Ligne:La famille Degand a bâti des pigeonniers dernier cri qui sont gérés par ordinateur

IMG_0030.JPGLa famille Degand est très bien connue dans le milieu de la restauration. En effet, cette famille Athoise tient une superbe boucherie dans le village de Ligne. Mais si la fidèle clientèle connait la passion des Degand pour les pigeons d’autres la connaisse moins. Aux derniers championnats de Belgique, Les Degand qui sont composées du père Bruno et des deux fils ont terminé brillamment à une 6e place sur 2438 pigeons dans la catégorie Fond. Malgré une place d’honneur, Bruno Degand a été le premier wallon sur le plan national.

Cette passion pour la colombophile est récente comme nous l’a expliqué Bruno lors de notre visite « En effet, je me suis lancé dans le monde colombophile en 2011. Mais depuis 2003, j’avais déjà quelques pigeons. Je dois souligner que j’ai une grosse charge de travail au sein de ma boucherie et il était difficile de conjuguer les deux ». Il faut dire que la passion des pigeons est familiale puisqu’avant lui, le papa et le grand-père de Bruno étaient de grands connaisseurs.

IMG_0032.JPGAujourd’hui, Bruno possède plus de 400 pigeons « Au total, je possède 280 pigeons et plus 140 de la nouvelle génération qui viennent de naitre, il y a quelques semaines ». Mais si aujourd’hui Bruno et ses fils commencent à se faire un nom cela n’a pas été toujours le cas comme Bruno le souligne « Il est vrai qu’en 2010, j’en avais marre de ne pas faire des résultats. A cette époque, j’avais lâché une quarantaine de pigeons et un seul était rentré tandis que les autres participants avaient déjà rentrés leurs pigeons et avaient déjà pris leur bain. » Dit-il en souriant. «  C’est à ce moment-là que je me suis dit qu’il fallait tenter quelque chose. C’est ainsi que j’ai contacté les meilleurs colombophiles de Belgique : Sébastien Cassart et Joost De Semeyter, la crème de la crème dans le milieu ». Et Bruno de poursuivre « Ils sont passés à mon domicile et ont tout passé au peigne fin : mes installations, mes pigeons et sur la quarantaine que je possédais à l’époque, il n’en restait plus qu’un. Grâce à eux j’ai pu rebâtir une belle colonie ».

PIGEONS DEGAND LIGNE.png

Et Bruno a du faire de gros investissements « A ce niveau, j’ai eu la chance d’avoir mon beau-père qui est menuisier et qui m’a fabriqué mes colombiers. Mais en achat des marchandises cela m’a coûté plus de 10.000€ ».

IMG_0034.JPGDes colombiers High-Tech puisqu’ils sont gérés électroniquement.

Aujourd’hui, Bruno passe une 1 heure le matin auprès de ses pigeons. Mais ses deux fils qui gèrent bien l’affaire familiale passe plus de temps que leur papa. Sans oublier que Sébastien Cassart avait qui il a lié une amitié travaille en étroite collaboration avec la famille Degand.

 

 

Commentaires