Mainvault: Envie d’érotisme ? Et bien lisez le dernier bouquin " Mutine "

LIVRE EROTIQUE MAINVAULT 1.JPGEnvie d’un peu de lecture érotique ? Et pourquoi le dernier bouquin d’une habitante du village de Mainvault (Ath), « Mutine », d’Alexia Deafly, nom et prénom d’emprunt auquel elle tient.

« Je ne voulais pas que mon nom de jeune fille soit mis en avant.. » nous confie-t-elle. Une façon de parler de garder l’anonymat, surtout dans un domaine aussi délicat que l’érotisme. Mais ce nom de « scène » n’est pas tout à fait un hasard : « Deafly est composé de l’initiale de mon nom de jeune fille et de celle de mon mari et le A est présent dans tous les prénoms de mes enfants. Et Deafly veut dire « sourdement ». Et comme dans le livre, la surdité est abordée, cela correspondait bien à ce nom », précise l’Athoise.

Malgré un petit air timide, Alexia a un parcours d’écrivaine assez singulier : « En priorité, je suis maman de quatre enfants. À la base, je suis institutrice maternelle mais comme j’effectuais de nombreux remplacements, j’ai voulu trouver quelque chose de plus fixe. C’est ainsi que je suis devenue accueillante d’enfants indépendante ».

Pour Alexia, l’écriture est une chose naturelle, comme elle le souligne : « Depuis toute petite, j’ai toujours aimé lire et aussi écrire. Dès mon plus jeune âge, j’écrivais des poèmes. J’avais aussi un journal intime. Et j’ai toujours eu beaucoup d’imagination et pour que cela ne trotte pas trop dans ma tête, il fallait que je l’écrive ».

Pour son premier livre, Alexia s’est lancée dans un roman érotique « Mutine ». « Le livre raconte la reconstruction d’une femme qui a perdu son mari. Elle qui est directrice d’une école le jour devient hôtesse la nuit dans un club. Le livre raconte toute l’histoire de cette femme extravagante », dévoile la jeune femme. Mais si l’érotisme est le sujet de son premier livre, ce n’est pas pour autant qu’elle poursuivra dans cette voie : « Il faut savoir que c’était le thème du concours. Mais l’érotisme est un beau sujet, car dans ce thème, il n’y a pas de frontières. On peut parler librement et aussi rentrer dans les détails ».  Sans oublier que Mutine aura une suite, un peu dans comme « Cinquante nuances de Grey ». Avec le même succès ?

Le livre est disponible sur le site de la FNAC et aussi sur celui d’Amazon (17 euros).

Écrire un commentaire

Optionnel