- Page 3

  • Mainvault: Le village va vivre à l'heure de la fancy fair du Bois-Hellin

    13567029_1160267340660001_1164203830027380545_n (1).jpg

    Ci-dessous le programme complet

    Pour les réservations pour le souper-spectacle du samedi soir , vous pouvez contacter Philippe Carlier au 0495/94.07.02 ou Anne Hoffen au 0498/73.92.20 ou via cette adresse mail : carlierhoffema@gmail.com

    Il en va de même si vous désirez réserver un emplacement pour la brocante.

    Capture.JPG

    verso.png

     

  • Isières: Du très beau monde au grand-prix José Dubois

    large_2.jpgLorsqu’en 2010, un petit groupe d’amis d’Isières (entre Ath et Lessines) décidait de mettre sur pied sa première course kermesse pro, personne n’était sur le point d’imaginer la formidable réussite qui s’ensuivrait.

    Et ceci autant en termes de spectacle sportif que d’engouement populaire. Près de 150 coureurs Pro Tour, Pro Conti et Conti rejoignaient l’aventure et Philippe Gilbert gagnait avec l’art et la manière qu’on lui connaît, devant quelque 5000 spectateurs mesurant pleinement les instants magiques qu’ils vivaient.

    Le Grand Prix José Dubois était né. De 2011 à 2015, chaque édition fut animée par près de 150 coureurs pros - parmi lesquels des noms aussi prestigieux que Robbie Mc Ewen, Stijn Devolder, Johan Vansummeren, Nick Nuyens, Nico Sijmens,

    Greg Van Avermaet, Pim Ligthart, Adam Blythe, ... - applaudis par un public toujours plus important, réparti sur les routes d’Isières et de Meslin l’Evêque. Le septième opus de la grande kermesse pro wallonne se tiendra ce jeudi 21 juillet. Et tout a

    été mis en œuvre pour que le petit village du Pays Vert émerveille plus que jamais les passionnés de cyclisme

    dans une ambiance chaleureuse et ultra conviviale.

    Pour animer les 14 boucles du parcours (163,8 km), le comité organisateur réunira à nouveau un magnifique plateau :

    arnaud-demare-champion-de-france.jpg

    Philippe Gilbert (BMC), Champion de Belgique 2016, Arnaud Démare (FDJ), vainqueur de Milan-San Remo

    2016, Enrico Gasparotto (WGG), vainqueur de l’Amstel Gold Race 2016, Lars Boom (Astana), multiple Champion du Monde et des Pays-Bas de cyclo-cross, vainqueur d’étapes au Tour de France et au Tour d’Espagne. Plus de 120 coureurs d’équipes Pro Tour, Pro Conti et Conti seront sur la ligne de départ (voir liste provisoire). Plusieurs wild cards seront à nouveau offertes, comme c’était déjà le cas lors des six éditions précédentes.

    20165455_309440_670.jpg

    Enfin, le Grand Prix José Dubois, c’est aussi un lieu de Happy Business. Près de 400 personnes goûteront aux joies de notre Bar à Champagne et près de 600 profiteront intensément de notre Vip Café all in. S’y côtoieront dans une atmosphère amicale et professionnelle tous nos sponsors, leurs invités et prospects de même que de nombreuses personnalités du monde cycliste.

    Le rendez-vous est donc fixé à tous ce jeudi 21 juillet 2016. Présentation des équipes dès 13h15 sur la Place d’Isières. Départ à 14h, Place du Cambry. Pour le vrai amateur de vélo, il s’agit d’une occasion rêvée de quitter son écran télé pour vivre gratuitement son sport en live l’espace d’une très belle journée.

    Infos sur le site officiel de la course : http://www. grandprixjosedubois.be

    Horaire de la journée:

    12h00: Inscription des coureurs au Café" des Prisonniers "sur la place d'Isières

    13h15: Présentation des équipes sur le poduim

    14h: Départ de l'épreuve à Cambry

    17h45: Arrivée de l'épreuve à Cambry

    18h00: Poduim final à Cambry

    2758671263.jpg

    13620858_10210251396626830_1794068014216327017_n.jpg

    13692693_10210333502719431_4065106098763089650_n.jpg

    Retrouvez ci-dessous la liste des participants

    Pré-liste GPJD 2016 .pdf

     

  • Ath-Leuze: Tous à Bruxelles pour la fête nationale

    GEANTSBRUXELLES.jpg

    Dans le cadre des festivités de la Fête Nationale à Bruxelles, ce jeudi 21 juillet, les géants "M. et Mme Bon-Air" de Leuze ont été invités à parader dans les rues de Bruxelles.

    Pour la 1ère fois de leur histoire, les géants leuzois se rendront à la Capitale en compagnie de leur fanfare officielle "Les Compagnons Tourpiers" (qui défileront eux aussi pour la 1ère fois à Bruxelles).

    Pour ce voyage exceptionnel, un bus a même été organisé au départ de Leuze pour embarquer porteurs, musiciens et accompagnants. Le départ est prévu vers 8h30 jeudi matin. Arrivés à Bruxelles, les géants M. et Mme Bon-Air seront d'abord exposés au public à la Place Peolaert (Palais de justice), pour ensuite participer à la parade des géants en début d’après-midi en direction de la Place Royale. La fin des festivités est prévue vers 19h. Les géants de Leuze ne seront pas les seuls représentants de la Wallonie Picarde puisque les géants de Maffle (Zante et Rinette), ainsi que Baudouin IV et Le Père Hennepin d'Ath participeront également au défilé des géants de 21 juillet à Bruxelles.

    GEANTSBRUXELLES 2.jpg

  • Ghislenghien: L’entreprise Pranarôm triple ses exports au Canada

    pranarom-44.png

    En un an, l’entreprise Athoise( Ghislenghien) Pranarôm, productrice de produits d’aromathérapie scientifique, a plus que triplé son chiffre d’exports au Canada, passant d’un chiffre d’affaires local de 100.000 à 350.000 euros entre 2014 et 2015. « Grâce aux affinités culturelles et à sa taille, le Canada reste un marché d’opportunités pour les entreprises et PME belges, l’accord économique et commercial global négocié entre l’Europe et le Canada (CETA) devrait faciliter encore davantage ces échanges. La Commission Européenne décide aujourd’hui si cet accord sera envoyé pour approbation au Conseil de l’Union européenne ainsi qu’au Parlement européen. » Explique Pascal Debauche, directeur du développement international pour Pranarôm

    Pranarôm : une croissance nourrie par l’exportation des produits belges. 

    316-Pranarom-International.jpg

    Pranarôm vend des huiles essentielles chémotypées 100 % pures et naturelles ainsi que des produits finis à base d’huiles essentielles depuis 1991. L’entreprise belge conditionne toutes ses huiles ou mélanges d’huiles dans son quartier général à Ghislenghien, en Belgique.

    « Au Canada, les thérapeutes ont une capacité de prescription et peuvent émettre des ordonnances pour des huiles essentielles, c’est la raison pour laquelle ce marché canadien est stratégique pour l’entreprise ghislenghiennoise. A l’heure actuelle, les exports canadiens ne représentent cependant pourtant que un demi-pourcent des exports de l’entreprise Pranarôm dont le chiffre d’affaires, en croissance à deux chiffres depuis plus de 10 ans, est constitué à 90 % des recettes de l’exportation. » Conclut le Directeur du développement international pour Pranarôm

    Ce chiffre croît cependant exponentiellement : le chiffre d’affaires au Canada est passé de 100.000 à 350.000 euros en un an.

    Pourquoi exporter ? Le marché belge étant petit et donc limité en termes de clients potentiels, il est difficile d’augmenter son chiffre d’affaires en se concentrant sur lui seul.

    lavande-vraie-huile-essentielle-pranarom.jpgPascal Debauche, directeur du développement international pour Pranarôm, explique : « Pour nous, et je sais que c’est le cas de beaucoup de PME belges, l’exportation est nécessaire à la croissance de l’entreprise. Les initiatives européennes visant à faciliter le commerce sont un moteur essentiel pour l’économie belge. »

    Le Canada : un marché porteur pour les PME belges, bientôt rendu plus disponible

    Le Canada est un pays belgophile dont la culture est très proche de la culture belge.

    Les huiles essentielles bio de Pranarôm ont pour cette raison particulièrement de succès du côté francophone (culturellement les Québécois sont beaucoup plus ouverts aux propriétés curatives des huiles), même si elles commencent à se vendre de plus du côté anglophone.

    Si la culture et la taille du marché fait du Canada un pays d’exportation stratégique pour les PME belges, il existe actuellement encore des barrières aux échanges comme par exemple les frais de douane et les taxes qui empêchent les entreprises, dont Pranarôm, de pleinement profiter de ce marché.

    Pranarôm fabrique plusieurs centaines de produits, dont près d’une centaine est actuellement dynamisée commercialement au Canada. Certains de ses produits-phares ne peuvent pas encore y être déployés car ils sont en cours d’examen par les autorités régulatrices locales en matière de santé.

    Pascal Debauche ajoute : «Je me réjouis du renforcement de la coopération réglementaire entre nos deux pays, qui pourrait permettre d’accélérer notre croissance sur le marché canadien, essentiel pour nous. Grâce à l’accord à venir, les entreprises comme la nôtre pourront beaucoup plus rapidement s’engager dans un marché canadien, très ouvert aux produits belges. »

    L’accord commercial en préparation entre l’Union Européenne et le Canada va éliminer tous les droits de douane, ce qui permettra aux exportateurs européens d’économiser environ 470 millions d’euros par an.

    Les exportations européennes à destination du Canada représentaient au total 31,7 milliards d’euros en 2014. Parmi les pays de l’UE, la Belgique est le 6ème exportateur vers le Canada avec une valeur d’exportations chiffré à environ 1,9 milliards d’euros.

    A PROPOS DE PRANARÔM

    Pranarôm International SA est un laboratoire d’aromathérapie scientifique et médicale fondé en 1991 par Dominique Baudoux, pharmacien aromatologue mondialement connu et apprécié pour ses ouvrages sur l’aromathérapie. Depuis lors, l’entreprise a grandi pour devenir une référence en termes d’aromathérapie scientifique et médicale, qui compte 5 implantations et filiales (deux en Belgique dont le quartier général, en France, Espagne et Italie) et emploie 180 personnes. En 2010, Pranarôm a reçu le ‘Prix Wallonie à l’exportation’, remis par le ministre Wallon du commerce extérieur. 

  • Ath: Visiter la wapi à vélo…c’est géant

    VELOWAPI.jpg

    L’économie du vélo connaît un engouement exceptionnel en Europe depuis plusieurs années, associée aux pratiques urbaines mais aussi aux pratiques touristiques.

    C’est ainsi que Beloeil, Bernissart, Brugelette, Brunehaut, Celles, Chièvres, Comines-Warneton, Ellezelles, Enghien, Estaimpuis, Flobecq, Frasnes-lez-Anvaing, Lessines, Leuze-en-Hainaut, Mont-de-l’Enclus, Mouscron, Pecq, Péruwelz, Rumes, Silly et Tournai offrent des atouts paysagers et touristiques

    Composée de deux parcs naturels, d’espaces à caractère rural, des cités et des sites historiques majeurs viennent renforcer l’attractivité vélo-touristique de la région qui offrent des points de vue remarquables et des pauses rafraîchissantes. Comme l’a souligné la responsable du projet, Valérie Grandjean « On trouvera également des fermes remarquables, moulins, chapelles, … mais aussi des bonnes tables, cafés et producteurs locaux contribueront à l’animation paysagère ou à l’accueil. Sans oublier qu’il existe plus d’une centaine de bières artisanales qui sont brassées par les 14 brasseries du territoire. » Et Valérie de poursuivre « L’agenda événementiel de la Wallonie picarde offre plus d’une occasion de greffer une balade à vélo à une sortie culturelle ou festive. Plus qu’un simple réseau d’itinéraires, la Wallonie picarde à vélo associera l’ensemble des opérateurs du vélo, du tourisme et de l’Horeca grâce à une charte d’accueil des cyclistes et une campagne de promotion. » Au total, 750.000 euros sont engagés pour créer le réseau cyclable La Wallonie picarde. Les budgets proviennent en large majorité de fonds européens et régionaux.

    541137ab35708a6d4d554b8c.jpgUne nouveauté des points-nœuds 

    Avec ses 1.600 km de réseau balisés en points-nœuds connectés aux réseaux flamands et français, ses deux parcs naturels, ses 200 km de voies vertes (Ravel), ses cours d’eau et ses petites routes champêtres, la Wallonie picarde est une région incontournable pour une balade à vélo.

    « Un point-nœud est un croisement de routes cyclables identifié par un numéro et une balise. La balise indique le numéro du point-nœud mais aussi les directions vers les prochains points-nœuds de l’itinéraire choisi.

    Vous choisissez votre point-nœud de départ puis l’itinéraire de votre balade, de point-nœud en point-nœud. La carte est utile car elle renseigne la distance entre chaque point-nœud.

    Mock-up-topoguide_2016-FR_1024x1024.png

    À chaque croisement, la balise verte vous indique le point-nœud où vous vous trouvez et la direction vers les prochains points-nœuds. Grâce aux points-nœuds : vous créez des balades sur mesure à l’infini » Conclut Valérie Grandjean

  • Maffle: La valse de géants Français pour la 70e ducasse

    IMG_7363.jpg

    La ducasse du village perdure depuis septante ans et qu’elle fait vibrer ce village bucolique de la cité des Géants. Et cette année, on peut dire que la foule était bien présente. De mémoire de mafflou, il y a longtemps qu’il n’y avait eu plus autant de monde.

    Au souvenir d’un ancien, la ducasse qui dure depuis 70 ans n’a jamais connu d’arrêt. Un moment fort de cette ducasse c’est le « Brûlage des marronnes » du géant Mafflou Zante et le mariage des futurs époux mafflous qui se déroule le samedi. Ce dimanche les mafflous ont pu vibrer au passage des géants. C’est ainsi qu’une trentaine de postures était de la fête sans oublier les fanfares. Et pour cet évènement, le c

    IMG_7401.jpg

    omité de la ducasse avait convié des géants de France, Les Amis de Fromulus qui ont trois géants portés avec lesquels ils participent à de nombreuses fêtes (cortèges, carnavals, animations) : Jean le Bûcheron, Jacobus, Maria et Mariona, Ces trois géants, et en particulier Jean le Bûcheron, sont les ambassadeurs de la ville de Steenvoorde et des traditions festives du Nord Pas de Calais. Plus de photo ICI

  • Ath:La Ruée vers l’Art de la Maison Culturelle d’Ath propose des stages

    1.jpgLa Ruée vers l’Art (Centre d’Expression et de Créativité de la Maison Culturelle d’Ath) propose des stages durant les grandes vacances, du 4 juillet au 26 août. Deux mois durant lesquels les jeunes, âgés de 6 à 15 ans, pourront se préparer à … devenir globe-trotters ! Tout l’été, ils iront de continent en continent pour découvrir les coutumes et les folklores d’autres cultures.

    Trois stages distincts sont programmés en fonction de l’âge des participants (6-9 ans, 10-12 ans et 13-15 ans) afin d’adapter les techniques et approches créatives à chacun. Ils sont animés par des animateurs-artistes diplômés.

    Du 18 au 22 juillet, cap sur l’Afrique ! Terre aride, la culture des contes y est pourtant… fertile ! Au programme, sculpture de l’argile pour les 12-15 ans et zoom sur l’impression de tissus dans ces contrées lointaines pour les 10-12 ans.

    Du 16 au 19 août, cap sur l’Europe ! Les 6-9 ans réaliseront leurs propres films d’animation à la manière des cinéastes tchèques. Les 12-15 ans, quant à eux, remonteront la trace des grands peintres italiens pour créer leurs chefs d’œuvres personnels.

    Et pour clôturer ce tour du monde, du 22 au 26 août, cap sur l’Océanie ! La Polynésie hypnotise par ses couleurs, la culture Maori intrigue par ses signes tribaux, les dessins aborigènes dévoilent le savoir ancestral d’une civilisation. Les 10-12 ans exploreront la musique et les rythmes australiens en apprenant le didgeridoo et les 12-15 ans s’initieront à l’Art aborigène en abordant les techniques du dessin, du croquis et du pastel.

    2.jpg

    En somme, dépaysement garanti et ce, quel que soit le voyage choisi !

    Tous les stages se déroulent au Château Burbant (Rue du Gouvernement à Ath), de 9 à 16h (garderie sur demande à partir de 8h et jusqu’à 17h) Prévoir pique-nique, collations et vêtements pouvant être salis

    Le coût :

    70€ pour les semaines du 11/07 et 22/08

    56€ pour les semaines du 18/07 et 16/08

    Réduction de 5€ au 2ème enfant d’une même famille et de 10€ pour les suivants

    Réduction de fidélité de 5€ dès la 2ème participation à nos activités et de 10€ à la 3ème

    Infos et réservations : 068/26 99 99  

  • Ath: La semaine de l’enfant différent » s’est clôturée à la ferme du C.A.R.A.H

    13649537_1083585581720310_745426136_n.jpgIl y a quelques jours, « la semaine de l’enfant différent » s’est clôturée à la ferme expérimentale et pédagogique du C.A.R.A.H (Centre pour l’Agronomie et l’Agro-industrie) de la Province de Hainaut. Du 4 au 8 juillet, huit enfants en situation de handicap ont passé plusieurs jours à la ferme pilote située à Ath.

    C’est depuis 1999, que la ferme expérimentale et pédagogique accueille des enfants âgés de 3 ans et demi à 14 ans en stage lors des vacances scolaires. Le succès est tel qu’en 2015, ce n’est pas loin de 2.537 enfants qui ont franchis la porte de la ferme pour participer à de nombreuses activités telles que la traite des vaches ou des chèvres, la fabrication du fromage ou du pain, l’élaboration d’un semi ou encore des promenades en pleine nature.

    En 2011, l’équipe qui revendique la ferme du C.A.R.A.H comme « une ferme pour tous », n’a pas hésité à aller plus loin dans la démarche pédagogique et sociale. Christian Ducattillon, responsable de la ferme expérimentale et pédagogique s’est engagé à donner l’accès à ce petit coin de nature aux enfants « différents », des enfants qui peuvent avoir des troubles tant physiques que mentaux. « La ferme du C.A.R.A.H se doit d’être ouverte et accessible à tous ; c’est notre politique. Ce stage offre un environnement différent aux enfants et peut, parfois, soulager les parents qui travaillent pendant les vacances scolaires » souligne Christian Ducattillon. La première semaine de juillet et la dernière semaine d’août sont consacrées aux enfants différents. Pendant les autres semaines des vacances d’été, les enfants « classiques » sont attendus.

    Animateurs MARINE VALERIE TEO 2.jpg

    Serge Hustache, Président du Collège Provincial et Président du C.A.R.A.H ASBL met un point d’honneur à soutenir le C.A.R.A.H, qui contribue à maintenir et soutenir l’activité agricole de la Province de Hainaut à travers, entre autres, son accompagnement, les analyses et les recherches. Pour Serge Hustache : « Le projet de la semaine de l’enfant différent correspond parfaitement à la politique sociale de la Province de Hainaut. Ce sont des valeurs de mixité et d’intégration que notre Province défend. Grâce à cette semaine de stage, ces quelques enfants ont eu la chance d’être en interaction avec la nature et d’être stimulés par ces nombreuses activités. »

    P

    13617488_1083586808386854_800472199_n.jpg

    our concrétiser ce projet touchant de tolérance, la Province de Hainaut s’est lancée dans une double collaboration ! Une collaboration étroite s’est d’abord créée entre la ferme et la section pédagogique de la Haute Ecole en Hainaut de Mons, Tournai et Leuze. Puisque ce sont les étudiants en option « éducateur spécialisé » qui accompagnent l’animatrice et qui entourent les enfants dans le cadre d’un stage complémentaire. Si un enfant dit « classique » demande un animateur pour six enfants, un enfant dit « différent » demande deux animateurs pour trois enfants… Des jobistes accompagnent les animateurs formés ou en cours de formation de 9h à 16h pour encadrer les nouveaux participants ! Cette année Téo et Marine sont les jobistes qui ont pris part à l’aventure « je ne savais pas que j’allais travailler avec des enfants « différents », je suis heureux de partager cette semaine avec eux, ce job étudiant est très enrichissant, notamment sur le plan humain ». Indique Téo, 17 ans.

    Dans une démarche de supracommunalité, les communes de Wallonie Picarde ont été associées au projet dans un souci de facilité et de proximité. Ce sont donc quelques petits habitants des communes de Leuze, Beloeil et Ath qui ont eu la chance de passer une semaine épanouissante dans un cadre serein et calme.

    Les communes se chargent de proposer le stage aux parents mais aussi d’accompagner les enfants à la ferme. L’accompagnateur de la commune joue un rôle important et essentiel puisqu’il relaie l’information des animateurs aux parents et des parents aux animateurs.

    13618144_1083585518386983_950100249_n.jpg

    Jonathan, agent communal de Leuze, remarque que les enfants s’animent dans la voiture à l’approche de la ferme, « ils reconnaissent l’endroit et se réjouissent d’y passer la journée, nous arrivons à nouer des liens affectueux au fur et à mesure de la semaine… ».

    Lors du dernier jour de stage, les enfants et leurs animateurs ont fêtés leur semaine riche en émotion et en sensation avec un bon barbecue ! L’occasion de se dire au revoir en douceur et… à l’année prochaine !

  • Ath: Les bons numéros en quelques clics

    70914036_458_3_2.jpg

    Maison culturelle et Palace : 068 26 99 99

    Centre des arts de la rue : Alain Coulon/ 0496 97 32 81

    Pompiers : 068 28 52 30

    Protection civile : 065 35 43 00

    Agence fédérale de contrôle nucléaire: 02 50 28 999

    S.O.S pollution : 070 23 30 01

    Problème de gaz odorisé : ORES au 0800 87 087

    Problème de gaz sans odeur : Prévenir Fluxys (transport de gaz) 0800 90 102

    Panne d'électricité : ORES au 078 78 78 00

    Distrigaz : 02 282 72 11

    S.W.E à partir du vendredi 16h30 : 0495 57 02 33

    Hôpital : 068 26 21 11

    Gardes médicales : 1733

     

    poste-medical-de-garde.jpg

    Pour le poste médical " Val de Dendre" Cliquez ICI

    pharmacie-garde-mulhouse.jpg

    Voici les pharmacies de garde du week-end entre 9h et 22h.

    Samedi 16 & 17 juillet

    Pharmacie Thibaut-Boucart

    Chaussée Brunehault, 5A

    Oeudeghien

    068 64 60 47 

    Pour connaître la pharmacie de garde durant la nuit,

    entre 22h et 9h, appelez le : 0903 99 000

    Coût de l'appel : 1,5 euro par minute

    Afin de pouvoir vous renseigner avec exactitude, nos téléphonistes doivent connaitre votre localisation. Pour limiter la durée et le coût de cet appel, veuillez indiquer à la téléphoniste le code postal ou la localité et le nom de la rue à partir de laquelle vous souhaitez vous rendre dans la pharmacie de garde la plus proche.

    untitled_173.png

    Le vétérinaire de garde est: 

    Docteur vétérinaire

    Jonckers-Thoumsin

    Rue du Condé, 4

    7950 Chièvres

    Tél: 068/65.74.68 

    Cliquez ICI