Ath: L’abattoir communal va être rénové et amélioré pour le bien-être animal

10-1.jpgL’abattoir communal d’Ath accueille chaque jour de nombreux animaux (bovins, ovins, …) destinés à

être abattus. Le déchargement de ces bêtes en ce compris la mise en attente avant abattage, nécessite des équipements adéquats en vue de ne pas les apeurer/exciter/blesser. Au-delà, en date du 08 décembre 2017, le Département de la Police et des Contrôles – Unité Bien-Être Animal a effectué un contrôle et a dressé un avertissement lequel reprend un délai de régularisation de 90 jours pour prendre les mesures visant à remédier aux différents

constats relevés. Afin d’y répondre et d’améliorer l’infrastructure, sur proposition du Directeur de l’Abattoir, le Collège communal a décidé, en séance du 16 avril 2018, d’approuver le projet de rénovation et d’amélioration pour le bien-être animal.

Voici les aménagements suivants qui devraient être exécutés :

La création d’une couverture au niveau du couloir d’attente avant l’abattage

La réalisation d’une protection de tous les poteaux des grilles constituant les couloirs de transfert de bétail

La création d’un arceau au-dessus de la cage d’abattage de telle sorte à ce que les bêtes ne puissent « sauter » dans la cage et ainsi se blesser

La création de tôle d’angle arrondie pour les portes d’accès des étables

La fourniture et pose de tôle cintrée à placer au niveau des portes de sortie des étables de telle sorte à conditionner le parcours du bétail sortant vers la cage d’abattage

la fourniture et pose de logettes et d’abreuvoirs dans l’étable située à côté du dégrilleur de telle à sorte à délimiter l’étable en 5 zones

Le remplacement de la barrière « rudimentaire » en treillis de fondation

La création d’un quai de déchargement au droit de l’air d’attente et du quai de déchargement afin de permettre aux camions de transports de bétails de baisser leur hayon dessus et

créer ainsi une pente douce non glissante de telle sorte à ce que les animaux ne se blessent pas.

Cette dépense de 55.430, 10€ TVA comprise, sera inscrit au budget du service extraordinaire de l’exercice 2018

Écrire un commentaire

Optionnel