• Ath:Le Pape de l’Islam sunnite a félicité le Pape du folklore Athois

    Christian Cannuyer reçoit médaille cheikh al-Azhar.jpgDu 22 au 25 octobre , l’historien Athois Christian Cannuyer a été invité, en tant que directeur de l’association Solidarité-Orient, professeur à la Faculté de théologie catholique de Lille et spécialiste des relations islamo-chrétiennes, à une importante conférence internationale organisée au Caire (Égypte) par la prestigieuse Université islamique Al-Azhar.

    «  Ce congrès avait pour thème « l’Islam et l’Occident, diversité et intégration ». L’objectif était de dresser un état de la perception de l’Islam en Occident, à l’heure beaucoup de pays d’Europe comptent désormais d’importantes minorités musulmanes, au point que l’islam y est devenu la seconde religion en nombre de fidèles. »

    Christian Cannuyer a reçu des mains du Grand Imam Al-Tayyeb, la médaille d’or d’Al-Azhar, pour son activité scientifique et son engagement dans le dialogue islamo-chrétien

    Christian de nous éclairer du role d’Al-Azhar

    « Al-Azhar, qui promeut un islam « modéré » et veut combattre de front tous les radicalismes, avait convié pas moins de 12 anciens chefs d’État ou de gouvernement (dont notre ancien premier ministre Yves Leterme, actuellement secrétaire général de l’Institut international pour la démocratie et l'assistance électorale)., et une poignée d’universitaires triés sur le volet, à débattre de ces problèmes devant un auditoire de plus d’un millier de jeunes étudiants en théologie musulmane, appelés demain à promouvoir un islam ouvert sur la diversité et hostile à toute violence. »

    L’Athois de conclure « Fondée au 10e siècle, Al-Azhar, qui compte le nombre impressionnant de 500 000 étudiants et scolarise en outre deux millions d’élèves du primaire et du secondaire en Égypte, s’affirme comme la plus haute autorité spirituelle et théologique de l’islam sunnite. C’est son recteur, Son Éminence le Grand Imam Ahmed Al-Tayyeb, en fonction depuis 2010, considéré comme une sorte de « pape » de l’islam sunnite, qui a pris l’initiative de cette rencontre internationale pour dénoncer l’amalgame fait en Europe entre islam et islamisme et condamner tous les groupes. »

  • Huissignies: l’ATM va jouer une comédie de Jean Franco : « Aux frais de la Princesses »

    1811 ATM Groupe.jpgLe week-end prochain, l’Atelier Théâtrale de la Marcotte présentera une comédie de Jean Franco : «  Aux frais de la Princesses »

    La reine de Mythonie est en visite officielle en France. Elle a pris dans ses bagages : son mari, bien décidé à ne plus jouer le figurant, sa fille, en pleine rébellion, sa secrétaire trop zélée et son professeur de chant qui est aussi son amant.

    À peine arrivée, elle apprend que la révolte gronde dons son pays. Depuis la suite de son palace, elle va tenter de sauver son trône. Mais l’Hôtel Paris, où elle séjourne, regorge d'espions a la petite semaine et va rapidement devenir le théâtre de chasses-croises rocambolesques...

    Infos

    Où : Centre culture/ « La Marcotte » Huissignies

    Quand: Vendredi 16 novembre 2018 à 20h

    Samedi 17 novembre 2018 à 20h

    Dimanche 18 novembre 2018 à 16h

    Les réservations doivent se faire au 0497/11.85.52

    Prix : Adulte: 8€  Enfant - de 12 ans : 2,5€

  • Ath: le Cercle royal d'Histoire et d'Archéologie organise une conférence sur Léon Jouret

    105fd52c-866f-4468-83eb-2695aa0e0ad6.jpgA l’occasion du 190e anniversaire de la naissance de Léon Jouret (17/10/1828-06/06/1905), le Cercle royal d'Histoire et d'Archéologie d'Ath organise une conférence qui replacera le compositeur athois dans le contexte historique de l’époque, l’Indépendance belge sous l’aspect musical, et le rôle qu’il a tenu dans ce contexte.

    Emigré à Bruxelles, Léon Jouret est néanmoins resté au contact de sa terre natale où il a eu une certaine audience. A côté de la publication de 24 chansons traditionnelles du Pays d’Ath, il a également harmonisé le Grand Gouyasse pour piano et écrit une cantate pour l’inauguration de la statue d’Eugène Defacqz. Plusieurs airs musicaux interprétés par des artistes locaux baliseront la trame de l’exposé.

    Le conférencier est André VAN OEKEL, licencié en musicologie, membre de l’Association des conférenciers francophones de Belgique.

    Accompagnement musical : Miyaghi Osada, artiste lyrique, mezzo-soprano ; au piano : Tangui Catoire, directeur de l’Académie de Musique d’Ath.

    Exceptionnellement la séance se tiendra à l'Académie de Musique, salle Léon Dubois.

    Veuillez noter que la conférence sera précédée, entre 14 h et 15 h, d’un concert de carillon. Jean-Claude Molle interprètera un programme de 16 chansons du Pays d’Ath, recueillies et harmonisées par Léon Jouret avec la collaboration de deux écrivains (Gustave Lagye et Gentil Antheunis).

    Le carillonneur, n° 25 (Ath, 1861); 2. Cloques sounez la Toussaint, n°8 (Irchonwelz, 1856); 3. Les géants, n°13 (Ath, 1856); 4. Le violoneux, n°19 (Ath, 1857); 5. Vie rustique, n°10 (Isières et Lanquesaint, 1855); 6. La vache égarée, n°2 (Arbre, 1852); 7. Noël que chantait ma grand-mère, n°4, (Maffle, 1857); 8. Fin de Moisson (ronde champêtre), n°9 (Flobecq, 1855); 9. Chanson du tailleur de pierre, n°6 (Maffle, 1856); 10. Ducasse, n° 13 (Mévergnies, 1855); 11. Promenade, n° 14 (Ellezelles, 1868); 12. Les abandonnés, n°17 (Maffle, 1856); 13. La forge, n°18 (Attre, 1856); 14. La berceuse; 15. Ô sol natal, ô doux pays, n°6 (Maffle, 1857); 16. Les conscrits, n° 23 (Maffle, 1858).

    Ces chansons sont classées dans Léon Jouret, Chansons du pays d’Ath, Bruxelles, Schott frères, 1899 pour la plupart. Certaines (les numéros 3, 9) sont reprises dans Les Chants de l’école et de l’atelier, Bruxelles, Schott frères, s.d. (1897). Les adaptations au jeu du carillon sont de Géo Clément (2, 8, 14), Maurice Clément (3, 4, 6, 10, 11, 12, 13), Jean-Pierre Jorion (16) et Jean-Claude Molle (1, 5, 7, 9)

  • Ath: Espace Dialogue organise des expositions sur la tolérance et les solidarités

    Marc Dandoy.JPGA l’occasion de la Journée Internationale de la Tolérance se déroulant chaque année à la date du 16 novembre, l’Asbl « Espace Dialogue » (qui poursuit objectifs et orientations de « Ath 1573, mémoires pour l’Avenir ») organise son événement annuel autour du thème

    « Tolérance et Solidarités ».

    Espace Dialogue a pour but de promouvoir le dialogue interconvictionnel.

    « Il s’agit bien de découvrir, d’interroger, d’interpeller nos convictions particulières dans un esprit de tolérance et de respect réciproques en dépassant les simples « bonnes intentions ».Toute conviction se prolonge aussi dans « l’action » car « vivre ensemble », c’est aussi « construire ensemble »: la vie, l’humain nous poussent à dépasser nos différences sans les nier, mais à les reconnaître, les apprécier, voire même à les soutenir. » Explique Marc Dandoy président de l’Asbl «Espace Dialogue»

    Cette année l’événement sera particulier : chaque conviction présentera une exposition d’un engagement citoyen qu’elle mène auprès d’exclus et de rejetés du système.

    Es Di - Affiche 2018 Tolérance et Solidarités .jpg

    Face aux questions d’exploitation économique, de pauvreté, de migrations… des gestes d’accueil, de justice, de coopération, de solidarités seront présentés.

    Les expositions se tiennent mêmes jours, mêmes heures à Ath de 14 à 17h00 en novembre les samedi 17 et 24, dimanche 18 et 25, mercredi 21 et 28 et jeudi 22 et 29

    à la Maison de la Laïcité du Pays d’Ath (rue de la Poterne 1) , au Temple Protestant (rue des Ecriniers 6a) et à la Maison du Berger David (rue de Pintamont 36).

    L’entrée est gratuite ; une libre participation aux frais est possible.

    Un vernissage « itinérant » est organisé le vendredi 16 novembre de 18h à 20h15au départ de la Maison de la Laïcité à 18h00, en poursuivant par le Temple à 19h et en terminant à la Maison du Berger David à 19h45.

    Infos auprès de Marc Dandoy président de l’Asbl «Espace Dialogue» soir par courriel : marcdandoy50@gmail.com ou au 068/568.820

  • Ostiches : Benjamin Manca avait fait connaitre la cité des Géants bien au-delà de l’Europe

    PRIXATHOIS 3.JPGCe matin, nous avons appris le décès d’une personnalité Athoise ,Benjamin Manca qui avait fait connaitre la cité des Géants bien au-delà de l’Europe. En 2011, il avait reçu le prix de la Chambre de commerce Belgo-luxembourgeoise, de la République Dominicaine. Et Nous l’avions rencontré en 2011 et voici ce qu’il nous disait :

     

    Benjamin Manca, habitant d’Ostiches, a reçu récemment le prix de la Chambre de commerce Belgo-luxembourgeoise, de la République Dominicaine. Monsieur Manca est en effet Agent extérieur pour la Camera de Comercio Dominicana-Belga-

    Luxembourguesa dont il est membre depuis 2004 comme il nous l’a l’expliqué : « Ne sachant plus me consacrer à mon job d’expert immobilier à la chambre de commerce et l’église d’Ostiches et suite à un burn-out en 2006, je me devais de m’occuper l’esprit. » C’est ainsi qu’il participe en 2008 à une mission avec l’Agence wallonne à l’exportation qui

    conjuguée à une autre avec des exportateurs dominicains en 2010 « La chambre de commerce, via notre président de la chambre de commerce de la République Dominicaine Gustavo de Hostos, nous avons imaginé d’ouvrir une chaine de magasins de cigares dominicains en Europe et pour débuter en Belgique. Le premier magasin a été ouvert à Mons dans la rue Neuve et on y trouve des cigares fait main à la moitié prix du cigare cubain. » Un fameux challenge pour Benjamin dont la concurrence était très rude puisque pas moins de 27 chambres de commerce qui ont tous une vitrine en République Dominicaine étaient représentées «  Ce prix a été transmis à 11 chambres qui favorisent le commerce intercontinental. Dans notre chambre de commerce il y avait une trentaine d’entreprises belges qui concouraient. Il y avait des belges qui importaient des bières uniquement belges, du chocolat et il y en avait une aussi de Mouscron Prixathois 4.jpgqui importait des châssis en PVC. Mais l’important c’est le côté relationnel qui est très important dans le milieu du commerce. » On le voit n’importe qui ne remporte pas un prix. Cette récompense est avant tout honorifique car il ne rapporte rien du tout « Il est vrai que cela ne rapporte pas un franc mais cela donne une belle image du travail accompli mais aussi de votre pays. » C’est dans le domaine du cigare que Benjamin Manca a remporté son prix. Bien évidemment tout le monde connait les fameux cigares cubains mais apparemment les cigares dominicains n’ont rien à envier à leur cousin « Il faut savoir que la technique de fabrication cubaine a été copiée par les dominicains. Aujourd’hui, les usines dominicaines sont tellement de grandes valeurs qu’elles peuvent rivaliser avec les entreprises cubaines pour un prix moindre. » On le voit l’Athois a donné une belle image de son pays et de sa ville à l’étranger. Nul doute qu’il a sûrement fait connaître les géants de la cité Athoise qui eux aussi avaient un jour remporté l’honneur de figurer à L’UNESCO en 2005 au patrimoine immatériel de l’humanité.

  • Ath: La cité des Géants a été récompensée de trois fleurs pour la deuxième année

    ATH CONCOURS WALLONIE EN FLEURS  2.jpgMardi dernier la cité des Géants a été récompensée de 3 fleurs pour la deuxième année consécutive au concours « Wallonie en Fleurs »

    Ce concours a pour vocation de permettre à des communes, villages, quartiers de s'engager sur des enjeux tels que l'amélioration du cadre de vie, le développement de l'économie locale, l'attractivité touristique, le respect de l'environnement ou la préservation du lien social. Il vise aussi à simplement mettre en avant leur savoir-faire dans ces domaines. Pour le responsable des Espaces Verts Athois, Cedric Minet, c’est la récompense pour le travail de toute une équipe « Il faut souligner que ce concours n’existe que depuis 2 ans et pour la deuxième fois, nous avons obtenu trois fleurs. Il faut savoir qu’au sein de la Wallonie Picarde, nous sommes deux communes à avoir remporté trois fleurs : Tournai et Ath. »

    ATH CONCOURS WALLONIE EN FLEURS  4.JPG

    Il est vrai que depuis une décennie, la ville s’est transformée, la nature a réenchanté le centre urbain, les placettes ont dévoilé leur beauté végétale… Et pour beaucoup, Ath a retrouvé le temps de vivre. Et cela les Athois le doivent au service des Espaces Verts « Il faut savoir que ce service compte une bonne quarantaine de personnes. Et ce prix récompense tout le travail que nous avons accompli au long de l’année pour maintenir la ville propre et fleurie. De plus, nous essayons de créer des choses particulières. »

    ATH CONCOURS WALLONIE EN FLEURS 1.JPG

    Et le jury qui s’était déplacé a été séduit par le coté champêtre de la cité des Géants « En effet, ils ont été enthousiasmé par les aménagements que nous effectués au centre-ville. Nous avons présenté également le travail que nous avions mené cette année dans les jardins des Remparts » Explique Cedric. Mais le jury ne met pas en avant que les floralies il existe d’autres aspects sur lesquels le jury s’est arrêté « Il faut savoir que le jury à une grille de cotation qui comporte 150 points qui sont repartis dans différents thèmes comme les animations et les promotions que la ville organise et aussi la gestion et l’harmonie des aménagements et aussi l’esthétique qui sont très importants. » Conclut Cédric.

    ATH CONCOURS WALLONIE EN FLEURS  3.JPG

    Pour avoir remporté ce concours, le service des Espaces Verts va recevoir ce qui s’appelle un chèque en bois (il est réellement en bois) d’une valeur de 1.000 @ à faire valoir dans un groupement de producteurs et horticulteurs dans la région wallonne. Sans oublier que la ville d’Ath recevra 5 panneaux à placer à l’entrée de son territoire. Si une commune s’est déjà présentée (c’est le cas des Athois) et qu’elle obtient une fleur supplémentaire à ce qu’elle a obtenue lors d’une édition précédente elle recevra 5 fois une fleur à ajouter à ses panneaux.

    45709283_1103515749817716_9179470496062767104_o.jpg

  • Ath: La Haute Ecole Provinciale vous invite à son cycle de conférences horticoles

    este2.jpgLe Master Horticole de la Haute Ecole Provinciale de Hainaut Condorcet à Ath a le plaisir de vous inviter à son cycle de conférences horticoles ce 13 novembre à 19h.

    « Un jardin, des musiciens : la villa d’Este » par Samuel Colasse.

    Bar et petite restauration vous seront proposés à partir de 18h30 jusque 22h30

    Infos

    Ecole d’Agriculture - Salle Delmée

    Rue Paul Pastur

    Ath

    Infos : Paolo Taormina au 0498/438.107

  • Ath: N'oubliez pas ce dimanche grande bourse aux jouets

    1e0e0e45-b5fb-4daf-a671-c9270d5591ef.jpgL’asbl Mon Quartier organise durant toute l'année diverses activités afin de récolter des fonds pour la mise en place de camps de vacances pour les enfants dans le besoin.

    Ce dimanche 11 novembre, de nombreux jouets de seconde main seront mis en vente à partir d'1 €. Il y aura un large choix de jeux de sociétés, puzzle, peluches...L'occasion de se faire plaisir à petit prix.

    Si vous souhaitez venir tenir un stand et vendre vos anciens jouets, n'hésitez pas à nous contacter. En les revendant plutôt que de les envoyer dans le camion poubelles vous faites un geste pour votre portefeuille et un autre pour la planète.

    Où: Au Quai de l’Entrepôt à Ath

    Entrée gratuite pour tous et accès pour personne à mobilité réduite.

    Asbl Mon Quartier : 0476996.336

     

  • Ath: Ce dimanche ,Saint Nicolas sera présent à la Maison des Géants

    326147079.jpgCe dimanche le grand saint à la Mitre Rouge descendra à la Maison des Géants de 10 à 18hrs  

    La Saint-Nicolas à la Maison des Géants c'est le rendez-vous annuel des amateurs de jeux de société de tous âges !

    Comme les années précédentes, le musée se transforme pour accueillir de nombreuses surprises en collaboration avec la boutique Cotontige. Parmi les nouveaux jeux à tester : Little Collect, Petit ver luisant, La loco des couleurs, Animo Dice, Magic Maze kids, Chapito, Quoridor junior, Wonderzoo, Bonk, Bazar Bizarre junior, The Mind, Kingdom Run, mais aussi les nouveaux jeux athois : l'extension de Mauw et Arkans (en présence de leurs créateurs) !

    1422976727.jpg

    Pour les gourmets, la confiserie Pilate réalisera ses meilleures céations enlaissant dans l'air de bonnes odeurs et, dans l'estomac, de beaux souvenirs !

    A la cafétéria, petits et grands se régaleront avec un chocolat ou un vin chaud. Il sera également possible de prendre un lunch sur place.

    N'hésitez pas à venir passer un moment convivial dans un musée génial !

    La participation est de 1 € par personne (gratuit pour les moins de 2 ans).