Ligne: L’ancien drapeau de l’Union Fraternelle» a été restauré

5ae747c7-4e7d-4673-a630-6856b9438115.jpegLors des journées du Patrimoine en septembre dernier, l’ancien drapeau de la Royale Fanfare «L’Union Fraternelle» de Ligne, restauré, a été placé dans le Hall de l’école communale du village.

La Royale Fanfare L’Union Fraternelle a été créée en mars 1887 pour rassembler les musiciens du village jouant auparavant dans plusieurs ensembles. Trois années plus tard, en 1890, la fanfare se dote d’un drapeau officiel, offert par le Chevalier Victor Francart.

Il se compose de deux branches de chêne enfermant un cahier de partitions, un clairon, un trombone, un cor et un cuivre, surmontées d’une étoile rayonnante, et brodé en fils d’argent et d’or. Le tout sur un carré de velours grenat, frangé.

Cet élément symbolique du patrimoine de Ligne était en très mauvais état mais stocké avec soin par Marcel Vanwerte.

Suite à une conversation avec le bourgmestre, et comme cadeau pour le 130e anniversaire de L’Union, le drapeau a été restauré.

Merci à Mesdames Arlette Vermeir et Nathalie Coessens, les couturières communales, à Monsieur Laurent Dubuisson, pour la mise en œuvre et à Monsieur Philippe Duhaut, menuisier, pour la réalisation de la vitrine.

La fanfare de Ligne, fusionnée avec celle de Moulbaix en 1974, reste néanmoins active au sein de l’entité comme à l’extérieur.

En photo, des musiciens et anciens musiciens de l’Union Fraternelle: Serge Dumont, Mario Jehansart, Jean Jehansart (Vice-président et médaillé pour ses 50 ans de participation au cortège de la ducasse d’Ath), Jean Parfait (président) et Gilbert Platiau.

 

Commentaires