des surprises musicales ! »

    Du Palace au Roland

    LAMICALEACTEURSATH 2.jpgL’Amicale a envie de revenir à ses anciennes valeurs : être plus proche de son public. Les pièces de théâtre de l’Amicale sont jouées en patois d’Ath. « La grosse difficulté est la concentration. Avant de jouer les dialogues en patois, nous jouons la pièce en français afin que les non-initiés la comprennent bien », précise Dominique, avant de souligner : « nous préparons cette pièce depuis le mois de septembre et cela, à concurrence de deux à trois répétions par semaine. Et cela représente un gros investissement pour les personnes qui, je le répète, sont tous des bénévoles. Et pour eux, conjuguer le boulot et les répétitions; ce n’est pas toujours évident. »

    Depuis 2015, l’Amicale a déménagé et dorénavant, elle ne jouera plus au Palace mais à la salle Georges Roland.

    « La première raison est logistique. Nous ne devrons plus employer un camion pour transporter les décors, les costumes. La seconde, c’est pour raison financière. De plus, la salle Georges Roland a été rénovée : cette salle est plus conviviale et plus adéquate pour l’Amicale ».

    La troupe retrouve petit à petit le sacre des années passées,et aussi la joie de jouer. Et cela pour le plus grand bien des Athois.

    Alors, rendez-vous les 19 et 20 novembre pour les apprécier!

    Infos :

    Quand : Le samedi 19 novembre à 20h et le dimanche 20 novembre à 16h

    Où : A la salle Georges Roland, rue Hennepin, 12 Ath

    Quoi : Opérette comique en 3 actes : Noël à l’Hôpital

    Les réservations doivent se faire auprès de Mary Pilate : 0498/40.54.27 ou 068/44.54.88 après 17h. Les préventes sont disponible au café « Le bon coin » chaque dimanche de 10h30 à 13h : 068/84.34.78 ou 0496/99.40.66. Prix adulte : 10€ et gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

    Voici la genèse de la pièce en patois athois, « Noël à l’hôpital », écrit par Dominique Pilate :

    « Un soir de Noël, règne dans l’hôpital une activité fébrile. Bertrand, le nouveau directeur de l’hôpital, a bien des soucis à se faire. En effet, cause des mauvaises conditions climatiques, son nouveau médecin chef n’arrivera pas à temps pour prendre ses nouvelles fonctions. Yvette, sa femme, ne pense qu’à jouer les nouvelles riches. N’ayant pas d’autres solutions pour assurer le service pendant les fêtes de Noël, Bertrand est obligé d’accepter Désiré Kachémois, étudiant noir en dernière année de médecine, pour assumer l’intérim des urgences en attendant son confrère. Celui-ci arrive en catastrophe car son grand-père Polyte, sorcier vaudou, arrive tout droit d’Afrique afin de lui prouver que sa médecine est plus puissante que la médecine traditionnelle. Pour détendre l’atmosphère un peu tendue, le personnel décide d’improviser une petite fête afin de l’encourager dans sa nouvelle fonction temporaire. Malheureusement, les catastrophes vont s’enchaîner les unes après les autres avec un rythme effréné... »

  • Ath: Au MR Athois " Tout va très bien Mme la Marquise..."

    Img_9811.jpg

    Suite aux propos du futur ex-président du MR Athois Renaud Garnier( Voir ICI), on attendait et se demandait comment allait réagir les mandataires du MR Athois. Tard dans la soirée comme Renaud Garnier, ils ont envoyé un communiqué donc voici la teneur. En résumé, tout va très bien Mme la Marquise et meme que l'on recommence et on oublie tout

    «  Suite aux assertions de l’ex-président de la section locale et ex-conseiller du CPAS, M. GARNIER, les mandataires du MR ATH tiennent à marquer leur incompréhension et leur désaccord quant à ses propos. Ils souhaitent apporter quelques précisions : En agissant sans l’aval des représentants MR, l’ex-président et ex-conseiller du CPAS, M. GARNIER, s’est exprimé à titre strictement personnel et ses propos n’engagent ni les mandataires ni les membres du comité qui en ont été informés par la presse. Pour rappel, la décision de monter dans la majorité a été prise en 2012 par le comité à une majorité de 78% des votes. Le travail de réflexion sur notre participation à la majorité a eu lieu à mi-mandat. En novembre 2015, un bilan intermédiaire a été dressé. Le comité avait à nouveau décidé unanimement de poursuivre dans cette voie. Nous restons dans le même état d’esprit : pour faire avancer nos idées c’est toujours mieux d’être dedans que dehors. Même si une fois dedans, on sait que l’on va être critiqué et que l’on va devoir assumer nos choix et avoir le courage d’endosser nos responsabilités vis-à-vis de nos sympathisants et de la population. Les mandataires MR déplorent les déclarations à l’emporte-pièce et singulièrement le manque de considération et d’objectivité quant à leur travail quotidien et leur implication permanente que ce soit au conseil communal ou au cpas depuis déjà 4 ans. Chacun a droit à sa liberté d’expression mais le respect de choix démocratiques faits par le comité du MR Ath depuis 4 ans fait partie de notre engagement en tant que groupe.

     

    Si quelqu’un estime être en désaccord avec ces choix, il doit être cohérent et soit observer un devoir de réserve, soit faire un pas de côté. Par ailleurs, les responsables MR doivent souscrire à une charte de valeurs. Ce à quoi M.Garnier avait souscrit. Enfin, les attaques ad hominem sont regrettables parce qu’elles ne font pas avancer les choses, encore moins nos idées.

    Ce mode d’expression ne fait pas partie de notre façon d’être, encore moins de notre manière de faire de la politique. Les élus se doivent d’avoir un comportement exemplaire. A fortiori un président de section locale et mandataire local.

    Inutile donc de commenter ce dérapage regrettable et incompréhensible dans le chef d’un ex-président et ex-mandataire qui a occupé la présidence pendant 4 ans en ayant la charge de mettre en œuvre les choix du comité et qui aujourd’hui se désavoue et se renie.

    Cet incident a permis de renforcer notre cohésion. A l'unisson, notre chef de file au conseil communal garde notre confiance. » Les mandataires MR au conseil communal et au CPAS

    Allez, on recommence et on oublie tout...

  • Ath: Ce samedi, la fanfare Royale Union Saint Martin va fêter la Ste Cécile

    Img_0413.jpg

    La messe de sainte Cécile sera célébrée le samedi 19 novembre à 18h30 en l'église Saint Martin par Monsieur le Doyen Xavier Nys. Une belle occasion pour la fanfare Royale Union Saint Martin, sous la direction de Jacques Delporte, de partager un moment musical avec les paroissiens. Nous aurons, entre autres, l'occasion d'interpréter des airs qui inspirent grandeur et solennité comme "Canterbury Choral" du compositeur belge Jan Van der Roost ou "Crown impérial" de William Walton, composé à l'occasion du couronnement du roi Edward VIII.