Ath: Au conseil, les petits ruisseaux ne font pas nécessairement les grandes rivières

CC ATH 1.JPG

Ce vendredi, le PS Athois a été en minorité tout cela à cause d’un ruisseau. Il est coutume de dire que les petits ruisseaux font les grandes rivières…  Mais dans ce cas-ci, le PS s’est retrouvé dans une mare

En 1989, l’assise du cours d’eau dit « Ruisseau de la Planche de Pierre » à Mainvault a dû être déviée. La propriétaire n’a jamais été indemnisée pour cette emprise, réalisée à l’époque pour cause d’utilité publique, mais qui n’a jamais été authentifiée.

Et lors du conseil, il a été proposé au conseil de régulariser cette situation. Mais oh surprise en plus de l’opposition qui a voté contre, le partenaire du PS, le MR a rallié l’opposition sur ce sujet et Cécile Dascotte de souligner le pourquoi de la décision du groupe CDH « Il y a une certaine époque, nous étions abstenu pour ce genre de dossier. On a expliqué aux gens que l’expropriation était d’utilité publique mais sans jamais poser d’acte. Et nous ne voulons pas de faire de précèdent dans ce dossier. » Mme Dascotte de poursuivre «  Nous savons que ce dossier est compliqué. Pour nous, c’est assez difficile de remonter sur une affaire aussi lointaine. De plus, le directeur financier souligne que le crédit pour cette régularisation n’est pas disponible. Donc nous voterons contre ce point. »  Le MR qui avait plus ou moins le même résonnement que le Cdh a décidé voter contre cette mise à jour. Alors que le PS devait faire face à l’absence de plusieurs mandataires il s’est retrouvé le bec dans l’eau… et tout cela pour un ruisseau…

Et on peut supposer que jusqu'en octobre 2018....les conseils Athois vont être tumultueux...et que chacun va vouloir montrer qui a les plus gros biceps...

Les commentaires sont fermés.