Ath: Le front commun convie les conseillers communaux et ceux du CPAS à un débat

Img_0092.jpgOn le sait, les finances Athoises ne sont pas au beau fixe

Et le rapport du CRAC (Centre Régional d’Aide aux Communes) ne dit pas autre chose

« Malgré la réalisation d'un premier « Plan de convergence » préalablement a la réunion, les efforts réalises ne peuvent être juges suffisants. Conformément au courrier de la Ministre des Pouvoirs locaux daté du 19 février 2018, l'approbation de votre budget initial 2018 reste conditionnée à l'actualisation d'un Plan de gestion assurant un équilibre pour l'exercice 2018 et de la trajectoire des 2019 a l'exercice propre.

A cette fin, pour l'actualisation de votre Plan de gestion, le Centre fixe les conditions suivantes :

  1. Le rapatriement des bonis constitués des entités consolidées à la Ville
  2. La suppression du crédit spécial de recettes
  3. L’amélioration notable des balises de cout net de personnel et de fonctionnement, qui restent toutes deux largement dépassées, des 2018 ainsi que dans la trajectoire ;
  4. L’inscription de crédits au service extraordinaire ne devra être effectuée que dans le cadre des seuls engagements ayant force juridique moyennant une marge de sécurité.
  5. Des mesures complémentaires structurelles doivent également être prises afin de pouvoir respecter les conditions du Centre. »

Du coup, le front syndical, Pascal Douliez(CGSP) et Eric Dehon (CSC0, a convoqué les conseillers communaux et ceux du CPAS comme nous l’a expliqué les deux leaders syndicaux « Suite à nos différents communiqués exprimant nos plus vives inquiétudes quant à l'avenir du personnel, inquiétudes objectivées par la ministre de tutelle, le CRAC et les chiffres de la direction financière de la ville, nous nous sommes rendus compte qu'en fait, la plupart du personnel n’a pas eu accès à certaines informations et qu'apparemment, depuis que l'autorité a senti le vent tourner au niveau de la ministre des pouvoirs locaux, elle s'enfermait dans un silence assourdissant sur le sujet. »

C’est ainsi que le front commun syndical CGSP–CSC convie les conseillers communaux et ceux du CPAS à une conférence sur l'avenir du personnel et elle se tiendra le lundi 12 mars dès 19hrs à la Maison du peuple de Maffle. De plus, nous avons appris que le collège communale a convoqué les délègues syndicaux « Ce processus informatif de dialogue sera suivi ultérieurement par les processus légaux de négociation s’il échait » dit la note !

Commentaires

  • Il serait très instructif de pouvoir comparer l'avant Duvivier à la situation d'aujour'hui

Les commentaires sont fermés.