Ath & Pairi Daiza: Le bourgmestre d’Ath propose une nouvelle version de son contournement

B9713348456Z.1_20170929193241_000+GTD9SP0GB.2-0.jpgLe bourgmestre d’Ath avait déjà proposé une route alternative au contournement du village de Gages ennuyé par le trafic automobile qui, en provenance de l’E429, se rend à Pairi Daiza. C’était la route dite « Duvivier » qui longe en grande partie la ligne TGV au départ du chemin de Ghislenghien (N525) et qui bifurquait ensuite à travers champs à la hauteur environ du chemin des Dix Bonniers pour gagner ensuite la chaussée de Soignies.

Cela avait le mérite d’épargner les villages athois, mais il empiétait encore sur des terrains agricoles. Le bourgmestre d’Ath propose une nouvelle version de son contournement : la route le long du TGV ne bifurquerait plus à la hauteur du chemin des Dix Bonniers, mais se prolongerait directement jusqu’à la chaussée de Soignies (RN57). Le bourgmestre dit avoir l’assentiment du directeur général d’Infrabel, qu’il a rencontré personnellement, pour longer la ligne à grande vitesse. Il a aussi vu le ministre de la mobilité et des travaux publics Carlo Di Antonio qui a montré son intérêt. Reste à attendre l’avis du Service Public de Wallonie sur cette proposition de tracé. « Ce que je demande avant tout, c’est que tout le monde soit traité de la même manière au niveau des indemnités », insiste Marc Duvivier.

La suite de cet article sur http://tournai.nordeclair.be/219/sections/home-tournai

Les commentaires sont fermés.