- Page 5

  • Ath: Ces 15 et 16 octobre, la maternité des Dix Lunes ouvre ses portes aux futurs parents

    untitled_80.pngLes 15 octobre et 16 octobre, la maternité des Dix Lunes ouvre ses portes aux futurs parents. Objectifs ? Découvrir les nombreuses possibilités d'accompagnement à la naissance.

    L'équipe des sages-femmes accueillera le public dans le hall d'accueil et proposera un parcours à travers l'hôpital afin de découvrir toutes les possibilités d'accompagnement à la naissance :

    Au programme

    Parcours fléché du début de la grossesse au retour au domicile

    Stands présentant les activités proposées par la maternité

    Sensibilisation à une alimentation saine

    Diffusion du film de la maternité des Dix Lunes

    Espace contes réservé aux enfants

    A ne pas manquer le dimanche 16 octobre

    13h30 la maternité des Dix Lunes sur le web

    14h00 la chorale « Chœur de Monde » du Centre R. Magritte de Lessines

  • Ath:Le Palace accueille l’artiste d’origine camerounaise, Guy Woueté jusqu'au 12 novembre

    GuyWoueteTotem.jpegPour la 1ère exposition de sa saison, la Maison Culturelle d’Ath a l’honneur d’accueillir l’artiste d’origine camerounaise, Guy Woueté, du 30 septembre au 12 novembre au Palace. Imprégné par l’actualité bouleversante, il ouvre de nouvelles portes et entraine les visiteurs vers un questionnement poignant sur la société. Acides ou poétiques, ses œuvres bousculent les a priori pour inciter à partir à la rencontre de l’Autre.

    Guy Woueté observe les mutations de nos sociétés et tente de lever le voile sur certaines de ses failles. Son travail, évoquant l’axe Nord-Sud, est chargé de questions de migrations, de rencontres et de frontières. Le visiteur se retrouve face à des œuvres qui l’entrainent dans une expérience à la fois physique et psychologique. En effet, Guy Woueté donne autant à voir qu’à vivre et ressentir.

    GuyWouete_Terre-&-Visages.jpeg

    Captant le réel, tous ces objets aux significations multiples composent une critique sociale à la fois vécue et rêvée. Guy Woueté travaille ici et ailleurs, en Europe et au Cameroun, et fait dialoguer les diverses réalités auxquelles il fait face. Il collecte des moments de vie quotidienne, des expériences humaines...

    Cette exposition s’inscrit dans la campagne Bâtisseurs de Liens « à la découverte de l’Afrique ». Plusieurs rendez-vous sont proposés pour découvrir la culture de ce continent :

    Le samedi 15 octobre, trois activités sont proposées :

    Atelier culinaire - 13h à 15h30 : Échange de savoirs, rencontre et préparation de différents mets africains qui seront à déguster en fin de journée : samosa, recettes de poulet, crêpe éthiopienne…   Gratuit - Lieu à confirmer

    Visite accompagnée de l’exposition et rencontre avec l’artiste - 15h30 à 17h - Gratuit - Palace

    Ciné-repas : De 17h à 19h, projection d’un long et de courts métrages, suivie à 19h d’une dégustation des plats préparés lors de l’atelier culinaire. 6€ le film - 5€ le repas - 10€ film + repas

    Les samedi 15 et dimanche 16 octobre, de 10h à 16h au Château Burbant, deux stages d’un week-end sont proposés pour les 12 à 77 ans, afin de découvrir la culture africaine grâce à des techniques créatives : chant et danse, et impression artisanale sur tissus. Prix : 30€ / Stage (matériel compris)

    Infos pratiques :

    Maison Culturelle d’Ath - Le Palace

    Rue de Brantignies, 4 - Ath

    068 26 99 99 - mca@mcath.be

  • Ath: Rendez-vous ce samedi dans votre parc à conteneurs pour y donner vos jouets !

    Capture.JPGRendez-vous le samedi 15 octobre dans votre parc à conteneurs pour y donner vos jouets en bon état. Prolonger la durée de vie d’un objet, c’est éviter qu’il ne devienne un déchet !

    Il s’agit également d’un geste de solidarité puisque cela permet aux personnes défavorisées de pouvoir en bénéficier. C’est dans cette optique que les intercommunales wallonnes de gestion des déchets, rassemblées au sein de la Copidec, organisent leur 13ème collecte de jouets le samedi 15 octobre prochain dans les parcs à conteneurs, durant les heures d’ouverture habituelles.

    Quels jouets ?

    Seuls les jouets en bon état et complets seront repris à cette occasion. Il peut s’agit de jeux de société, de puzzle, de livres pour enfants, de petites voitures, de camions, de jeux de construction, de petits vélos et d’autres jouets facilement lavables comme des poupées, des jouets en plastique ou en bois, des ballons, des patins à roulettes, des raquettes…

    Dans un souci environnemental et d’hygiène, les jouets fonctionnant avec des piles et les peluches ne seront pas acceptés.

    Avant de jeter, pensez à réutiliser !

    En 2015, 7.230 jouets ont été récoltés dans les 30 communes membres d’Ipalle, et pas moins de 46.500 sur l’ensemble de la Wallonie. Chaque année, ceux-ci sont redistribués aux enfants par des associations locales à finalité sociale, à l’occasion des fêtes de fin d'année ou lors d’activités.

  • Ath:Thomas Fersen présentera son nouveau concert ce samedi au Palace

    facebook_event_312646122422588.jpgLa Maison Culturelle d’Ath invite Thomas Fersen pour présenter son nouveau concert en solo, « Un coup de queue de vache », le samedi 15 octobre à 20h au Palace.

    Poète accompli, Thomas Fersen joue avec les mots et la musique, s’amusant des doubles sens, tout en jonglant avec des rimes et usant de métaphores avec une dextérité toujours aussi déroutante. Après neuf albums et une Victoire de la Musique de la révélation masculine, il a su créer un style bien à lui. Dans ses chansons abordant le quotidien, sur des mélodies guillerettes, des rythmes jazzy, gitans et même latinos, l'artiste parle à la fois de tout et de rien et présente des petites histoires simples, des bribes de vie.

    Depuis quelques années, il évolue vers une forme d'expression plus théâtrale jonglant entre conte, fable, farce et poème, formes utilisées depuis longtemps dans ses chansons. Pour la sortie de son disque, Thomas Fersen jouera un spectacle dont il a créé la mise en scène et les costumes.

    www.facebook.com/ThomasFersenOfficiel

    À partir de 14 ans

    35€ / 30€, 20€ (abonné) / 25€ ou 15€ (-26 ans) / 1,25€ (Art.27)

    Infos et réservations : 068/26.99. 99 – mca@mcath.be

  • Bouvignies: Madame Mariette restera à jamais gravé dans le souvenir de tous

    ECOLEBOUVIGNIES.JPG

    Vendredi dernier, l’école communale de Bouvignies était en effervescence. En effet, en l’implantation de Bouvignies, toute l’équipe éducative et parascolaire s’était mobilisée afin de fêter dignement la visite de Madame Mariette Foucart de retour au sein de l’ecole pour quelques jours. Comme l’a souligné la directrice de l’établissement, Joëlle Detry « Mariette est une personne incontournable de l’école de Bouvignies. Pendant de nombreuses années, elle s’est dévouée au sein de l’équipe parascolaire et l’âge de la retraite ayant sonné, elle n’a pas démérité en continuant, cette fois, à titre de bénévole, de dispenser ses services de qualité qui ont permis de garantir un encadrement efficace. » D’ici quelques jours Mariette profitera de sa famille. Un repos bien mérité ! » Pour cet évènement, une soirée avait été organisée en son honneur. Le Bourgmestre, Marc Duvivier, de nombreuses personnalités Athoises et de l’enseignement Athois et nombreuses personnes qui de près ou de loin avaient côtoyés Madane Mariette étaient heureux de partager ces moments uniques.

  • Ath La 6è Journée des Laïcités «Science et Religion » aura lieu ce samedi 15 octobre

    0001.jpgLe collectif des associations laïques de l’est de la Wallonie picarde organise la 6ème Journée des Laïcités le samedi 15 octobre dès 13 heures à la Salle des Acacias (Parc d’Enghien).

    La Journée débutera par la visite guidée de l’Eglise Saint-Nicolas et du parc du Château. Ensuite, nous vous proposons un colloque « Science et Religion » avec les interventions de Charles Susanne (Professeur d’Anthropologie et de Génétique humaine à l’U.L.B./V.U.B.), Christian Maes (Professeur de Physique Théorique à la K.U.L.), Jean Leclercq (Professeur de Philosophie à l’U.C.L.) et François Englert (Prix Nobel de Physique).

    A la fin du colloque, un apéritif musical et un buffet convivial sont proposés.

    Attention, sur réservation uniquement

    Différentes formules sont possibles :

    Visites guidées : 7 euros

    Colloque : 7 euros

    Repas : 25 euros

    Visite + colloque + repas : 35 euros

    Informations et réservations

    Maison de la Laïcité du Pays d’Ath

    068/45.64.92 – laiciteath@skynet.be

  • Ath: " Notre projet aura vraiment atteint ses objectifs"

    PROJET SOCIALE ATH.jpg

    Durant trois jours, des jeunes Athois ont fait preuve d’une grande solidarité. En effet, le cadre de leurs études pour devenir éducateurs à la promotion sociale d'Ath, 11 élèves ont donné de leur temps pour les plus démunis, comme nous l’explique un des responsables du groupe, Paloma Paret : « Ce projet nous tenait à cœur suite à nos différents stages ou durant ceux-ci, nous avons pu observer pas mal de pauvreté. Afin de mener le projet à bien, nous avons récolté pas mal d’effets (vêtements, couvertures, produits d'hygiène, ...) à Ath, Leuze et Lessines. Nous remercions toutes les personnes qui ont donné et qui ont pensé à nous! ». Mélissa Lehembre précise : « Nous avons pu avoir de nombreux partenariats et principalement de Saint-Vincent de Paul et de la Croix Rouge de Belgique. Bien sûr, nous ne pouvons oublier notre professeur Mme Michaux pour nous avoir donné l'opportunité de réaliser ce projet car elle s'est beaucoup investie pour nous. Sans oublier le soutien des autres ».Ath pas très solidaire. Paloma Paret et Mélissa Lehembre se réjouissent « qu’une belle solidarité s'est installée à Leuze et Lessines » : « Ce sont les villes dans lesquelles notre récolte a été plus que satisfaisante! Cependant, Nous sommes déçus de la récolte à Ath. C'est la ville où nous avions fait le plus de publicité et où nous avions parlé le plus de notre projet. Et nous n'avons quasiment rien reçu ! » Et Paloma d’ajouter : « Ce que je trouve dommage, c'est d'entendre au quotidien des remarques que l'on aide toujours les étrangers ou les profiteurs et qu'on ne pensait jamais aux pauvres Belges. Notre récolte a été très pauvre. Je m'attendais à peu plus de solidarité. » Malgré tout, le groupe est satisfait de son coup de cœur. « Nous espérons maintenant que nous aurons du monde lors de la distribution, ainsi notre projet aura vraiment atteint ses objectifs. Nous avons été ravis de voir que certains services nous épaulent vraiment. Nous avons été agréablement surpris de voir les dons de la Croix Rouge qui ont été très importants. La distribution se fera le 12 octobre, nous distribuerons donc toutes nos récoltes gratuitement et nous offrirons soupe, café, etc... » Paloma Paret conclut : « Si nous manquons de monde le 12 octobre, nous irons à la rencontre des sans-abris en rue afin de leurs donner le fruit de notre récolte et nous irons également porter des vêtements dans des internats, SRA, homes, etc.. ». Si la solidarité ne saurait tout régler, elle se révèle indispensable dans un quotidien ausi difficile que le nôtre actuellement. C’est très réjouissant de voir que de jeunes Athois sont capables de faire preuve d’humanité et mais également d’humilité.

  • Gibecq: une réunion d’information aura lieu pour l’extension d’une exploitation pour l’élevage de 5.000 chèvres

    IMGP0037.JPGLe mercredi 12 octobre prochain, une réunion d’information préalable à une étude d’incidence sur l’environnement sera organisée en la salle communale « Le foyer d’animation », sur la place de Gibecq (entité d’Ath). Son sujet : l’extension d’une exploitation existante pour l’élevage de 5.000 chèvres de plus de 6 mois du côté du chemin de Bragues. Johan Taverniers, l’éleveur, s’explique.

    Un fermier ambitieux. C’est comme cela que Johan Taverniers, éleveur de chèvres au 10 chemin de Bragues à Gibecq se définit. Et pour cause, l’homme qui exploite une chèvrerie de près de 1.000 animaux, entend doubler son cheptel… voir plus.

    « En fait, je voudrais d’abord porter la chèvrerie à 2.000 bêtes. Mais à la Région wallonne, on m’a expliqué que si j’avais le projet de l’étendre encore plus, autant le faire tout de suite dans ma demande de permis, car pour eux ça ne changerait rien en l’état », explique l’éleveur d’origine flamande.

    Capture.JPG

    Mais au final, un simple permis d’environnement classe 1 est nécessaire pour obtenir cette possibilité de concentrer 2.000 chèvres d’abord, peut être plus du double ensuite. Une réalité que le bureau d’études DLV, basé à Louvain-la-Neuve, devra livrer aux riverains et curieux présents le 12 octobre prochain à 19h30 à Gibecq pour la réunion d’information préalable.

    « Cette réunion a pour but de mettre en évidence des points particuliers qui pourraient être abordés dans l’étude d’incidences et de présenter des alternatives techniques pouvant raisonnablement être envisagées par Monsieur Taverniers afin qu’il en soit tenu compte lors de la réalisation de l’étude d’incidences », prévient ainsi l’avis d’information. Rendez-vous donc sur place pour donner son point de vue.