Ath: Le SolAtoi avance à pas de géants...

IMG_0759.JPG

C’est ce samedi à la Maison des Géants que la monnaie citoyenne locale, le SolAtoi a fait son entrée dans la cité des Géants. Le nouveau comité, constitué fin 2016, a reçu les signaux positifs qui ont permis de mener la démarche à son terme.

« Il y a le soutien, dès le départ, de Financité qui accompagne les monnaies complémentaires en Wallonie et à Bruxelles. Il y a eu, en un an, une trentaine de prestataires de biens et services qui ont manifesté leur confiance », explique un des membres, Barbara Lefèvre qui est aussi professeur d’Économie. Et cette dernière de poursuivre : « Puis, fin 2017, la campagne de crowdfunding (financement participatif), menée sur la plate-forme Ekifin a été décisive. L’objectif était de rassembler au minimum 5.300 euros afin de financer l’impression et la sécurisation des billets. Ce test grandeur nature a dépassé nos attentes : plus de 150 contributeurs ont participé à la récolte de fonds et marqué concrètement leur volonté de voir éclore le SolAToi ».

IMG_0765.JPG

Le SolAToi est un bon d’échange qui a une valeur égale à 1 €. Il ne peut être utilisé que dans la région athoise, dans le but de favoriser et de soutenir le commerce et l’artisanat local. Cette monnaie est donc porteuse d’une valeur financière…

Les billets ont été imprimés par une société locale, l’imprimerie Musch de Silly : « C’est elle, qui s’est occupée de l’impression et de la sécurité des billets », souligne Guy Toussaint. Au sujet de l’achat, le SolAtoi sera disponible auprès de comptoirs de change : « Les solATois peuvent être achetés contre des euros auprès du ou des comptoirs de change de l’ASBL SolAtoi. Ces comptoirs de change seront généralement des prestataires ayant signé une convention spéciale avec l’ASBL », dit Guy Toussaint. De plus, le SolAtoi est frappé à l’effigie des géants de la ducasse d’Ath.

IMG_0776.JPG

Malheureusement, il n’y aura pas de pièces ! Le coût serait trop élevé pour en produire. À ce jour, il y a déjà une trentaine de commerçants qui vont accepter le SolAtoi « Le but, c’est que cela circule entre les différents acteurs du commerce athois et qu’il y ait une solidarité entre commerciaux. Nous espérons que d’autres viendront les rejoindre. Bien entendu ! », conclut Barbara Lefèvre.

IMG_0743.JPG

Au total, on recense cinq billets : un billet avec Bayard qui vaut 1 SolAtoi, un billet sur lequel on retrouve M. et Mme Goliath qui vaut 20 SolAtois. Un autre avec Samson qui a une valeur de 5 SolAtois et un billet avec Melle Victoire et l’Aigle bicéphale qui vaut 10 SolAtois. Le dernier qui regroupe tous les géants de la ducasse vaut 50 SolAtois.

IMG_0783.JPG

Il est à espérer que les Athois jouent le jeu et que ces billets ne deviennent des objets de collection. Et que dans le futur, toutes ces monnaies puissent être dépensées au sein de la Wallonie picarde. Sans quoi…

Écrire un commentaire

Optionnel