Ath & Budget: Pour les Verts " la majorité aurait préféré présenté un budget plus ambitieux et plus vendeur"

3764248008-thumb.3.jpgEn janvier dernier Le budget 2018 voté en séance du 8 janvier par le Conseil communal présentait un boni global de 4.457.220,26 € ainsi qu’un mali à l’exercice propre de 931.300,75 €. Le CRAC, la DGO5 et la Ministre de Tutelle avaient demandé à la Ville de réaliser un nouveau budget

2018 équilibré à l’exercice propre accompagné d’un plan de gestion afin d'optimaliser la trajectoire budgétaire de la Ville et éviter ainsi à terme un déficit à l’exercice propre.

« Nous avons réduit significativement la voilure en limitant les investissements 2018 aux projets pour lesquels la Ville est déjà engagée, ainsi qu’aux dépenses de première nécessité à concurrence de 400.000 €. Cette réduction des dépenses extraordinaires permet de réduire le recours à l’emprunt, ainsi que le dépassement de la balise au sortir de la mandature 2013-2018 qui passe de 7.400.000 € à 6.600.000 €. En ce qui concerne l’endettement de la Ville, on constate que la fixation d’une balise à 80 €/habitant prévue dans le plan de gestion 2018 (soumis à l’approbation du Conseil communal du 30/04/2018) permet de stabiliser la dette à l’horizon 2023. Le budget 2018 présente un exercice propre en boni. Cela a été rendu possible principalement par l’intégration des bonis du CPAS et de la Zone de Police. Pour assurer durablement l’équilibre budgétaire" A souligné le Bourgmestre, Marc Duvivier.

616737745.2.jpgPour Ronny Balcaen du groupe Ecolo , il espère  que ce budget tiendra ses promesses « Néanmoins, ce budget est sans doute le premier qui met fin à la période de déni, tant à l’ordinaire qu’à l’extraordinaire. J’imagine que la majorité aurait préféré présenté un budget plus ambitieux et plus vendeur. Mais nous avons été trop dispendieux depuis le début de la mandature. Et il nous faut répondre aux demandes pressantes de la tutelle. » Le conseiller des verts de poursuivre «  Vu de Namur, chacun des budgets approuvés par la majorité depuis 2013 a dû apparaître comme un doigt d’honneur aux demandes répétées de sobriété. Cette période est aujourd’hui terminée. » C’est l’occasion de développer encore la créativité et l’imagination des services. De laisser libre cours à l’initiative citoyenne et la capacité des Athois à s’engager ensemble autour de projets novateurs. Tout ne doit pas être fait et pris en charge par la Ville. »   

Nous reviendrons prochainement sur les nouvelles mesures prisent par la majorité PS-MR

Commentaires